• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TEST
Paris, le 3 octobre 2006

La nouvelle Versys prend de la hauteur

La nouvelle Versys prend de la hauteur

Issue de l'ER-6, la nouvelle Kawasaki Versys part à la conquête de toutes les routes et de tous les motards. Avec son moteur revu, sa partie cycle plus haute et plus robuste et son design original, le nouveau trail routier remplit-il son contrat ? Test !

Imprimer

Dévoilée au mois de juillet dernier (lire Moto-Net du 25 juillet 2006), la nouvelle Kawasaki Versys exposait un concept ambitieux que tout constructeur rêve un jour de mettre sur le marché : la moto ultra-polyvalente, capable de se sortir avec brio des embouteillages quotidiens et de s'échapper le week-end - voire plus si affinités - sur les routes et autoroutes de notre vaste pays.

Ce programme délicat car très complet, Kawasaki a choisi de le réaliser en s'inspirant de sa très réussie ER-6 (lire Essai Moto-Net du 17 mars 2006). A tel point que si Kawasaki n'avait pas tenu à modifier certains points cruciaux, la dénomination "ER-6v" ("v" pour "versatile", polyvalence en français) n'aurait pas été usurpée !

Les vidéos Moto-Net.Com
Paris, 03/10/2006 - La nouvelle Versys s'attaque aux V-Strom, TDM et autres MultistradaVidéo Moto-Net.Com.

Tout en conservant l'essence de son roadster facile, joueur et économe, la firme nippone a donc su créer une toute nouvelle machine, dont l'appellation "usine" KLE 650 prouve bien son appartenance aux trails routiers "bons à tout faire" !

Ne serait-ce qu'esthétiquement, la Versys innove et évite de passer pour une simple soeur des ER-6n et ER-6f : la tête de fourche notamment, équipée d'un nouveau bloc optique, distingue la nouvelle Kawa de toute autre production.

Nouvelle Kawasaki Versys : l'ER-6 prend de la hauteur !

Elle a le regard qui tue

Déstabilisante sur la première photo en contre-plongée dévoilée par Kawasaki cet été (lire Moto-Net du 25 juillet 2006), la face de la Versys "passe mieux" de visu. L'envie de la décorer d'un cache-oeil de pirate n'en reste pas moins importante, mais on se fait très vite à cette étude de style originale.

Nouvelle Kawasaki Versys : l'ER-6 prend de la hauteur !

On regrette en revanche la présence d'habillages en plastique le long du cadre, censés représenter des renforts qui du reste existent vraiment. Inutiles, ces excroissances pourront même en vexer certains qui pensaient avoir à faire à du "costaud"... Constat plus tempéré au sujet du sabot qui, s'il ne protège nullement les pots, habille plutôt bien la belle.

Nouvelle Kawasaki Versys : l'ER-6 prend de la hauteur !

Mais afin de ne pas répéter la description de cette nouvelle moto étayée lors de sa toute première apparition (lire Moto-Net du 25 juillet 2006), place à l'essentiel : le test dynamique lors de la présentation presse par Kawasaki, la semaine dernière dans le sud de la France.

Nouvelle Kawasaki Versys : l'ER-6 prend de la hauteur !

En selle

Tout commence par une mise en selle plus délicate que sur l'ER-6 : située à 835 mm de haut, la selle à double étage nécessite un brin de gymnastique pour l'enfourcher. Rien d'insurmontable toutefois, surtout que pour les plus petits, une version basse (790 mm, comme sur l'ER-6) est disponible en option.

Nouvelle Kawasaki Versys : l'ER-6 prend de la hauteur !

Une fois assis, la forme cintrée de la selle facilite agréablement l'accès au sol tandis que son épaisseur comblera la majorité des postérieurs. L'accueil du passager est quant à lui comparable à celui de l'ER-6f : repose-pieds bas et larges poignées mais selle un peu trop dure...

Nouvelle Kawasaki Versys : l'ER-6 prend de la hauteur !

Les repose-pieds placés relativement bas et le guidon large et haut permettent d'adopter une position droite et sereine. On apprécie également la finesse du réservoir et le découpage du carénage, qui permet de loger les plus grands fémurs.

Nouvelle Kawasaki Versys : l'ER-6 prend de la hauteur !

Les comodos sont de la même veine que ceux du reste de la production Kawa, comme en témoignent les cinq réglages du levier de frein mais aussi celui de l'embrayage. Le compte-tours est très lisible et son fond blanc lui donne un aspect "classe" plutôt bien vu.

Sur le compteur digital, le totalisateur kilométrique, les deux partiels et l'horloge sont évidemment présents, tout comme la jauge à essence, tant regrettée sur l'ER-6f... En revanche, la Versys ne se montre pas plus GT que la petite routière "f" puisque seul un U ou un bloc-disque trouveront refuge sous la selle...

Nouvelle Kawasaki Versys : l'ER-6 prend de la hauteur !

Autre similitude : la Versys ne prendra pas énormément de place dans le garage, même si le pot placé sous le moteur empêche toute installation de centrale.

Nouvelle Kawasaki Versys : l'ER-6 prend de la hauteur !

Mais il est grand temps d'actionner le démarreur et de tester le bicylindre 650, "revu et corrigé" par rapport à sa première version montées sur les ER-6.

Nouvelle Kawasaki Versys : l'ER-6 prend de la hauteur !

Le bruit demeure le même puisque le pot est resté identique. Même une oreille attentive ne pourra pas percevoir de différence, malgré un calage légèrement différent et l'ajout d'un tube d'équilibrage entre les deux sorties d'échappement.

Un nouveau moteur ?

Et pourtant ! A emmener sur les petites départementales, le 650 de la Versys est bel et bien différent de celui de ses cousines. Les accélérations sont toujours franches mais interviennent plus tôt, à partir de 3 000 tr/mn. Passés les 4 000 tours, le moteur se montre véritablement ludique et ce jusqu'à 8 500 tr/mn sans marquer une seule pause.

Nouvelle Kawasaki Versys : l'ER-6 prend de la hauteur !

En revanche, inutile d'essorer davantage la poignée : la zone rouge placée à 10 500 tr/mn (contre 11 000 sur les ER-6) ne semble être là que pour attirer une clientèle de novices, avide de compteurs aguicheurs ! En effet, la puissance maxi du moulin (64ch) est atteinte dès 8 000tr/mn !

Nouvelle Kawasaki Versys : l'ER-6 prend de la hauteur !

Au-delà des 8 500 tr/mn donc, le moteur tourne toujours mais cesse d'augmenter la cadence. Le conducteur change alors naturellement de rapport pour retomber dans la plage d'utilisation du "nouveau six et demi". En bas, cette plage est limitée par des reprises chétives sous les 3 000 tr/mn et même cahotantes sous les 2 000.

Mais il ne reste pas moins de 5 500 tr/mn disponibles pour se séparer du flux de la circulation ou sortir efficacement de courbes de tous types ! Car si le moteur se trouve être un régal à exploiter dans cet éventail de régimes - notamment grâce à une boîte ferme et précise -, la partie cycle de la nouvelle Versys n'est pas en reste.

Nouvelle Kawasaki Versys : l'ER-6 prend de la hauteur !

A elle les petites routes !

Haut perchée, la nouvelle Kawa se donne des airs de Supermotard, particulièrement à l'aise dans les enchaînements de petites et moyennes courbes. Son poids modéré (181 kg à sec) et son centre de gravité placé relativement bas par rapport au remarquable levier qu'offre son grand guidon donnent à son conducteur un plaisir intense à sillonner l'arrière-pays varois et autres régions propices à l'arsouille !

Nouvelle Kawasaki Versys : l'ER-6 prend de la hauteur !

La longue fourche inversée - débattement de 150 mm - demandera juste à être raffermie pour offrir un compromis confort/attaque optimal (y compris sur routes dégradées) et permet de tenir en respect bon nombre d'excités en Supersport ! Vif aux changements d'angle ou lors des replacements en courbe, le train avant est parfaitement stable à haute vitesse et avale les grandes courbes sans osciller.

De même, au moment d'attraper les freins avant, la Versys se montre particulièrement docile et neutre. La version équipée de l'ABS Bosch (500 € en option) devrait d'ailleurs charmer la plupart des futurs acquéreurs, puisque le système s'avère très efficace et que son intervention reste minime au levier.

Nouvelle Kawasaki Versys : l'ER-6 prend de la hauteur !

Les freins avant (double disque de 300 mm pincé par des étriers double pistons Tokico) se montrent suffisamment puissants et facilement dosables. Seuls les pilotes les plus sportifs reprocheront un léger manque de mordant, ce dont le frein arrière, lui, ne manque pas !

Nouvelle Kawasaki Versys : l'ER-6 prend de la hauteur !

Sur route poussiéreuse et en mode "attaque", la roue arrière a même une fâcheuse tendance à balayer la piste... pardon, la route ! Heureusement grâce à son poids contenu, son guidon large et son réservoir bien évasé - permettant de maintenir la moto solidement entre ses cuisses -, la gestion de ces légères dérives se fait tranquillement. Un avant-goût de Supermotard, en quelque sorte !

Une partie cycle efficace

Le travail de la suspension arrière essuie les mêmes critiques que celle de l'ER-6 : en lien direct avec le nouveau bras oscillant en "aile de mouette", l'amortisseur Showa offre une très bonne tenue de route mais se montre un peu brusque, voire "bondissant" sur les successions de petites imperfections.

Nouvelle Kawasaki Versys : l'ER-6 prend de la hauteur !

Les roues de 17 pouces, héritées des ER-6, permettent de chausser des pneus à profil plus sportifs que sur la plupart des trails routiers : des Dunlop D221 en l'occurrence. De plus, le pneu arrière de 160 mm participe activement à la facilité de conduite et au caractère léger et intuitif de la moto.

Nouvelle Kawasaki Versys : l'ER-6 prend de la hauteur !

Sur sections plus roulantes, on profite pleinement du couple maxi (61 Nm à 6 800 tr/mn) puisqu'à ce régime précis en 6ème, la Versys déboule à 150 km/h "compteur", soit un bon 140 chrono mesuré par GPS grâce au Tomtom Rider (disponible en option) installé les motos d'essai.

Nouvelle Kawasaki Versys : l'ER-6 prend de la hauteur !

Les données brutes de la version bridée à 34ch annoncent que dès 3 000 tr/mn, le pilote profite de 50 Nm. Si l'essai ne transmet pas à la lettre cette sensation de couple très bas placé, lancée à 88km/h environ, juste 1 000 tr/min plus haut, la vaillante Versys permet sans aucune appréhension des dépassements rapides et des sorties de courbes grisantes sur nationales, ainsi que des insertions sûres sur autoroutes et des reprises tout à fait respectables !

Nouvelle Kawasaki Versys : l'ER-6 prend de la hauteur !

Protection trop limite

Malheureusement, la protection se montre trop légère : même rehaussée de 40 mm, la petite bulle peine à libérer le casque de tous les remous et le haut des épaules reste exposé. De même, les vibrations des repose-pieds pourront s'avérer gênantes chez les plus sensibles souhaitant abattre de longues distances sur voie express.

Nouvelle Kawasaki Versys : l'ER-6 prend de la hauteur !

Enfin, même si cela n'atteint pas l'ampleur des ER-6f - qui depuis bénéficient de kits disponibles en concessions -, on note sur certains modèles d'essai un grésillement agaçant du carénage, tandis que d'autres exemplaires en sont totalement exempts...

Disponible à partir de novembre 2006 au tarif prévu de 7 099 €, Kawasaki prévoit humblement d'écouler 1500 exemplaires l'année prochaine.

Nouvelle Kawasaki Versys : l'ER-6 prend de la hauteur !

Au final, Kawa nous livre une moto particulièrement charmante et bourrée de bonnes intentions, sans toutefois atteindre la polyvalence absolue. Si son moteur et sa partie cycle en font une arme formidable en ville et sur le réseau secondaire, la Versys manque encore de protection et de confort à haute vitesse, ainsi que de quelques chevaux - oui, quand même !

Le sans faute n'est donc pas pour aujourd'hui... On s'en approche, mais peut-on seulement l'atteindre ? Le débat est ouvert...

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
Plutôt réussie côté look et d'après les commentaires de l'essai, le ramage semble se rapporter au plumage ! Moi qui pense depuis quelque temps déjà à trouver une remplaçante à ma fidèle mais vieillissante Transalp, cette option Kawa jusque-là inexistante dans le créneau des vraies motos polyvalents me plaît bien. Un essai s'impose, mais l'à priori est plus que positif. Au guidon comme au volant, courtois d'abord, heureux toujours !

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Honda CRF1100L Africa Twin 2020 : la juste démesure ? 

Chassez le naturel, il revient à moto : Honda s'oriente à son tour vers le maxi-trail à fort contenu technologique avec sa nouvelle Africa Twin 2020, quatre ans après avoir fait l'éloge de la simplicité et de la juste mesure sur son ancienne CRF1000L. Essai.
Trail 8 commentaires
Essai Yamaha R1 et R1M 2020 : sacré bon coup... et salé surcoût !

Yamaha profite du passage à la norme Euro5 pour perfectionner sa Superbike : la R1 "tout court" bénéficie de multiples améliorations qui doivent légitimer une infime hausse de tarif. La R1M évolue aussi... assez pour justifier l'envolée de son prix ? MNC a testé les deux motos sportives à Jerez (Espagne). Verdict.
Sportive 3 commentaires
Essai Kawasaki Ninja H2SX SE+ : compression intime

Coup de pied au cul et stimuli des parties intimes sont déjà au programme de la H2SX SE, unique moto routière à moteur compressé ! L'activité cérébrale n'est plus en reste avec sa nouvelle déclinaison SE+, qui intègre notamment un amortissement piloté, des modes de conduites et une instrumentation connectée. Essai.
Sportive 5 commentaires
Duel Royal Enfield Interceptor 650 Vs Triumph Street Twin : lutte de classe

La délicieuse authenticité de la nouvelle Royal Enfield Interceptor 650, premier bicylindre du constructeur depuis 1970, fait-elle ombrage à la redoutable maîtrise du néo-classique de l'onéreuse Triumph Street Twin ? Réponses dans notre duel MNC.
Tous les Duels 4 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Officiel : Zarco sur la Honda-LCR de Nakagami pour les trois dernières courses MotoGP

Johann Zarco a accepté de rejoindre l'équipe privée Honda-LCR pour remplacer Takaaki Nakagami sur sa RC213V 2018 lors des Grands Prix d'Australie, de Malaisie et de Valence. Le pilote japonais se fera opérer de l'épaule après le GP du Japon ce week-end. Explications.
Pilotes et équipes 13 commentaires
Essai Honda CRF1100L Africa Twin 2020 : la juste démesure ? 

Chassez le naturel, il revient à moto : Honda s'oriente à son tour vers le maxi-trail à fort contenu technologique avec sa nouvelle Africa Twin 2020, quatre ans après avoir fait l'éloge de la simplicité et de la juste mesure sur son ancienne CRF1000L. Essai.
Trail 8 commentaires
Essai vidéo des nouvelles Africa Twin 1100 standard et Adventure Sports

En attendant notre essai complet de la nouvelle Honda Africa Twin 1100, voici notre vidéo tournée pendant ce premier roulage sur les routes de Sardaigne. Essai vidéo des deux versions 2020 : standard et Adventure Sports.
Harley-Davidson suspend la production des motos électriques LiveWire pour un problème de recharge

Rentrée difficile pour Harley-Davidson qui comptait sur la moto électrique LiveWire pour rajeunir son image de marque et élargir sa clientèle : en raison d'un problème technique lié au cycle de recharge, le constructeur américain annonce que la production a été suspendue les livraisons interrompues jusqu'à nouvel ordre...
Business 5 commentaires
Les motos concurrentes de la nouvelle Honda Africa Twin 1100

Le Journal moto du Net prend cette semaine le guidon de la nouvelle CRF1100L Africa Twin 2020 et sa déclinaison Adventure Sports, qui montent en cylindrée (1084 cc) et font le plein de technologies tout en perdant du poids ! Avant de livrer notre verdict sur cette moto de 102 ch, passons en revue ses principales concurrentes dans notre guide spécial trails.
Trail 6 commentaires
Horaires et enjeux du GP du Japon MotoGP 2019

Horaires, enjeux et programme du GP du Japon Moto GP, 16ème manche du championnat du monde 2019 à suivre tout le week-end sur MNC. Titré depuis la dernière épreuve, Marc Marquez aura encore à coeur de briller sur les terres de son employeur tandis que Fabio Quartararo, vainqueur malchanceux l'an dernier en Moto2, vérifiera scrupuleusement sa pression de pneus... Demandez le programme !
Horaires et objectifs 15 commentaires
Marché moto en septembre 2019 : 125 perturbées, gros cubes au beau fixe

Comme en août, les ventes de motos et scooters au mois de septembre 2019 ont fléchi sur le secteur des 125 (-4%) et augmenté chez les plus grosses cylindrées (+11,5%). Moto-Net.Com étudie pour ses lecteurs Premium les chiffres du marché du motocycle français. Bilan.

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...