• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
SUPERBIKE - LE VIGEANT
Paris, le 29 mai 2008

La pluie s'invite de nouveau au championnat de France SBK...

La pluie s'invite de nouveau au championnat de France SBK...

Après une épreuve d'ouverture au Mans très humide, le troisième round du championnat de France Superbike qui se disputait dimanche au Vigeant a également été bien arrosé... Qui des outsiders ou des leaders en ont le plus profité ? Compte rendu.

Imprimer

Les miss météo de la TV l'avaient prédit : le dernier week-end de mai sera "humide"... Et il le fut ! Le circuit du Val de Vienne n'a pas été sec très souvent et les pilotes du championnat de France Superbike ont dû, de nouveau (lire Moto-Net.Com du 2 avril 2008), faire preuve de courage pour affronter une piste tantôt séchante tantôt inondée...

Troisième épreuve du Championnat de France Superbike 2008 au Vigeant

Dans ces conditions climatiques difficiles, taquiner le chrono en essais puis se battre aux avant-postes pendant la course demande un savant dosage d'attaque et de retenue... Bilan d'un week-end agité !

125

Profitant d'une piste sèche mais menacé par un ciel qui se couvre à nouveau, Steve Le Coquen (Honda) boucle le tour du Val de Vienne en 1' 50.099 et s'empare de la pole. Il devance Cyril Carillo (Honda), Valentin Debise (KTM) et le champion en titre, Alexis Michel (Aprilia).

Le deuxième rang est composé de Stéphane Egea (Honda), Nelson Major (3ème de la MotoGP Rookie Cup au Mans le week-end précédent !), Jimmy Petit et Kevin Meco (Honda). Ornella Ongaro (Honda), la seule fille en course, mène la 3ème ligne !

125 : Steve Le Coquen et Kévin Meco - Troisième épreuve du Championnat de France Superbike 2008 au Vigeant

Lorsque le départ est donné, la pluie s'abat imperturbablement sur le circuit. Le Coquen conserve son avantage et boucle le premier tour devant le peloton de chasse constitué de cinq pilotes : Meco, Carillo, Debise et Egéa.

Dès la deuxième boucle, Kevin Meco prend la tête de la course et la conserve pendant trois tours. Carillo est toujours 3ème et lâche peu à peu Egéa et Debise qui se disputent la quatrième place. Plus loin, Alexis Michel remonte sur Ornella Ongaro 8ème.

Steve Le Coquen parvient à reprendre le commandement et distance aussitôt Kevin Meco : "je me suis surpris à pouvoir suivre les pilotes de tête, aussi j’ai voulu assurer la deuxième place. Je suis super heureux de ma performance !", se réjouit Kevin après la course.

Alors que la lutte pour la quatrième position fait rage entre Debise et Egéa, Carillo s'accroche à sa marche du podium : "après les conditions difficiles des qualifications, j’ai fait une course sage afin de marquer des points et me replacer dans le haut du classement", déclare Cyril. Castillo occupe la 5ème place.

Puis au 9ème tour, le drapeau rouge est agité : Nelson Major vient de tomber et l'intervention des équipes médicales est nécessaire ! Et les trois quarts de la course étant parcourus, il n'y aura pas de second départ.

125 : Steve Le Coquen 1er, Kévin Meco 2ème et Cyril Carillo 3ème - Troisième épreuve du Championnat de France Superbike 2008 au Vigeant

Steve Le Coquen s'impose donc devant Kevin Meco et Cyril Carillo. Suivent Stéphane Egéa, Valentin Debise et Jonathan Castillo et finalement, Ornella Ongaro qui souffle la 7ème place à Alexis Michel ! Mais tous, de la première à la dernière place occupée par Samuel Salvert, méritent un immense bravo : "on était sur un lac ! Il y avait des rigoles sur les bords de piste, c’était vraiment impressionnant !", résume Cyril Carillo.

Valentin Debise maintient donc sa première place au classement provisoire avec 56 points mais voit fondre sur lui Steve Le Coquen (50) et revenir Kevin Meco(39) et Cyril Carillo (32). Ornella Ongaro est 5ème avec 31 points tandis qu'Alexis Michel n'est que 13ème avec 12 points.

Trophée Pirelli Junior 600

En qualif', après la première séance réalisée sur piste mouillée, la seconde débute sur piste séchante et permet à William Grarre (Yamaha) de signer un superbe 1'45.545. Le pilote lyonnais devance Louis Bulle (Yamaha), Nans Chevaux (Honda) et Etienne Masson (Yamaha).

Derrière se trouvent la Kawasaki de Nicolas Kaluzny, la Honda d'Anthony Loiseau, la Yamaha de Matthieu Lussiana, la Suzuki de Florent Tourne, la Yamaha de Dylan Buisson et la Triumph de Baptiste Guittet.

Lancée en tout début d'après midi, la course de la catégorie Junior 600 Pirelli se déroule sur une piste quasi sèche : Grarre profite pleinement de sa pole position et boucle le premier tour toujours en tête mais il est suivi de près par Loiseau, Masson, Kaluzny et Lussiana...

Trophée Pirelli Junior 600 : Anthony Loiseau, Etienne Masson, William Grarre et Louis Bulle - Troisième épreuve du Championnat de France Superbike 2008 au Vigeant

Dans le tour suivant, Anthony Loiseau double l'homme de tête. Pendant ce temps, Kaluzny tire tout droit et laisse s'échapper Lussiana. Nicolas repart, mais vient de perdre de précieuses secondes. Louis Bulle, mal parti, remonte progressivement sur les hommes de tête et ne tarde pas à chiper la quatrième place à Matthieu Lussiana... qui part à la faute dans le 6ème tour ! Il repart mais doit finalement abandonner. Devant, Loiseau s'est envolé (hohoho...) et possède 2 secondes d'avance sur William Grarre.

Peu avant la mi-course, Etienne Masson et Louis Bulle dépassent Grarre et partent à la poursuite d'Anthony seul en tête. Malheureusement, Nicolas Kaluzny qui cherche à réparer sa bourde de début de course finit par chuter : sa moto restée en travers de la piste, la course est interrompue et un second départ est donné !

Un sprint de cinq tours est donc lancé : après Loiseau, c'est Grarre qui prend la tête de la course en se débarrassant successivement de Bulle, Masson et Kaluzny ! Mais le classement sur la piste n'est pas celui de la course, dont le résultat correspond au cumul des deux "manches" courues...

Trophée Pirelli Junior 600 : Anthony Loiseau 1er, Etienne Masson 2ème et William Grarre 3ème - Troisième épreuve du Championnat de France Superbike 2008 au Vigeant

Au final, Anthony Loiseau récolte les 25 points de la victoire devant Etienne Masson et William Grarre. Louis Bulle est 4ème, suivi de Nicolas Kaluzny, Nans Chevaux, Baptiste Guittet et Gwen Le Badezet.

Parti 19ème sur la grille, Jimmy Maccio termine 9ème de cette course en 2-temps malgré "un manque de repères et de confiance, surtout dans les conditions pluvieuses jusqu’ici rencontrées", précise l'équipe de la Dark Dog Academy.

Au classement général, William Grarre conserve de justesse sa première place face à Etienne Masson (41 points contre 40). Fort de sa victoire, Anthony Loiseau grimpe sur une 3ème marche provisoire avec 36 points devant Nicolas Kaluzny (27), Nans Chevaux (19), Louis Bulle (18) et Dylan Buisson (15).

Supersport

Dans des conditions de grip précaire, Kevin Denis décide lors de la deuxième séance qualif' de chausser des pneus "secs" sur sa Honda... Et c'est ainsi que le n°50 de la Dark Dog Academy signe sa première pole en 1'47.884 !

Il est suivi de très près (11 millièmes !) par Julien Ruiz (Kawasaki) mais le reste de la première ligne est relégué à plus de trois quarts de secondes : Clément Marmont et Olivier Four (Suzuki).

La deuxième ligne se compose de Laurent Brian (Honda), Jonathan Castanet (Yamaha), Axel Maurin (Kawasaki) et Julien Enjolras (Yamaha). On trouve ensuite la R6 de Mathieu Gines, la CBR d'Hugo Marchand, la ZX-6R de Mathieu Andrieu et la R6 de Fabien Sohier, tandis que la première Triumph est 19ème avec David Marsac.

Une seule course en SBK et SSP...

Normalement, les pilotes de Supersport et de Superbike ont droit à deux courses par dimanche. Mais "à la vue des conditions climatiques catastrophiques (rigoles d'eau dans certains virages, grosse quantité d'eau sur certaines portions...), il a été décidé pour la sécurité des pilotes qu'aucun départ ne pouvait être donné", explique la FFM.

Le prochain rendez vous du Championnat de France Superbike est fixé les 14 et 15 juin à Ledenon... Espérons qu'on pourra y fêter en grandes pompes l'arrivée de l'été, du soleil et des pistes sèches !

Le départ de la course est donné sous le soleil, mais sur une piste partiellement humide. Hugo Marchand réalise un début de course tonitruant et s'empare du commandement avant même la fin du premier tour ! Il est difficilement suivi par Clément Marmont, Julien Ruiz et Kevin Denis.

Alors que la Honda de tête creuse l'écart, Clément part à la faute, "victime d’une chute sans gravité due à des résidus d’huile sur la piste lors de la chute au premier tour de Julien Enjolras", expliquera plus tard le pilote Suzuki qui laisse à Julien et Kevin la tâche de rattraper Hugo... Mais ce dernier chute à son tour et repart ! Mathieu Andrieu, alors 4ème, grimpe donc sur le podium !

Puis très vite, c'est au tour de Julien Ruiz de rejoindre le bac à graviers, laissant la tête de la course au jeune Kevin Denis ! "En voyant les pilotes devant moi chuter les uns après les autres, je me suis dit qu’il fallait que je reste prudent et que je garde la tête froide", confie Kevin.

Mathieu Andrieu devient donc deuxième et c'est au tour de Cyril Bouffier de monter sur le podium. Mais derrière, le peloton n'a pas dit son dernier mot ! À noter d'ailleurs le troisième meilleur temps en course d'Alex Maurin : "voyant qu'il ne me restait déjà plus que 7 tours pour remonter, j'ai mis les gaz ! Je me suis senti comme dans la séance qualificative. Les conditions étant les mêmes, je suis remonté de la 17ème à la 11ème place avec quelques glisses et surtout de très bonnes sensations", conclura le pilote Kawa.

Frédéric Moreira (4ème) est rejoint puis dépassé par un Olivier Four mal parti mais superbement revenu. Derrière, Mathieu Gines remonte sur Laurent Brian. La fin de course est haletante : déchaîné, Olivier Four double Bouffier puis Andrieu à quatre tours de la fin !

Supersport : Kévin Denis - Troisième épreuve du Championnat de France Superbike 2008 au Vigeant

"Lorsque sur les derniers tours, j’ai vu qu’Olivier Four avait passé Mathieu Andrieu et remontait sur moi, j’ai décidé de mettre les gaz... Je n’avais vraiment pas envie de laisser passer la chance de ma première victoire !", explique Kevin Denis, le jeune espoir de la Dark Dog Academy.

Dans le dernier tour, alors qu'ils rattrapent des retardataires, Kevin Denis et Olivier Four se livrent une intense bataille. Gérant au mieux les dépassements, Kevin parvient à franchir la ligne d'arrivée en tête devant Olivier... qui pensait profiter de deux tours supplémentaires pour porter une attaque !

Une péripétie que son site officiel narre à merveille : "Petit détail qui a son importance pour la fin de la manche : la course a été réduite de deux tours pour cause de piste "wet" ! O.4' (pour Olivier "Four" comme 4, NDLR !) poursuit son effort. Il est auteur d'une course superbe menée de main de maître. Il pointe désormais en 2ème position dans la roue du premier. O.4' (comme nous) visualise sur la passerelle de direction de course qu'il reste deux tours à boucler. Cela lui laisse le temps matériel de passer devant et de gagner. Il sait où il va doubler Kevin Denis et reste patiemment dans la roue... Sauf qu'il est accueilli par le drapeau à damiers avec ces fameux 2 tours affichés qui ne seront pas faits ! Il descend de sa machine passablement agacé de cette erreur de passerelle, mais heureux de ce dénouement. Bien sûr, il laisse 5 points au passage mais réalise néanmoins la bonne opé du matin".

Supersport : Kévin Denis 1er, Olivier Four 2ème et Frédéric Moreira - Troisième épreuve du Championnat de France Superbike 2008 au Vigeant

Derrière, c'est finalement Frédéric Moreira qui se classe 3ème devant Mathieu Andrieu, suivi de Matthieu Gines, Fabien Sohier, Cyril Bouffier, David Marsac et Jonathan Castanet.

Au classement général, Mathieu Gines conserve la tête avec 69 points mais voit remonter vers lui Olivier Four (60) et Frédéric Moreira (55). Julien Enjolras ne marque pas de point et reste 4ème avec 49 points derrière David Perret (wild card auteur du doublé à Nogaro, lire Moto-Net.Com du 1er mai 2008).

Kevin Denis quant à lui fait irruption dans le top 10 (9ème avec 38 points) : "Déjà à Nogaro, j’ai senti que je pouvais m’accrocher au niveau des leaders. Mais aujourd’hui, il y a eu un vrai déclic et c’est très important pour moi d’avoir prouvé qu’il faudra compter avec moi pour la suite de ce Championnat, et pourquoi pas dans le top 5", prévient le pilote de la Dark Dog Academy... À suivre de près !

Superbike

Tout comme les deux séances qualif', l'épreuve de la Superpole se déroule sur piste mouillée : le règlement prévoit dans ce cas une séance chronométrée limitée sur douze tours. À ce petit jeu insolite, Erwan Nigon et sa ZX-10R s'en sortent le mieux, en bouclant le tour du Val de Vienne en 1'50.837.

Relégué à plus d'une seconde, Denis Bouan (Yamaha) devance Lucas de Carolis (Suzuki), Cyril Brivet (Yamaha), Thomas Metro (Suzuki), Emeric Jonchière (Suzuki), Stéphane Duterne (Yamaha) et Christophe Michel (Suzuki). Le champion de France en titre Guillaume Dietrich et sa fidèle GSX-R mènent la troisième ligne devant Julien Millet (Yamaha), Cédric Tangre (Suzuki) et Patrick Piot (MV Agusta).

Sur la 4ème ligne, on trouve la première des trois Honda inscrites en catégorie Superbike (celle de Bertrand Stey, 13ème) et la seule KTM, celle de Philippe Donischal, est qualifiée en 15ème position.

Superbike - Troisième épreuve du Championnat de France Superbike 2008 au Vigeant

La piste est encore humide par endroits lorsque le départ de la course est donné : malgré sa pole, Erwan Nigon ne parvient pas à retenir Denis Bouan, Lucas de Carolis et Thomas Metro. Emeric Jonchière et Cyril Brivet suivent juste devant la Honda de Gwen Giabbani.

Dès le deuxième tour, un premier incident est à signaler : chute de Lucas de Carolis. Quelques virages plus loin, Laurry Frémy vient percuter Cyril Brivet : les deus pilotes tombent ! Dans le bac à graviers, la R1 de Fremy s'enflamme. Le temps que les commissaires l'éteignent, le drapeau rouge est agité...

Superbike - Troisième épreuve du Championnat de France Superbike 2008 au Vigeant

Un nouveau départ est donné sans que les deux premiers tours ne soient comptabilisés. Cette fois, Denis Bouan sort de la piste dès le "nouveau" premier tour ! Les Suzuki de Thomas Metro et d'Emeric Jonchière mènent alors la danse.

Guillaume Dietrich, bien parti, se bat contre Erwan Nigon et Stéphane Duterne pour la 3ème place. Malheureusement, la GSX-R n°1 vient se loger sur un vibreur encore humide et envoie valser Dietrich ! La moto reste au milieu de la ligne droite des stands : nouvelle interruption de la course !

Un troisième départ est donné ! Thomas Metro part en tête de grille devant Emeric Jonchière, Guillaume Dietrich (qui repart malgré sa chute), Erwan Nigon, Stéphane Duterne, Cédric Tangre, Julien Millet, Gwen Giabbani, etc.

Superbike : Thomas Metro - Troisième épreuve du Championnat de France Superbike 2008 au Vigeant

Les cinq tours de course vont donner lieu à un superbe duel Metro-Jonchière, dont Metro sort vainqueur ! Le même Thomas Metro gagne la course au cumul des deux manches, toujours devant Emeric Jonchière. Erwan Nigon complète le podium tandis que Guillaume Dietrich sauve les meubles...

"Avec le mulet qui n’était pas bien réglé, je n’ai pas pu faire mieux qu’une 4ème place au cumul des deux manches. C’est la première fois de l’année que je ne termine pas sur le podium, mais je conserve une certaine avance sur mes poursuivants au classement provisoire", relativise Guillaume, qui termine la course devant Tangre, Duterne, Giabbani, Millet, Dos Santos et Piot.

 Superbike : Thomas Metro 1er, Emeric Jonchière 2ème et Erwan Nigon 3ème - Troisième épreuve du Championnat de France Superbike 2008 au Vigeant

Après cette unique épreuve - ô combien mouvementée ! - du Vigeant, Guillaume Dietrich conserve la tête au provisoire avec 90 points devant Emeric Jonchière, Lucas de Carolis, Thomas Metro, Cédric Tangre et Christophe Michel. On notera au passage que tous ces pilotes roulent sur des GSX-R 1000 !

Premier pilote non Suzuki, Erwan Nigon (Kawasaki) est 7ème avec 46 points devant Patrick Piot (MV Agusta), Gwen Giabbani (ex-Kawa, nouveau Honda !) et Julien Millet (Yamaha). Profitant de l'absence de Suzuki au championnat constructeur (lire Moto-Net.Com du 2 avril 2008), Yamaha mène devant Kawasaki, MV Agusta et Honda (avec respectivement 79, 68, 43 et 35 points).

Side-cars

Leaders incontestés de la catégorie, Delannoy et Cluze sont en Angleterre pour disputer une manche du championnat du monde. Du coup, Le Bail et Chaigneau en profitent pour dominer outrageusement les essais (4 secondes plus vite que la concurrence !), même si en fin de séance, Dernoncourt et Romand réduisent l'écart à 1,7 seconde.

Side Car - Troisième épreuve du Championnat de France Superbike 2008 au Vigeant

C'est devenu une habitude : le premier départ est rapidement suivi d'un second, à cause d'une perte d'huile d'un des concurrents. Le Bail et Chaigneau prennent la tête devant les tandems Derenoncourt/Romand et Ducouret/Herman.

Dépassés par Derenoncourt et Romand, Le Bail et Chaigneau tentent de récupérer la tête de la course mais terminent dans le bac à graviers. Ils repartent, bien décidés à marquer quelques points (ils en marqueront 1,5) tandis que Ducouret et Herman héritent de la deuxième place. Barbier et Chaperon sont troisièmes.

Side Car : Derenoncourt/Romand 1er, Ducouret/Herman 2ème et Barbier/Chaperon 3ème - Troisième épreuve du Championnat de France Superbike 2008 au Vigeant

Derenoncourt et Romand remportent finalement une large victoire face à Ducouret/Herman et Barbier/Chaperon. Le premier tandem F2 est de nouveau Bourc'his/Scellier.

Seuls à avoir la chance de participer à une seconde course ce week-end, les side-cars roulent sous une pluie battante au début de l'après midi. Dans ces conditions dantesques, Le Bail et Chaigneau prennent rapidement le large devant Derenoncourt et Romand.

Ducouret et Herman connaissent eux quelques problèmes et se trouvent en 19ème position. Devant, le festival continue : Le Bail et Chaigneau s'imposent devant les équipages Ducouret/Herman et Marzelle/Lavidalie tandis que Bourc'his et Scellier se sont battus jusqu'à la fin pour tenter de monter sur le podium et terminent 4ème.

Side Car : Le Bail/Chaigneau 1er, Derenoncourt/Romand 2ème et Marzelle/Lavidalie 3ème - Troisième épreuve du Championnat de France Superbike 2008 au Vigeant

Au classement général, Le Bail et Chaigneau passent en tête avec 54 points contre 50 pour Delannoy et Cluze. Derrière, Derenoncourt/Romand, Ducouret/Herman et Bourc'his/Scellier se situent dans un mouchoir de poche : respectivement 32,5 points, 32 et 32 !

Top Twin

Une épreuve à oublier en Top Twin, puisqu'elle n'a donné lieu qu'à une course de cinq tours seulement : l'organisation pressée par le temps ne fera pas repartir la manche, interrompue par la malheureuse chute de Dominique Alphonse...

Devant le peu de tours effectués - et comme le stipule le règlement -, aucun point n'est attribué. Dommage pour les pilotes, notamment ceux qui sont présents sur le podium : Louis Bulle (Ducati) était 1er, Bruno Destoop (Buell) 2ème et Stéphane Moulinier (Ducati) 3ème.

Top Twin : Agnès Dupuy - Troisième épreuve du Championnat de France Superbike 2008 au Vigeant

"Dommage, mais j'ai pu faire quand même les essais du week-end qui m'ont permis de mieux connaître la Buell", explique Agnès Dupuy (Buell 1125R) : "elle a un moteur de caractère qui me correspond au top, mais une partie cycle qui me demande beaucoup de physique et un bon réglage pour vraiment prendre beaucoup de plaisir à piloter !"

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Le fabricant de pots KessTech incite les motards à rouler légal

Le fabricant allemand KessTech met en place une opération de recyclage visant à remplacer les pots d'échappements non-homologués actuellement montés sur des Harley-Davidson, Indian ou BMW, par ses propres pots électroniques, tout neufs, 100% légaux et au tarif réduit de 250 euros... Explications.
Tuyaucom face à l'assourdissant silence de la Sécurité routière...

Pierre Trotoux, génial inventeur du Tuyaucom, poursuit son combat avec le ministère de l'intérieur pour faire lever l'interdiction qui touche son astucieux système de communication entre le motard et son passager. Problème : l'administration contactée par MNC fait la sourde oreille depuis déjà cinq ans... 
Sécurité routière 4 commentaires
Les Harley-Davidson Sportster et Street dans le viseur des normes Euro5 

Les emblématiques Iron 883 et Iron 1200 ainsi que la populaire Forty-Eight ne répondent pas en l'état aux nouvelles normes Euro5, tout comme les peu appréciées Street 750 et Street Rod. Harley-Davidson fera-t-il le nécessaire pour éviter d'avoir un trou béant dans sa gamme ? Rien n'est moins sûr... Le point MNC avec la filiale française.
Husqvarna rappelle un millier de Vitpilen 701 et Svartpilen 701 en France

Husqvarna va devoir contrôler ses Vitpilen 701 et Svartpilen 701 (standard et Style) en raison d'éventuelles fuites de carburant dues à un potentiel défaut d'étanchéité du réservoir. Leurs propriétaires sont invités à se connecter sur le site internet de la marque. Explications.
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en juin 2020

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en juin 2020. En attendant notre analyse complète du premier semestre, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.
Le huitième Grand Prix moto des Amériques reporté du 16 au 18 avril 2021 !

C'est en annonçant l'annulation de l'épreuve du Superbike américain que les texans ont vendu la mèche : il n'y aura pas de MotoGP sur le circuit des Amériques cette année ! La prochaine visite de l'Intercontinental Circus aux États-Unis est programmée du 16 au 18 avril 2021. Explications.
Crutchlow remplacé par Alex Marquez ou Pol Espargaro chez Honda-LCR ?!

Cal Crutchlow admet être une victime collatérale de l'imprévisible transfert de Pol Espargaro de KTM à Honda en 2021... Le pilote de 34 ans, en perte de vitesse,  aurait pris contact avec Aprilia pour remplacer Iannone en vue de céder le guidon de sa RCV semi-officielle LCR. A qui ? Alex Marquez, bien sûr ! A moins qu'il ne s'agisse contre toutes attentes de Pol Espargaro ? Décryptage.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...