• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
DERNIERS PRÉPARATIFS WORLDSSP
Paris, le 19 février 2019

Le GMT94 et Mahias au pied du podium des essais hivernaux Supersport

Le GMT94 et Mahias au pied du podium des essais hivernaux Supersport

La seconde journée de tests officiels du World Supersport vient de s'achever à Phillip Island (Australie). Nos pilotes de pointe Cluzel, Perolari et Mahias intègrent tous le Top 6... mais pas le Top 3 ! Quant à notre rookie Danilo, il tâche de rattraper un peu de temps perdu. Bilan.

Imprimer

Comme hier, les deux pilotes du team Yamaha Bardahl se sont montrés aujourd'hui - cette nuit ! - les plus rapides de la catégorie Supersport : Randy Krummenacher et Federico Caricasulo se présentent comme les hommes à battre dimanche midi à Phillip Island...

Le n°21 suisse a amélioré son meilleur chrono de 7 dixièmes de seconde : "Krummenator" a tourné un soupçon plus vite que Lucas Mahias en Superpole l'an dernier (1' 33,160), mais un poil moins vite que Sandro Cortese durant la drôle de course du lendemain (1' 33,072)...

Les lecteurs de Moto-Net.Com - qui, comme chacun sait, ont un peu plus de mémoire vive que les autres - se souviennent en effet que l'an dernier, les organisateurs avaient "bridé" les Supersport à neuf tours maximum avec le même pneu arrière : le tracé australien ruinait trop vite le flanc gauche des Pirelli !

Problème de longévité des pneus

La première course de la saison Supersport 2018 devait donc comprendre un passage obligatoire aux stands afin que les pilotes changent de pneu, mais elle s'était finalement résumée à un sprint de neuf tours à cause de la sortie des drapeaux rouges. Or il se peut que la première course de 2019 sorte aussi de l'ordinaire...

 Le GMT94 et Mahias au pied du podium des essais hivernaux Supersport

Dans son compte rendu des tests, l'équipe Kawasaki Puccetti lance en effet un avertissement : "étant donné les quelques problèmes de longévité de pneus d'ores et déjà apparus, en raison des gros virages à gauche et de la nature rapide du tracé de Phillip Island, Mahias espère qu'une solution sera trouvée avant le week-end".

Sixième temps de cette seconde journée, Lucas Mahias est donc inquiet mais également déçu : le n°44 aurait aimé terminer en tête de ces essais et récompenser son équipe de tous leurs efforts pour adapter au mieux sa bonne - mais vieille - ZX-6R à l'exigeant circuit australien...

"C'est un test, on ne gagne donc pas de points", relativise notre champion du monde 2017 et champion de France 2014 : "je pense que la moto n'est peut-être pas la mieux adaptée à Phillip Island, mais je suis confiant pour la course car ce sera vraiment différent du test".

Notre nouveau Ninja est devancé par deux compatriotes : Jules Cluzel et Corentin Perolari qui assurent à leur équipe - française également ! - un joli tir groupé dans le Top 5. Le jeune n°94 peut être fier de sa cinquième place sur un circuit qu'il découvre et qui décoiffe...

 Le GMT94 et Mahias au pied du podium des essais hivernaux Supersport

"Merci à Jules de m'avoir permis d'atteindre la barre des 1' 34", signale Corentin qui bat Lucas de 39 millièmes de seconde seulement : "j'aimerais bien terminer la course à la même position que lors de ces essais !"

Le n°16 est sans doute moins satisfait puisqu'il termine à une demi-seconde du temps de référence, alors qu'il avait signé le meilleur chrono des derniers tests européens à Portimao (Portugal). Il est également battu par son ancienne MV Agusta pilotée par Raffaele de Rosa.

"Petit à petit, je prends la mesure de ma moto", estime "Julo" qui roule pour la deuxième saison sur R6 mais a changé de team cet hiver... et changé son sélecteur de côté également ! "La sélection des vitesses à droite est maintenant adaptée". Ou adoptée, plutôt !

 Le GMT94 et Mahias au pied du podium des essais hivernaux Supersport

Quatrième ce mardi, Jules Cluzel ne se sent pas encore tout à fait prêt pour dimanche : "nous avons encore des choses à améliorer pour avoir un rythme de course constant". Il disposera de 90 minutes vendredi pour améliorer tout ça : "je suis optimiste et je donnerai tout pour monter sur le podium !"

Encore très loin du Top 3 qu'il ne vise que pour la fin de la saison, Jules Danilo poursuit son apprentissage du Supersport. Le n°95 du team Honda PTR a non seulement cherché à battre ses adversaires et à améliorer son meilleur chrono, mais aussi à rattraper le temps perdu hier...

"C'était un peu la cata, on a cassé un moteur dans les stands le matin", confiait-il hier soir à Moto-Net.Com. Après un premier après-midi "découverte" donc, Danilo a enchaîné les tours aujourd'hui : 70 en tout, plus que n'importe lequel de ses camarades !

Entre la première et la seconde journée de tests, Jules D. a gagné trois places et surtout près d'une seconde et demie ! Largué à 2,6 secondes de Krummencaher hier, il termine cette journée à 1,9 seconde. Encore une grosse demi-seconde et il pourra espérer atteindre l'objectif de son premier week-end en WSSP : un Top 10 !

Tests officiels WSSP Phillip Island 2019 : chronos 2ème jour

 Le GMT94 et Mahias au pied du podium des essais hivernaux Supersport

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Dakar moto 2020 : Edwin Straver est décédé...

Le Dakar pleure la mort d'un deuxième pilote moto : Edwin Straver, décédé ce vendredi des suites de ses blessures après sa lourde chute dans la 11ème et avant-dernière étape du rallye. Le motard néerlandais, vainqueur l'an passé en malles-moto, avait 48 ans...
Dakar 2 commentaires
WSBK et WSSP 2020 : les pilotes français dans les starting-blocks

Loris Baz sur R1 et Sylvain Barrier sur Panigale V4R, Jules Cluzel, Corentin Perolari et Andy Verdoïa sur R6, Lucas Mahias sur ZX-6R : la France sera représentée par six pilotes cette saison en World Superbike et World Supersport. Ils se préparent activement pour la première course, dans un mois en Australie.
Andrea Iannone entendu par la cour disciplinaire de la FIM le 4 février

Les choses se précisent pour Andrea Iannone, contrôlé positif à une substance de la famille des stéroïdes : le pilote Aprilia est convoqué par la cour disciplinaire de la FIM le 4 février, ce qui exclut sa présence au "shakedown" de reprise du MotoGP en Malaisie. Le n°29 risque jusqu'à quatre ans de suspension. Explications.
Pilotes et équipes 26 commentaires
Fabrice Recoque (Honda) : nous retrouvons les volumes de 2008 avant la chute violente du marché

Honda a immatriculé 33 132 motos en France en 2019 (+15,2%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur de la marque japonaise dresse son bilan et fixe ses objectifs 2020. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Fabrice Recoque.
Interviews 1 commentaire
Eric Antunes (KTM) : un marché à +5% en 2020 serait encore un bon résultat

KTM et Husqvarna ont immatriculé respectivement 8164 et 2129 motos en France en 2019 (+4,2 et +14,9%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le président de la marque autrichienne dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC d'Eric Antunes.
Guillaume Vuillardot (Suzuki) : Euro5 va nous pousser à évoluer et à changer

Suzuki a immatriculé 7643 motos et scooters en France en 2019 (+6,9%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur commercial de la marque japonaise dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Guillaume Vuillardot.
Pierre Audoin (Indian) : la FTR est un succès et crée un vrai nouveau segment

Indian a immatriculé 1880 motos en France en 2019 (+24,3%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le responsable de la marque américaine dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Pierre Audoin.
Jérôme Jullien (SIMA) : Royal Enfield mérite une mention spéciale

Via la SIMA, Royal Enfield et Mash ont immatriculé 3545 et 2633 motos en France en 2019 (+98,5 et +4,4%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur marketing de l'importateur français dresse son bilan et fixe ses objectifs 2020. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Jérôme Jullien.
Marché moto 2019 (1/12) : Bilan annuel complet

Le Journal moto du Net dresse le bilan complet du marché français du motocycle en 2019 : chiffres, graphiques, analyses, meilleures ventes, évolutions du marché, classements des constructeurs, nombre d'immatriculations de 125 cc, grosses cylindrées et scooters à 3 roues... Découvrez le sommaire.

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...