• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
À L'A1, À L'A2...
Paris, le 21 novembre 2011

Le point sur le nouveau permis moto de 2013

Le point sur le nouveau permis moto de 2013

Le nouveau permis de conduire entrera en vigueur dès janvier 2013. Le décret n°2011-1475 du 9 novembre 2011 détaille une série de modifications apportées au permis A, notre cher permis moto. Le point avec Moto-Net.Com.

Imprimer

Les bons vieux permis roses - qui se déchiraient toujours, même plastifiés... - ne seront plus distribués à la fin de l'année prochaine ! Leurs remplaçants débarqueront en janvier 2013, au format carte bancaire. Ils devront être renouvelés tous les quinze ans pour les permis auto et moto (5 ans pour les poids lourds) afin notamment d'actualiser la photo d'identité et l'adresse du titulaire.

Le vieux permis, bon à jeter ?

Les titulaires d'un permis de conduire antérieur au 19 janvier 2013 - ils sont 40 millions en France - vont pouvoir garder leur "papier rose" une vingtaine d'années encore. Ce n'est qu'en 2033 que la carte à puce deviendra obligatoire pour tous. Passée cette date, les vannes sur les coupes de cheveux et autres "têtes de vainqueur" seront moins savoureuses...

Notons au passage que les détenteurs du précieux sésame devront s'acquitter "au minimum des frais d'envoi du nouveau permis", a prévenu le ministère de l'Intérieur, voire peut-être du coût du nouveau support lui-même...

"Le document contiendra les empreintes digitales du conducteur", précise également le ministère, "ainsi qu'une puce qui permettra de régler les amendes routières par internet ou se connecter sur le site du ministère de l'Intérieur pour, par exemple (mais c'est vraiment un exemple "comme ça" pour illustrer, NDLR), consulter son solde de points de façon plus rapide et commode qu'actuellement" (lire MNC du 29 juin 2007 : les étonnantes complications du service Télépoints).

Chérie, il n'y a plus de papier rose ?!

"Grâce à ce dispositif, en cas de contrôle, la police pourra, à l'aide de lecteurs placés dans ses véhicules, s'assurer que le document présenté n'est pas falsifié. De la même façon, elle aura accès à l'historique du conducteur qui ne devrait plus pouvoir échapper au paiement des PV, y compris dans un autre pays de l'Union que celui dont il est ressortissant". Finies donc les incessantes et meurtrières sessions de "poignée dans le coin" chez nos voisins...

Toujours dans le cadre de l'harmonisation européenne, le permis moto subit quelques changements spécifiques. On note cependant que le permis communément appelé "125" demeure et restera nommé permis "A1" en 2013.

Le casse-tête des moto écoles

"Les véhicules utilisés pour les épreuves de contrôle des aptitudes et des comportements doivent répondre aux critères minimaux énumérés ci-après. Les États membres peuvent prévoir des exigences plus contraignantes pour ces critères ou en ajouter d'autres", prévoit la directive européenne 2006/126/CE.

Catégorie A1 : Motocycle de la catégorie A1 sans side-car, d'une cylindrée minimale de 120 cc et pouvant atteindre une vitesse d'au moins 90 km/h

Catégorie A2 : Motocycle sans side-car, d'une cylindrée minimale de 400 cc et d'une puissance d'au moins 25 kW.

  • Note MNC : Les Ninja 250R et CBR250R sont donc exclues... alors qu'elles auraient parfaitement convenu dans ce rôle de moto d'apprentissage intermédiaire !

Catégorie A : Motocycle sans side-car, d'une cylindrée minimale de 600 cc et d'une puissance d'au moins 40 kW...

  • Note MNC : Serait-ce la fin des 4-pattes en moto-école, les Honda CBF600 ou Yamaha XJ6 ne cubant que 599 cc ? Fichtre non : "le législateur va prévoir une marge de cinq centimètres cubes", nous prévient l'ACEM. Dommage pour Kawasaki et Suzuki, qui s'apprêtaient déjà à livrer leurs ER-6 et Gladius aux moniteurs !

Comme prévu, un véritable permis intermédiaire est créé afin de rendre progressif l'accès aux grosses cylindrées. Astucieusement nommé "A2", il s'intercale entre le A1 et le A.

Rien de bien compliqué toutefois puisqu'il reprend dans ses grandes lignes la formule "34 chevaux" du permis français actuel, à savoir qu'il est accessible à partir de 18 ans et limite la conduite de motocycles à la puissance n'excédant pas 35 kilowatts, soit 47,5 chevaux (et pas plus de 0,2 kW/kg non plus, parce que faut pas déconner non plus).

Les examens de ce nouveau permis moto comporteront - comme les autres - "une épreuve théorique et une épreuve pratique qui se dérouleront dans les conditions et selon les modalités fixées par arrêté du ministre chargé de la sécurité routière".

Au bout de deux ans, l'heureux titulaire du permis A2 aura la possibilité d'obtenir le permis A - le vrai ! - en suivant une simple (?) "formation dispensée par un établissement ou une association agréés", lui évitant ainsi de passer par la case "épreuve pratique".

Pour rappel en France, le passage du "permis 34 ch" à celui "106 ch" se fait actuellement de manière automatique...

Doit-on pester contre l'abandon de cette bascule - pratique et gratuite ! - dicté par ce nouveau permis ? Pas nécessairement, puisque l'arrivée de ce nouveau permis "harmonisé" pourrait parallèlement entraîner la fin de la loi des "sans chevaux" (lire MNC du 14 septembre 2011 : loi des 100 chevaux, le gouvernement prépare le terrain !). Affaire à suivre...

Quant aux amateurs de moto qui n'auront pas passé le permis A2, ils devront attendre d'avoir 24 ans (trois ans de plus qu'aujourd'hui) pour se présenter directement au permis A.

Enfin, le brevet de sécurité routière (BSR) actuellement nécessaire aux minots pour conduire le cyclo de leur rêve change d'appellation et devient le permis "AM". Pour le décrocher, il faudra être âgé de 14 ans, avoir réussi une épreuve de code de la route (celle de la classe de 5ème en France) et suivi une formation de sept heures dans une école de conduite.

Les catégories de permis moto en 2013

Catégorie A1 :

  • Motocyclettes avec ou sans side-car, d'une cylindrée maximale de 125 cc, d'une puissance n'excédant pas 11 kilowatts et dont le rapport puissance/ poids ne dépasse pas 0,1 kilowatt par kilogramme
  • Tricycles à moteur d'une puissance maximale de 15 kilowatts.

Catégorie A2 :

  • Motocyclettes avec ou sans side-car d'une puissance n'excédant pas 35 kilowatts et dont le rapport puissance/ poids n'excède pas 0,2 kilowatt par kilogramme. La puissance ne peut résulter du bridage d'un véhicule développant plus du double de sa puissance.
    • Note MNC : Autrement dit, les motos développant plus de 70 kW d'origine (soit 95,1 ch) ne pourront être livrées avec un "kit de bridage" 35 kW. Cette donnée a sans doute entraîné la confusion entre puissance et cylindrée de la part de l'AFP : sa dépêche - reprise par bon nombre de journaux généralistes - indiquait une limite maxi fixée à 600 cc. Or dans les textes il n'en est rien. Dans les faits en revanche, il est vrai que de nombreuses 600 - qui sortent facilement 100 ch - seront exclues de cette catégorie.

Catégorie A :

Enfin le permis AM concerne les cyclomoteurs : véhicules à deux ou trois roues ayant une vitesse maximale par construction ne dépassant pas 45 km/h.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

 

  • En savoir plus...

Les derniers articles parus

Compte rendu et classements du GP d'Australie MotoGP 2017 

Marc Marquez fait un grand pas supplémentaire vers son 4ème titre en MotoGP grâce à sa magnifique victoire au GP d'Australie 2017 - sa 6ème cette saison - devant Rossi et Viñales. Johann Zarco, sacré rookie de l'année à Phillip Island, termine au pied du podium cette 15ème course très virilement disputée ! Résumé MNC et résultats.
WSBK Espagne (2) : doublé de Rea à Jerez, triplé de Kawasaki en WorldSBK

Pistonnés par Ducati hier, Jonathan Rea et sa Ninja ont nettement dominé la deuxième manche du WSBK 2017 à Jerez. Grâce à la magistrale victoire de son n°1 sur les Panigale n°33 et n°7, Kawasaki remporte à son tour son troisième titre mondial consécutif.
Compte rendu et classements du GP d'Australie Moto3 2017 (Mir titré)

Joan Mir scelle par une victoire au GP d'Australie 2017 - sa neuvième en Moto3, un record - son premier titre mondial en Grands Prix moto. Le majorquin de 20 ans n'a pas tremblé sous l'enjeux malgré des conditions météo compliquées à l'origine d'une interruption de course à sept tours de l'arrivée. Résumé MNC et résultats.
WSSP Espagne : Sacrés Caricasulo et Cluzel, Mahias presque titré

Talonné par Jules Cluzel durant la majeure partie de la course Supersport, Federico Caricasulo a du batailler jusqu'au bout pour l'emporter à Jerez. Son coéquipier - notre autre compatriote ! - Lucas Mahias termine cinquième et assure pratiquement son sacre... Pratiquement.
55 400 motos et scooters volés en France en 2016

Bonne nouvelle : la fréquence des vols de deux-roues motorisés en France poursuit sa baisse en 2016 puisque le ministère de l'intérieur recense 55 400 motos ou scooters dérobés contre 57 699 en 2015. Mauvaise nouvelle : ce fléau intervient encore toutes les 10 minutes, surtout dans les grandes villes ! Explications.
Le Moto Tour de Nick Ayrton, vainqueur en Classiques

Ze païlote : Nick Ayrton (un vieux, et un anglais par-dessus le marché !)... Ze brèle : une Suzuki GSX-R 1100 de 1986 (une vieille aussi, donc). Un duo très "Classique" qui s'offre la victoire dans la catégorie du même nom, au terme d'un Moto Tour 2017 qui sera le dernier sous cette forme. Témoignage.
STI : Prototypes de motos interconnectées BMW, Honda et Yamaha

Des prototypes de motos capables de détecter les situations à risques et de communiquer entre elles ont été présentés par BMW, Honda et Yamaha lors de la conférence du Connected Motorcycle Consortium (CMC), un groupement lancé par les trois constructeurs pour accélérer le développement des systèmes de transports intelligents (STI). Pourquoi, comment ? MNC fait le point.
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.