• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
12ÈME MANCHE SBK - ITALIE
Paris, le 28 septembre 2009

Le suspense monte de deux crans à Imola...

Le suspense monte de deux crans à Imola...

En tête des championnats Superbike et Supersport, Spies et Crutchlow devaient enfoncer le clou ce week-end à Imola pour la 12ème épreuve du Mondial Superbike... mais le premier a été dominé par les italiennes et le second a chuté ! Comptes rendus.

Imprimer

La pole pour Fabrizio !

Alors que Ben Spies (Yamaha World SBK) figurait - encore ! - en tête de la dernière séance de Superpole, Michel Fabrizio (Ducati Xerox), devant son public, a profité de son ultime tour pour réaliser un incroyable chrono : 1'47.735, soit 43 millièmes de moins que l'américain qui cède la pole position au jeune italien !

Pour Michel, il s'agit de sa toute première pole en Mondial Superbike et on peut s'attendre à ce que la 1098F09 n°84 qu'il pilote à merveille anime les deux courses du dimanche après-midi. Le spectacle promet d'autant plus que les quatre premiers pilotes se tiennent en 15 centièmes...

Derrière Fabrizio et Spies se loge Jonathan Rea (Honda Ten Kate), l'homme fort de cette fin de saison chez Honda. Le jeune irlandais se permet de devancer un Noriyuki Haga (Ducati Xerox) pourtant extrêmement motivé : lors de la dernière épreuve, le japonais a perdu la tête d'un championnat qu'il menait depuis la première course...

Bayliss et Fabrizio - Mondial Superbike Italie 2009 : Le suspense monte de deux crans à Imola !

Le 2ème rang est composé uniquement de motos italiennes : Jakub Smrz (Ducati Guandalini) hisse sa 1098R privée juste devant l'Aprilia officielle de Max Biaggi, papa depuis quelques jours seulement ! Suivent Shane Byrne (Ducati Sterilgarda) sur sa 1098R privée également et le remplaçant de Shinya Nakano sur la seconde Aprilia : un certain Marco Simoncelli !

Le champion du monde en titre de GP 250 - qui pilotera bien l'an prochain une RCV au sein du team Honda Gresini - est à seulement 1,6 seconde de son compatriote Fabrizio. Or il devrait encore progresser en course : Marco n'a découvert la RSV4 qu'en début de semaine au Mugello !

Sur la 3ème ligne se trouvent la BMW S1000RR de Troy Corser, la Honda CBR1000RR de Leon Haslam (Honda Stiggy Racing) puis les Ducati 1098R de Lorenzo Lanzi et Fonsi Nieto (tous deux Ducati DFX Corse, le team où roulait Régis Laconi).

Une horde de Honda domine le 4ème rang : Carlos Checa, Ryuichi Kiyonari (Honda Ten Kate) et Matthieu Lagrive (Honda Althea) placent leurs Fireblade devant la seconde Yam' officielle de Tom Sykes.

David Checa - Mondial Superbike Italie 2009 : Le suspense monte de deux crans à Imola !

La première Suzuki, pilotée par Yukio Kagayama (Suzuki Alstare), s'élancera de la 17ème place, juste devant la première Kawasaki emmenée par Broc Parkes (Kawasaki World SBK). Enfin, le plus français des espagnols, David Checa (Yam' GMT 94) partira d'une lointaine 25ème place sur la grille.

"Son chrono est loin d'être ridicule après seulement 1h45 de roulage puisqu'il se trouve à 3,4 secondes de la pôle position réalisée par Michel Fabrizio avant l'exercice de la super pôle qui nous échappe encore une fois", note le Team GMT 94.

En effet, la première séance d'essais libres a tout bonnement été annulée : "emmenés par Max Biaggi, quelques rare pilotes ont exigé le nettoyage d'une piste que la plupart des pilotes jugeaient tout à fait praticable", regrette l'équipe de Christophe Guyot. Un handicap certain pour David qui découvrait la piste italienne !

Crutchlow - Mondial Superbike Italie 2009 : Le suspense monte de deux crans à Imola !

Côté Supersport, pas de surprise : Cal Crutchlow (Yamaha World SSP) enlève sa neuvième pole de la saison en bouclant le tour du circuit en 1' 50.680. Comme au Nürburgring, Kenan Sofuoglu (Honda Ten Kate) réalise le 2ème meilleur temps, et cette fois-ci le turc n'est battu "que" d'une grosse demi-seconde...

Joan Lascorz (Kawasaki Motocard.com) place sa Ninja en 3ème position, devant le local de l'étape Massimo Roccoli (Honda Intermoto Czech). Eugene Laverty (Honda Parkalgar), le seul pilote encore capable d'empêcher Cal Crutchlow d'empocher le titre - dès sa première saison ! - n'est qu'en deuxième ligne derrière Garry McCoy (Triumph Parkingo BE1) et Mark Aitchison (Honda Althea).

Notre unique représentant ans cette catégorie, Fabien Foret (Yam' World SSP), referme ce 2ème rang. Huitième sur la grille donc, notre pilote tricolore est un habitué des folles remontées et on peut s'attendre à le retrouver bien mieux placé à l'issue des 19 tours que compte la course !

.

.

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !