• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TROISIÈME MANCHE
Paris, le 12 mai 2018

La Yamaha n°7 du YART remporte les 8H de Slovaquie

La Yamaha n°7 du YART remporte les 8H de Slovaquie

La Yamaha n°7 du YART marque ses premiers points en championnat du monde d'endurance 2018 grâce à cette victoire aux 8H de Slovaquie. L'équipe autrichienne devance sur le podium slovaque sa consoeur française n°94 du GMT et la Honda n°5 du team japonais FCC TSR soutenu par Honda France.

Imprimer

Après un double abandon au Bol puis aux 24H Motos du Mans, la Yamaha officielle n°7 du YART chaussée en Bridgestone (Broc Parkes, Marvin Fritz et Max Neukirchner) marque enfin ses premiers points au championnat en s'imposant en Slovaquie.

L'équipe autrichienne a su s'imposer sur sa consoeur avec qui elle a longuement bataillé, l'autre Yamaha officielle n°94 du GMT (Mike di Meglio, Niccolo Canepa et David Checa), victorieuse au Bol d'Or et 10ème au Mans qui se classe deuxième. Même le très rapide David Checa, engagé pour le dernier relais à 30 minutes de la fin, n'aura pas réussi à combler les 14 secondes qui le séparaient de l'équipe autrichienne.

Doublé Yamaha... mais Honda garde la tête au championnat !

La Honda n°5 de FCC TSR Honda France (Josh Hook, Freddy Foray et Alan Techer), partie en pole position, grimpe sur la troisième marche du podium slovaque et conserve la tête du championnat du monde après avoir terminé 6ème au Bol d'Or et remporté les 24H Motos du Mans, avec désormais un petit point d'avance sur la Yamaha n°94 !

"Nous avons 80 secondes d’avance sur la n°5 (qui était alors sa principale concurrente pour le titre, NDLR) et nous essayons de nous rapprocher de la tête de course", expliquait le team manager du GMT après la 6ème heure de course : "l'intervention des safety cars nous en a éloignés, mais nous sommes très satisfaits de notre position. Les pilotes se sentent bien et continuent d’imprimer un rythme élevé".

En Superstock, la Yamaha n°333 de Viltaïs Expérience (Axel Maurin, Florian Alt et Vincent Lonbois) réalise son objectif du jour et remporte la catégorie, tandis que sur la Suzuki n°72 du Junior Team, Louis Rossi a malheureusement dû sortir de la piste à 12 minutes de la fin après un énorme dégagement de fumée, dû selon toute vraisemblance à une casse moteur... La Suzuki d'Atomic 68 (Clément Stoll, Guillaume Antiga et Stéphane Egéa), pourtant touchés par une chute en début de course, monte sur la deuxième marche du podium Superstock devant le Gert56, troisième de la catégorie.

YART : "Notre heure est enfin arrivée !"

"Enfin notre heure est arrivée", se réjouit Mandy Kainz, team manager du YART. "Ca faisait longtemps qu'on attendait ce moment et on le mérite largement. Ce n'est presque pas réel à cause de la malchance qui nous poursuit ici : après les cinq premiers tours, l'électronique nous a lâchés et les pilotes ont donc dû gérer une pression supplémentaire pour garder une vitesse compétitive sans les aides électroniques. Je leur ai dit de rester calme pendant les premières heures de course et qu'on prendrait peut-être plus de risques à la fin si besoin. Donc finalement on obtient cette victoire tant méritée et c'est un sentiment incroyable".

La Yamaha n°7 remporte les 8H de Slovaquie

"Je remercie d'abord ma famille, qui se donne beaucoup pour que je puisse vivre ce rêve", poursuit le team manager autrichien. "Puis mon équipe, Yamaha et bien sûr Bridgestone, sans qui tout ce ceci ne serait pas possible. Mon pilote Broc (Parkes, NDLR) a été incroyable. Il a mené toutes les courses du championnat du monde d'endurance depuis un moment. Il mérite vraiment tout ça, ainsi que Marvin et Max qui ont bien travaillé ensemble pour aboutir tranquillement à ce résultat".

Broc Parkes : "C'est génial de gagner les 8H du Slovakia Ring. Ca fait des années qu'on pense qu'on va gagner, mais à chaque fois on a eu un problème... On doute toujours, même à la fin on n'avait plus beauoup d'essence pour faire les derniers tours, on était nerveux mais on savait que si Marvin faisait les bons chronos pendant son relais on pouvait y arriver sans problèmes. A plusieurs reprises, alors qu'on était près de gagner un championnat ou une course, quelque chose se passait mal donc c'est bien qu'on soit arrivé à casser cette spirale.  Quand on l'a fait une fois, on sait qu'on peut le refaire. Les gars ont super bien roulé aujourd'hui, on a eu des difficultés avec la moto (plus d'anti-wheeling ni contrôle de traction) mais ils ont fait avec et on a bien travaillé !"

GMT : "Le principal objectif est atteint"

Pour le team manager du GMT 94, "le principal objectif est atteint (terminer devant la Honda n°5 en tête du championnat, NDLR) et nous sommes vraiment contents. La lutte pour le championnat du monde est plus intense que jamais, bravo au YART pour cette superbe victoire".

"Une première mention toute particulière pour Niccolò Canepa qui a eu une très lourde chute sur de l’huile à plus de 200 km/h mardi soir", poursuit Christophe Guyot. "Son coude très abîmé ne lui a permis de rouler que quelques minutes le lendemain et nous n’étions pas certains qu’il serait en mesure de rouler en course. Au courage et à la motivation, son début de course a été brillant. Merci à Niccolò pour son engagement malgré la douleur. Mike di Meglio et David Checa ont également tout donné. Ils ont brillé par leurs performances. Les mécaniciens ont été les plus rapides dans les stands. Nous pouvons être très fiers de cette équipe qui ne cesse de progresser. La seconde mention est pour Dunlop, qui, en trois semaines, a réalisé la performance de fournir à toutes les équipes un pneu adapté à cette piste qui nous avait posé problème l’an passé. La Yamaha R1 était très compétitive et a parfaitement fonctionné. Rendez-vous à Oschersleben".

David Checa : "C’est ma 16ème année en Endurance. Félicitations au YART ! L’année précédente ils devaient gagner la course, mais suite à un problème nous l’avions remportée. Cette fois, c'est leur tour ! J’ai commis une erreur au Mans et nous nous dirigeons maintenant vers Oschersleben pour tenter de reprendre la tête du championnat".

Niccolò Canepa : "Le week-end n’a pas été facile pour moi. J’ai eu un gros accident en début de semaine et je subirai une petite opération lundi pour me soigner. Je suis content d’avoir été rapide et consistant toute la semaine. Durant la course la douleur était vraiment intense et j’ai dû me résigner à laisser ma place. Je remercie toute l’équipe qui a fait un travail fabuleux ! Nous n’avons pas gagné mais nous allons à Oschersleben où nous nous sommes imposés ces trois dernières années. Félicitations au YART pour leur belle victoire !"

Mike di Meglio : "Nous savions qu’il serait difficile de battre le YART car ils étaient plus rapides que nous lors des essais. Nous étions plus proches de la FCC n°5 et nous avons essayé de la battre durant la première partie de la course. Lorsque nous avons vu que nous pouvions nous rapprocher de la 7, nous avons attaqué vraiment très fort mais il pouvaient économiser un arrêt aux stands. Parfois nous avons tous besoin de chance et d’autres années, certains problèmes de courses auraient pu nous empêcher de gagner. Cette fois, c’était le tour du YART et félicitations à eux !"

Honda : "Tout le monde a très bien bossé"

De son côté, le team SRC Kawasaki tire un "bilan mitigé" de cette troisième épreuve du championnat du monde, lui qui "nourrissait des espoirs de podium en foulant les terres slovaques"... Randy de Puniet, qui avait pris la tête de la course dès les premiers tours, a perdu l’avant de sa Ninja ZX10-RR alors qu'il occupait la deuxième position.

Kawasaki : "Nous n’étions pas en mesure de gagner à la régulière"

"Je reconnais mon erreur, mais je manque de feeling sur cette piste surchauffée. Mon intention était de ne pas laisser partir les premiers, j’ai donc forcé pour rester au contact", explique l'ancien pilote MotoGP : "je m’excuse auprès de toute l’équipe et en particulier mes coéquipiers".

Reparti 17ème, l'équipage de la n°11 remonte à la 5ème position à cinq tours des premiers mais un safety car intervient à 17h et Julien da Costa ne parvient pas à exploiter cet avantage. A 17h30, nouvelle alerte : Jérémy Guarnoni est victime d'une panne d'essence "due à la chaleur extrême", précise Kawasaki qui termine finalement en 9ème position.

"La chute d’entrée de course nous a été pénalisante, mais même sans ce fait de course nous n’étions pas en mesure de gagner à la régulière", tempère Jérémy Guarnoni. "Il nous faut maintenant progresser afin de renouer avec la victoire. Personnellement j’étais bien sur la moto et j’ai hâte que l’on se trouve à Oschersleben (le 10 juin, NDLR) pour prouver notre vélocité cette fois sur la durée".

  • Déclarations à suivre sur MNC : restez connectés !

Classement des 8H de Slovaquie 2018

  • 1 YART - YAMAHA Yamaha 1 EWC 224 08:01:37.659 - - 2:04.560 206 8 5:49.128 30
  • 2 GMT94 YAMAHA Yamaha 2 EWC 224 08:02:09.122 31.463 31.463 2:04.824 206 9 5:58.690 24
  • 3 F.C.C. TSR Honda France Honda 3 EWC 224 08:02:55.164 1:17.505 46.042 2:04.185 211 8 5:46.213 21
  • 4 Honda Endurance Racing Honda 4 EWC 223 08:02:52.843 1 Lp. 1 Lp. 2:05.450 99 8 5:20.982 19
  • 5 NRT48 BMW 5 EWC 222 08:03:12.231 2 Lp. 1 Lp. 2:05.839 157 8 6:11.176 17
  • 6 MERCURY RACING BMW 6 EWC 221 08:03:01.013 3 Lp. 1 Lp. 2:06.078 143 9 6:13.302 15
  • 7 Suzuki Endurance Racing Team Suzuki 7 EWC 221 08:03:01.780 3 Lp. 0.767 2:05.232 137 10 9:14.465 14
  • 8 Bolliger Team Switzerland Kawasaki 8 EWC 220 08:01:53.215 4 Lp. 1 Lp. 2:06.358 7 9 6:39.284 13
  • 9 TEAM SRC KAWASAKI Kawasaki 9 EWC 219 08:03:26.252 5 Lp. 1 Lp. 2:05.210 153 9 14:18.286 12
  • 10 Yamaha Viltaïs Experiences Yamaha 1 SST 218 08:02:04.363 6 Lp. 1 Lp. 2:07.497 94 9 7:17.347 11
  • 11 ATOMIC 68 Suzuki 2 SST DIT 218 08:02:59.249 6 Lp. 54.886 2:07.774 142 10 8:18.628 10
  • 12 Wójcik Racing Team Yamaha 10 EWC DIT 218 08:03:09.119 6 Lp. 9.870 2:07.189 85 9 8:52.270 9
  • 13 Gert56 German Endurance Racing Team BMW 3 SST 217 08:03:01.358 7 Lp. 1 Lp. 2:06.787 185 10 10:36.641 8
  • 14 WSB-Endurance Kawasaki 11 EWC 216 08:02:42.912 8 Lp. 1 Lp. 2:07.964 171 8 8:24.859 7
  • 15 No Limits Motor Team Suzuki 4 SST 216 08:02:52.756 8 Lp. 9.844 2:07.225 71 9 10:56.790 6
  • 16 Tati Team Beaujolais Racing Kawasaki 5 SST DIT 214 08:01:57.739 10 Lp. 2 Lp. 2:06.986 127 9 15:54.897 5
  • 17 MOTO AIN Yamaha 6 SST DIT 214 08:03:09.312 10 Lp. 1:11.573 2:05.999 175 10 20:19.901 4
  • 18 MOTOTECH EWC TEAM Yamaha 12 EWC DIT 213 08:01:50.769 11 Lp. 1 Lp. 2:09.236 194 9 8:33.055 3
  • 19 Team April Moto Motors Events Suzuki 13 EWC DIT 213 08:03:02.777 11 Lp. 1:12.008 2:06.466 205 11 23:35.744 2
  • 20 Exteria Eko Racing Team BMW 7 SST 212 08:02:10.295 12 Lp. 1 Lp. 2:09.332 173 9 12:18.739 1
  • 21 AM Moto Racing Competition Kawasaki 8 SST DIT 211 08:03:45.627 13 Lp. 1 Lp. 2:07.528 131 12 21:27.105 0
  • 22 ENERGIE ENDURANCE 91 Kawasaki 9 SST DIT 207 08:02:08.537 17 Lp. 4 Lp. 2:08.993 193 10 20:17.618 0
  • 23 Aviobike Yamaha 10 SST 207 08:02:19.967 17 Lp. 11.430 2:08.254 165 12 23:13.394 0
  • 24 JMA MOTOS ACTION BIKE Suzuki 11 SST DIT 207 08:03:06.470 17 Lp. 46.503 2:09.412 179 12 20:16.323 0
  • 25 MACO RACING Team Yamaha 14 EWC 207 08:03:26.208 17 Lp. 19.738 2:06.496 149 8 32:59.029 0
  • 26 Motobox Kremer Racing #65 Yamaha 15 EWC 206 08:02:36.120 18 Lp. 1 Lp. 2:06.771 191 9 33:57.062 0
  • 27 motomaxx Racing Team Kawasaki 12 SST DIT 194 08:03:07.220 30 Lp. 12 Lp. 2:11.981 3 8 42:05.180 0
  • 28 PLUSRACE-GARAC Suzuki 13 SST DIT 185 08:01:53.165 39 Lp. 9 Lp. 2:11.903 70 8 54:48.449 0
  • 29 TEAM GP MOTO Kawasaki 16 EWC 181 08:01:53.380 43 Lp. 4 Lp. 2:10.885 137 10 1:13:41.336 0

Non classés

  • Junior Team LMS Suzuki Suzuki 14 SST 211 07:51:15.486 13 Lp. - 2:07.030 2 10 9:12.323 0
  • Rac 41 Honda 15 SST 186 08:02:57.784 38 Lp. 25 Lp. 2:11.411 158 11 1:04:51.960 0
  • MACO RACING 2 Yamaha 17 EWC DIT 92 03:31:04.434 132 Lp. 94 Lp. 2:09.176 62 5 3:34.419 0

Abandons

  • Team LRP Poland BMW 18 EWC 107 04:10:24.319 117 Lp. - 2:07.866 51 5 20:11.706 0
  • HRT 100 - Hertrampf Racing Endurance Ducati 19 EWC 105 04:06:17.638 119 Lp. 2 Lp. 2:08.281 29 6 16:14.652 0

Classement du championnat du monde d'endurance après la Slovaquie

  • 1 F.C.C. TSR Honda France Honda JPN MFJ 116 points
  • 2 GMT94 YAMAHA Yamaha FRA FFM 115  points
  • 3 Honda Endurance Racing Honda GBR ACU 101  points
  • 4 WEPOL Racing by penz13.com BMW GER DMSB 81  points
  • 5 MERCURY RACING BMW CZE ACCR 63  points
  • 6 Suzuki Endurance Racing Team Suzuki FRA FFM 55  points
  • 7 Bolliger Team Switzerland Kawasaki SUI FMS 52  points
  • 8 NRT48 BMW GER DMSB 49  points
  • 9 TEAM SRC KAWASAKI Kawasaki FRA FFM 39  points
  • 10 Tati Team Beaujolais Racing Kawasaki FRA FFM 36  points
  • 11 YART - YAMAHA Yamaha AUT AMF 30  points
  • 12 Junior Team LMS Suzuki Suzuki FRA FFM 29  points
  • 13 MOTO AIN Yamaha FRA FFM 26  points
  • 14 3ART- MOTO TEAM 95 Yamaha FRA FFM 24  points
  • 15 No Limits Motor Team Suzuki ITA FMI 17  points
  • 16 Team 33 Accessoires - Louit Moto Kawasaki FRA FFM 16  points
  • 17 Yamaha Viltaïs Experiences Yamaha FRA FFM 16  points
  • 18 Team R2CL Suzuki FRA MUL 15 points
  • 19 Gert56 German Endurance Racing Team BMW GER DMSB 15  points
  • 20 WSB-Endurance Kawasaki GER DMSB 15 points
  • 21 TECMAS - BMW BMW FRA FFM 12 points
  • 22 ATOMIC 68 Suzuki FRA FFM 11 points
  • 23 sarazin motorsport by hall moto 02 Yamaha FRA FFM 10 points
  • 24 Wójcik Racing Team Yamaha POL PZM 9 points
  • 25 Aviobike Yamaha FRA FFM 8 points
  • 26 MOTOTECH EWC TEAM Honda BEL FMB 8 points
  • 27 Motobox Kremer Racing #65 Yamaha GER DMSB 8 points
  • 28 AMSS-TRB VIDRA TEAM SERBIA Yamaha SRB AMSS 7 points
  • 29 Team 18 Sapeurs Pompiers Kawasaki FRA FFM 6 points
  • 30 ENERGIE ENDURANCE 91 Kawasaki FRA FFM 3 points
  • 31 Team April Moto Motors Events Honda FRA FFM 3 points
  • 32 MACO RACING Team Yamaha SVK SMF 3 points
  • 33 GIRLS RACING TEAM Yamaha FRA FFM 2 points
  • 34 Exteria Eko Racing Team BMW SVK SMF 1 point
  • 35 Zuff Racing Team Honda SUI FMS 1 point
  • 36 National Motos Honda FRA FFM 1 point

.

Les derniers essais MNC

Duel Honda X-Adv Vs Yamaha Tmax : moto, scooter ou les deux ?

Un esprit scooter dans un corps de moto. Ou inversement ? Avec d'un côté le Honda X-Adv 750 et de l'autre le Yamaha Tmax 530, les motards à la recherche d'un deux-roues pratique et au look sportif ont le choix. Moto-Net.Com les oppose rien que pour vous dans un essai comparatif : duel !
Tous les Duels 20 commentaires
Essai Quadro Qooder 2018 : la 4ème dimension !

Le Quadro Qooder - anciennement Quadro4 - possède quatre-roues et un guidon, mais ce n'est pas un quad. Il s'incline en courbes et se conduit avec le permis B (voiture), mais ce n'est pas vraiment un scooter... Amélioré pour 2018, ce drôle d'engin mélange les genres au profit de sensations étonnantes ! Essai.
Scooter 4 commentaires
Duel 35 kW : Kawasaki Z900 Vs KTM 790 Duke, récré A2 !

KTM renforce son offre dans le segment concurrentiel des roadsters de moyenne cylindrée avec son inédite 790 Duke à moteur bicylindre. Pour la jauger, le Journal moto du Net l'oppose à la meilleure vente française de la catégorie : la Kawasaki Z900. Duel MNC spécial permis A2, en version bridée à 47,5 ch (35 kW).
Essai 959 Panigale : Moto-Net.Com relève le Challenge Ducati 2018

Quelle moto choisir pour débuter en compétition ? Le Journal moto du Net ne s'était jamais posé la question... Et n'a pas plus réfléchi lorsque Ducati lui a proposé de participer à sa première course, au guidon d'une 959 Panigale et face à des Panigale V2 et V4, S1000RR ou RSV4. Défi relevé !

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les actions locales de la FFMC le 17 novembre avec les Gilets jaunes

Alors que la Fédération française des motards en colère (FFMC) n'appelle pas officiellement à se joindre aux actions des Gilets jaunes le 17 novembre, plusieurs antennes locales organisent ou participent aux blocages contre l'augmentation des carburants. Explications.
Lobbying 6 commentaires
La FFMC ne participera pas officiellement aux blocages du 17 novembre avec les Gilets jaunes

La Fédération française des motards en colère (FFMC) n'appellera pas officiellement à se joindre aux actions de blocages initiées par le mouvement des Gilets jaunes le 17 novembre contre la hausse du prix de l'essence. Explications.
Lobbying 20 commentaires
BMW, Ducati, Honda ou Yamaha... Qui battra Rea et Kawasaki ?

Depuis quatre ans, Kawasaki et Jonathan Rea règnent sans partage sur le World Superbike. En 2019, leurs concurrents s'organisent - ou se réorganisent ! - pour tenter de renverser la firme d'Akashi et son impitoyable "JR". MNC fait le point sur les teams BMW, Ducati, Honda et Yamaha...
WSBK 2019 3 commentaires
Alex de Angelis en MotoGP électrique MotoE avec Josh Hook chez Pramac

Alex de Angelis retrouve un guidon en MotoGP l'an prochain chez Pramac, grâce à la coupe du monde de motos électriques MotoE qui démarre en 2019. L'italien fera équipe avec Josh Hook, champion du monde d'endurance en titre. Explications.
MotoGP 2019 2 commentaires
Sete Gibernau de retour en Grands Prix moto 2019 !

Nous sommes bien en 2018, nous ne sommes pas le 1er avril, mais l'un des pilotes inscrits en Grands Prix de motos électriques MotoE 2019 est bien Sete Gibernau, de retour chez Pons ! Explications.
MotoGP 2019 13 commentaires
Kenny Foray en MotoGP électrique MotoE avec Tech3

Kenny Foray roulera en MotoGP l'an prochain chez Tech3... en MotoE, le championnat de motos électriques qui démarre en 2019 ! Comme Randy de Puniet, le pilote français se réjouit de faire partie de cette nouvelle aventure. Explications.
MotoGP 2019 1 commentaire
Randy de Puniet de retour sur une Moto GP... électrique !

L'ancien pilote de Grands Prix moto Randy de Puniet, reconverti en endurance mondiale, roulera de nouveau en MotoGP l'an prochain aux côtés Niccolò Canepa, son concurrent en endurance. Les deux hommes prendront le guidon de la LCR E-Team en championnat du monde MotoE 2019. Explications.
MotoGP 2019 6 commentaires

Abonnement MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net, je lis toutes les infos réservées et je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc.

  • En savoir plus...