• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
NOUVEAUTÉ 2007
Paris, le 19 mars 2007

Le Honda S-Wing 125 prend la relève du Panthéon

Le Honda S-Wing 125 prend la relève du Panthéon

Successeur du Panthéon 125, le nouveau S-Wing débarquera au mois de juin pour permettre à Honda de profiter du secteur florissant des scooters 125 français. Et le petit nouveau bénéficie d'un atout maître : son système de freinage !

Imprimer

Alors que dans le reste de l'Europe, les rois incontestés des 125 sont les scooters à grandes roues (SH pour Honda, Beverly pour Piaggio et bientôt Geopolis pour Peugeot), en France ce sont les scooters à petites roues qui dictent leur loi ! Le Panthéon ne répondant pas à la norme Euro3, il était donc légitime que Honda France, ses concessionnaires et surtout ses clients commencent à s'inquiéter, ne voyant pas la relève arriver.

Les stocks de Panthéon s'épuisant dangereusement en ce début d'année - seulement 104 ventes en février dernier (lire Moto-Net du 14 mars 2007) -, il devenait même urgent pour le constructeur d'annoncer l'arrivée prochaine du successeur du Panthéon, seul produit Honda à même de concurrencer directement les Xmax, X8, Burgman ou Satelis...

Le nouveau scooter S-Wing 125 se positionne donc comme un scooter "GT de luxe haut de gamme", précise Honda France, qui n'est pas sans savoir que les utilisateurs de ce type de véhicule recherchent avant tout le confort et la praticité. Un confort qui se veut amélioré sur le S-Wing par rapport au Panthéon, avec une "meilleure protection" et une selle "redessinée".

Honda présente le S-Wing 125

Comme la majorité de la production actuelle, le scooter ne renie pas son nouveau design "d'inspiration automobile", avec un bloc optique avant multi réflecteurs séparé par un élément de carrosserie. Ce nouveau style tranche nettement avec celui de son aïeul, équipé d'un seul optique en forme de lame.

Toujours dans le but de ne pas dérouter les automobilistes séduits par la solution deux-roues "anti-embouteillages", le tableau de bord est lui aussi calqué sur ceux de l'automobile avec un compte-tours, un compteur de vitesse et des témoins lumineux pour l'ABS, l'injection, l'huile et le mode feux de route, sans oublier un "trip master" avec calculateur de consommation.

Honda présente le S-Wing 125

D'autre part, la partie haute du carénage n'étant plus fixée au guidon, les ingénieurs Honda ont pu installer des rétroviseurs plus grands et une gâchette d'appel de phare derrière l'index du conducteur d'inspiration moto.

Très légèrement plus long que le Panthéon (2095 mm contre 2090 !), le S-Wing est aussi à peine plus large (745 mm contre 735) mais offre une hauteur globale inférieure de 2 cm (1440 mm contre 1460) pour une hauteur de selle quasi identique (775 mm contre 770). Quant aux dimensions de ses pneus elles restent strictement identiques : 110-90-13 à l'avant et 130-70-12 à l'arrière.

En revanche, la contenance de son réservoir "devrait passer de 9,4 à 11,5 litres" selon Honda France - qui attend encore la fiche technique officielle japonaise -, augmentant ainsi l'autonomie du moteur d'une bonne cinquantaine de kilomètres. Le monocylindre 4-temps 4 soupapes à injection électronique répond désormais aux normes antipollution Euro 3, contrairement à la version qui équipait le Panthéon.

Honda présente le S-Wing 125

Enfin, le nouveau S-Wing est équipé du tout nouveau système de freinage exclusif Honda avec ABS intégral avant et arrière, option complétant le système de répartition de freinage CBS livré de série.

Honda peut ainsi se targuer de mettre sur le marché "l'un des scooters les plus propres et l'un des plus sûrs en freinage", dans la mesure où selon nos informations, la concurrence ne devrait offrir que l'ABS à l'avant sur ses nouveaux modèles. "L'ABS intégral Honda est une première et une exclusivité pour un scooter 125", tient ainsi à préciser Honda.

Honda présente le S-Wing 125

Bien que le prix officiel ne soit pas encore fixé, le S-Wing 125 devrait avoisiner les 4 000 euros pour la version standard (CBS) et 4 500 euros pour la version ABS. Quatre coloris seront proposés : noir, noir-violet, gris et argent.

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les pilotes s'expliquent après le GP d'Émilie Romagne MotoGP 2020

Encore un nouveau vainqueur de Grand Prix moto 2020 hier à Misano pour le GP d'Emilie-Romagne : Maverick Viñales est le sixième pilote à s'offrir la victoire en sept courses, tandis que Fabio Quartararo loupe le podium pour à cause d'une pénalité qui l'a surpris mais qu'il assume complètement... Déclarations des pilotes.
GP d'Emilie Romagne 1 commentaire
Bridgestone maintient l'activité logistique moto de l'usine de Béthune

Coup dur pour les 863 salariés de l'usine Bridgestone de Béthune (62) : le manufacturier japonais prévoit la fermeture de son site de fabrication de pneus auto au motif notamment d'un manque de compétitivité. Interrogé par MNC, Bridgestone France annonce toutefois y poursuivre ses activités de stockage et de réacheminement des pneus moto. Explications.
GP d'Émilie Romagne : Vinales vainqueur d'une course folle à Misano

La saison 2020 de MotoGP est à l'image de cette septième épreuve disputée sur le circuit de Misano (Italie) : folle donc imprévisible ! Sixième pilote à s'imposer cette année, Maverick Vinales monte sur un podium 100% espagnol... mais un italien méritait aussi la victoire, et un français visait le Top 3. Compte-rendu et vidéos.
GP d'Emilie Romagne 28 commentaires
La Tesi H2 bientôt en France dans les concessions Bimota et Kawasaki

L'inédite Bimota Tesi H2 commercialisée en Italie à partir du 1er octobre 2020 devrait bientôt arriver en France. La marque italienne - détenue à 49,9% par Kawasaki - constitue actuellement son réseau et sollicite naturellement les concessions vertes. Explications avec le responsable marketing, Gianluca Galasso...
Deux nouvelles motos Indian 2021... et un tas d'accessoires !

De nouvelles motos Vintage Dark Horse et Roadmaster Limited complètent la gamme Indian 2021. La firme de Spirit lake (USA) espère une année aussi dynamique sur le plan commercial... mais moins critique sur le plan sanitaire ?! De nombreux accessoires sont également au programme. Présentation.
Un été 2020 exceptionnellement prolifique pour le marché moto et scooter

Traditionnellement calmes pour les concessionnaires moto et scooter, les mois de juillet et août ont été particulièrement dynamiques en 2020 : +31,2% et +17,2% par rapport à 2019. Pour analyser cet été en pleine "guerre" contre le Covid, Moto-Net.Com s'est tourné vers la concession Kawasaki Paris Grande Armée... Bilan.
Le masque n’est plus obligatoire à moto !

Saisi par la FFMC, le Cabinet de Caumont a attaqué l’arrêté du préfet de police de Paris qui rendait obligatoire le port du masque pour tous les usagers de deux ou trois roues motorisés à Paris ! Explications.
Société 4 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...