• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
DONINGTON
Paris, le 25 juillet 2005

Le Grand Prix de Grande-Bretagne tour par tour

Le Grand Prix de Grande-Bretagne tour par tour

La course dans le jardin de Rossi, qui a toujours tout gagné sur le circuit anglais, devait réserver bien des surprises et la météo "variable" a beaucoup gêné la mise au point des machines... En exclusivité interplanétaire, le tour par tour de Moto-Net !

Imprimer

Donington Park est traditionnellement considéré comme le jardin de Rossi, qui vit à Londres et qui a toujours tout gagné sur le circuit anglais.

Le week-end devait réserver son lot de surprises... Les conditions météo qu’on qualifiera de "variables" ont beaucoup gêné la mise au point des machines, tandis qu'en 250 Anthony West étrennait sa toute nouvelle KTM. Or West est un as en conditions piégeuses, tout comme Sa Sainteté...

Vendredi, de gros nuages envahissent le ciel de Donington Park. Le matin reste sec mais relativement froid, ce qui pose des problèmes pour mettre les pneus en température. L’après-midi voit l’arrivée d’une pluie intermittente pour les MotoGP qui rend tout réglage quasi impossible, les conditions n’étant fixées ni pluie ni sec. Et le dimanche matin, jour de la course, il pleut à nouveau à verse...

Catégorie 125

Les essais. Après un vendredi matin dominé par Luthi devant Kallio, c’est le finlandais qui prend la pole provisoire l’après-midi devant Luthi, Pasini, Talmacsi, Di Meglio, Poggiali, Simon et Koyama. Le samedi, c’est Kallio qui s’empare de la pole 1/10ème devant Pasini et Simoncelli et 3/10èmes devant Luthi. Lai, Simon, Talmacsi et Koyama forment le deuxième rang devant Di Meglio, Masbou qui prend goût aux avant-postes, Faubel et Bautista au 3ème.

Au warm up, il pleut. Dans ces conditions, c’est Talmacsi qui se montre le plus rapide, devant l’inattendu Jordi Carchano à 1.8 s du hongrois, Pasini, Luthi et Simon à plus de 2 s, Nieto, Kallio, Hernandez, Espargaro, Linfoot, pilote invité et Lai à plus de 3 s. Di Meglio fait le 16ème temps à plus de 4 s de Gabor, et Masbou est 27ème à plus de 7 s.

Départ . Le départ est donné sur le sec, tout le monde part en slicks. Giuseppetti est forfait en raison de sa chute aux essais et Abraham doit partir de la voie des stands : premiers émois ! Kallio et Luthi sont les plus rapides à s’élancer et virent dans cet ordre devant Talmacsi, Dovizioso, Pasini, Lai, Koyama, Simon et Di Meglio. Dans la descente, Talmacsi plonge sous la roue de Luthi et passe 2ème, imité par Pasini qui prend la 4ème place à Dovizioso. Coghlan, pilote invité, chute dès le 1er tour.

Quelques gouttes de pluie font leur apparition. A mi-circuit, derrière Kallio, Talmacsi et Luthi, Lai passe 4ème devant Pasini et Koyama. Simon est 7ème devant Di Meglio, Simoncelli, Poggiali. Au freinage de la chicane, Luthi s’impose au freinage à Talmacsi et Di Meglio attaque Pasini sans succès. A l’entrée de l’épingle à droite, Lai passe Talmacsi mais le hongrois mieux placé ressort devant l’italien.

Au premier passage, Kallio mène devant Luthi, Talmacsi, Lai, Pasini, Di Meglio, Koyama, Simon, Espargaro, Bautista, Simoncelli, Poggiali. Pasini passe Lai au début de la descente. Koyama passe Di Meglio au bas de celle-ci. Devant eux, Luthi prend la tête à Kallio. Masbou dont la moto n’a pas voulu partir sur la grille est parti bon dernier et remonte à la 32ème position. A l’entrée de la chicane, Talmacsi passe 2ème devant Kallio. Di Meglio, qui voit Koyama se laisser distancer par Lai, repasse le japonais, rapidement imité par Simon et Simoncelli.

Au 2ème tour, Luthi auteur du meilleur tour mène devant Talmacsi, Kallio, Pasini, Lai, Di Meglio, Simon et Simoncelli. Dans la descente, Luthi, Talmacsi, Kallio et surtout Pasini qui attaque très fort et montre sa roue au finlandais prennent quelques longueurs à Lai et ses suivants. Pasini passe Kallio au freinage du dernier virage de la descente, mais le finlandais le repasse au freinage suivant. Au freinage de l’épingle, Lai est revenu au contact des leaders avec Di Meglio dans sa roue.

Au 3ème tour, tous améliorent leurs chronos, mais c’est Simoncelli 8ème qui est le plus rapide. Pourtant, Bautista le passe au freinage en bout de ligne droite ! Faubel, Espargaro, Poggiali, De Rosa, Nieto et Olive semblent distancés. Dans la descente, Simoncelli repasse Bautista. Au freinage de l’épingle à droite, Lai trop optimiste tente d’attaquer Kallio mais doit s’écarter pour éviter de percuter le finlandais. Simoncelli attaque et passe Di Meglio.

Au 4ème passage, un groupe de dix pilotes s’est détaché : Luthi, Talmacsi, Kallio, Lai, Pasini, Simoncelli à nouveau auteur du meilleur tour, Di Meglio, Bautista, Simon et Koyama. Faubel à plusieurs longueurs fait le forcing pour les rejoindre. Bautista attaque et passe Di Meglio dans le droite qui commande la descente, mais Mike reste gaz à l’extérieur et reprend le meilleur ! Pasini tente d’attaquer Lai à l’extérieur, sort dans la terre à pleine vitesse et revient sur la piste comme par miracle ! Simoncelli en profite aussitôt pour lui chiper la 5ème place. Dans l’élan, Di Meglio et Bautista passent eux aussi l’impétueux italien. Au freinage de l’épingle, Bautista repasse devant Simoncelli.

Au 5ème passage, Luthi est toujours devant Talmacsi, Kallio, Lai, Di Meglio, Bautista, Simoncelli, Pasini dont la moto semble beaucoup bouger, Simon et Koyama. Au bas de la descente, Bautista passe à l’intérieur de Di Meglio. Masbou est revenu 20ème. Angel Rodriguez chute et abandonne.

Au 6ème tour, Luthi, Talmacsi, Kallio, Lai, Bautista auteur du meilleur chrono et Di Meglio ont pris plusieurs longueurs d’avance sur Simoncelli, Pasini, Simon et Koyama. Bautista, plus rapide que les autres à ce moment de la course, passe successivement Lai et Kallio. Di Meglio passe 4ème devant son coéquipier Lai au bas de la descente. Bautista passe 2ème devant Talmacsi au freinage de l’épingle, puis prend la tête à Luthi à l’entrée du dernier gauche ! Faubel chute et abandonne. Kallio repasse 3ème devant Luthi au bas de la descente.

La pluie fait alors son apparition ! Au bas de la descente, Bautista en est la première victime, qui part en high-side et chute sous les roues de Kallio et Talmacsi, qui doit freiner très fort pour l’éviter. Koyama va lui aussi à la faute. Le drapeau rouge est sorti : c’est l’interruption de la course ! On prend donc le classement au précédent passage sur la ligne et on donne un nouveau départ, en ne tenant pas compte des écarts.

Le classement est donc le suivant : Bautista, Kallio, Luthi, Talmacsi, Di Meglio, Pasini, Lai, Simoncelli, Simon, Poggiali, Olive, Nieto, De Rosa, Espargaro, Pesek, Gadea et Masbou qui était revenu 17ème. Pour le 2ème départ, tout le monde chausse des pneus pluie. L’infortuné Koyama, qui au contraire de Bautista ne dispose pas d’une 2ème machine, est contraint à l’abandon. Tous les teams changent fiévreusement les pneus et modifient les réglages des machines. Les pilotes enfilent des surcombinaisons de pluie et mettent des masques anti-buée. C’est un peu la confusion sur la grille. Enfin, le nouveau départ est donné : après un nouveau tour de chauffe, les 36 pilotes rescapés (manquent Coghlan, Rodriguez, Faubel et Koyama) s’élanceront à nouveau pour un sprint de neuf tours dans des conditions proches de l’épouvante ! Coup de théâtre : Pasini, co-leader du championnat, part à la faute dans ce tour de chauffe à l’accélération ! C’est l’élimination pour le pilote italien, en lice pour le titre !

Le feu rouge s’éteint, les pilotes s’élancent : Talmacsi prend le meilleur départ mais Lai lui brûle la politesse pour le hole shot. Luthi, Di Meglio, Bautista, Simon, Espargaro, Simoncelli et Olive suivent. Kallio et Poggiali s’élancent de la voie des stands, leurs motos n’ayant pas été prêtes à temps pour le 2ème départ. Au 1er virage, Iannone chute sous les roues de Pirro dont la roue avant arrache le réservoir de l’Aprilia : c’est l’abandon. Pesek et Nieto passent Simoncelli. Talmacsi passe en tête devant Lai avant l’épingle à gauche, Simon passe 4ème devant Bautista. Pesek chute et abandonne, forçant au passage Masbou à aller dans l’herbe.

Le Grand Prix de Grande-Bretagne Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Au premier passage, Talmacsi mène devant Lai après une passe d’armes entre les deux leaders à l’entrée de la ligne droite, Luthi et Di Meglio suivent à quelques longueurs. Un peu plus loin viennent Simon, Bautista, Espargaro, Nieto, Simoncelli, Guiver, Olive et De Rosa. Espargaro passe Bautista à l’extérieur à l’entame de la descente. En bas de celle-ci, Talmacsi, Lai, Luthi, Di Meglio et Simon se sont regroupés. A l’entrée du droite au bas de la descente, Simon, Di Meglio et Luthi sont de front et Simon sort 3ème devant Di Meglio et Luthi. Di Meglio passe 3ème devant Simon dans l’épingle.

Le Grand Prix de Grande-Bretagne Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 2ème tour, Talmacsi auteur du meilleur tour en course a pris une bonne avance sur Lai, puis Di Meglio emmène la chasse avec Simon, Luthi, Espargaro, Bautista et Nieto encore un peu plus loin. En bout de ligne droite, Talmacsi en tête perd l’arrière dans le premier droite, chute et tente de repartir mais doit abandonner, sa KTM trop abîmée dans sa chute. Lai perd alors pied et c’est Di Meglio qui se porte au commandement devant Simon, Espargaro, Bautista et Lai ! Dans le long droite qui précède la chicane, Luthi part en équerre, manque de se faire éjecter par sa machine à la reprise d’adhérence, retombe en selle, sort de la piste, parvient à conserver le contrôle à travers l'herbe et les graviers et revient en course juste devant Kallio qui fait une superbe remontée après avoir du partir des stands !

Au 3ème passage, Di Meglio mène devant Simon, Bautista, Lai, Espargaro, Simoncelli, Guiver et Nieto. Dans la descente, le français mène avec une trentaine de mètres d’avance sur Simon et Bautista. Eux-mêmes ont devancé Espargaro qui a passé Lai. Guiver, le pilote invité, chute et abandonne alors qu’il était 7ème juste derrière Simoncelli. Bautista passe 2ème devant Simon. A l’entrée de l’épingle, Bautista et Simon sont presque revenus dans le sillage de Di Meglio.

Le Grand Prix de Grande-Bretagne Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 4ème tour, le jeune français mène toujours mais devant Bautista auteur du meilleur tour en course, qui ramène derrière lui Simon. Espargaro est seul 4ème, Lai seul 5ème. Simoncelli, Nieto et Luthi s’accrochent.

Au 5ème passage, Di Meglio mène toujours devant Bautista et Simon et c’est Espargaro qui réalise le meilleur tour en course en revenant très fort sur les leaders. Lai est toujours seul 5ème devant Simoncelli, Nieto et Luthi qui bataillent pour la 6ème place. Kallio est 9ème. Bautista trop optimiste perd l’arrière à l’accélération et se fait éjecter en un spectaculaire high-side, heureusement sans dommages autres que la perte de points associée à son abandon. Espargaro part lui aussi à la faute dans cette descente, sa moto continuant sa course après l’avoir éjecté file droit dans les air fences : il abandonne à son tour, sa machine refusant de repartir.

Le Grand Prix de Grande-Bretagne Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 6ème tour, Di Meglio et Simon se retrouvent alors seuls leaders, loin devant Lai seul 3ème ! Simoncelli et Nieto ont pris un peu d’avance sur Luthi, Kallio est 7ème, Olive 8ème, Linfoot, pilote invité, 9ème, Masbou 10ème, Elkin 11ème, Schouten 12ème, Gadea 13ème, Carchano 14ème et Kuzuhara 15ème.

Le Grand Prix de Grande-Bretagne Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Dans la descente, Simon qui montre de plus en plus souvent sa roue à Di Meglio se retourne plusieurs fois, n’en revenant pas d’avoir autant d’avance sur ses poursuivants ! Au 7ème tour, Di Meglio et Simon mènent toujours roue dans roue, Lai 3ème sent revenir Simoncelli et Nieto, puis Luthi est seul 6ème devant Kallio seul 7ème. Au bas de la descente, Simon prend la tête devant Di Meglio qui saute aussitôt dans son sillage.

Le Grand Prix de Grande-Bretagne Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

A l’entame du dernier tour, Simon mène juste devant Di Meglio. Lai voit revenir très fort Simoncelli qui a lâché Nieto devant Luthi 6ème, Kallio 7ème, Olive 8ème. Simon prend quelques longueurs d’avance sur Di Meglio qui semble vouloir se contenter d’une belle deuxième place. Simoncelli très en verve est passé 3ème devant Lai dans le droite qui remonte juste après la descente. Alexis Masbou chute dans ce dernier tour alors qu’il bataillait pour la 9ème place. Simon emporte sa première victoire à l’âge de 18 ans, devant un Di Meglio qui monte sur le podium pour la première fois sur la 2ème marche à l’âge de 17 ans ! Lai est revenu sur Simoncelli et l’a doublé pour finir 3ème juste devant son compatriote. Nieto est 5ème, Luthi 6ème, Kallio 7ème, Olive 8ème, Linfoot 9ème, Kuzuhara 10ème, Gadea 11ème, Elkin 12ème , Carchano 13ème, Zanetti 14ème et Cortese 15ème.

Le Grand Prix de Grande-Bretagne Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Au championnat, Pasini et Talmacsi restent leaders avec leurs 100 points, Luthi revient à un petit point à 99. Kallio 91, Simoncelli 85, Simon 80, Lai 79 reviennent proches de la tête du championnat. Poggiali est 8ème avec 59 points devant Koyama 52, Faubel 50 et Di Meglio 45. Masbou est 16ème avec 20 points. Côté constructeurs, KTM mène avec 168 point devant Aprilia 164 et Honda 141.

Catégorie 250

Les essais. En 250, la grande nouveauté est l’arrivée de la KTM aux mains d’Anthony West, bien connu pour avoir souvent été parmi les meilleurs privés de la catégorie. Testée pour la première fois deux semaines auparavant à Vallelunga, la machine autrichienne ne devrait pas figurer au classement : l’objectif est seulement la mise au point en vue de 2006. Il faut cependant souligner l’excellent 17ème chrono de West le vendredi, à seulement 2.5 s de la pole provisoire !

Ladite pole est l’affaire d’un Lorenzo déjà dominateur le matin, qui confirme en établissant le meilleur chrono de la première séance qualificative devant Pedrosa, Porto, Stoner, De Angelis, Dovizioso, Aoyama et De Puniet. Le samedi, c’est Pedrosa qui prend la pole, 1/10ème devant Lorenzo, mais plus de 6/10èmes devant De Angelis et Dovizioso ! Porto, De Puniet, barbera et Takahashi suivent en 2ème ligne. Stoner, Aoyama, Locatelli et Guintoli forment le 3ème rang. Leblanc est 24ème, Vincent 26ème.

Au warm up, sous la pluie, c’est Aoyama qui se met en avant, une demi seconde devant Guintoli qu’on sait rapide sur le mouillé. Barbera, Pedrosa qui s’améliore sous la pluie, Takahashi, Stoner et De Puniet sont relégués à plus d’une seconde tandis que De Angelis, Baldolini, West avec la toute nouvelle KTM, Debon et Dovizioso sont à plus de 2 s. Arnaud Vincent en profite pour se montrer au 16ème rang à 3.9 s de la pole. Grégory Leblanc est 20ème temps à 5.6 s.

Départ. Les 250 s'élancent sous la pluie et les umbrella girls, frigorifiées, portent davantage des parapluies que des ombrelles ! Dès le tour de chauffe, on voit les motos soulever un brouillard encore plus important que lors de la deuxième course des 125 : ça promet ! Sur la grille, Randy De Puniet place étrangement sa moto en biais : voudrait-il partir très fort et être tout de suite dans le bon axe pour déboîter les pilotes qui le précèdent ?

Le feu s’éteint et nous apporte la réponse : superbe départ de Dovizioso qui fait le hole shot devant Aoyama et De Puniet, qui avait donc bien prévu son coup ! De Angelis, Porto et Pedrosa suivent, mais Pedrosa mieux placé à l’intérieur des deux droits du début du circuit passe rapidement 4ème. Porto lui grille la politesse dans l’accélération suivante. Takahashi est 7ème, puis Guintoli très bien parti est devant Stoner. De Angelis passe 5ème devant Pedrosa mais élargit et doit laisser repasser l’espagnol. Aoyama attaque et passe Dovizioso en tête. De Puniet l’imite au freinage de la chicane : il est 2ème. Pedrosa, à ce même freinage, passe Porto pour la 4ème place. Stoner passe 7ème devant De Angelis, rapidement imité par Anthony West et la KTM !

Au premier passage, Aoyama a pris plusieurs longueurs d’avance sur De Puniet, Dovizioso, Pedrosa, Porto, West qui a doublé Stoner, De Angelis, Guintoli, Barbera, Davies et Corsi. Dans le dernier virage avant la ligne droite, Takahashi et Debon s’accrochent, chutent et abandonnent tout comme Arnaud Vincent. Aoyama semble sur un nuage et prend le large. Randy De Puniet est seul 2ème. A quelques longueurs suivent Dovizioso et Pedrosa, et encore plus loin West passé 5ème devant De Angelis, Stoner, Porto et Guintoli. Leblanc est 22ème. Au freinage de la chicane, Pedrosa confirme ses progrès sur le mouillé et prend la 3ème place à Dovizioso.

Au 2ème tour, Aoyama auteur du meilleur tour accroît encore son avance sur De Puniet. Suivent Pedrosa, Dovizioso et West revenu sur leurs talons. Un peu plus loin, De Angelis et Stoner ont distancé Porto et Guintoli. West très en verve passe Dovizioso au bas de la descente : il est 4ème ! Stoner, lui, passe De Angelis au freinage de l’épingle à droite.

Le Grand Prix de Grande-Bretagne Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Au freinage du gauche qui commande la 3ème ligne droite, West passe 3ème devant Pedrosa. En tête, Aoyama réalise à nouveau le meilleur chrono : il a 2.3 s d’avance sur De Puniet. Stoner passe en force à l’intérieur de Dovizioso dans le droite de fin de descente. De Angelis profite de l’écart de Dovizioso pour le passer à l’accélération qui suit. Heidolf chute et abandonne.

Au 4ème tour, Aoyama fait un nouveau meilleur tour en course devant Randy de Puniet et West. Stoner a passé Pedrosa qui a glissé à l’accélération de la ligne droite. Suivent De Angelis, Dovizioso et Porto un peu plus loin. Guintoli est toujours 9ème à quelques longueurs de plus. Dans la descente, De Angelis passe 5ème devant Pedrosa. Guintoli revient sur Porto.

Dans l’accélération qui suit la chicane, West se retourne et voit son compatriote Stoner qui revient sur lui. Cardenas, le colombien, part en high-side dans le premier droite du circuit sous les yeux de Lorenzo. Sa moto continue de rouler après avoir éjecté son pilote, suit la piste et la traverse avant le 2ème droite, heureusement sans qu’aucun pilote n’arrive. Elle finit par chuter dans l’herbe, glisse jusqu’à la piste et s'immobilise juste à l’entame de la descente : chaud !

Le Grand Prix de Grande-Bretagne Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 5ème passage, Aoyama s’offre un nouveau record en piste ! De Puniet a roulé 7/10èmes moins vite que ses poursuivants West, Stoner et De Angelis à l’attaque. Guintoli est toujours 9ème, Leblanc au bénéfice des chutes est 19ème.

Au 6ème tour, Aoyama est toujours seul leader 3.6 s devant De Puniet mais West, Stoner et De Angelis auteur du meilleur tour en course se rapprochent du français. Pedrosa et Dovizioso ne se quittent plus, puis Porto et Guintoli tiennent leurs positions. Dans la descente, De Angelis revenu dans la roue de Stoner se fait une grosse chaleur mais reste sur ses roues.

Le Grand Prix de Grande-Bretagne Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 7ème passage, Aoyama réalise un nouveau meilleur tour. Il a 4.4 s d’avance sur Randy De Puniet et 6.6 s sur West. Stoner contient les ardeurs de De Angelis. Aoyama se fait lui aussi sa chaleur à l’accélération. Guintoli est 9ème à 21.9 s derrière le japonais et continue de revenir sur Porto. Dovizioso s’offre à son tour un coup de sang : il glisse en sortie de virage et doit redresser sa moto, ce qui l’oblige à sortir dans le très glissant gazon anglais ! Il arrive dans les graviers où il parvient à conserver le contrôle de sa moto, pied sorti tel un crossman, et revient enfin sur la piste !

Au 8ème tour, Aoyama a 5.1 s d’avance sur De Puniet, 6.2 s sur West, 8.7 s sur Stoner, 9.5 s sur De Angelis, 14.4 s sur Pedrosa, 24 s sur Porto et 24.8 s sur Guintoli. Les deux hommes sont passés devant Dovizioso désormais 9ème à 28.3 s après sa partie de jardinage. De Angelis revient de nouveau dans la roue de Stoner.

Au 9ème tour, Aoyama réalise un nouveau meilleur tour. De Puniet, toujours 2ème, voit son avance sur West diminuer dixième après dixième... Stoner s’est débarrassé sans effort de la menace De Angelis : le san marinais a chuté à l’accélération de la ligne droite. Pedrosa est donc 5ème, Porto 6ème et Guintoli 7ème.

Le Grand Prix de Grande-Bretagne Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

A l’entrée de la 10ème ligne droite, West est revenu dans la roue de De Puniet mais c’est Stoner qui établit un nouveau meilleur chrono. West passe 2ème devant Randy dans la descente qui suit ! Le français ne se laisse pas faire et repasse à l’intérieur de l’australien dans le dernier virage de la descente.

Au 11ème tour, Aoyama passe la ligne pendant que Randy se fait une petite chaleur à l’accélération du début de la ligne droite, se retourne et voit West le museau dans l’Aprilia de Stoner ! Pedrosa est toujours seul 5ème, Guintoli 7ème, Leblanc est 17ème aux portes des points. West repasse 2ème devant De Puniet dans la descente ! A l’entrée de la chicane, Stoner est pratiquement revenu sur les deux hommes. Devant, Aoyama commence un impressionnant slalom entre les attardés, dans des conditions qui ne leur permettent sans doute pas de bien voir les drapeaux bleus agités par les commissaires.

Le Grand Prix de Grande-Bretagne Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Coup de théâtre au 12ème passage : le japonais arrive sur Grégory Leblanc tandis que West, De Puniet et Stoner sont regroupés. Aoyama, leader, retarde son freinage pour passer le jeune français avant le virage de bout de ligne droite mais il perd l’avant, chute et abandonne ! West est alors leader du Grand Prix pour la première sortie de la KTM 250 ! En arrivant sur les mêmes attardés, West parvient à prendre un peu d’avance en doublant deux d’entre eux sans que Randy puisse le suivre. Mais au freinage de la chicane, les deux leaders qui ont doublé à leur tour Leblanc sont à nouveau ensemble grâce à un beau coup de rein du français.

Au 13ème tour, West mène devant De Puniet, Stoner, Pedrosa seul 4ème, puis Porto et Guintoli. Randy reprend la tête au freinage de la chicane, puis Stoner se fait une frayeur à l’accélération du début de ligne droite alors qu’il était presque au contact des leaders.

Au 14ème passage, West et De Puniet ont à nouveau quelques longueurs d’avance sur Casey Stoner. Pedrosa seul 4ème semble assurer sa place. Dans la descente, West repasse de façon assez virile en tête. Randy qui ne veut pas s’en laisser compter repasse au freinage de la chicane. West reste à son extérieur, les deux hommes sont presque au contact carénage contre carénage mais l’australien doit céder à l’accélération : Randy est mieux placé. Dans la bagarre, Stoner en a profité pour revenir : il est dans la roue de West au freinage de l’épingle. Dans le gauche de fin de circuit, West se porte à l’intérieur au freinage mais Randy reste à l’extérieur et ressort à nouveau leader au 15ème tour !

Le Grand Prix de Grande-Bretagne Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Pedrosa 4ème voit son stand lui annoncer OK-OK : dans ces conditions, une 4ème place est bonne pour le titre ! Au bas de la descente, West part en high-side, parvient à retomber sur sa selle et rester en piste mais voit Stoner en profiter pour lui prendre la deuxième place. Au bas de la descente, De Puniet et Stoner prennent un tour à Locatelli, le coéquipier de l’australien, qui s’écarte pour les laisser passer mais revient sur la trajectoire juste devant West, qui se retourne sur l’italien pour lui signifier son mécontentement d’avoir perdu quelques dixièmes dans la manoeuvre ! Dans l’épingle à droite, Stoner qui a retardé son freinage manque de percuter De Puniet mais parvient à s’écarter. On a eu chaud !

Le Grand Prix de Grande-Bretagne Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 16ème passage, Randy est toujours leader devant Stoner, 1.7 s devant West. Pedrosa 4ème est à 17.6 s, Porto à 36.8 s, Guintoli à 41.3 s. En bas de la descente, De Puniet se fait une chaleur à l’accélération mais parvient à rester devant Stoner qui à son tour fait une glisse impressionnante à l’accélération mais reste sur ses roues. A l’entrée de l’épingle, Stoner passe en tête devant De Puniet qui se retourne pour voir si West est toujours là. A l’entrée de la ligne droite, Stoner part à nouveau en glisse alors qu’il prenait un tour à Giansanti. Au 17ème tour, derrière De Puniet et Stoner, West qui attaque pour revenir réalise le meilleur tour en course ! Au freinage en bout de ligne droite, Stoner glisse sur les bandes blanches de la sortie des stands, s’écarte de la trajectoire et doit laisser repasser De Puniet, West sur ses talons ! Stoner s’est créé un handicap supplémentaire en oubliant de porter un masque antibuée, ce qui l’oblige à ouvrir régulièrement son écran pour éliminer celle-ci : impardonnable à ce niveau ! Au bas de la descente, West se fait une nouvelle chaleur à l’accélération : c’est Holiday on Ice sur la piste anglaise ! Polzer et Barbera chutent et abandonnent.

Au 18ème tour, Randy De Puniet a repris un peu d’air en tournant une demi seconde plus vite que ses deux poursuivants. Pedrosa assure toujours sa 4ème place, Porto 5ème prend un tour à Leblanc rentré dans les points à la 15ème position, puis Guintoli 6ème revient petit à petit sur l’argentin.

Au 19ème passage, De Puniet mène toujours devant Stoner et West mais les deux australiens sont revenus dans la roue du français. Randy se fait une chaleur dans le premier virage en bout de ligne droite, doit s’écarter de la trajectoire mais conserve la tête. Dans la descente, West montre sa roue avant à Stoner qui résiste. Randy De Puniet en profite pour reprendre un peu de distance. Guintoli va à son tour à la faute en revenant sur Porto mais parvient à repartir en 9ème position à 1’21s du leader, 4 s derrière Lorenzo.

Le Grand Prix de Grande-Bretagne Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 20ème tour, De Puniet, Stoner et West sont à nouveau groupés. Dans la descente, West qui coupe la trajectoire en retardant son freinage pour passer Stoner se retrouve contraint de passer aussi Randy, mais il est en mauvaise posture pour aborder le virage suivant. Ses deux adversaires ne se sont pas démontés et reprennent aussitôt leurs positions. A la sortie du droite qui précède la chicane, Stoner sort un peu large et part en glisse sur le vibreur, ne lâche rien et maintient sa position !

A l’entrée de l’épingle, il prend même la tête à Randy De Puniet au freinage. Randy retarde son freinage à l’entrée du dernier gauche, repasse Stoner, mais voit West qui tente de s’infiltrer à l'intérieur ! Randy ferme la porte à l’australien et conserve la tête dans la 21ème ligne droite ! Pedrosa est toujours 4ème, Porto 5ème, Dovizioso 6ème, Corsi 7ème. Dans le droite qui commande la descente, West finit par trouver l’ouverture et passe en tête devant De Puniet qui reste gaz à l’extérieur et reprend son bien !

Le Grand Prix de Grande-Bretagne Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Les trois hommes prennent un tour au suédois Martensson, qui est exclu et doit rentrer aux stands, apparemment pour avoir dépassé sous drapeau jaune sans revenir à sa place initiale. Dans l’épingle à droite, West attaque à nouveau De Puniet. Le français résiste,s’écarte pour laisser passer la KTM mais revient à l’intérieur, reprend la tête un instant, la perd de nouveau à l’accélération et se porte à l’intérieur de West dans le gauche qui commande la ligne droite. Randy repasse mais voit West rester à sa hauteur ! Les deux hommes accélèrent ensemble dans la ligne droite et c’est West qui mène d’un pneu sur la ligne, mais Randy repasse au freinage !

Dans le 2ème droite du circuit, West se porte à l’intérieur, Randy résiste en restant à l’extérieur, accélère un peu trop tôt, part en glisse, sa moto fait plusieurs allers-retours de gauche à droite entre ses jambes, il revient par miracle sur sa selle mais se dirige vers la banderole publicitaire placée à l’intérieur du gauche suivant ! Il parvient alors à tourner vers l’herbe juste ce qu’il faut pour passer à l’intérieur de la banderole avec une extraordinaire réactivité et rejoint la piste après le gauche dans une gerbe d’eau !

A cinq tours de la fin, West et Stoner ont pris une centaine de mètres d’avance sur le français dont la moto bouge encore davantage après son incroyable rodéo, digne de Mamola à sa grande époque ! Du coup, Randy repart le couteau entre les dents et revient sur les deux australiens dès l’épingle !

Le Grand Prix de Grande-Bretagne Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 23ème tour, West, Stoner et De Puniet regroupés passent quelques attardés. Pedrosa assure toujours sa 4ème place à 32.5 s de West. Devant, dans la descente, Randy attaque et passe Stoner puis West au prix du même magnifique intérieur : du grand art ! Devant eux, Davies part à la faute dans le long droite qui précède la chicane et abandonne, tout comme Sekiguchi qui revenait tout juste de blessure. Dans ce même virage, West glisse à l’accélération, ce dont profite aussitôt Stoner pour passer 2ème à quelques longueurs de Randy qui a pris une avance confortable et se retourne pour apprécier les positions ! Dans le dernier gauche, Randy s’écarte en voulant passer rapidement un attardé. Stoner en profite pour prendre la tête à l’entrée de la 24ème ligne droite, mais Randy reste à l’extérieur de Stoner durant toute la ligne droite, retarde son freinage et reprend le commandement ! Stoner glisse à son tour à l’accélération dans le deuxième droite qui commande la descente et West repasse 2ème ! Pedrosa est alors 4ème à 32 s et Porto 5ème à 50 s ! Guintoli est 9ème, Leblanc 15ème.

Dans la descente, Randy prend à nouveau une vingtaine de mètres d’avance sur les deux australiens. Entre l’épingle et le gauche de fin de circuit, Stoner essuie sa bulle et son écran, sans doute victime de la buée sans l’indispensable masque dans ces conditions. Du coup, De Puniet et West revenu dans la roue du français passent la 25ème ligne avec une cinquantaine de mètres d’avance sur lui. En bout de ligne droite, Stoner se rate complètement, manque de perdre l’avant, redresse sa moto, sort jardiner dans l’herbe et traverse les graviers ! Il parvient à contrôler sa machine pour éviter les air fences (les remplaçants des bottes de pailles, structures gonflables placées devant les pneus) et repart en course toujours en 3ème position, mais bien loin des deux leaders. Pendant ce temps, West est passé en tête devant Randy, mais à la faveur du dépassement de Jenkner attardé, De Puniet reprend la tête d’un intérieur autoritaire.

A l’entame du dernier tour, Randy De Puniet et Anthony West sont roue dans roue devant Stoner 3ème à 15 s. Après la descente, les deux leaders prennent un tour à Guintoli qui s’apprêtait lui aussi à prendre un tour à Smrz et Rous en bagarre pour le point de la 15ème place ! De Puniet se fait une nouvelle chaleur à l’accélération juste après avoir pris son 2ème tour à Rous ! A l’accélération du long droite à mi circuit, West part en glisse et se récupère en ayant perdu ses repose-pieds : chaud !

Dans le droite de fin de circuit, Randy De Puniet prend un deuxième tour à Leblanc pourtant dans les points à la 14ème place ! A la sortie du dernier gauche qui commande l’arrivée, Randy qui s’est à nouveau retourné pour vérifier son avance glisse à l’accélération et place son Aprilia en ligne pour un magnifique wheeling debout, qui marque sa première victoire de la saison après une course incroyablement fertile en rebondissements !

Le Grand Prix de Grande-Bretagne Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Anthony West, pour sa première sortie avec la KTM 250, termine superbe deuxième tandis que Casey Stoner complète un podium de battants. Pedrosa assure une 4ème place très bonne pour le championnat, Porto est 5ème à plus d’une minute, Corsi 6ème à 1’30’’ juste devant Dovizioso 7ème. Lorenzo 8ème est le dernier pilote classé dans le même tour que le vainqueur ! Sylvain Guintoli est 9ème à un tour, Ballerini 10ème, Giansanti 11ème, Locatelli 12ème, Baldolini 13ème, Leblanc 14ème à 2 tours et c’est Rous qui emporte le point de la 15ème place.

Le Grand Prix de Grande-Bretagne Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Cette 5ème victoire de Randy de Puniet lui permet de battre les quatre de Dominique Sarron et de s’approcher des sept d’Olivier Jacque, qui plus est d’une façon éblouissante !

Le Grand Prix de Grande-Bretagne Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Au championnat, Pedrosa mène avec 156 points devant Stoner 122, Dovizioso 111, Porto 85, De Puniet qui revient 5ème avec 79 juste devant Lorenzo 78 puis Aoyama 71, De Angelis 67, Corsi 54, Barbera 51 et Guintoli 38. Côté marques, Aprilia reprend la tête au classement avec 176 points devant Honda 173 et KTM, le "petit nouveau", 20 points en une seule course !

Catégorie MotoGP

Les essais. Vendredi, Nicky Hayden se fait piéger en perdant l’avant et Makoto Tamada, dans l’entrée du gauche de la célèbre descente, fait un spectaculaire high-side au freinage, heureusement sans conséquences. C’est Colin Edwards qui domine cette première journée devant Sa Sainteté Rossi (lire Moto-Net du 21 juillet 2005). Les essais de l’après-midi sont très écourtés par la pluie.

Le Grand Prix de Grande-Bretagne Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Samedi, Sa Sainteté impériale s’offre une pole record, la 5ème de la saison : celui qui a gagné tous les derniers Grands Prix anglais est le seul à descendre sous la barre des 1’28’’... Gibernau et Melandri l’accompagnent en première ligne devant Barros, Hayden et Edwards. Bayliss, Biaggi et Tamada forment le 3ème rang devant puis Hopkins, Capirossi et Nakano.

Au warm up, toujours sur une piste très piégeuse, c’est le plus inconstant du plateau, Kenny Roberts, qui s’empare du meilleur temps : souhaitons que pour une fois, il tienne un rythme pendant la course ! Son Excellence n’est pas loin et affiche le 2ème temps à un quart de seconde devant Melandri, Checa, Capirossi, Biaggi, Bayliss, Barros, Gibernau et Hayden.

Départ. Alors que le commissaire vient de libérer la piste, il revient aussitôt avec son drapeau rouge : la Kawasaki de Nakano a calé ! Une minute supplémentaire et un nouveau tour de chauffe est accordé avant le départ, ce qui implique un tour de moins en course. Nakano repart de la même position sur la grille.

Les pilotes se replacent après le nouveau tour de chauffe, le feu rouge s’éteint et c’est parti sous la pluie anglaise par une température de 17°. Quel été... Rossi reste un peu scotché sur la grille pendant que Gibernau s’offre le hole shot devant Melandri, Bayliss, Barros, Biaggi, Edwards, Hayden, Rossi et Tamada. Rossi passe 7ème devant Hayden, Biaggi chute aussitôt dans le droite au bas de la descente et repart en course après la voiture de sécurité !

Le Grand Prix de Grande-Bretagne Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

En tête, Gibernau prend rapidement plusieurs longueurs d’avance sur Melandri, Barros et Edwards qui ont doublé Bayliss. Byrne est 9ème sur la KTM juste derrière Tamada.

Le Grand Prix de Grande-Bretagne Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Au freinage de la chicane, Sa Sainteté Rossi se paye Bayliss, Edwards et Barros d’un seul coup - de maître, évidemment - et prend la 3ème place ! Bayliss profite de l’aubaine pour repasser 5ème devant Edwards. Au freinage de l’épingle, Barros repasse 3ème devant Rossi puis enchaîne immédiatement au freinage du dernier gauche dans lequel il prend la 2ème place à Melandri !

Le Grand Prix de Grande-Bretagne Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Au premier tour, Gibernau passe avec 2.3 s d’avance sur Barros, Melandri, Rossi qui s’est fait une petite chaleur à l’accélération en début de ligne droite, Bayliss et Edwards. Byrne est passé 7ème devant Tamada, Roberts, Hayden, Xaus et Hopkins. Dans la descente, Rossi s’impose devant Melandri et repasse 3ème. La moto du Dottore bouge énormément et Rossi se fait de nouvelles chaleurs, juste sous les yeux de Melandri qui ne parvient pourtant pas à en profiter. Xaus établit un nouveau record avec sa 22ème chute de la saison... et abandonne.

Le Grand Prix de Grande-Bretagne Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

A l’entrée de la ligne droite, Hayden qui vient de se faire passer par Tamada part en glisse à l’accélération, perd l’arrière, chute et rentre directement aux stands pour abandonner !

Le Grand Prix de Grande-Bretagne Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 2ème passage, Gibernau s'octroie un court instant le meilleur tour en course, Barros 2ème lui reprend immédiatement, mais c’est Rossi 3ème qui finit par l’établir en mettant tout le monde d'accord ! Derrière les trois hommes les plus rapides en piste, Melandri, Bayliss, Edwards, Roberts qui a doublé Byrne puis Hopkins sont à l’affût.

Le Grand Prix de Grande-Bretagne Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

En tête, Barros en grande forme emmène Rossi dans son sillage et revient sur Gibernau. Derrière eux, Melandri 4ème à plusieurs longueurs est maintenant sous la menace directe d’Edwards qui a doublé Bayliss. Roberts remonte, puis Hopkins est passé 8ème devant Byrne. Edwards se fait une chaleur à l’accélération lui aussi et doit laisser repasser Bayliss. Barros se rate au freinage, sort le pied façon supermotard et laisse la deuxième place à Rossi juste avant la chicane. Melandri revient et ramène avec lui Bayliss, Edwards, Roberts et Hopkins. A quelques longueurs, Byrne est sous la menace de Tamada.

Le Grand Prix de Grande-Bretagne Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Melandri chute à l’accélération du début de 3ème ligne droite et glisse sous les roues de Bayliss, contraint de sortir dans l’herbe pour l’éviter et qui chute à son tour en tentant de revenir sur la piste ! C’est l’abandon pour deux Honda de plus ! Au passage de la ligne, Gibernau mène toujours mais Rossi revient. Barros 3ème a pris un peu d’air à la faveur de la chute derrière lui, puis Roberts qui signe le meilleur tour en course a passé Edwards pour la 4ème position. Hopkins est 6ème avec plusieurs longueurs d'avance sur Byrne et Tamada.

Le Grand Prix de Grande-Bretagne Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Mais en bout de ligne droite, c’est au tour de Gibernau de partir à la faute : le catalan se fait éjecter à l’accélération, chute et glisse, la jambe coincée sous sa moto, tandis que la pluie redouble d’intensité... Seuls Barros et Tamada sont encore en lice pour défendre les couleurs de Honda ! Du coup Rossi qui n'en demandait pas tant se retrouve leader devant Barros qui revient, Roberts encore plus rapide, Edwards et Hopkins. Nakano chute et abandonne à son tour.

Au 4ème tour, Rossi mène et Barros grignote mètre après mètre. Roberts signe un nouveau meilleur tour, Hopkins passe 4ème devant Edwards et Byrne s’accroche à sa 6ème place devant Tamada. En abordant la descente, Sa Sainteté fait une belle équerre, vide les étriers quand sa M-1 raccroche, reprend finalement le contrôle mais permet à Barros de lui prendre le commandement dans le deuxième droite. Au bas de la descente, Roberts et Hopkins presque dans sa roue sont revenus au contact des leaders, non sans une frayeur pour Roberts à l’accélération. Edwards semble lâché. Hopkins profite de la glisse de Roberts pour lui prendre la troisième place. Au freinage de l’épingle, Hopkins fait les freins à Rossi et passe deuxième ! Colin Edwards profite de la bagarre en tête pour revenir au contact du groupe leader. Hopkins attaque et passe Barros au freinage du gauche qui commande la ligne droite.

Au 5ème tour, c’est donc le jeune américain sur Suzuki qui mène devant Barros sur Honda, Rossi sur Yamaha, Roberts sur Suzuki et Edwards sur Yamaha ! Tamada, 6ème à bonne distance, équilibre les forces. Checa est passé 7ème, Hofmann 8ème et Capirossi 9ème. Biaggi chute à nouveau et cette fois est contraint à l’abandon : c'en est finit des (minces) espoirs du HRC. Hopkins attaque et tente de s’échapper, prend quelques longueurs d’avance sur Barros, mais Rossi ne l’entend pas de cette oreille et passe deuxième au freinage de la chicane ! Shane Byrne est à son tour victime d'une chute, la huitième depuis le début de la course !

Au 6ème passage, le Club des Cinq - Hopkins, Rossi, Barros, Roberts et Edwards - augmente encore son avance sur Tamada seul 6ème. Dans la descente, Barros attaque et passe Rossi pour la deuxième place puis prend la tête à Hopkins au bas de la descente.

A l’entrée de la 7ème ligne droite, Hopkins fait à son tour une très belle équerre et perd sa deuxième place au profit de Rossi, qui là non plus n’en demandait pas tant ! Au bénéfice d’une meilleure vitesse, Roberts passe lui aussi son coéquipier.

Le Grand Prix de Grande-Bretagne Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

En bout de ligne droite, c’est Sa Sainteté qui se fait une nouvelle chaleur et manque de perdre l’avant, ce dont Roberts profite aussitôt pour lui prendre la deuxième place. Tamada est toujours seul 6ème, devant Checa et Capirossi qui a doublé Hofmann. Barros hausse le rythme dans la descente et prend quelques longueurs d’avance sur Roberts et Rossi. Edwards suit en 4ème position devant Hopkins qui a nettement baissé de rythme depuis sa frayeur en début de ligne droite. Ellison part à la faute à l’entame de la descente sur la Blata WCM et abandonne : il n’y a plus que treize pilotes en course, dont cinq en bagarre en tête !

Le Grand Prix de Grande-Bretagne Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

A l’épingle, Roberts et Rossi à l’extérieur tentent d’attaquer Barros mais le brésilien sort en tête devant l’américain et l’italien. Au freinage du gauche, Roberts un peu trop optimiste qui prenait une trajectoire d’attaque sur Barros pose le pied au sol et doit rester 2ème.

Le Grand Prix de Grande-Bretagne Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 8ème tour, Barros et Roberts ont pris quelques longueurs d’avance sur Rossi, Edwards est un peu plus loin, puis Hopkins ne semble plus en mesure de suivre le rythme de la tête de course. Tamada est 6ème à presque 12 s de Barros, puis Checa toujours 7ème devant Capirossi et Hofmann. Hopkins lui aussi fait les frais de la piste glissante de Donington : il s’écarte de la trajectoire, reste un instant sur le vibreur, chute dans l’herbe en essayant de revenir sur la piste, puis parvient finalement à relever sa moto et à repartir en course !

Au 9ème passage, Barros et Roberts ont 0.6 s d’avance sur Rossi et 0.9 s sur Edwards. Tamada est 5ème à 13 s, Checa 6ème à 17 s, Capirossi 8ème à 18.7 s, Hofmann 8ème à 21.3 s. Au bas de la descente, Edwards passe Rossi et double Roberts dans la foulée. Roberts repasse 2ème au virage suivant, puis Rossi redouble à son tour son coéquipier. Au freinage de l’épingle, Barros reprend la tête qu’il venait de perde au profit de Roberts. Edwards lâche prise sur les trois leaders après son baroud d’honneur et c’est Capirossi 7ème qui fait le meilleur tour en course au 10ème tour ! En tête, Roberts attaque et lâche Barros et Rossi qui peine à doubler le brésilien. C’est chose faite au freinage de la chicane : Sa Sainteté est 2ème !

Le Grand Prix de Grande-Bretagne Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

A l’accélération de la 11ème ligne droite, Rossi se fait une nouvelle frayeur et forme une sorte de ballet avec Roberts qui se fait presque la même juste devant lui ! L’italien vide les repose-pieds mais parvient encore une fois à conserver le contrôle tel un équilibriste de génie... Barros en profite pour se porter à sa hauteur et lui reprendre la deuxième place en bout de ligne droite. Edwards fait son un meilleur tour en course puis Tamada 6ème voit revenir sur ses talons Checa suivi de son coéquipier Capirossi. Hofmann est 8ème.

Au bas de la descente, Barros est passé en tête à la faveur d’un ralentissement de Roberts et Rossi suite à leurs équerres respectives. Au freinage de la chicane, Rossi se rate, tire presque tout droit, parvient de justesse à prendre la chicane quasiment à l’arrêt et laisse passer Edwards.

Le Grand Prix de Grande-Bretagne Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 12ème tour, Barros en tête a un peu d’avance sur Roberts. Edwards n’est pas au contact de l’américain. Rossi a pris 4 s de retard sur le leader. Checa 5ème et Capirossi 6ème ont doublé Tamada 7ème. Hofmann est 8ème.

Au 13ème passage, Barros leader a de nouveau Roberts collé à sa roue, Edwards 3ème a pris une cinquantaine de mètres de retard et Rossi 4ème, auteur du meilleur tour en course, a repris 2 s à Barros ! Checa, Capirossi et Tamada sont toujours ensemble dans cet ordre. Dans le long droite qui précède la chicane, Rossi impérial passe Edwards qui pourtant était presque revenu au contact de Roberts ! Au freinage de la chicane où il s’était ratée deux tours plus tôt, Rossi passe cette fois 2ème devant Roberts au prix d’un magnifique freinage intérieur.

Le Grand Prix de Grande-Bretagne Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 14ème tour, Barros ne mène plus que de 0.2 s devant Sa Sainteté juste dans sa roue, 0.7 s sur Roberts, 1.5 s sur Edwards, 14.3 s sur Checa, 15.6 s sur Capirossi, 18 s sur Tamada et 23.6 s sur Hofmann. Au bas de la descente, Barros, Rossi, Roberts et Edwards prennent un tour à Battaini.

Le Grand Prix de Grande-Bretagne Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 15ème tour, Barros, Rossi et Roberts ont de nouveau lâché Edwards. Checa 5ème voit revenir Capirossi, le plus rapide en piste, puis Tamada. Les leaders prennent un tour à Hopkins qui prend bien soin de rester hors trajectoire en faisant signe qu’il leur laisse le champ libre. Rolfo se fait lui aussi prendre un tour par les leaders.

Au 16ème tour, Barros, Rossi, Roberts et Edwards qui fait un peu l’accordéon mènent toujours dans cet ordre. Checa qui a senti la menace de Capirossi a repris un peu d’air. Tamada est toujours 7ème.

Au 17ème passage, Barros, Rossi, Roberts et Edwards ont légèrement ralenti, probablement à cause de la pluie qui redouble de violence. Checa, lui, a repris 1 s pleine aux leaders dans ce tour, 11 s derrière le texan. Il a maintenant 1.6 s d’avance sur son coéquipier.

Au 18ème tour, Barros, Rossi et Roberts ont à nouveau pris quelques longueurs à Edwards. Checa 5ème qui améliore ses chronos a quand même perdu de l’avance sur Capirossi auteur du meilleur tour en course. Tamada est 7ème, Hofmann 8ème.

Le Grand Prix de Grande-Bretagne Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 19ème tour, Barros et Rossi ont pris un peu d’air sur Roberts qui a 1.5 s d’avance sur Edwards. Checa réalise le meilleur tour en course. Au bas de la descente, Roberts est revenu au contact de Barros et Rossi.

Au 20ème passage, dans le même ordre, Barros, Rossi, Roberts et Edwards mènent toujours. Checa a pris une sérieuse avance sur Capirossi, lui-même à l’abri d’un retour de Tamada.

Au 21ème tour, Barros et Rossi roue dans roue ont pris à nouveau quelques longueurs d’avance sur Roberts, lui-même à une trentaine de mètres devant Edwards qui accélère à nouveau. Checa, lui, a repris 8/10èmes à Barros dans ce tour. Au freinage de l’épingle, Rossi fait le freinage à Barros et prend la tête !

Le Grand Prix de Grande-Bretagne Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 22ème passage, après avoir réalisé le meilleur tour en course, il a un quart de seconde d’avance sur Barros, 0.6 s sur Roberts, 1.5 s sur Edwards, 10.6 s sur Checa, 14.7 s sur Capirossi qui vient de prendre un tour à Hopkins et 20 s d’avance sur Tamada. Rossi s’envole en tête, loin devant Barros rattrapé par Roberts.

Au 23ème passage, le verdict tombe : Rossi auteur d’un nouveau meilleur tour en course a mis 1.6 s à Barros dans ce tour et le brésilien est maintenant à 2 s de Sa Sainteté... A mi-circuit, l’avance de Vale est de 3.2 s, puis 3.7 s au 3ème intermédiaire !

Au 24ème tour, Rossi améliore encore son propre meilleur tour et franchit la ligne avec 4.3 s d’avance sur Barros et Roberts ! Edwards 4ème est lâché, puis Checa 5ème s’est mis à l’abri d’un retour de Capirossi. Tamada est 7ème et Hofmann 8ème.

Le Grand Prix de Grande-Bretagne Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 25ème tour, après que Rossi se soit fait une nouvelle petite équerre à l’accélération, il a 7.6 s d’avance sur Barros en tournant 3.2 s plus vite que le brésilien dans ce tour. Edwards est à 2.1 s de Roberts. Checa est à 6.3 s d’Edwards et 5.8 s devant Capirossi. Edwards et Checa sont les plus rapides en piste après Rossi.

Au 26ème passage, Roberts se fait une grosse équerre à l’accélération de la ligne droite et perd le contact avec Barros. Rossi est passé en mode "gestion de génie", et roule de nouveau dans les mêmes chronos que ses poursuivants. Au freinage de l’épingle, Roberts est de nouveau revenu au contact de Barros et tente même de l’attaquer, sans succès.

A deux tours de l’arrivée, Rossi prend un nouveau tour à Battaini sur la Blata WCM, loin devant Barros et Roberts en lutte pour la deuxième place et qui ont à nouveau lâché Edwards. A l’entame du dernier tour, Rossi gère toujours son avance, Barros contient toujours Roberts et Edwards assure toujours sa 4ème place. Battaini chute et abandonne. Dans le long droite qui précède la chicane, Roberts passe à l’intérieur de Barros qui croise la trajectoire et repasse, mais s’écarte à nouveau, ce dont profite Roberts pour reprendre la deuxième place. A la chicane, Roberts a pris un léger avantage sur Barros.

Le Grand Prix de Grande-Bretagne Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Victoire de Rossi qui mime un mouvement d'archer sur un violon imaginaire, debout sur sa machine : un maestro impérial ! Roberts s’offre une belle deuxième place et Barros 3ème peut fêter dignement son 250ème Grand Prix, le 219ème en catégorie reine. Edwards 4ème réalise une excellente opération au championnat. Checa est 5ème, Capirossi 6ème, Tamada 7ème, Hofmann 8ème, Elias 9ème avec un poignet encore douloureux, Rolfo 11ème et Hopkins prend les derniers points de la 12ème place après sa chute. Au total, dix pilotes ont abandonné à Donington Park ! Avec sa 49ème victoire en catégorie reine, Valentino Rossi n’est plus qu’à cinq victoires de Mick Doohan...

Le Grand Prix de Grande-Bretagne Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Sa Sainteté - qui a annoncé son intention de courir en 2007 avec le nouveau règlement en 800 cc - fait une très grosse opération au championnat avec la chute de ses principaux adversaires : Rossi totalise maintenant 211 points, soit 104 d'avance - l'équivalent de quatre Grands Prix ! - sur Melandri scotché à 107 points depuis deux courses. Edwards soutient très bien le défi de son coéquipier : faire triompher Yamaha dans la course au le titre constructeurs : avec 106 points, le texan est passé 3ème devant Biaggi 100 et Gibernau 91 ! Barros avec 90 points revient sur les talons de l’espagnol et a passé Hayden resté à 85. Capirossi suit avec 65 points devant Nakano 55 et Checa 51.

Le Grand Prix de Grande-Bretagne Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Côté constructeurs, Yamaha avec 215 points prend plus d’un Grand Prix d’avance sur Honda 182... Kawasaki 3ème avec 83 points voit revenir Ducati à 8 longueurs (75), à la faveur du bon classement de Checa et Capirossi. Le team Gauloises Yamaha officiel suit le rythme de son leader, premier avec 317 points soit 105 d'avance sur Honda Movistar scotché à 202 et Honda Repsol bloqué à 185...

Rossi et Yamaha sont donc en très, très bonne position pour emporter le défi : titre Pilotes, titre Constructeurs et titre Teams sont à leur portée ! Et dire que Sa Sainteté veut rester en Grand Prix avec l'arrivée des nouvelles 800 cc en 2007... En 125 et 250, les français pointent le bout du nez. Le championnat 125 comporte sept pilotes en 21 points et en 250, la KTM a prouvé qu’elle était bien née dès sa première sortie. Menacé par Stoner, Pedrosa domine toujours mais plus de façon aussi insolente que l’an dernier. Enfin en MotoGP, les superlatifs sont en panne : Rossi fait ce qu’il veut quand il veut, où il veut et dégoûte les uns après les autres tous ses adversaires dans la course au titre...

Autant de raisons différentes dans chaque catégorie pour ne pas rater les prochaines courses, dont le Grand Prix d’Allemagne au Sachsenring dès le week-end prochain qui verra le grand retour d’Olivier Jacque en piste... A très bientôt pour suivre les nouvelles aventures de Sa Sainteté au Pays du bitume !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai trail X-Cape : Moto Morini "s'é-Chine" avec succès !

Moto Morini - sous capitaux chinois depuis 2018 - revient aux affaires avec un inédit trail de 649 cc plein d'ambitions et de qualités, comme MNC a pu le découvrir lors d'un bref galop d'essais organisé en Corse par l'importateur français SIMA. Test du nouveau X-Cape. 
Essai GSX-S1000GT : une Suzuki pour mettre du Gaz et se mettre au Tourisme

Le Sport GT ne séduit plus les motards ? Faux, répond Suzuki en lançant en 2022 la remplaçante de sa GSX-S1000F ! Une moto aux gènes de bonne vieille Superbike et de récent maxiroadster, aux lignes futuristes, au système embarqué sophistiqué et aux orientations Grand Tourisme. MNC teste la GSX-S1000GT... sous la pluie.
Suzuki GSX-S1000GT : le bilan de notre essai en vidéo 

Les premiers exemplaires de la GSX-S1000GT ne sont attendus dans les concessions françaises que pour les fêtes de fin d'année. Mais MNC a déjà testé cette importante nouveauté Suzuki 2022 qui entend concurrencer la meilleure vente de moto Sport GT, l'une des dernières aussi, la Ninja 1000 SX... Essai !
Essai veste moto RST Adventure-X avec airbag intégré In&Motion

MNC a testé pendant un an la veste Adventure-X du manufacturier anglais RST (groupe Bihr) dans sa configuration avec airbag autonome intégré. Quelles sont les forces et les faiblesses de cet équipement trail et de son coussin gonflable fourni par In&Motion ? Réponses dans notre essai longue durée.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Aprilia fait le plein de vidéos sur son nouveau trail Tuareg 660

Dévoilée en plein été, la Tuareg 660 a peut-être échappé à certains motards qui se la coulaient douce en vacances... En deux semaines donc, Aprilia a publié une série de cinq vidéos concernant son futur trail de moyenne cylindrée. Moto-Net.Com les relaie et les décortique...
Gold Line Edition : Triumph enrichit sa gamme Modern Classics en 2022

Suite au succès de sa première Street Twin Gold Line cette année, Triumph décline le concept à huit de ses motos néo-rétros : les Street Scrambler, Bonneville T100 et T120 ("tout court" et Black), Speedmaster et Bobber, Scrambler XC et XE ont droit à leur petite touche dorée pour 2022. Et seulement 2022, attention !
Fabio Quartararo est champion du monde MotoGP 2021 ! 

Fabio Quartararo n'a pas craqué sous la pression, à l'inverse de son dernier rival pour le titre Francesco "Pecco" Bagnaia, parti à la faute en tête du Grand Prix d'Emilie Romagne. La chute de l'officiel Ducati concrétise l'évidence : #ElD1ABLO est le patron de la saison 2021 et coiffe sa première couronne mondiale en Grands Prix moto à 22 ans ! Compte rendu et résultats.
GP d’Emilie Romagne 22 commentaires
MV Agusta rend hommage à Agostini avec 311 Superveloce Ago

Samedi dernier en marge du Grand Prix d’Emilie Romagne - du duel Quartararo Vs Bagnaia, des adieux de Rossi, du souvenir de Simoncelli -, MV Agusta présentait une nouvelle série limitée de sa Superveloce. Après les 75 anniversario et 110 Alipne, place aux 311 Ago qui célèbrent les 311 succès du champion Agostini !
Business 1 commentaire
Essai GSX-S1000GT : une Suzuki pour mettre du Gaz et se mettre au Tourisme

Le Sport GT ne séduit plus les motards ? Faux, répond Suzuki en lançant en 2022 la remplaçante de sa GSX-S1000F ! Une moto aux gènes de bonne vieille Superbike et de récent maxiroadster, aux lignes futuristes, au système embarqué sophistiqué et aux orientations Grand Tourisme. MNC teste la GSX-S1000GT... sous la pluie.
Essai trail X-Cape : Moto Morini "s'é-Chine" avec succès !

Moto Morini - sous capitaux chinois depuis 2018 - revient aux affaires avec un inédit trail de 649 cc plein d'ambitions et de qualités, comme MNC a pu le découvrir lors d'un bref galop d'essais organisé en Corse par l'importateur français SIMA. Test du nouveau X-Cape. 
Un salon de la moto à Paris en 2022, marchand, francilien et branché ?

Annulé en 2020 à cause de la pandémie de Covid-19, le Mondial de la Moto à Paris Porte de Versailles pourrait être de retour en 2022. Une majorité de filiales françaises y serait favorable, mais sous certaines conditions car selon la CSIAM, les grands salons d’antan sont terminés... Explications et réflexions.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2021

Covid : premiers reports

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes 2021
Intersaison : Tests MotoGP

Courses 2021

GP moto du Qatar 28 mars : GP du Qatar
GP moto du Qatar 4 avril : GP de Doha
GP moto du Portugal 18 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 2 mai : GP d'Espagne
GP de France moto 16 mai : GP de France
GP moto d'Italie 30 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 6 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 20 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 27 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande11 juillet : GP de Finlande
GP moto d'Autriche 8 août : GP de Styrie
GP moto d'Autriche 15 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 29 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Aragon 12 septembre : GP d'Aragón
GP moto de San Marin 19 septembre : GP de San-Marin
GP moto des Amériques 3 octobre :  GP des Amériques
GP moto du Japon3 octobre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande17 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie24 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie24 octobre : GP de Malaisie
GP moto de San Marin 24 octobre : GP d'Emilie Romagne
GP moto du Portugal 7 novembre : GP d'Algarve
GP moto de Valence 14 novembre : GP de Valence
GP moto d'Argentine  Annulé : GP d'Argentine


SAISON 2021   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...