• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
NOUVEAUTÉS 2006
Paris, le 5 juillet 2005

La moto que tout le monde attendait ?

La moto que tout le monde attendait ?

Kawasaki crée l'événement dans le secteur ultra compétitif des roadsters "basiques" de moyenne cylindrée en lançant, deux mois avant le Mondial, sa nouvelle ER-6n. Cette moto aux vocations multiples aura-t-elle le même succès que son aînée la Z750 ?

Imprimer

Deux mois avant le Mondial de Paris 2005 (lire Dossier Mondial 2005), Kawasaki présente sa nouvelle ER-6n, future grande vedette du stand Kawasaki.

Le quatrième constructeur japonais a décidé de frapper un grand coup dans le secteur ultra compétitif des roadsters de moyenne cylindrée. Fort de ses excellentes ventes de Z750 et Z1000 (lire Moto-Net du 10 janvier 2005), Kawa poursuit sa quête de parts de marché en proposant une moto simple mais charmante.

ER-6n : la moto que tout le monde attendait ?

Alors que Patrick Marchal, directeur commercial Kawasaki Motors France, confirmait en janvier que "l'ER-5 reste un produit d'actualité pour les moto-écoles et les jeunes permis" (lire Moto-Net du 10 janvier 2005), Kawasaki a donc décidé de revoir totalement sa copie.

La moto pour tous ?

La tâche de l'ER-6n s'annonce toutefois loin d'être facile. Aux oubliettes l'ER-5, "moto-école" basique, purement utilitaire et destinée aux débutants, pépés ou coursiers. Place à une moto originale, dynamique et accessible à tous : "une large gamme d’utilisateurs va pouvoir ressentir le plaisir de conduire qui constitue la composante essentielle des motos Kawasaki" annonce Shinichi Morita, président de Kawasaki Heavy Industries.

ER-6n : la moto que tout le monde attendait ?

A en croire Kawasaki, chacun doit trouver son compte dans cette petite moto : néophytes et pilotes chevronnés, hommes et femmes, jeunes et vieux, grands et petits, etc. Mais à force de vouloir plaire à tout le monde, la ER-6n ne risque-t-elle pas de ne satisfaire personne ?

L'exemple de la Honda CBF 600, dont le lancement a été un échec, avait pourtant de quoi refroidir : alors qu'elle se voulait elle aussi une "moto pour tout le monde", selon l'expression de Gilles Michel chez Honda France (lire Moto-Net du 10 janvier 2005), la petite Honda peine à se hisser à la neuvième place des meilleurs ventes de mai 2005 (lire Moto-Net du 10 mai 2005), attestant ainsi de la difficulté à pénétrer ce marché.

Les moto-écoles voudront-elles du bicylindre 650 cc coupleux et rempli de l'ER-6n (puissance attendue de 70 ch) ? Accepteront-elles également d'avoir à remplacer les jolis clignotants intégrés et les belles ouïes de radiateurs à chaque chute ? Les novices auront peut-être des difficultés à dompter une moto développant 70 ch et les pilotes expérimentés auront peut-être du mal à se contenter de ces mêmes 70 ch et d'un système de suspension relativement primaire (liaison bras oscillant/cadre sans biellette ni basculeur)...

ER-6n : la moto que tout le monde attendait ?

Sans répondre à toutes les questions qui ne manqueront pas de se poser, l'ER-6n dispose tout de même de plusieurs arguments de choc : son gabarit avantageux pourra séduire les moto-écoles car le bicylindre confère une largeur modérée à la moto, la hauteur de selle semble basse et le poids est rabaissé au maximum (le pot est même situé sous le bloc moteur). De plus, le poids de l'ensemble sera à priori faible : le cadre, le bras oscillant et autre fourche avant ne sont pas surdimensionnés inutilement.

Annoncée à 5 990 € par le concessionnaire Dinatel, l'ER-6n se situerait dans la fourchette basse des petits roadsters et permettrait aux plus petits porte-monnaie d'acquérir un véhicule neuf au look sinon ravageur, au moins plus sympathique que son "ancêtre" l'ER-5...

Les motards les plus sportifs verront peut-être en elle le moyen de conserver leur permis dans une société où la vitesse est condamnée, sans s'empêcher de se faire plaisir sur de petites départementales, le tout à moindre frais.

ER-6n : la moto que tout le monde attendait ?

Enfin, les défenseurs de la nature seront rassurés puisque l'ER-6n répond "avec un an d'avance aux très sévères normes environnementales Euro III, critère de plus en plus signifiant pour la société moderne", souligne Kawasaki France.

Ce n'est qu'un début, continuons le combat ?

"A partir de 2006 nous avons aussi l’intention d’élargir la base de notre clientèle de passionnés", prévoit le président Morita. La petite nouvelle ne symboliserait donc que le début de la révolution kawasakiste...

Plus qu'une nouvelle venue dans le secteur des roadsters, l'ER-n6 est "un avant-goût de ce que vous allez pouvoir attendre de Kawasaki dans un futur proche (...) et représente pour Kawasaki l’avènement d’une ère nouvelle ", prévient Shinichi Morita.

ER-6n : la moto que tout le monde attendait ?

Doit-on comprendre que Kawa remplacera, dès 2006, ses modèles vieillissants tels que la GTR 1000, la GPZ 500, la KLR 650, la ZZR 600 ou même la KLE 500 (à peine relookée en 2005) ? Rien ne permet encore de l'affirmer mais ces renseignements étant soigneusement distillés à l'approche du Mondial 2005, l'énigme ne devrait pas tarder à s'éclaircir !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?
Essai vidéo du scooter à trois-roues Kymco CV3

Kymco passe à la "puissance 3" avec son nouveau et ambitieux CV3, premier scooter à trois-roues propulsé par un bicylindre en plus d'être généreusement équipé : suffisant pour inquiéter la référence MP3 ? Réponses dans notre vidéo, en complément de notre essai complet à lire sur MNC.
Essai scooter à trois-roues CV3 : Kymco Met la Puissance 3 !

Kymco roule des mécaniques avec son nouveau scooter à trois-roues CV3 et son puissant bicylindre de 50,3 ch - architecture inédite chez les tripodes - pour se distinguer et tenter de surpasser la référence MP3 500. Pari réussi pour cette nouveauté taïwanaise accessible avec un permis voiture (B) ? Réponses dans notre essai MNC.
Kawasaki Z900RS SE et Z900 SE : le bilan de notre essai en vidéo

Outre des coloris 50th Anniversary proposés sur ses "roadzters" (sauce Sugomi ou néo-rétro), Kawasaki célèbre les 50 ans de la Z1 avec une paire d’éditions spéciales : la Z900RS SE et la Z900 SE dont Moto-Net.Com a pu tester le freinage avant Brembo et l’amortisseur arrière Öhlins. Bilan en vidéo.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Régulateur de vitesse moto universel Beracruise Skate Lock

Le français Philippe Beraka invente le premier régulateur de vitesse à aimants adaptable sur tous les accélérateurs de motos, scooters et quads. Simple à installer et à utiliser, ce Beracruise Skate Lock est sans entretien et inusable, en plus d'être à un prix accessible.
Pourquoi Fabio Quartararo sera pénalisé au GP de Grande-Bretagne 2022 ?

Non vraiment, Moto-Net.Com pose la question à la direction de course du MotoGP  : pourquoi Fabio Quartararo devrait-il réaliser un "Long Lap" lors du prochain Grand Prix MotoGP à Silverstone ? Parce que son dépassement sur Aleix Espargaro à Assen était trop ambitieux ! Vous n’êtes pas bien sérieux...
Pays-Bas 5 commentaires
Yamaha fulmine contre la sanction "injuste et incohérente" reçue par Quartararo

Le team officiel Yamaha ne digère pas - loin s'en faut - la pénalité de tour rallongé (Long Lap) que devra observer son leader Fabio Quartararo lors du prochain Grand Prix en Grande-Bretagne. Son directeur Lin Jarvis fustige le manque d'équité, d'objectivité et de cohérence des commissaires MotoGP : rien que ça !
Pays-Bas 2 commentaires
Réactions des pilotes MotoGP au fracassant Grand Prix des Pays-Bas 2022

Vainqueur magistral des deux derniers GP, Fabio Quartararo est tombé de son piédestal ce dimanche à Assen. Tombé deux fois ! Bagnaia, Bezzecchi, Vinales et Aleix Espargaro abordent la longue pause estivale plus sereinement que notre champion toujours leader au provisoire. Et que Zarco toujours troisième ? Réactions du Top 10 et plus.
Le constructeur anglais CCM lance une nouvelle moto : la Classic Tracker

Clews Competition Machines (CCM) - petite marque britannique aux origines tout-terrain - produit une gamme de séduisantes motos rétros à moteur monocylindre : dernière en date, la Classic Tracker. Présentation.
Piaggio succède à KTM à la tête de l'association européenne des constructeurs de motos (ACEM)

L'association européenne des constructeurs de motos confie sa présidence à Michele Colaninno, directeur général produits, marketing et innovation du groupe Piaggio. La diminution des émissions de carbone et l'électrification sont les enjeux majeurs de son mandat de deux ans.
HJC lance le casque modulable i100 avec mentonnière réversible 

Le nouveau casque i100 de HJC est le premier modulable de la marque coréenne doté d'une mentonnière basculable sur l'arrière. Équipements et aspects pratiques font aussi partie des arguments de cet ouvrable qui répond à la nouvelle norme ECE 22-06. Présentation.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...