• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
PETRO-DOLLARS
Paris, le 20 janvier 2020

Le Moto GP ira-t-il disputer un Grand Prix en Arabie saoudite ?

Le Moto GP ira-t-il disputer un Grand Prix en Arabie saoudite ?

L'Arabie saoudite a profité de l'arrivée du Dakar à Qiddiya pour révéler son intention d'y accueillir un Grand Prix de Formule 1 dès 2023 dans un vaste complexe à construire. Les promoteurs de ce projet pharaonique lorgnent également sur le MotoGP... Explications.

Imprimer

Depuis son accession au pouvoir en Arabie saoudite, le prince héritier Mohammed Ben Salmane (MBS) entreprend un chantier visant à ouvrir - un peu - le royaume au reste du monde et - surtout - à diminuer sa dépendance au tout pétrole, principale manne financière de ce riche pays du Moyen-Orient. Comment ? En développant les activités touristiques et sportives.

Ironiquement, c'est par le biais des sports mécaniques - particulièrement voraces en énergie fossile ! - que le projet "Vision 2030" de MBS tend à prendre forme : l'Arabie saoudite vient d'accueillir son premier Dakar - remporté par Ricky Brabec à moto - et ambitionne de faire de même à court terme avec la Formule 1 et, si possible, la MotoGP !

Cette information a été dévoilée lors de la cérémonie de l'arrivée du Dakar à Qiddiya, où sera justement construit un complexe dédié aux compétitions mécaniques mais aussi aux loisirs via des centres commerciaux, des hôtels et un parc d'attraction. Un "mégapole" pour touristes fortunés, inspiré du circuit Yas Marina d'Abu Dhabi où MNC avait testé la Panigale 1199.

Le circuit dessiné par l'ancien pilote de F1 Alexander Wurz s'intégrerait au milieu de toutes ces sources de divertissements en tant qu'attraction vedette pour les amateurs de vitesse. D'après les promoteurs, la société Qiddiya Investment Company, ce tracé unique sera prêt à accueillir dès 2023 les "meilleurs événements de sports mécaniques dans toutes les catégories".

Capirossi en éclaireur

Autrement dit : si l'objectif premier est de mettre sur pied un Grand Prix de Formule 1, la MotoGP est aussi dans le viseur en raison de son statut de catégorie reine des sports moto ! La preuve avec la présence d'un certain Loris Capirossi à Qiddiya auprès des différents porteurs du projet.

L'ancien champion italien - désormais consultant sécurité auprès du promoteur du MotoGP - prend même la pose aux côtés des pilotes de F1 venus, comme lui, découvrir le site et ses ambitions. Dernier indice qui ne trompe pas : "Capi" va jusqu'à utiliser le hashtag (mot-clé précédé du symbole #) dédié au projet sur son compte Twitter.

Des liens se tissent donc entre l'Arabie saoudite et la Moto GP, dont les gérants sont toujours friands de nouvelles destinations... à plus forte raison dans des pays aussi riches ! Rappelons que la saison à venir atteint pour la première fois le cap des 20 Grands Prix et que le promoteur, Dorna, en prévoit 22 à partir de 2022 avec le renfort de l'Indonésie et de l'Amérique latine (Brésil ou Mexique).

Arabie saoudite ou Qatar, Dorna devra (peut-être) choisir

Sauf que la programmation MotoGP fait déjà escale au Moyen-Orient avec le Grand Prix du Qatar, qui ouvre traditionnellement la saison en nocturne sur le circuit éclairé de Losail. Or l'Arabie saoudite et ses alliés sont en conflit avec le Qatar depuis l'été 2017, le premier accusant le second de financer le terrorisme et d'être proche de l'Iran...

Leurs frontières communes sont fermées avec un blocus diplomatique et économique, tandis que Qatar Airways, riche compagnie aérienne de l'émirat, n'est plus autorisée à desservir ni survoler l'Arabie saoudite. Dans ces conditions, Dorna aura du mal à faire affaire avec ces deux ennemis !

Dans la mesure où la tenue du Grand Prix au Qatar est assurée jusqu'en 2031, la piste de l'Arabie saoudite semble mener à l'impasse à moyen terme pour le MotoGP... A moins que les relations ne s'apaisent d'ici l'ouverture du circuit saoudien en 2023, ce qui n'est pas totalement à exclure dans la mesure où une timide détente s'observe entre Riyad et Doha.

Autre aspect à prendre en considération : la MotoGP s'exposerait à la critique en prenant ses quartiers en Arabie saoudite, en raison de la nature dictatoriale du régime et ses violences à l'égard des femmes, des minorités et des médias.

ASO, organisateur du Dakar, s'est déjà attiré le courroux des associations des droits de l'homme en déplaçant le rallye dans les dunes du royaume. Dorna favorisera-t-elle l'éthique à l'économique ? Rien n'est moins sûr : le MotoGP expose son strass et ses paillettes en Thaïlande et en Malaisie - où les conditions de vie y sont difficiles pour une large part de la population - et s'est également rendu à Shanghai de 2005 à 2008, alors que la Chine n'est pas la référence absolue en matière de droits de l'homme...

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

MotoGP 2021 : Zarco chez Ducati Pramac, Bagnaia dans le team officiel

Le patron de l'équipe Pramac est ravi d'annoncer la signature du double champion de Moto2 Johann Zarco pour la saison MotoGP 2021, aux côtés de Jorge Martin. Paolo Campinoti peut être fier aussi, puisque Pecco Bagnaia rejoint son actuel coéquipier Jack Miller dans le team officiel Ducati !
MotoGP 2020 11 commentaires
Africa Twin 1100 Vs V-Strom 1050 XT : maxitrail Honda ou Suzuki, lequel est le plus fort ?

Deux grandes nouveautés 2020 s'affrontent sur Moto-Net.Com : l'Africa Twin 1100 et la V-Strom 1050 XT, toutes deux certifiées Euro5 moto, modernisées et affichées au même prix de 14 599 euros. Faut-il craquer pour le maxitrail Honda ou Suzuki ? Réponse dans ce nouveau duel MNC...
Contrôle technique moto : pas avant 2022, rappelle le gouvernement !

Le sénateur de la Moselle (57), Jean-Louis Masson, prône la mise en place du contrôle technique pour traquer les motos "mal réglées" ou sans échappement génératrices de nuisances environnementales ou sonores. Réponse de l'exécutif : on verra ça en 2022 ! Décryptage.
Sécurité routière 3 commentaires
Antoine Coulon (Kawasaki) : il y aura des motos suralimentées Euro 5 en 2021

Bimota lance cette semaine sa Tesi H2, une inédite moto sportive à moteur de Ninja suralimentée. Chez Kawasaki justement, cette motorisation exclusive passera l'homologation Euro5 pour rester au catalogue en 2021... sur quels modèles ? Le responsable marketing de Kawasaki France entretient le suspense.
Hanspeter Bolliger (Kawasaki n°8) reçoit le trophée Anthony Delhalle aux 12H d'Estoril

Depuis 2017 et la tragique disparition d'Anthony Delhalle (SERT), un pilote ou un team voit sa force de caractère récompensée à l'issue de chaque épreuve du championnat du monde d'endurance moto. La finale 2020 disputée ce week-end à Estoril a salué le patron du Bolliger Team Switzerland...
Qianjang s'associe avec MV Agusta et lance de nouvelles motos Benelli 

2021 serait-elle l'année de la véritable montée en puissance des constructeurs chinois de motos ? Toujours est-il que le groupe Qianjiang (QJ-Motor) fait feu de tout bois avec un partenariat avec MV Agusta et une salve de nouveautés lancées par sa marque italienne Benelli, dont une inédite moto routière à 3-cylindres ! Explications.
Les pilotes s'expliquent après le GP de Catalogne MotoGP

Troisième victoire de Fabio Quartararo, troisième Marseillaise et troisième vague d'émotion pour le jeune mais très bon 20 français hier à Barcelone pour le GP de Catalogne ! Le futur remplaçant de Rossi reprend par la même occasion la tête du championnat du monde et pose - n'ayons pas peur de l'écrire ! - une sérieuse option pour le titre 2020... Déclarations des pilotes.
GP de Catalogne 5 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2020

Reports et annulations : calendrier mis à jour

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes
Intersaison : Tests MotoGP
GP moto du Qatar 8 mars : GP du Qatar (MotoGP annulé)

Nouvelles dates

GP moto d'Espagne 19 juillet : GP d'Espagne
GP moto d'Andalousie 26 juillet : GP d'Andalousie (nouveau)
GP moto de République tchèque 9 août : GP de République tchèque
GP moto d'Autriche 16 août : GP d'Autriche
GP moto de Styrie 23 août : GP de Styrie
GP moto de San Marin 13 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Emilie Romagne 20 septembre : GP d'Emilie Romagne (nouveau)
GP moto de Catalogne 27 septembre : GP de Catalogne
GP de France moto 11 octobre : GP de France
GP moto d'Aragon 18 octobre : GP d'Aragón
GP moto d'Aragon 25 octobre : GP de Teruel (nouveau)
GP moto d'Europe 8 novembre : GP d'Europe (nouveau)
GP moto de Valence 15 novembre : GP de Valence
Nouveau GP moto du Portugal 22 novembre : GP du Portugal (nouveau)

Courses annulées

GP moto des Amériques  GP des Amériques
GP moto d'Italie  GP d'Italie
GP moto d'Allemagne  GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas  GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande  GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne  GP de Grande-Bretagne
GP moto du Japon  GP du Japon
GP moto d'Australie  GP d'Australie
GP moto d'Argentine  GP d'Argentine
GP moto de Thaïlande  GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie  GP de Malaisie

SAISON 2020   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...