• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEWS
Paris, le 23 octobre 2007

Le GMT 94 prépare son arrivée en Mondial Superbike 2008

Le GMT 94 prépare son arrivée en Mondial Superbike 2008

Champion du monde d'endurance 2004, vainqueur du Bol d'Or 2007 et présent dans le top 10 du Championnat du monde Supersport cette année, le GMT 94 accède désormais au Superbike mondial ! L'occasion de faire le point avec Christophe Guyot et David Checa.

Imprimer

Champion du monde d'endurance en 2004, vainqueur du Bol d'Or 2007 et présent dans le top 10 du Championnat du monde Supersport cette année, le trio Christophe Guyot, David Checa et Sébastien Gimbert du GMT 94 accède désormais à la catégorie ultime : le Superbike mondial ! L'occasion pour Moto-Net.Com de faire le point avec Christophe et David.

Le GMT 94, c'est avant tout une histoire de passion. Une ardeur que l'on retrouve non seulement dans les discours de son dirigeant, Christophe Guyot, mais aussi dans les yeux de ses deux pilotes avec qui il a atteint son rêve ultime : remporter le Bol d'Or devant les ténors du Championnat du monde d'endurance !

Le GMT 94 prépare son arrivée en Mondial Superbike 2008

La sympathique équipe du Val-de-Marne (94) est aussi auteur d'une belle saison en Supersport Mondial qui lui ouvre les portes du WSBK. Au matin de la finale de Magny-Cours, Christophe nous confiait sa joie d'aller se frotter aux ténors de la plus haute catégorie en 2008.

Moto-Net.Com : Christophe, c'est le dernier "round" de la saison pour toi et tes pilotes, quels sont vos objectifs pour votre dernière course dans la catégorie ?
Christophe Guyot : L'objectif de la saison est déjà atteint puisque le team est sûr de figurer dans le "Top 10" de la catégorie à l'issue de cette course. C'est vraiment une très bonne chose, puisque cela nous permet de franchir l'étape que l'on attend depuis longtemps : aller en Superbike ! Pour cette course, je pense que David et Sébastien vont mettre un point d'honneur à terminer le mieux possible (David Checa termine 6ème et Sébastien Gimbert 11ème, NDLR). Hier en qualifs ils sont tombés tout les deux, mais on ne va pas leur reprocher : c'est la première fois qu'ils chutaient en séance de qualification ! Malheureusement, ils n'ont qu'une moto chacun et ils n'ont pas pu repartir pour essayer d'accéder à la première où deuxième ligne, ce qui était à mon avis à leur portée.

M.-N.C. : Quel est le bilan à tirer de cette saison 2007 ?
C. G. : Il faut savoir que la 600 cc n'est pas notre catégorie. On a été en difficulté toute l'année, même si on a des super pilotes qui nous ont permis de ramener beaucoup de points et donc d'être bien placés au niveau du classement "teams". Mais David et Sébastien ne sont pas bien au classement pilotes et ce n'est pas leurs places.

M.-N.C. : Avez-vous des objectifs précis pour le SBK l'an prochain ?
C. G. : Mon objectif depuis le début de l'aventure, c'est déjà de pouvoir y être ! On me parle beaucoup de budget, que le Superbike Mondial coûte cher (d'autant plus que FG Sport, le promoteur, vient d'annoncer une augmentation des frais d'inscriptions et des pneumatiques pour 2008, NDLR), je pense que déjà, il faut pouvoir y aller. La première étape c'est la 600, même avec des moyens limités, puis de rentrer dans le Top 10 pour accéder aux 1000.

M.-N.C. : Au-delà de la performance sportive, pourquoi est-ce si important de finir dans les 10 premiers en Supersport ?
C. G. : Le fait de figurer dans le Top 10 nous permet de ne plus s'occuper du budget logistique et pneumatiques : c'est une somme de 250.000 euros que le team n'aura pas à débourser et qui nous permet de pouvoir monter en SBK. Au moment, où j'ai dit "oui" je n'avais que les deux motos d'endurance à offrir à mes pilotes, mais le fait de tenter l'aventure fait que beaucoup de gens ont envie de nous aider. Maintenant, l'objectif principal en 2008 serait de finir dans le Top 10 afin d'avoir des moyens plus importants pour l'année suivante et de franchir les étapes une à une : on a mis du temps à être champions du monde en endurance ou pour gagner le Bol d'Or. J'ai mis du temps moi-même à gagner le titre Superbike français (en 1998, NDLR) et on veut continuer à démontrer que la détermination, le talent et l'envie, ça finit toujours par payer !

M.-N.C. : Quelles sont les principales différences entre une moto d'endurance et une machine de World Superbike ? L'expérience acquise sur l'une peut-elle servir sur l'autre ?
C. G. : En chiffres, ça donne 25 kg d'écart et 20 chevaux ! Mais nous avons déjà trouvé du poids à enlever sur nos machines et de la puissance à rajouter ! Cette expérience en SBK va beaucoup nous servir pour l'endurance : cette année, c'était extrêmement difficile pour nous d'arriver au Bol sans avoir roulé depuis les 24 Heures du Mans ! Nos adversaires ont pu continuer à s'améliorer tout au long de la saison, alors que nous arrivions sans repères... L'an prochain, le développement de la Superbike va beaucoup profiter à la moto d'endurance.

Le GMT 94 prépare son arrivée en Mondial Superbike 2008

Christophe nous laisse en compagnie de David Checa (qui va retrouver son grand frère Carlos en catégorie WSBK l'an prochain !) après sa séance d'essai. L'espagnol de 27 ans nous confie sa joie d'en finir avec une saison 2007 difficile, qu'il termine à la 12ème place au général.

M.-N.C. : David, quels sont tes attentes pour ta dernière épreuve en Supersport ?
David Checa : Je vais essayer de faire le meilleur pour l'équipe, nos fans et même pour moi ! Les conditions de piste ce matin me rappelaient le Bol d'Or 2006, avec du froid et beaucoup d'humidité... Je pense que la moto est bien et je me sens bien, mais on perd beaucoup en ligne droite (environ 7 dixièmes). C'est la raison de ma chute en qualifications hier : j'attaque comme un fou pour compenser ce déficit !

M.-N.C. : Tu perds 7 dixièmes rien que sur la ligne droite ?!
D. C. : Même un peu plus, car il y a d'autres bouts droits à Magny-Cours. Malheureusement, on savait en arrivant qu'il n'y aurait pas de révolutions sur la moto : c'est possible de suivre en prenant des risques de partout, mais parfois à force de vouloir trop en faire...

M.-N.C. : Quels sont tes sentiments sur votre arrivée en Superbike l'an prochain ?
D. C. : Pour l'instant je suis en Mondial Supersport et j'essaie de faire le mieux possible ici. Pour l'année prochaine, on va voir !

M.-N.C. : Es-tu satisfait de ta saison en Supersport ?
D. C. : Non ! Pas du tout ! Je suis un peu déçu, car l'équipe a essayé de tout faire pour que ça fonctionne : la préparation et le châssis sont nickels, mais on n'arrivait pas à faire marcher le moteur. Heureusement qu'on a gagné le Bol d'Or, car sinon cela aurait vraiment été une saison très noire...

M.-N.C. : Tu ne t'attendais pas à rencontrer autant de difficultés ?
D. C. : Non. C'est sûr qu'en endurance, on est un team officiel, alors qu'ici en Supersport on est une structure privée, donc ça complique les choses. On n'est pas assez concurrentiel et ça me déçoit : je m'attendais à beaucoup mieux, je voulais gagner des courses, finir sur le podium ! Honnêtement, à la mi-saison, j'ai failli raccrocher : heureusement qu'il y a l'équipe, Christophe... et la victoire du Bol !

M.-N.C. : D'où vient ce manque de compétitivité ? Manque de moyens, manque de préparation ?
D. C. : C'est surtout au niveau du moteur que le bât blesse : on n'arrive pas à le faire fonctionner correctement et je ne sais pas pourquoi ! L'an passé, ça allait mieux à ce niveau-là mais je n'ai rien à reprocher au team : ils travaillent tous très dur, les mécaniciens sont top et Christophe fait le maximum !

Le GMT 94 prépare son arrivée en Mondial Superbike 2008

Après une saison rythmée par des hauts et des bas, le GMT 94 se concentre maintenant sur son avenir en World Superbike. Et pendant que Christophe Guyot affirme ne pas vouloir brûler les étapes, ses pilotes ont le feu sacré dans le regard !

David et Sébastien ont soif de victoires et pourront compter sur leur expérience de la catégorie pour bien faire : le plus français des pilotes espagnols a participé à six manches en 2005, tandis que Sébastien a fait deux saisons dans le team de développement Yamaha YZF...

Qui plus est, la pratique de ces deux catégories va pouvoir se cumuler, là où la conduite d'une 600 Supersport n'aidait pas beaucoup pour les épreuves d'endurance.

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Kawasaki Ninja H2SX SE+ : compression intime

Coup de pied au cul et stimuli des parties intimes sont déjà au programme de la H2SX SE, unique moto routière à moteur compressé ! L'activité cérébrale n'est plus en reste avec sa nouvelle déclinaison SE+, qui intègre notamment un amortissement piloté, des modes de conduites et une instrumentation connectée. Essai.
Sportive 4 commentaires
Duel Royal Enfield Interceptor 650 Vs Triumph Street Twin : lutte de classe

La délicieuse authenticité de la nouvelle Royal Enfield Interceptor 650, premier bicylindre du constructeur depuis 1970, fait-elle ombrage à la redoutable maîtrise du néo-classique de l'onéreuse Triumph Street Twin ? Réponses dans notre duel MNC.
Tous les Duels 4 commentaires
Duel Africa Twin Vs V85 TT : la référence Honda ou le renouveau Moto Guzzi ?

Moto Guzzi se relance en 2019 sur le (tout) terrain des trails avec son inédite et originale V85 TT, une moto au look sympathique, aux performances raisonnables et au tarif raisonné. Un tiercé qui semble gagnant... y compris face à l'excellente Honda Africa Twin Honda ? La réponse dans ce nouveau duel MNC !
Essai XSR700 Xtribute : le P'tit LU de Yamaha

Comme le célèbre Petit Beurre de LU, la XSR700 XTribute est craquante et savoureuse sous son apparence classique. Cette nouvelle moto Yamaha, supposée rendre hommage à la XT500, est également Lu-dique à piloter et Lu-crative pour le constructeur. Essai MNC.
Roadster 7 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Nouveaux coloris Kawasaki pour l'année 2020 

Kawasaki profite de la pause estivale pour dévoiler de nouveaux coloris pour la saison - commerciale - à venir. Les Verts d'Akashi ont repeint les Ninja ZX-10R et Ninja 400, Z1000/R et Z400, ZZR1400, Versys 650 et Vulcan S. Arrêt sur images.
Nouveautés 2020 3 commentaires
Guintoli, Bradl, Pirro, Folger, Smith et Kallio roulent en Finlande sur le nouveau circuit de KymiRing

En prévision du Grand Prix Moto GP de Finlande reporté à l'été 2020, les premiers essais internationaux ont lieu hier et aujourd'hui sur le circuit du KymiRing, au nord-est d'Helsinki. Premières impressions.
MotoGP 2020 8 commentaires
Droit de réponse du délégué interministériel à la sécurité routière

Suite à notre article du 23 juillet 2019 intitulé « Le comité d’évaluation des 80 km/h dénonce une manipulation des chiffres », le délégué interministériel à la sécurité routière, Emmanuel Barbe, nous a adressé un droit de réponse que nous publions ci-dessous en intégralité, comme le veut la loi.
Radars 11 commentaires
Sylvain Guintoli remplace Joan Mir au GP de Grande-Bretagne 2019

C'est un bataillon de trois pilotes tricolores qui débarquera ce week-end au pays de la perfide Albion : le pilote officiel Suzuki, toujours souffrant de sa chute au GP de République tchèque, sera remplacé par le français Sylvain Guintoli pour la bataille d'Angleterre... Explications.
GP de Grande-Bretagne 1 commentaire
Ulster GP 2019 : Hickman, 100% victoire et 136.4 mph record

Sur sa bonne vieille Daytona 675 comme sur la flambant neuve S1000RR, Peter Hickman s'est révélé imbattable au Grand Prix d'Ulster 2019. L'actuel patron des courses sur route a remporté ses sept courses sur le circuit Dundrod et a instauré un nouveau record du tour... Déclaration, vidéos et résultats.
Tourist Trophy 2019 1 commentaire
Dunlop lance le pneu TT100GP Radial pour les motos néo-rétros

Pour accompagner le succès des motos néo-rétros, Dunlop lance un nouveau pneu baptisé TT100GP Radial qui sera présenté au TT Classic sur l'Ile de Man 50 ans après la victoire de Malcolm Uphill au Tourist Trophy... Présentation.
Pneus 2 commentaires
Lorenzo compte les jours jusqu'au GP de Grande-Bretagne...

Jorge Lorenzo s'apprête à faire son grand retour ce week-end pour le Grand Prix de Grande-Bretagne ! Absent depuis sa chute aux essais du GP des Pays-Bas, le majorquin compte les jours qui le séparent de ses retrouvailles avec sa Honda officielle, sur le circuit où il est le pilote MotoGP le plus victorieux.
GP de Grande-Bretagne 12 commentaires
Horaires et enjeux du Grand Prix de Grande-Bretagne MotoGP 2019 à Silverstone

Horaires et programme du GP de Grande-Bretagne, douzième manche du championnat du monde MotoGP 2019 le 25 août où Jorge Lorenzo, pilote le plus victorieux sur le circuit de Silverstone, devrait enfin reprendre le guidon de sa Honda officielle...
Horaires et objectifs 1 commentaire
Aprilia et Moto Guzzi rappellent plusieurs motos

Le groupe Piaggio annonce le rappel des Aprilia Shiver, Dorsoduro 750/900 et Mana 850 ainsi que des Moto Guzzi California, Eldorado, Audace et MGX21 pour un problème de frein avant. Explications.
Rappels 12 commentaires

Abonnement MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...