• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
LOSAIL
Paris, le 14 octobre 2004

Le Grand Prix du Qatar tour par tour

Le Grand Prix du Qatar tour par tour

Sur le tout nouveau circuit de Losail, au Qatar, le premier inconvénient apparaît très vite : le sable, amené régulièrement par le vent, rend le circuit glissant et à la limite de la mono trajectoire...

Imprimer

En 125, la jeune Marketa Janakova, qui fêtait son anniversaire le vendredi, n’a pas pu se qualifier pour la course, malgré les efforts de son team manager pour intercéder en sa faveur. Mike Di Meglio, avec une nette fracture de la cheville, a tout de même essayé de participer aux essais qualificatifs du premier jour mais a dû abandonner pour laisser sa cheville se consolider.

En 250, Arnaud Vincent a dû être remplacé par Grégory Leblanc qui avait déjà participé à quelques courses en wild card. Manuel Poggiali, après être passé à travers une vitre lors d’une partie de squash (dangereux ça, le squash !), s’est vu orné d’une cinquantaine de points de suture et ratera encore probablement Sepang. Le champion du monde sortant sera remplacé par l’inusable Marcellino Lucchi, 47 ans ! Eric Bataille, quant à lui, raccroche le cuir, victime de trop de chutes et de désillusions.

En MotoGP, rien de nouveau sous le soleil côté pilotes. En revanche, côté teams managers, Garry Taylor, après une trentaine d’années passées sous les couleurs de Suzuki, auréolées entre autres du titre de Kevin Schwantz en 1993 et de celui de Kenny Roberts Jr en 2000, sera remplacé par Paul Denning, qui a mené Suzuki à la victoire en Superbike anglais, dont on connaît le niveau particulièrement relevé.

Sur le tout nouveau circuit de Losail, le premier inconvénient se fera vite jour : le sable, amené régulièrement par le vent, rend le circuit glissant et à la limite de la mono trajectoire. Un piège de plus à contourner pour les pilotes, en plus d’avoir à mettre au point leurs machines sans aucun point de repère. Seul Randy Mamola en guest star a tourné sur ce circuit pour son inauguration !

125

C’est Jorge Lorenzo qui s’empare de la pole position, améliorant de presque 6 secondes son chrono de la veille. Il sera accompagné sur la première ligne par Dovizioso, Jenkner et Stoner. Au 2ème rang on trouve Locatelli, Nieto, Simoncelli et Simon tandis que Giansanti, Kallio, Corsi et Bautista forment la 3ème ligne. Au warm up, c’est Bautista qui se montre le plus rapide en conditions course devant Lorenzo, Locatelli, Stoner, Kallio, Jenkner, Simoncelli, Nieto, Barbera et Dovizioso. Mais Simoncelli, victime d’une chute durant le warm up, doit déclarer forfait pour la course.

Départ

Locatelli ne parvient pas à partir et laisse passer l’ensemble des concurrents ! Stoner fait le hole shot devant Dovizioso, Jenkner, Lorenzo, Bautista, Nieto, Corsi, Simon. Lorenzo passe 3ème devant Jenkner au 2ème freinage. Rodriguez et Vesa Kallio s’accrochent et chutent dès le 1er virage. Corsi passe 6ème devant Nieto. Stoner et Dovizioso mettent du gros gaz dès le départ et prennent quelques longueurs sur Lorenzo, ce dernier distançant lui aussi Jenkner, Bautista et Corsi. Au 1er passage, les positions sont déjà très étirées. Barbera passe 14ème devant Luthi. Bautista passe 4ème devant Jenkner et s’élance à la poursuite de Lorenzo.

Au 2ème passage, Dovizioso prend l’aspiration de Stoner, mais ne parvient pas à doubler la rapide KTM de l’australien. Lorenzo revient petit à petit, mais surtout, Bautista auteur du meilleur chrono a distancé Jenkner, Kallio, Corsi et Simon. Locatelli est 29ème. Kallio lâche à son tour Corsi, Jenkner, Lai et Simon. Au 3ème passage, Lorenzo et Bautista, à nouveau auteur du meilleur tour, ont rejoint Stoner et Dovizioso. Kallio est seul 5ème, puis Jenkner, Simon, Lai et Corsi dans cet ordre, Nieto un peu plus loin seul 10ème. Au 4ème tour, Lorenzo et Bautista passent devant Stoner et Dovizioso. Rapidement, Lorenzo et Bautista prennent un peu d’avance sur Stoner et Dovizioso. Au 5ème passage, Lorenzo et Bautista ont 4/10èmes d’avance sur Stoner, presque 1 s sur Dovizioso, 4,5 s sur Kallio, 8 s sur Jenkner, Lai, Simon, Corsi, 8,8 s sur Nieto, 12 s sur Barbera, 13 s sur Pasini et Luthi. Bautista prend la tête devant Lorenzo et lui prend quelques longueurs, Stoner et Dovizioso recollent la Derbi.

Grand Prix moto du Qatar 2004 : le tour par tour

Au 6ème tour, Bautista a 0,5 s d’avance sur Lorenzo, Dovizioso passe Stoner à l’aspiration. Lai est passé 6ème devant Jenkner, Corsi, Simon et Nieto qui est revenu au contact de ce groupe. Jenkner rate un point de corde, ce dont profite aussitôt Lai pour repasser 6ème. Au 7ème passage, Lorenzo et Dovizioso qui améliorent leurs chronos reviennent sur Bautista. Stoner a fortement ralenti. Il perd 1,5 s dans ce tour et voit revenir son coéquipier Kallio ! Bautista accélère à nouveau et reprend des distances sur Lorenzo et Dovizioso. Au 8ème tour, Lorenzo qui ne veut pas laisser partir Bautista fait le meilleur chrono et revient sur lui. Stoner est victime d’ennuis mécaniques : plus de frein arrière, il est contraint à l’abandon. Pendant ce temps, Dovizioso revient sur Bautista et Lorenzo. Au 9ème passage, Bautista, Lorenzo ont presque 1 s d’avance sur Dovizioso, Kallio est seul 4ème devant Jenkner, Lai, Simon et Nieto qui lâchent Corsi.

Au 10ème tour, Bautista a 0,3 s d’avance sur Lorenzo, 0,8 s sur Dovizioso, 8,2 s sur Kallio, 17,4 s sur Jenkner et Lai, 19 s sur Nieto, Simon et Corsi qui a recollé les deux hommes. Borsoi, Pasini et Barbera sont à 24 s. Lorenzo peine à suivre Bautista et voit revenir Dovizioso sur ses talons. Sentant le danger, Lorenzo réaccélère et revient sur Bautista, ramenant Dovizioso avec lui ! Au 12ème tour, Bautista se rate et Lorenzo en profite aussitôt pour prendre la tête. Locatelli est revenu 16ème. Au 13ème passage, Lorenzo a Bautista collé dans sa roue, reprenant la tête en bout de ligne droite. Kallio est toujours seul 4ème, Lai 5ème devant Simon, Corsi, Nieto et Jenkner. Lorenzo sort trop large dans la terre après le vibreur et manque partir en high side. Mais le jeune espagnol ne lâche pas les gaz et parvient à préserver sa 2ème position : chaud ! Au 14ème tour, Lorenzo a de nouveau comblé son retard sur Bautista, ramenant Dovizioso. Lorenzo reprend le commandement au prix d’un freinage retardé de belle facture. Mais Bautista repasse trois virages plus loin ! Locatelli rentre dans les points à la 15ème place.

Au 15ème tour, Bautista tient sa place dans la ligne droite, mais Lorenzo le passe comme un boulet de canon après le 2ème virage et reprend la tête.

Au 16ème et avant-dernier passage, Bautista tente de passer à l’aspiration mais doit rester 2ème. Dovizioso semble gérer et se contente de suivre les deux jeunes espagnols chauds bouillants. Simone Corsi est contraint à l’abandon et rentre aux stands. Bautista se rate, élargit et laisse passer Lorenzo et Dovizioso, parvenant tout juste à rester sur ses roues et perdant une cinquantaine de mètres dans l’opération ! Dovizioso tente de passer au freinage en bout de dernière ligne droite mais Lorenzo résiste et conserve la tête. Dovizioso reste collé à la roue de Lorenzo qui retarde tous ses freinages, ferme les portes et tient bon ! A l’entrée de la longue ligne droite, Dovizioso calé dans l’aspiration de Lorenzo tente de le déboîter sur la ligne mais échoue d’un rien : les deux pilotes sont crédités du même temps final au millième près ! Après contrôle, c’est bien Lorenzo qui l’emporte et empoche sa 3ème victoire de la saison devant. Bautista prenant la 3ème place du podium et Kallio place sa KTM en 4ème position. Lai est 5ème, Nieto 6ème, Simon 7ème, Borsoi 8ème, Pasini 9ème, Giansanti 10ème, Jenkner 11ème, Barbera 12ème, Luthi 13ème, Ballerini 14ème et Pellino 15ème. Locatelli, le grand perdant du jour, voit tous ses espoirs de titre s’envoler avec une bien décevante 20ème place finale...

Grand Prix moto du Qatar 2004 : le tour par tour

Photo O. BERGAMASCHI

Au championnat, énorme opération pour Dovizioso qui s’envole en tête du classement provisoire avec 228 points, 61 points devant Barbera (167), l’autre grand perdant du jour. Lorenzo prend à Locatelli la 3ème place provisoire avec 159 points contre 156 à l’italien. Nieto est 5ème avec 124 points, Stoner accablé par la poisse reste à 104 depuis Rio, six grand prix d’affilée sans points ! Au classement constructeurs, Aprilia mène avec 275 points devant Honda 236, KTM 163 et Derbi qui revient sur la marque autrichienne avec 159 !

250

Comme en 125, les chronos ont été fortement améliorés lors de la 2ème journée. C’est Porto qui fait la pole, confirmant sa domination du premier jour lors duquel il avait relégué ses poursuivants à plus d’une seconde ! L’inévitable Pedrosa est 2ème sur la grille devant De Angelis et Randy De Puniet. Au 2ème rang on trouve Elias, Aoyama, Battaini et Nieto. Guintoli, West, Debon et Faubel forment le 3ème rang. Nigon est 18ème, Marchand 23ème et Leblanc 25ème.

Au warm up, on prend presque les mêmes : Porto se montre encore le plus rapide devant Pedrosa et De Angelis, Elias, De Puniet, Aoyama, Battaini, Nieto, Guintoli. Nigon fait un prometteur 12ème chrono, Marchand 18ème et Leblanc 26ème.

Départ

Dirk Heidolf victime de problèmes lors du tour de chauffe et Toni Elias qui a perdu un slider (!) partiront de la voie des stands.. C’est Pedrosa qui fait le hole shot devant Porto, puis Aoyama, De Angelis, Rolfo, Nieto, Battaini, Faubel et De Puniet. Guintoli est 13ème, Marchand 17ème, Nigon 18ème. Pedrosa et Porto prennent rapidement un peu d’avance sur Aoyama et De Angelis. Dans la première ligne droite, Porto passe en tête devant Pedrosa, De Angelis 3ème devant Aoyama et Nieto 5ème devant Rolfo. Grégory Leblanc chute dès l’entame du 2ème tour. Randy De Puniet tente d’attaquer Rolfo mais élargit et laisse passer Battaini et Faubel. Porto fait le forcing pour lâcher Pedrosa et De Angelis revient sur les deux hommes, Aoyama seul à quelques longueurs.

Grand Prix moto du Qatar 2004 : le tour par tour

Photo Jean-Marc LISSE

Au 2ème passage, Porto devance Pedrosa et De Angelis, auteur du meilleur tour qui est presque revenu sur Pedrosa. Aoyama est seul 4ème, puis Nieto, Rolfo, Battaini, De Puniet et Faubel. En bout de ligne droite, Battaini passe 5ème devant Nieto et Rolfo au freinage. Guintoli est 13ème, Marchand 15ème, Nigon 16ème. Au 3ème tour, Porto et Pedrosa voient De Angelis auteur à nouveau du meilleur tour revenir mètre après mètre. Aoyama est distancé, Battaini est seul 4ème, puis Nieto, de Puniet qui a passé Rolfo. Faubel chute mais repart en course. Guintoli est 12ème devant Elias qui remonte très fort. Randy De Puniet passe 6ème devant Nieto avant la 4ème ligne droite. Marchand est 14ème, Nigon 15ème. Randy De Puniet chute dans le premier virage en high side, sans gravité mais abandonne et voit définitivement ses espoirs de titre s’envoler... De Angelis, lui, est revenu dans la roue de Pedrosa. Sentant la menace, Pedrosa remet du charbon et revient sur Porto. Mais De Angelis écarte la trajectoire, sort large et perd à nouveau le contact. Au 6ème passage, Porto, Pedrosa et De Angelis à quelques longueurs mènent toujours dans cet ordre, mais Pedrosa se fait à nouveau pressant sur l’argentin. Aoyama est presque rejoint par Battaini, puis Nieto. Elias remonte à la 10ème position. De Angelis fait à nouveau le forcing pour revenir sur les leaders.

Grand Prix moto du Qatar 2004 : le tour par tour

Au 7ème tour, Porto, Pedrosa et De Angelis sont à nouveau ensemble, 13 secondes devant Battaini qui a rejoint Aoyama. A 2 secondes, Nieto a distancé Rolfo qui voit revenir West. Elias est 9ème, Marchand est passé 12ème devant Guintoli et Nigon. Au 8ème passage, Porto a pris un peu d’avance sur Pedrosa et De Angelis. Elias passe 7ème devant West et Rolfo, West profitant de l’aubaine pour suivre l’espagnol en 8ème position. Heidolf chute mais parvient à repartir. Porto compte maintenant plus d’une seconde d’avance sur Pedrosa et De Angelis. Battaini passe 4ème devant Aoyama.

Au 9ème tour, Porto descend encore ses temps et augmente son avance. Au 10ème passage, Porto compte 1.8 s d’avance sur Pedrosa. Dans la ligne droite, Aoyama profite de sa vitesse de pointe pour repasser 4ème devant Battaini. Marchand est 12ème devant Guintoli et Nigon. Au 11ème tour, Battaini profite de l’aspiration et freine plus fort qu’Aoyama : il repasse 4ème ! En tête, Pedrosa accélère à nouveau et réduit quelque peu l’écart sur Porto, lâchant De Angelis. Au 12ème passage, Battaini a réussi à lâcher légèrement Aoyama, puis Nieto 6ème voit revenir Elias qui améliore régulièrement ses chronos et à lâché West, seul 8ème. Marchand est passé 11ème. Au 13ème tour, Pedrosa remonte petit à petit sur Porto, De Angelis semblant ne pas pouvoir suivre le rythme. Battaini 4ème a de nouveau Aoyama sur ses talons, Nieto à quelques longueurs. Elias ralentit et regarde le côté gauche de sa machine, laissant West lui reprendre quelques mètres.

Au 14ème passage, Porto perd encore un peu d’avance sur Pedrosa qui ne lâche décidément jamais. De Angelis est décroché. Battaini est toujours devant Aoyama qui s’accroche, Nieto 6ème à quelques longueurs. Elias, lui, ralentit fortement et laisse passer West ! Aoyama repasse 4ème devant Battaini !

Grand Prix moto du Qatar 2004 : le tour par tour

Photo Jean-Marc LISSE

Au 15ème passage, Pedrosa améliore toujours ses temps, roulant plus d’une seconde plus vite que De Angelis, mais Porto le maintient à 1.7 s ! Marchand est presque revenu dans la roue de Debon, Guintoli est 13ème et Nigon 14ème se bat avec Sekiguchi 15ème. Au 16ème tour, Porto et Pedrosa ont tous deux amélioré leurs chronos, leur écart restant figé autour de 1.6 s. De Angelis est à 8.2 s du leader, Aoyama et Battaini à 35 s, Nieto à 37 s, West à 48.7 s, Elias à 50.5 s, Rolfo à 55.4 s, Marchand qui vient de passer 10ème devant Debon à 1’06. Guintoli est 13ème à 1’18 s.

A deux tours de l’arrivée, Pedrosa réduit l’écart à 1.4 s et, coup de théâtre : De Angelis tourne au ralenti et abandonne ! Debon repasse 9ème devant Marchand. A l’entame du dernier tour, l’écart s’est encore réduit entre Porto et Pedrosa : 1.3 s ! Aoyama et Battaini sont désormais en bagarre pour le podium et Battaini passe le japonais à l’aspiration ! Au final, Porto remporte sa 4ème victoire de la saison, Pedrosa qui n’a pas lâché est 2ème. Aoyama et Battaini entrent ensemble dans le dernier virage, mais Battaini élargit et perd le contact : c’est Aoyama qui termine 3ème et Battaini 4ème. Nieto est 5ème, Elias 6ème, Rolfo 7ème. West contraint à l’abandon dans le dernier tour, c’est Debon qui passe 8ème, Marchand 9ème qui égale son meilleur résultat, Olive 10ème, Guintoli 11ème, Nigon 12ème qui marque enfin des points, Sekiguchi 13ème, Stigefelt 14ème et De Gea qui passe Davies dans le dernier tour s’empare du dernier point de la 15ème place.

Au championnat, bonne opération pour Pedrosa, leader avec 254 points. Porto qui lui reprend 5 points est passé 2ème avec 211 devant Randy De Puniet 187, Elias 152, Aoyama 119, de Angelis 114, Nieto 105 et Rolfo 101. Côté marques, Honda avec 291 points mène devant Aprilia 283.

MotoGP

Comme dans les autres catégories, les temps ont été fortement améliorés en 2ème journée d’essais. Les positions sur la grille sont perturbées par la réclamation portée par le HRC suite au nettoyage de l’emplacement de départ de Rossi par son équipe, Yamaha faisant remarquer que l’équipe de Biaggi a fait la même chose... Résultat, les temps qualificatifs des deux italiens sont augmentés de 6 secondes, ce qui les place respectivement en 23ème et 24ème positions sur la grille de départ ! Il serait dommage que le championnat se joue sur le tapis vert, mais le règlement... Bref, c’est Checa qui s’élancera de la pole devant Barros et Gibernau. En 2ème ligne, Hayden, Nakano et Capirossi. Xaus 7ème temps et Bayliss 9ème temps seront privés de la compagnie de Rossi au 3ème rang, tout comme Edwards 10ème et Hopkins 11ème se passeront de Biaggi au 4ème. Youichi Ui, lui, n’est pas parvenu à se qualifier.

Grand Prix moto du Qatar 2004 : le tour par tour

Au warm up, c’est Edwards qui se montre le plus rapide en conditions de course devant un Rossi survolté, Checa, Barros, Hayden, Hopkins, Biaggi, Gibernau, Bayliss, Melandri, Xaus.

Départ

C’est Checa qui profite bien de sa pole et fait le hole shot devant Gibernau, Xaus, Nakano, Bayliss, Capirossi, Barros, Hayden... et Rossi, auteur d’un incroyable départ et d’un non moins incroyable freinage : il a passé 13 pilotes ! Edwards est juste derrière l’italien. Rossi attaque et passe Hayden à mi-circuit, suivi par Edwards. Dans le dernier virage du premier tour, Bayliss s’écarte et laisse passer Rossi puis Edwards. A l’accélération, Edwards passe le Dottore puis Capirossi. En bout de ligne droite, Rossi fait le freinage à Capirossi : il est 7ème derrière Edwards ! En tête, Gibernau passe devant Checa, les deux hommes ayant fait un trou d’une seconde sur Xaus, Nakano, Barros, Edwards et Rossi.

Au 2ème tour, Gibernau mène juste devant Checa qui a roulé à 4/1000èmes du temps de l’espagnol. Nakano qui a passé Xaus voit revenir Edwards auteur du meilleur chrono et qui s’est débarrassé de Barros dans la ligne droite, Rossi et Capirossi seuls parvenant à suivre le rythme. Biaggi est passé 16ème devant Abe. Gibernau distance Checa mètre après mètre, Edwards passe 4ème devant Xaus. Dans la ligne droite, Barros passe 5ème devant Xaus, imité par Rossi. En bout de ligne droite, Rossi passe Barros de façon pour le moins virile, le bousculant au passage puis levant le bras et se retournant plein angle pour s’excuser auprès du brésilien ! Devant eux, la Kawasaki de Nakano fume de façon plus que spectaculaire, contraignant Nakano à l’abandon : moteur cassé. Edwards est alors 3ème devant Rossi 4ème.

Au 4ème passage, Gibernau auteur du meilleur tour mène une trentaine de mètres devant Checa, puis Edwards et Rossi, Capirossi, Xaus, Melandri et Hayden. Biaggi est revenu 11ème. Capirossi sort large dans le gravier mais parvient à reprendre la piste derrière Melandri. Au 5ème tour, Gibernau mène 1.4 s devant Checa, Edwards qui a repris 8/10ème à l’espagnol est à 4.7 s, Rossi à 5.1 s, Xaus et Melandri à 9 s, Capirossi à 11 s, Hayden et Hopkins à 13 s, Biaggi passé 10ème devant Hogdson et Abe est à 15.5 s.

Grand Prix moto du Qatar 2004 : le tour par tour

Photo Jean-Marc LISSE

Dans ce tour, coup de théâtre : Rossi sort au-delà du vibreur, sa moto part brutalement en glisse et l’envoie au tapis en reprenant l’adhérence sur le bitume ! Chute sans dommage physique, mais grosse perte pour le championnat ! Nobuatsu Aoki chute lui aussi sans gravité et abandonne et Bayliss rentre aux stands ! Au 7ème passage, c’est Edwards qui fait le meilleur tour en course, reprenant 1.6 s sur Checa ! Biaggi, lui, est passé 7ème devant Hopkins. Dans la 8ème ligne droite, Edwards est revenu sur Checa, nouveau meilleur tour en course ! Edwards attaque et passe Checa dans ce tour, le distançant aussitôt. Au 9ème tour, Gibernau est seul leader, Edwards 2ème lâche Checa 3ème, puis Melandri et Xaus sont à la lutte, comme Hayden et Biaggi un peu plus loin, Barros à quelques longueurs.

Au 10ème tour, Edwards a repris 3/10èmes à Gibernau et Biaggi est passé 6ème devant Hayden. Au 11ème passage, Xaus s’empare de la 4ème place au freinage en bout de ligne droite. Gibernau devance Edwards de 3.7 s, Checa est à 5.2 s, Xaus et Melandri à 15.2 s, Biaggi à 19.4 s, Hayden à 20.6 s, Barros à 22.3 s, Abe et Hopkins à 26 s, Capirossi à 28.7 s, Mac Williams et Hofmann à 32 s. Tamada qui n’est pas parvenu à régler sa moto du week-end est à 35 s. Au 12ème tour, Edwards auteur d’un nouveau meilleur tour a repris une seconde pleine à Gibernau dans ce tour ! Hogdson abandonne à son tour. Mac Williams va à la faute à son tour et abandonne. Melandri lui aussi sort de la piste et tire droit, repartant 10ème. Biaggi qui continue sa remontée passe Hayden et Barros : il est 5ème ! Marco Melandri, victime des suites de son tout droit, est contraint à l’abandon. Au 14ème passage, l’écart entre Gibernau et Edwards est de moins de 2 secondes ! Checa est seul 3ème, Xaus seul 4ème, Biaggi fait le forcing pour lâcher Barros qui a passé Hayden à l’aspiration, Capirossi est revenu 10ème et Tamada 12ème. Loris Capirossi, sorti de la piste à cause des débris de la moto de Rossi, est contraint à l’abandon ! Au 15ème tour, c’est Gibernau qui a repris 2/10èmes d’avance sur Edwards : l’écart est de 1.9 s. Checa est à 7 s, Xaus à 19.5 s. Barros, lui, est revenu dans la roue de Biaggi à 22.7 s du leader, entraînant Hayden. Abe et Hopkins sont en lutte pour la 8ème place à 34 s. Au 16ème tour, l’écart reste stable entre Gibernau et Edwards. Biaggi parvient à contenir les assauts de Barros et Hayden semble décrocher. Barros passe en force Biaggi à l’intérieur, frôlant l’italien. Edwards redonne un coup de collier et reprend 4/10èmes à Gibernau dans le 17ème tour.

Grand Prix moto du Qatar 2004 : le tour par tour

Au 18ème tour, Edwards réduit à nouveau l’écart à 1.6 s, mais Gibernau semble bien gérer son avance. A trois tours de l’arrivée, Edwards reprend encore 3/10èmes ! Checa, victime d’une panne, est contraint à l’abandon : Xaus passe donc 3ème ! A deux tours de l’arrivée, Gibernau stabilise l’écart sur Edwards. Xaus est seul 3ème, Barros 4ème a lâché Biaggi 5ème, Hayden est 6ème à quelques longueurs et Abe qui reste le seul pilote Yamaha encore en lice est 7ème ! A l’entame du dernier tour, Gibernau a 2 s d’avance sur Edwards. Xaus voit revenir Barros qui donne tout à 1.8 s ! Hayden passe Biaggi dans le dernier tour ! A l’arrivée, Gibernau l’emporte donc devant Edwards et Xaus fait son premier podium en catégorie reine pour sa première saison. Barros revenu à une vingtaine de mètres est 4ème, Hayden 5ème, Biaggi 6ème, Abe 7ème, Hopkins 8ème, Hofmann 9ème, Tamada 10ème, Kagayama 11ème, Haydon 12ème et Ellison 13ème et dernier classé.

Grand Prix moto du Qatar 2004 : le tour par tour

Au championnat, bien évidemment, c’est une énorme opération pour Gibernau, qui revient avec 215 points à 14 longueurs de Rossi resté à 229 ! Biaggi est 3ème avec 168 points devant Edwards 131, Barros 128, Tamada 120, Checa 102, Hayden 94, Capirossi 84.

De quoi alimenter le suspense pour les trois dernières courses de la saison, même si on peut regretter que le tapis vert ait primé sur la compétition. Il serait dommage que le titre se soit joué sur une réclamation n’ayant mis personne en danger, d’autant que la place qu’occupait Rossi sur la grille n’était pas nettoyée et ne l’a pas empêché de montrer un des meilleurs départs jamais vus en catégorie reine... Largement de quoi relativiser ! Mais ne boudons pas notre plaisir, le suspense est relancé et tant mieux pour le spectacle. Gageons que Rossi aura à coeur de rattraper sa bévue du 6ème tour, d’autant que Biaggi, lui, a très bien géré la situation en sauvant de précieux points, ce que le Dottore aurait dû savoir faire également...

Rendez-vous en Malaisie pour en juger !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Essai Z H2 : le maxiroadster super gonflé de Kawasaki

Nouvelle patronne chez les roadsters Kawasaki en 2020, la Z H2 compte surtout dominer les maxiroadsters de la concurrence... Moto-Net.Com a pu mettre à l'épreuve son moteur suralimenté, sa partie cycle et son électronique à Las Vegas (Nevada, USA) sur circuit, sur ovale (!) puis sur route. Essai.
Roadster 5 commentaires
La Honda VFR 800 tire sa révérence...

Coup de tonnerre dans le monde de la moto : la cultissime Honda VFR800F quitte le catalogue après 35 ans de carrière exceptionnelle, tout comme sa déclinaison trail-routier VFR800X Crossrunner... En cause : des perspectives insuffisantes pour justifier une mise aux normes Euro5. Enquête et rétrospective MNC.
Pratique 6 commentaires
Ce qui change avec le nouveau permis moto au 1er mars 2020 (1/6)

La réforme du permis moto entre en vigueur le 1er mars 2020. Elle introduit un code spécifique pour les motards (ETM) ainsi qu'une épreuve en circulation allongée et plus exigeante. Ces nouvelles mesures inquiètent certains professionnels du secteur alors que d'autres y voient d'intéressantes avancées... MNC mène l'enquête et fait le point.
Permis moto 6 commentaires
Motards : la Barbe de la discorde...

Alors que la barbe ne semble plus de mise chez les motards de la Préfecture de police de Paris, le délégué interministériel à la sécurité routière met fin à ses fonctions... Coïncidence ?
Sécurité routière 7 commentaires
Quel bilan pour les 80 km/h avant le départ d'Emmanuel Barbe ?

Avant son départ de la DSR, le futur préfet de police des Bouches-du-Rhône dresse bien évidemment un bilan flatteur des mesures portées pendant son exercice, notamment l'application des 80 km/h... Fact checking.
Radars 6 commentaires
Prix du design 2020 pour la Ténéré 700 et le Yamaha Next Field 01

Yamaha vient de remporter le trophée du meilleur design "If Award" pour la Ténéré 700 et le concept Next Field 01. C'est la septième année consécutive que le constructeur japonais reçoit cette distinction de l'International Forum Design. Explications.
Euro5 condamne les Suzuki GSX-R1000 et les Burgman 125, 200 et 650 !

La mythique GSX-R1000, relancée en grandes pompes en 2017 puis améliorée en 2019, va temporairement disparaître des catalogues Suzuki européens à cause d'Euro5. La nouvelle norme sonne aussi le glas des scooters Burgman 125, 200 et 650, référence historique parmi les maxi-scooters !
R&D 5 commentaires
Le marché moto et scooter roule sur l'or en janvier 2020

C'est un début d'année certifié 24 carats que s'offre le marché français du motocycle en janvier 2020 : les ventes de motos et scooters de plus de 50 cc ont bondi de +24% par rapport à un mois de janvier 2019 déjà en hausse ! Moto-Net.Com dresse le premier bilan des immatriculations mensuelles.
Harley-Davidson passe la Road Glide en CVO et célèbre les 30 ans du Fat Boy

L'originale Road Glide rejoint en 2020 l'Electra, la Street Glide et le trois-roues Tri Glide chez les Custom Vehicle Operations (CVO) Harley-Davidson. Le constructeur américain lance aussi une série limitée de Fat Boy pour les 30 ans du "gros garçon" ! Présentations.
Motos 2 commentaires

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2020

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes
Intersaison : Tests MotoGP
GP moto du Qatar 8 mars : GP du Qatar
GP moto de Thaïlande 22 mars : GP de Thaïlande
GP moto des Amériques 5 avril : GP des Amériques
GP moto d'Argentine 19 avril : GP d'Argentine
GP moto d'Espagne 3 mai : GP d'Espagne
GP de France moto 17 mai : GP de France
GP moto d'Italie 31 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 7 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 21 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 28 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande 12 juillet : GP de Finlande
GP moto de République tchèque 9 août : GP de République tchèque
GP moto d'Autriche 16 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 30 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto de San Marin 13 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 4 octobre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 18 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 25 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 1er novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 15 novembre : GP de Valence

SAISON 2019   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...