• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
BILAN MENSUEL AVRIL
Paris, le 7 mai 2009

Le marché de la moto et du scooter redresse progressivement la barre...

Le marché de la moto et du scooter redresse progressivement la barre...

Bien que toujours négatif, le marché confirme son semblant d'amélioration du mois de mars : en avril 2009, l'aiguille indique -4,7% tandis que le nombre d'immats s'élève à 23 639. L'année 2009 ne serait-elle finalement pas si catastrophique que ça ?

Imprimer

Le marché redresse progressivement la barre...

Question météo, le mois d'avril a été singulier : un temps sec et chaud dans l'est, de fortes précipitations sur les cotes ouest et sud... Difficile de statuer sur l'influence qu'ont eu les cieux sur les ventes de motocycles ! On note tout juste que globalement, les températures ont été supérieures à la normale, facilitant a priori la sortie des motards.

On retient également que le mois d'avril 2009 comptait un jour ouvrable de moins que le mois d'avril 2008 (21 contre 22), ce qui mathématiquement suffirait à effacer le repli de -4,7% du marché. Mais les concessionnaires eux, sont restés ouverts, du mardi au samedi, le même nombre de jours (22)...

Après des mois de janvier et février alarmants, le marché français du motocycle se comporte de mieux en mieux. Certes, le mois dernier en France n'ont été immatriculés "que" 23 639 motocycles, soit 1 178 unités de moins qu'en avril 2008.

Bilan du marché de la moto et du scooter en France, les chiffres du mois d'avril 2009

Néanmoins, chez les 125, avril 2009 a été satisfaisant puisque le secteur n'enregistre qu'une baisse de -2% avec un total de 10 254 immats. Les gros cubes ont réalisé un plus gros volume (13 385 immats) mais leur progression est moins bonne : -6,8%, ce qui les resituent à leur - très bon - niveau d'avril 2007.

Finalement, la baisse globale mensuelle de -4,7% confirme le "semblant d'amélioration" du mois de mars 2009 (-5,8%, lire Moto-Net.Com du 9 avril 2009) : l'année 2009 ne serait-elle finalement pas si catastrophique que ça ?

"Les gouvernements utilisent des approches différentes, qui dépendent notamment de la taille de leur marché", explique Jacques Compagne, secrétaire général de l'association des constructeurs européens de motocycles (ACEM). Et selon lui, le cas de l'Italie est emblématique...

L'instauration chez nos voisins transalpins d'un "bonus de 500 € pour l'achat d'un deux-roues motorisé a non seulement le mérite de rendre le parc plus vert et plus efficace de ce point de vue, mais a également vigoureusement inversé la tendance des derniers mois, remettant le secteur dans le droit chemin".

En effet, après avoir bouclé les deux premiers mois de 2009 sur des baisses de -37 et -35%, le marché italien a rebondi en mars avec un surprenant +15% ! Il est ensuite parvenu à conserver son rythme le mois dernier (-0,53% par rapport à avril 2008).

Le secrétaire général de l'ACEM s'étonne en revanche de la surdité de l'Espagne, malgré les demandes de ses constructeurs et distributeurs. Et que dire de la France ! Peugeot propose bien des reprises ou primes de 300€, mais l'initiative ne devrait-elle pas venir de plus haut ?

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !