• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 29 novembre 2013

Le CNSR recommande d'expérimenter la circulation interfile

Le CNSR recommande d'expérimenter la circulation interfile

Tout vient à point à qui sait attendre... Alors que la circulation interfiles existe de facto depuis que les deux-roues circulent en ville, et que la sécurité routière planche sur le sujet depuis plusieurs années à la demande des associations de motards, le Conseil national de sécurité routière (CNSR) réuni ce matin…

Imprimer

Tout vient à point à qui sait attendre... Alors que la circulation interfiles existe de facto depuis que les deux-roues circulent en ville, et que la sécurité routière planche sur le sujet depuis plusieurs années à la demande des associations de motards, le Conseil national de sécurité routière (CNSR) réuni ce matin à Paris vient enfin de recommander une "expérimentation" de cette pratique !

Après débat et vote, le CNSR recommande en effet au ministre de l'Intérieur de "lancer une expérimentation sur certaines voies rapides urbaines, permettant aux deux-roues motorisés, lorsque le trafic est congestionné, de circuler entre les deux voies les plus à gauche, moyennant une limitation de leur vitesse à 50 km/h".

Les lecteurs de Moto-Net.Com - qui, comme chacun sait, ont un peu plus de chance que les autres - auront reconnu sans difficulté les critères définis par la Délégation à la sécurité et à la circulation routières (DSCR) en collaboration avec les principaux acteurs du secteur (lire MNC du 6 juin 2012 : les discussions progressent sur la circulation interfile).

Selon la recommandation du CNSR, cette expérimentation devrait être menée pendant deux ans sur le périphérique à Paris et sur les voies rapides de Lyon, Marseille et Besançon.

Les premières réactions

"Cette reconnaissance d'une pratique spécifique aux deux-roues motorisés est une grande avancée dans la prise en compte d'un mode de déplacement en fort développement", indique la Fédération française des motards en colère (FFMC).

"C'est une mesure de bon sens, puisque reconnaître la circulation inter-file, c'est permettre de l'encadrer pour un partage de la route davantage sécurisé", estime de son côté Pierre Chasseray, délégué général de l'association 40 millions d'automobilistes.

L'Automobile club des avocats (ACDA) salue également la proposition du CNSR d'expérimenter la circulation interfiles et espère qu'il s'agit "d'un premier pas vers la reconnaissance juridique de cette pratique, aujourd'hui ni autorisée, ni interdite !"

"Alors qu'elle est tolérée la plupart du temps, elle est parfois verbalisée par les forces de l'ordre", constate l'ACDA. "Or, faute d'être définie dans le code de la route, la constatation de la remontée interfiles donne lieu à la rédaction de plusieurs procès-verbaux pour caractériser le fait reproché : dépassement par la droite (amende de 135 euros et retrait de 3 points), non-respect des distances de sécurité (amende de 135 euros et retrait de 3 points), dépassement sans se porter suffisamment à gauche du véhicule dépassé (amende de 135 euros + retrait de 3 points), changement de file sans motif (amende de 35 euros), et parfois vitesse excessive (amende de 135 euros)".

"A quoi bon expérimenter ce qui se pratique chaque jour depuis des années ?"

"La reconnaissance la circulation interfiles permettrait l'enseignement de cette pratique", poursuivent les avocats en soulignant qu'elle "permettrait aussi l'indemnisation par l'assureur du conducteur de deux-roues impliqué dans un accident alors qu'il pratiquait la circulation interfiles".

L'ACDA déplore cependant que seule une phase d'expérimentation soit décidée : "à quoi bon expérimenter ce qui se pratique chaque jour depuis des années ? De même, l'ACDA s'interroge sur la pertinence de limiter la phase expérimentale aux autoroutes, alors que la circulation interfiles prend son sens dans toutes les situations d'arrêt des files de véhicules, ou de circulation au pas, quelle que soit la voie. Dans un bouchon, un motard devrait pousser sa moto à la main ! Enfin, prenant acte de la limitation à 50 km/h de la remontée de files, l'ACDA relève enfin la difficulté de flasher un deux roues remontant deux files de véhicules"...

"Des avancées intéressantes"

Enfin pour la Fédération française de motocyclisme (FFM), il s'agit "d'avancées intéressantes pour la moto". L'instance fédérale note aussi "avec soulagement que le CNSR n’a pas validé la recommandation des experts de ramener la vitesse de 90 à 80km/h sur les routes départementales".

Cette recommandation faite au ministre de l'Intérieur doit maintenant être examinée par le Comité interministériel de la sécurité routière (CISR), dont la date de la prochaine réunion n'est pas encore fixée. A suivre sur MNC : restez connectés !

Journée des victimes, collecte des données et éthylotest anti-démarrage

Le CNSR du 29 novembre 2013 a également formulé trois autres recommandations :

Instaurer une journée nationale des victimes de la route le 22 février, pour en faire "un jour de commémoration des personnes et des familles dont le destin a, un jour, sur une route, brutalement basculé dans le drame. Cette journée permettra également de lancer des travaux pour faire progresser la prise en charge des victimes et de leurs familles".

(Notons que le 22 février était déjà depuis 1990 la "Journée européenne des victimes" (pas seulement de la route) et depuis 1926 (!) la "Journée mondiale du scoutisme" (World Thinking Day), en hommage à la date de naissance du fondateur des scouts, Robert Baden-Powell, le 22 février 1857)...

Organiser la récupération des données, d'ores et déjà présentes dans les systèmes de pilotage des véhicules, afin de reconstituer la genèse des accidents. "Cette solution, sans surcoût, basée sur l'enregistrement sans son ni image du mouvement du véhicule, nécessite néanmoins qu'une standardisation du format des données soit opérée au niveau européen pour les futurs véhicules".

Et enfin développer l'usage de l'éthylotest anti-démarrage auprès de conducteurs présentant un problème avec l'alcool, assorti d'un suivi et de soins.

    .

    .

    Commentaires

    Bestof: 
    1
    Lectures: 
    0
    Je vous trouve un peu dur les gars, il faut savoir que n'importe quel flic peut vous verbaliser selon son humeur car la remonté de file est une tolérance et non pas un droit. Après au pire, nous reviendrons à la situation actuelle, car je vois mal verbaliser systématiquement un motard qui remonte une file dans un gros embouteillage et pour le différentiel de vitesse, je vois mal aussi comment le flasher ! Aux motards d'être adulte (je crois que dans l'ensemble ils le sont) et ne pas en profiter pour faire n'importe quoi, cela permettra surement d'autres avancés ! Je peux vous garantir que faire de la politique c'est très dur, car il y a autant d'avis et d’intérêts divergents que de personnes et surtout, beaucoup ont tendance à détourner une loi pour qu'elle lui soit profitable. On critique nos politiques mais c'est nous qui les mettons au pouvoir, ils ne font que refléter le niveau de la population, je sais, ça fait mal, mais c'est la vérité

    Ajouter un commentaire

    Identifiez-vous pour publier un commentaire.

    .

    Les derniers essais MNC

    Essai trail X-Cape : Moto Morini "s'é-Chine" avec succès !

Moto Morini - sous capitaux chinois depuis 2018 - revient aux affaires avec un inédit trail de 649 cc plein d'ambitions et de qualités, comme MNC a pu le découvrir lors d'un bref galop d'essais organisé en Corse par l'importateur français SIMA. Test du nouveau X-Cape. 
    Essai GSX-S1000GT : une Suzuki pour mettre du Gaz et se mettre au Tourisme

Le Sport GT ne séduit plus les motards ? Faux, répond Suzuki en lançant en 2022 la remplaçante de sa GSX-S1000F ! Une moto aux gènes de bonne vieille Superbike et de récent maxiroadster, aux lignes futuristes, au système embarqué sophistiqué et aux orientations Grand Tourisme. MNC teste la GSX-S1000GT... sous la pluie.
    Suzuki GSX-S1000GT : le bilan de notre essai en vidéo 

Les premiers exemplaires de la GSX-S1000GT ne sont attendus dans les concessions françaises que pour les fêtes de fin d'année. Mais MNC a déjà testé cette importante nouveauté Suzuki 2022 qui entend concurrencer la meilleure vente de moto Sport GT, l'une des dernières aussi, la Ninja 1000 SX... Essai !
    Essai veste moto RST Adventure-X avec airbag intégré In&Motion

MNC a testé pendant un an la veste Adventure-X du manufacturier anglais RST (groupe Bihr) dans sa configuration avec airbag autonome intégré. Quelles sont les forces et les faiblesses de cet équipement trail et de son coussin gonflable fourni par In&Motion ? Réponses dans notre essai longue durée.

    A lire aussi sur le Journal moto du Net

    Aprilia fait le plein de vidéos sur son nouveau trail Tuareg 660

Dévoilée en plein été, la Tuareg 660 a peut-être échappé à certains motards qui se la coulaient douce en vacances... En deux semaines donc, Aprilia a publié une série de cinq vidéos concernant son futur trail de moyenne cylindrée. Moto-Net.Com les relaie et les décortique...
    Gold Line Edition : Triumph enrichit sa gamme Modern Classics en 2022

Suite au succès de sa première Street Twin Gold Line cette année, Triumph décline le concept à huit de ses motos néo-rétros : les Street Scrambler, Bonneville T100 et T120 ("tout court" et Black), Speedmaster et Bobber, Scrambler XC et XE ont droit à leur petite touche dorée pour 2022. Et seulement 2022, attention !
    Fabio Quartararo est champion du monde MotoGP 2021 ! 

Fabio Quartararo n'a pas craqué sous la pression, à l'inverse de son dernier rival pour le titre Francesco "Pecco" Bagnaia, parti à la faute en tête du Grand Prix d'Emilie Romagne. La chute de l'officiel Ducati concrétise l'évidence : #ElD1ABLO est le patron de la saison 2021 et coiffe sa première couronne mondiale en Grands Prix moto à 22 ans ! Compte rendu et résultats.
    GP d’Emilie Romagne 22 commentaires
    MV Agusta rend hommage à Agostini avec 311 Superveloce Ago

Samedi dernier en marge du Grand Prix d’Emilie Romagne - du duel Quartararo Vs Bagnaia, des adieux de Rossi, du souvenir de Simoncelli -, MV Agusta présentait une nouvelle série limitée de sa Superveloce. Après les 75 anniversario et 110 Alpine, place aux 311 Ago qui célèbrent les 311 succès du champion Agostini !
    Business 1 commentaire
    Essai GSX-S1000GT : une Suzuki pour mettre du Gaz et se mettre au Tourisme

Le Sport GT ne séduit plus les motards ? Faux, répond Suzuki en lançant en 2022 la remplaçante de sa GSX-S1000F ! Une moto aux gènes de bonne vieille Superbike et de récent maxiroadster, aux lignes futuristes, au système embarqué sophistiqué et aux orientations Grand Tourisme. MNC teste la GSX-S1000GT... sous la pluie.
    Essai trail X-Cape : Moto Morini "s'é-Chine" avec succès !

Moto Morini - sous capitaux chinois depuis 2018 - revient aux affaires avec un inédit trail de 649 cc plein d'ambitions et de qualités, comme MNC a pu le découvrir lors d'un bref galop d'essais organisé en Corse par l'importateur français SIMA. Test du nouveau X-Cape. 
    Un salon de la moto à Paris en 2022, marchand, francilien et branché ?

Annulé en 2020 à cause de la pandémie de Covid-19, le Mondial de la Moto à Paris Porte de Versailles pourrait être de retour en 2022. Une majorité de filiales françaises y serait favorable, mais sous certaines conditions car selon la CSIAM, les grands salons d’antan sont terminés... Explications et réflexions.

    Soutenez le Journal moto du Net

    Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

    ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

    Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
    • En savoir plus...