• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 12 janvier 2016

Le projet de suppression des amendes pour petits excès de vitesse fait débat...

Le projet de suppression des amendes pour petits excès de vitesse fait débat...

A peine déposée, déjà fustigée : la proposition de loi du sénateur Alain Fouché (LR) visant à supprimer les amendes pour les excès de vitesse inférieurs à 10 km/h s'attire - sans surprise ! - les foudres de la Sécurité routière et de la Ligue contre la violence routière, tandis que l'association…

Imprimer

A peine déposée, déjà fustigée : la proposition de loi du sénateur Alain Fouché (LR) visant à supprimer les amendes pour les excès de vitesse inférieurs à 10 km/h s'attire - sans surprise ! - les foudres de la Sécurité routière et de la Ligue contre la violence routière, tandis que l'association 40 millions d'automobilistes soutient le projet de l'élu de la Vienne.

71% des flashes concernent des excès entre 1 et 10 km/h

"71% des conducteurs sont flashés pour des excès de vitesse compris entre 1 et 10 km/h", affirme Alain Fouché : "je suis élu départemental et je reçois beaucoup de gens qui se sentent harcelés et qui considèrent que l'Etat se sert davantage des radars comme de tirelires".

Pour tenter de mettre fin à cette situation dénoncée par la quasi-totalité des conducteurs français (qui n'a jamais pesté contre le PV reçu pour un dépassement de 1 km/h de la vitesse autorisée ?), le sénateur a déposé ce matin un projet de loi prônant la suppression de l'amende pour les excès de vitesse en dessous de 10 km/h. L'infraction serait alors uniquement pénalisée par le retrait d'un point sur le permis de conduire.

Pour mémoire, à l’heure actuelle, un excès de vitesse inférieur à 20 km/h dans une zone où la limitation est de plus de 50 km/h est soumis à une amende forfaitaire de 68 euros (minorée à 45 euros si payée sous 15 jours) et au retrait d’un point sur le permis. Si la vitesse est limitée à 50 km/h ou moins, l’amende est de 135 euros (90 euros si payée sous 15 jours).

Moins d'amendes = moins de rentrées d'argent = blocus de l'Etat

"Chaque année, ce sont près de 800 millions d'euros qui rentrent dans les caisses de l'Etat grâce à la répression des excès de vitesse", rappelle Daniel Quéro, président de l'association 40 millions d'automobilistes qui soutient activement la proposition d'Alain Fouché via une pétition en ligne.

"90% de ces infractions sont en fait constitués par des excès de vitesse inférieurs à 20 km/h, c'est-à-dire, dans la majorité des cas, des excès de vitesse involontaires. Cette répression à outrance n'a fait que provoquer le rejet du système tout entier par les Français, qui parlent désormais de "pompes à fric" ou de "tirelires" pour désigner les radars. L'État soutient que les radars sont une affaire de sécurité et non de rentabilité... Alors qu'il le prouve, en supprimant l'amende pour les petits excès de vitesse !"

Malgré son caractère sensé, cette proposition de mesure s'est immédiatement attirée les foudres de la Sécurité routière, dont le délégué interministériel Emmanuel Barbe a estimé sur RTL que "ceux qui font ces propositions jouent avec la vie des autres". Rien que ça !

Selon le porte-parole de l'instance gouvernementale, la proposition d'Alain Fouché favoriserait une certaine forme de laxisme des conducteurs et conduirait à "un surenchérissement de la violence routière : il y aurait plus d’excès de vitesse, parce que ce serait moins réprimé", estime M. Barbe qui réfute le terme de "petits excès de vitesse" en affirmant "qu'entre 56 et 50 km/h, vous avez augmenté votre risque d’accident de 25%"...

"Ma proposition de loi n'est en rien laxiste car elle ne concerne pas les chauffards ni les grandes infractions routières", rétorque de son côté Alain Fouché, qui doit aussi essuyer le feu nourri de critiques venant de la très vindicative et surmédiatisée Ligue contre la violence routière.

Un projet de loi "hallucinant" selon la Ligue contre la violence routière

"Dans 46% des accidents mortels, la vitesse maximale autorisée a été dépassée de moins de 20 km/h", assure la présidente de cette association, Chantal Perrichon, jugeant "hallucinant de faire cette proposition dans le contexte actuel, avec le nombre de morts sur les routes qui augmente pour la deuxième année consécutive, ce qui n’est pas arrivé depuis 35 ans !"  

"Les porteurs de ce texte sont dans un déni de réalité et cherchent simplement un peu de notoriété", estime Mme Perrichon qui, comme Emmanuel Barbe, occulte totalement le fait que la proposition de loi n'inclut pas la suppression du retrait de point. Or, quel conducteur jouerait aujourd'hui impunément avec son précieux capital de 12 points ?

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
Si on l'a oublié, Didmv, c'est qu'on est bien ingrat. Car c'est à ce sénateur qu'on doit, depuis 2011, l'assouplissement du permis à points, qui permet de récupérer un point en 6 mois au lieu d'un an, auparavant.
Bestof: 
1
Lectures: 
0
c'est un peu tôt pour un poisson d'avril...juste un politique oublié qui veut faire un peu parler de lui.

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai trail X-Cape : Moto Morini "s'é-Chine" avec succès !

Moto Morini - sous capitaux chinois depuis 2018 - revient aux affaires avec un inédit trail de 649 cc plein d'ambitions et de qualités, comme MNC a pu le découvrir lors d'un bref galop d'essais organisé en Corse par l'importateur français SIMA. Test du nouveau X-Cape. 
Essai GSX-S1000GT : une Suzuki pour mettre du Gaz et se mettre au Tourisme

Le Sport GT ne séduit plus les motards ? Faux, répond Suzuki en lançant en 2022 la remplaçante de sa GSX-S1000F ! Une moto aux gènes de bonne vieille Superbike et de récent maxiroadster, aux lignes futuristes, au système embarqué sophistiqué et aux orientations Grand Tourisme. MNC teste la GSX-S1000GT... sous la pluie.
Suzuki GSX-S1000GT : le bilan de notre essai en vidéo 

Les premiers exemplaires de la GSX-S1000GT ne sont attendus dans les concessions françaises que pour les fêtes de fin d'année. Mais MNC a déjà testé cette importante nouveauté Suzuki 2022 qui entend concurrencer la meilleure vente de moto Sport GT, l'une des dernières aussi, la Ninja 1000 SX... Essai !
Essai veste moto RST Adventure-X avec airbag intégré In&Motion

MNC a testé pendant un an la veste Adventure-X du manufacturier anglais RST (groupe Bihr) dans sa configuration avec airbag autonome intégré. Quelles sont les forces et les faiblesses de cet équipement trail et de son coussin gonflable fourni par In&Motion ? Réponses dans notre essai longue durée.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Fabio Quartararo est champion du monde MotoGP 2021 ! 

Fabio Quartararo n'a pas craqué sous la pression, à l'inverse de son dernier rival pour le titre Francesco "Pecco" Bagnaia, parti à la faute en tête du Grand Prix d'Emilie Romagne. La chute de l'officiel Ducati concrétise l'évidence : #ElD1ABLO est le patron de la saison 2021 et coiffe sa première couronne mondiale en Grands Prix moto à 22 ans ! Compte rendu et résultats.
GP d’Emilie Romagne 11 commentaires
Essai GSX-S1000GT : une Suzuki pour mettre du Gaz et se mettre au Tourisme

Le Sport GT ne séduit plus les motards ? Faux, répond Suzuki en lançant en 2022 la remplaçante de sa GSX-S1000F ! Une moto aux gènes de bonne vieille Superbike et de récent maxiroadster, aux lignes futuristes, au système embarqué sophistiqué et aux orientations Grand Tourisme. MNC teste la GSX-S1000GT... sous la pluie.
Essai trail X-Cape : Moto Morini "s'é-Chine" avec succès !

Moto Morini - sous capitaux chinois depuis 2018 - revient aux affaires avec un inédit trail de 649 cc plein d'ambitions et de qualités, comme MNC a pu le découvrir lors d'un bref galop d'essais organisé en Corse par l'importateur français SIMA. Test du nouveau X-Cape. 
Nouvel ensemble veste et pantalon RST Pathfinder pour moto trail

Le manufacturier britannique RST (groupe Bihr) étoffe sa gamme de vêtements pour motos baroudeuses avec l'ensemble veste et pantalon Pathfinder, à respectivement 319,95 euros et 239,95 euros. Présentation.
Le circuit de Spa-Francorchamps confirme son retour en endurance mondiale

Absent du calendrier d'endurance mondiale depuis 2003, le circuit de Spa-Francorchamps (Belgique) reviendra officiellement en 2022 avec les 24H de Spa, comme prévu en 2019.
Le scooter électrique BMW CE 04 bientôt en concession... et au commissariat ?

Unique "maxiscooter" à avoir converti plus de 4000 Français à l’électrique, le BMW C Evolution va être relayé en début d’année prochaine par le futuriste CE 04. Les Parisiens peuvent déjà le croiser dans un showroom éphémère et au salon Milipol Paris, façon "police" du film Le Cinquième Élément !
Un salon de la moto à Paris en 2022, marchand, francilien et branché ?

Annulé en 2020 à cause de la pandémie de Covid-19, le Mondial de la Moto à Paris Porte de Versailles pourrait être de retour en 2022. Une majorité de filiales françaises y serait favorable, mais sous certaines conditions car selon la CSIAM, les grands salons d’antan sont terminés... Explications et réflexions.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...