• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
BILAN MENSUEL
Paris, le 15 mai 2017

Le marché moto souffle toujours le chaud et le froid en avril

Le marché moto souffle toujours le chaud et le froid en avril

À l'instar de la météo, le marché français du motocycle alterne actuellement entre périodes rayonnantes et sombres. Après un mois de mars revigorant, l'ambiance est retombée en avril : -6,3% chez les motos et scooters 125 et -5,7% chez les gros cubes. Chiffres, graphiques, tendances et analyses dans notre nouveau bilan mensuel MNC.

Imprimer

Page 1 - Le marché souffle le chaud et le froid

Moto-Net.Com l'évoquait le mois dernier (lire notre Bilan marché de mars 2017) et l'an dernier (lire notre Bilan marché d'avril 2016), le marché de la moto et du scooter en France fait face à une série de perturbations qui génèrent des résultats particulièrement irréguliers.

Pour rappel, le décalage de ventes des motos de plus de 100 chevaux à cause du tardif "rétrofit" début 2016 biaise les comparaisons avec les scores inscrits cette année. Or ces derniers ne sont déjà pas évidents à interpréter...

L'analyse du marché est compliquée par le passage cet hiver à la norme Euro 4, qui a entraîné un tas d'immatriculations de "vieux" modèles (Euro 3) en fin d'année dernière : "une petite moitié" de l'augmentation globale du marché 2016, estimaient les professionnels.

En baisse début 2017, les ventes françaises de motocycles (deux-roues motorisés de plus de 50 cc) étaient reparties à la hausse en mars, puis ont de nouveau baissé le mois dernier : 16 502 unités en avril 2017 contre 17 535 en avril 2016 (-5,9%).

La météo était pourtant bonne : "les conditions anticycloniques ont dominé sur le pays jusqu'au 24 avril, rejetant les perturbations sur l'Europe du Nord", signale Météo France. "La France a ainsi connu un mois d'avril très peu arrosé, bien ensoleillé avec des températures très contrastées". Trop, peut-être ?

Les Français - jamais contents, c'est bien connu - ont dû trouver qu'il faisait trop chaud pour remonter - prudemment ! - les files d'autos sur la route du boulot aux commandes d'un petit 125 tout neuf (scooter ou moto) : les ventes ont baissé de -6,3% sur ce secteur.

À l'inverse, les périodes plus fraîches auraient refroidi les amateurs de grosses cylindrées, dont le score est en baisse de -5,7% par rapport à avril 2016. Naturellement, les résultats varient selon les marques... et les sorties de leurs nouveaux modèles qu'il faut également prendre en compte !

Le détail et l'analyse complète de l'évolution du marché en avril 2017 sont disponibles en pages suivantes pour nos lecteurs Premium : bonne lecture !

.

Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.