• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
SBK ITALIE
Paris, le 12 mai 2008

La Marseillaise retentit à Monza !

La Marseillaise retentit à Monza !

Hier s'est disputée la 5ème épreuve des championnats du monde de Superbike et Supersport. En 1000, la lutte s'est prolongée jusque dans les derniers virages tandis qu'en 600, Fabien Foret s'est imposé avec la forme ! Comptes rendus complets...

Imprimer

Contrairement aux prévisions météos pessimistes, le soleil était bien au rendez-vous dimanche après midi, après avoir brillé de mille feux sur les séances d'essai des deux jours précédents. Mais si l'ambiance a été chaude hier, ce n'est pas uniquement grâce aux rayons de "l'ancien"...

Se rapprochant un peu plus de la barre fatidique des 200km/h de moyenne sur le tracé italien, les pilotes du Mondial Superbike se sont livrés une superbe lutte lors de la Superpole. Malgré tout, Troy Bayliss (Ducati Xerox) s'est de nouveau imposé, empochant sa troisième pole position de l'année.

En bouclant le tour de Monza en 1' 44.931, l'australien signe un nouveau record de la piste et laisse - loin derrière - sa concurrence. L'accompagnent tout de même sur la 1ère ligne, Max Neukirchner (Suzuki Alstare), Noriyuki Haga (Yamaha Santander) et Carlos Checa (Honda Ten Kate)... Soit quatre constructeurs aux quatre première places !

Troy Bayliss - La marseillaise retentit à Monza !

Suivent ensuite Yukio Kagayama (Suz' Alstare), Ruben Xaus (Ducati Go Eleven), Fonsi Nieto (Suz' Alstare) et Ryuichi Kiyonari (Honda Ten Kate). La 3ème ligne est occupée dans l'ordre par Max Biaggi (Ducati Go Eleven), Karl Muggeridge (Honda DF Racing), Régis Laconi (Kawasaki PSG-1 Corse) et Troy Corser (Yam Santander).

En 4ème ligne on trouve Michel Fabrizio (Ducati Xerox), Makoto Tamada (Kawa' PSG-1 Corse), Jakub Smrz (Ducati Guandalini) et Gregorio Lavilla (Honda Vantaxia). Shinichi Nakatomi (Yam' RG Team) s'élancera de la 18ème place, Sébastien Gimbert (Yam' GMT 94 bien sûr !) de la 20ème, et son coéquipier Mickael Beck (remplaçant de David Checa) de la dernière place, juste derrière le français Loic Napoleone (Yam' Grillini).

Enfin, on regrette l'absence du troisième pilote Ten Kate, Kenan Sofuoglu : qualifié en 17ème position, le champion du monde Supersport est parti rejoindre sa famille en Turquie après la disparition tragique de son grand frère Sinan, victime d'un accident de moto en championnat turc...

Côté Supersport, c'est Broc Parkes (Yam' World SSP) qui s'empare de sa deuxième pole de l'année en descendant - c'est le seul - sous la barre des 1' 50. Derrière lui, Josh Brookes (Honda Stiggy), Fabien Foret (Yam' World SSP) et Massimo Roccoli (Yam' Lorenzini).

Broc Parkes - La marseillaise retentit à Monza !

Puis la 2ème ligne est entièrement constituée de pilotes Honda : Jonathan Rea (Ten Kate), Gianluca Vizziello (Berry), Andrew Pitt (Ten Kate) et Robbin Harms (Stiggy). Sur CBR600RR également, Matthieu Lagrive obtient une belle 9ème place devant la Daytona 675 de Mark Aitchison (Triumph BE1 Racing), les CBrR de Gianluca Nannelli (Honda Althea) et de Craig Jones (Honda Parkalgar) et la Ninja - la première ZX-6R - de Katsuaki Fujiwara (Kawa' Gil Motorsport).

Joan Lascorz, leader du championnat partira d'une lointaine 16ème place, Garry McCoy l'ex-star des GP de la 23ème. Quant au troisième français, Gregory Leblanc, démarrera de la 32ème position.

Première course Superbike

Troy Bayliss prend le meilleur départ mais au bout de la ligne droite, c'est finalement Yukio Kagayama qui aborde la première chicane en tête. Sur son extérieur suivent Bayliss et Neukirchner !

La marseillaise retentit à Monza !

Derrière, le pif paf est négocié de manière moins fluide : Max Biaggi est contraint de piler pour ne pas percuter le jeune allemand, obligeant Haga, Corser, Xaus, Laconi, Nieto et de nombreux autres à faire de même ! Heureusement, aucun des pilotes ne chutent ni même ne sort...

 Kagayama, Neukirchner, Bayliss, Biaggi, Xaus et Haga - La marseillaise retentit à Monza !

Devant, Bayliss profite de la deuxième chicane pour attaquer le leader Kagayama. Mais l'australien est beaucoup trop large et se fait repasser au beau milieu de la chicane. Neukirchner quant à lui n'est pas parvenu à arrêter sa GSX-R et fait un tout droit !

À la sortie de cette deuxième chicane donc, Kagayama mène toujours devant Bayliss, Neukirchner et Biaggi. Les quatre hommes de tête sont rejoints par Xaus, Haga, Corser, Laconi, Nieto, Kiyonari, Tamada et Lanzi.

Juste avant d'entrer dans la troisième chicane, Max (le n°76 de chez Suz') fait le freinage à la Ducati n°21 qui s'est fait quelque peu distancer par la Gex n°34. Karl Muggeridge et sa Honda sont déjà arrêtés sur le bas-côté...

Carlos Checa et Ryuichi Kiyonari - La marseillaise retentit à Monza !

Au premier passage, Kagayama possède un tiers de seconde d'avance sur son jeune coéquipier Neukirchner, une demie sur Bayliss et presque une seconde sur Biaggi. Haga et Xaus sont littéralement au coude à coude dans la ligne droite, tout comme Corser et Nieto derrière eux !

Contrôlant bien mieux son freinage dans la deuxième chicane, Neukirchner prend les commandes de la course. Derrière le trio de tête, Biaggi est attaqué par Haga à l'intérieur et par Xaus à l'extérieur ! À la sortie du pif paf, le japonais est 4ème, l'italien 5ème et l'espagnol toujours 6ème.

À l'entame du deuxième tour, Max N. et Yukio ont creusé une légère avance sur Bayliss et Haga s'est séparé des deux Ducati Go Eleven. D'ailleurs au freinage de la première chicane, Xaus prend le meilleur sur son coéquipier Biaggi.

Troy Bayliss - La marseillaise retentit à Monza !

Dans cette deuxième boucle, le kangourou australien n°21 remonte sur les deux Suzuki. Ces deux là se livrent une belle bataille : au troisième passage devant les stands, Kagayama se place dans l'aspi de Neukirchner et le japonais arrive à reprendre la tête au freinage ! Régis Laconi, alors 11ème, doit rentrer au stand et abandonne sur problème technique.

Pendant ce temps, Bayliss mais également Haga sont revenus dans les pots des Suzuki... Derrière, Xaus a du faire une erreur car Biaggi est seul en 5ème place devant Nieto et son compatriote n°111. Devant, Neukirchner récupère la tête et Haga enlève la 3ème place à Bayliss au freinage de la première chicane au 4ème tour.

Corser, Fabrizio, Tamada et Lavilla - La marseillaise retentit à Monza !

Au 5ème passage, Neukirchner, Kagayama et Haga passent la ligne de chronométrage quasiment de front ! Au freinage, Kagayama reprend la tête et la Yam' reste derrière les Suz'. Deux Ducati suivent : Bayliss se fait légèrement distancer et Biaggi semble incapable de se joindre à la fête.

Le duel fratricide entre les n°76 et 34 se poursuit... Mais avant le 7ème passage, la R1 n°41 s'intercale entre les deux GSX-R 1000. Mieux, au freinage en bout de la ligne droite, Haga s'empare pour la première fois de la tête de la course ! Derrière, Biaggi est de nouveau menacé par Xaus.

Au tour suivant, le trio de tête est complètement chamboulé : c'est désormais Neukirchner qui mène devant Kagayama et Haga ! Quatrième à quelques longueurs seulement, Bayliss apprécie le spectacle. Au même moment, on découvre que Ruben Xaus a été victime d'un highside dans la parabolique qui commande la ligne droite.

Haga, Kagayama, Neukirchner et Bayliss - La marseillaise retentit à Monza !

À mi-course, la lutte est toujours aussi intense "sur" le podium. Troy Bayliss observe et Biaggi semble enfin se rapprocher ! Derrière l'italien, Kiyonari, Nieto et Fabrizio ne lâchent rien contrairement à Corser, bientôt menacé par Lavilla et Checa.

À huit tours de la fin, Kagayama se loupe au freinage de la première chicane ! Le nippon tire tout droit et rejoint la piste en 4ème position juste devant Biaggi. Neukirchner mène donc devant Haga tandis que Bayliss essaie de combler la poignée de mètres qui le sépare du fabuleux duo !

À la fin du 13ème tour, Haga trouve enfin la faille de Neukirchner : il se déporte sur l'extérieur de l'allemand au freinage de la parabolique et plonge dans la longue courbe juste au nez de la Suz' ! Les derniers tours promettent...

Carlos Checa, Gregorio Lavilla et Michel Fabrizio - La marseillaise retentit à Monza !

Alors qu'on ne l'attendait plus, Troy Bayliss rejoint Neukirchner et Haga : on est à trois tours du drapeau à damier ! Dans le tour suivant, Kagayama profite de la bagarre entre les deux hommes de tête et se place presque dans les pots de la Ducati ! Mais dans l'avant dernier tour, le duo de tête se montre plus calme et plus appliqué.

Si bien que Max et Nori abordent le dernier tour de nouveau seuls... Haga semble particulièrement incisif : il est très efficace en sortie de virage mais ne peut concrétiser dans les freinages ! Pourrait-il tenter une attaque à la sortie de la dernière courbe donc ?

Max Neukirchner - La marseillaise retentit à Monza !

Et non ! Malgré tous les efforts de Nitro Nori, il est contenu par l'impressionnant Neukirchner qui vole vers sa première victoire en Mondial SBK, la première pour un allemand ! Kagayama, pourtant bien revenu dans la dernière section, essuie le même "échec" face à Bayliss qui conserve sa troisième place.

Derrière ce quatuor exceptionnel, Max Biaggi signe son meilleur résultat au guidon de la Ducati privée depuis , devant Kiyonari, Nieto, Checa. Dans le dernier tour, Fabrizio et Smrz privent Lavilla d'une belle 9ème place. Sébastien Gimbert marque le dernier point et Mickael Beck termine dernier à 1' 28 de Neukirchner.

Max Neukirchner 1er, Noriyuki Haga 2ème et Troy Bayliss 3ème - La marseillaise retentit à Monza !

"Mes compliments à Max qui enlève sa première victoire en Superbike, Nori lui ont disputé une superbe course et il n'y avait que je puisse faire pour les passer", reconnaitra humblement le grand Troy Bayliss himself !

Première manche SBK Monza :

Pilote Team Temps Tours
1 Neukirchner M. Suzuki Alstare 32' 02.851 18
2 Haga N. Yamaha Motor Italia + 0.058 18
3 Bayliss T. Ducati Xerox + 0.672 18
4 Kagayama Y. Suzuki Alstare + 0.771 18
5 Biaggi M. Ducati Sterilgarda Go Eleven + 3.869 18
6 Kiyonari R. Honda Hannspree Ten Kate + 5.995 18
7 Nieto F. Suzuki Alstare + 8.788 18
8 Checa C. Honda Hannspree Ten Kate + 9.374 18
9 Fabrizio M. Ducati Xerox + 10.667 18
10 Smrz J. Ducati Guandilini + 10.771 18
11 Lavilla G. Honda Ventaxia VK + 12.180 18
12 Corser T. Yamaha Motor Italia + 14.719 18
13 Nakatomi S. Yamaha YZF + 32.734 18
14 Lanzi L. Ducati RG Team + 36.550 18
15 Gimbert S. Yamaha France GMT 94 + 36.607 18
19 Beck M. Yamaha France GMT 94 + 1' 28.342 18
- Laconi R. Kawasaki PSG-1 Corse - 3
- Napoleone L. Yamaha Grillini - 1

Superpole : 1' 44.931 - Bayliss - Ducati
Meilleur tour de la manche : 1' 45.882 - Haga - Yamaha (3ème tour)
Meilleur tour en course précédent : 1' 46.064 - Haga - Yamaha (2007)

Superpole : 1' 44.931 - Bayliss - Ducati
Meilleur tour de la manche : 1' 45.882 - Haga - Yamaha (3ème tour)
Meilleur tour en course précédent : 1' 46.064 - Haga - Yamaha (2007)

Course Supersport

Brookes et sa Honda décollent parfaitement et franchissent la première chicane en tête ! Le reste du peloton suit cahincaha et, malheureusement pour eux, Walker, McCoy, Gowland et Scambia chutent.

La marseillaise retentit à Monza !

Seuls Walker et McCoy repartent bons derniers. Mais Garry effectue un arrêt dans les stands le tour suivant et y rentrera définitivement au 5ème tour tandis que Chris, contraint d'effectuer une pénalité - un passage dans les stands - dans le même 5ème tour préfèrera stopper là sa course.

Joshua Brookes, Broc Parkes e Robbin Harms - La marseillaise retentit à Monza !

Devant, Josh creuse rapidement l'écart sur le peloton qui "s'organise"... à grands coups de dépassements !

La marseillaise retentit à Monza !

Au premier passage, la situation s'est quelques peu clarifiée : Brookes mène devant Parkes, Harms, Vizziello, Foret, Roccoli, Jones, Rea, Veneman, Pitt, Rodriguez, Aitchison, Lagrive, Nannelli et Lascorz. Dans le 2ème tour, notre Fabien national s'empare de la 4ème place dans la dernière chicane avant de grimper sur la 3ème marche du podium au freinage de la parabolique !

Mais une nouvelle fois, la course Supersport nous réserve bien des surprises ! Transcendé par son public, Vizziello effectue un freinage très appuyé en bout de ligne droite... La roue arrière en travers, le jeune italien dérive de l'intérieur vers l'extérieur de la piste et vient s'appuyer sur Foret !

Le levier de frein de la n°99 est momentanément actionné mais la Yam' de Foret reste sur ses roues : Fabien doit tracer tout droit dans la chicane tandis que Gianluca coupe à travers l'herbe ! Devant, Brookes et Parkes ne se sont aperçus de rien, Foret se relance juste devant Harms et Vizziello perd de précieuses secondes.

Joshua Brookes et Fabien Foret - La marseillaise retentit à Monza !

Quelque peu décontenancé, Fabien perd sa 3ème place dans la deuxième chicane du parcours mais ne lâche pas pour autant l'affaire... Un autre qui ne veut rien lâcher non plus - sauf sa roue arrière à l'accélération dans la parabolique et sa 6ème place avec !-, c'est Andrew Pitt qui se bagarre contre Craig Jones.

Devant, Parkes est passé à la vitesse supérieure et commence à se séparer de Brookes, seul en 2ème position. Pourtant Parkes n'est pas au meilleur de sa forme : "j'ai eu un accident en VTT il y a peu de temps et mon bras me fait toujours souffrir", confiera plus tard le pilote Yam'.

Troisième, Foret poursuit son effort et se sépare lui aussi d'une Honda Hannspree : celle de Harms. Derrière, le festival Pitt continue : l'australien n°88 dépasse Vizziello à l'entrée de la parabolique.

 Broc Parkes, Fabien Foret et Josh Brookes - La marseillaise retentit à Monza !

Dans la deuxième chicane du 4ème tour, Fabien Foret monte sur la 2ème marche du podium au déficit de Brookes. Le n°99 tricolore part immédiatement à la chasse de son propre coéquipier Broc Parkes. Au 5ème passage devant les stands, Vizziello est contraint d'abandonner : "en doublant Fabien je l'ai touché et j'ai cassé le bout de mon sélecteur", regrettera le bouillant italien.

Andrew Pitt et Robbin Harms roulent ensemble et se disputent la 4ème place. Craig Jones est 6ème, devant Massimo Roccoli et Matthieu Lagrive ! Derrière eux, dans le long droit, Barry Veneman perd l'avant de sa Suz' et quitte la course à son tour.

Fabien Foret et Broc Parkes - La marseillaise retentit à Monza !

Pile à mi-course, Fabien Foret dépose littéralement son coéquipier et prend le commandement. Derrière, c'est un autre pilote Yam', Roccoli, qui fait l'animation : après s'être débarrassé de Jones, le premier italien fond sur Pitt et Harms !

À six tours de la fin, Foret semble intouchable. Son coéquipier Parkes en revanche se fait dépasser par Brookes dans la première chicane. La lutte pour la 4ème place s'intensifie encore : Pitt est mis sous pression par Harms mais aussi par Roccoli, Jones et Lagrive qui se trouvent à moins d'une seconde.

Robbin Harms, Andrew Pitt et Massimo Roccoli - La marseillaise retentit à Monza !

Malgré la bagarre qu'ils se livrent, Craig Jones et Gianluca Roccoli rejoignent Robbin Harms, toujours sous les pots de la Ten Kate de Pitt. Devant, Foret est toujours en tête devant Brookes et Parkes désormais largué.

À trois tours de la fin, les places sur podium semble distribuées. Mais en ce qui concerne les cinq places suivantes, tout reste à jouer ! Jones et Roccoli n'ont de cesse de se passer et se repasser. Puis à deux tours de la fin, le jeune anglais surprend tout le monde au freinage de la première chicane !

Dans la chicane suivante, Harms reprend la 4ème place devant Jones et Pitt, tandis qu'une nouvelle lutte s'ouvre entre la Yam' de Roccoli et la Honda de Lagrive ! Dès la chicane suivante, Pitt récupère la 4ème place devant Jones et Harms... Le dernier tour peut débuter !

Fabien - La marseillaise retentit à Monza !

Fabien Foret est en tête devant Joshua Brookes et loin devant Broc Parkes. Le n°99 s'applique et garde le n°25 à distance. Dans la dernière courbe, Fabien Foret laisse une petite virgule mais ne se fait pas de frayeur et franchit le premier la ligne d'arrivée devant Brookes et Parkes.

Finalement, c'est Andrew Pitt qui parvient à s'emparer de la 4ème place devant Harms, Jones, Roccoli et Lagrive. "Le pneu dont nous disposions ne marchait pas correctement pour nous", dévoilera plus tard Pitt, "j'ai souffert d'une perte de grip dans la parabolique et je ne pouvais plus ouvrir les gaz".

Lascorz, leader du championnat, termine derrière cette fine équipe à la 9ème place. La première Triumph est celle d'Aitchison (11ème) et la première Kawa est celle de Fujiwara (15ème). Gregory Leblanc termine 23ème, à moins d'une minute de son compatriote Foret.

Fabien Foret 1er - La marseillaise retentit à Monza !

"Je suis très heureux de gagner ici. Après le coup dur de la première épreuve au Qatar, j'avais besoin de points mais j'avais aussi envie de gagner", note Fabien, grâce à qui la Marseillaise a de nouveau retenti en championnat du monde.

Au championnat donc, Fabien Foret bondit de la 4ème à la 2ème place : le charentais cumule 71 points, soit 6 de moins que Joan Lascorz qui reste leader. Parkes reste 3ème avec 65 points, devant Pitt et Brookes (63 pts tous les deux).

Côté constructeurs, Yamaha marque 5 points de plus que Honda et totalise désormais 96 points contre 115 pour le numéro un mondial. Triumph est 3ème avec 30 points, Kawasaki et Suzuki suivent avec 24 et 19 points respectifs.

Course SSP Monza :

Pilote Team Temps Tours
1 Foret F. Yamaha World Supersport 29' 38.261 16
2 Brookes J. Honda Hannspree Stiggy + 1.199 16
3 Parkes B. Yamaha World Supersport + 6.736 16
4 Pitt A. Honda Hannspree Ten Kate + 11.398 16
5 Harms R. Honda Hannspree Stiggy + 11.477 16
6 Jones C. Honda Parkalgar + 11.716 16
7 Roccoli M. Yamaha Lorenzini by Leoni + 11.757 16
8 Lagrive M. Honda Intermoto Czech + 12.186 16
9 Lascorz J. Honda Glaner Motocard.com + 14.847 16
10 Rodriguez A. Yamaha Spain + 15.175 16
11 Aitchison M. Triumph Italia BE1 Racing + 21.256 16
12 Migliorati C. Kawasaki Puccetti + 24.899 16
13 Nannelli G. Honda Hannspree Althea + 25.077 16
14 Kallio V. Honda Benjan Racing + 25.160 16
15 Fujiwara K. Kawasaki Gil Motor Sport + 26.429 16
23 Leblanc G. Honda CRS Grand Prix + 58.057 16

Pole : 1' 49.868 - Parkes - Yamaha
Meilleur tour en course : 1' 50.430 - Foret - Yamaha (5ème tour)
Meilleur tour en course précédent : 1' 50.550 - Sofuoglu - Honda (2007)

Classement Pilotes Mondial SSP 2008 :

Pilote Team Points
1 Lascorz J. Honda Glaner Motocard.com 77
2 Foret F. Yamaha World SSP 71
3 Parkes B. Yamaha World SSP 65
4 Pitt A. Honda Hannspree Ten Kate 63
5 Brookes J. Honda Hannspree Stiggy 63
6 Jones C. Honda Parkalgar 49
7 Rea J. Honda Hannspree Ten Kate 41
8 Harms R. Honda Hannspree Stiggy 39
9 Lagrive M. Honda Intermoto Czech 28
10 Vizziello G. Honda Berry Racing 26
11 Roccoli M. Yamaha Lorenzini 25
12 Nannelli G. Honda Hannspree Althea 20
13 Walker C. Kawasaki Gil Motor Sport 20
14 Aitchison M. Triumph Italia BE1 20
15 Veneman B. Suzuki RES Software Hoegee 19

22

Leblanc G. Honda CRS Grand Prix 5

Seconde course Superbike

À l'issue du tour de chauffe, Lavilla et Laconi rejoignent les stands mais pourront bien partir. Leurs petits camarades eux sont prêts à bondir de la grille !

La marseillaise retentit à Monza !

Une nouvelle fois, Bayliss est le plus prompt à lâcher l'embrayage mais les deux Suz' de Kagayama et Neukirchner se hissent à la tête de la ourse en bordant le premier virage. La Ducati n°21 sauve de justesse sa 3ème place face à la troisième Suz' de Nieto !

 Neukirchner, Kagayama, Bayliss et Haga - La marseillaise retentit à Monza !

Xaus s'est glissé devant Haga, Biaggi et les deux Honda de Checa et Kiyonari. À la troisième chicane, Haga passe devant Xaus et se joint, dès la première ligne droite parcourue en entier, à la lutte pour la première place. Au freinage, Neukirchner prend les commandes devant Kagayama, Bayliss et Haga.

Noriyuki Haga et Troy Bayliss - La marseillaise retentit à Monza !

Très vite, Noriyuki menace Troy Bayliss. Un écart se creuse entre les quatre hommes de tête et le peloton composé dans l'ordre de Nieto, Kiyonari, Xaus, Checa, Corser, Biaggi et Muggeridge. Devant, le rythme s'accélère lorsque Nitro Nori s'empare de la tête de la course devant Bayliss, Neukirchner et Kagayama.

La marseillaise retentit à Monza !

La foule est en liesse : Bayliss sur sa 1098 et Haga sur sa R1 italienne s'échangent la 1ère place dans le 2ème tour ! Au freinage du premier virage du 3ème tour, l'allemand et sa Gex en rajoute une couche en s'intercalant entre Haga et Bayliss.

Bayliss, Haga, Neukirchner, Kagayama, Nieto et Xaus - La marseillaise retentit à Monza !

La bataille permet à Nieto, Kagayama, Xaus et le reste du peloton de ramarrer la tête de la course. Ruben ne manque pas de se refaire une petite chaleur dans la parabolique mais ne part pas à la faute cette fois-ci. Olé !

En revanche, Kagayama doit abandonner sur chute. En pleine chicane, alors que les flancs droits de ses pneus sont sales - brèves sorties hors des vibreurs ? - et il bascule sa Suz' sur l'angle... à droite ! La Gex décroche puis raccroche brusquement, envoyant valser son malheureux pilote....

Devant, le trio Neukirchner, Haga et Bayliss se séparent de nouveau de leurs poursuivants. Nieto est 4ème devant Kiyonari puis, à plusieurs longueurs, se trouvent Xaus, Corser, Checa, Muggeridge et Biaggi. Parti dernier des stands en compagnie de Lavilla, Laconi pointe à la 16ème place.

Régis Laconi, Lorenzo Lanzi et Sébastien Gimbert - La marseillaise retentit à Monza !

"Lorsque je suis tombé, j'étais sur le point de gagner des places et je roulai une demi seconde plus vite que le groupe de tête", regrette le n°55 avant de conclure : "c'est vraiment dommage car nous aurions pu faire quelque chose de très positif".

Son coéquipier ne sera pas plus verni : Tamada abandonnera sur panne sèche malgré toute l'attention de son team PSG-1 Corse. "Nous avons rempli le réservoir à ras bord mais cela n'a pas suffi" !

Dans le 9ème tour, Haga fait l'intérieur à Bayliss dans Lesmo. En sortant de la courbe, Haga sort sa main gauche et joue "au petite marionnette". Intrigué, Bayliss coupe les gaz et inspecte sa Ducati ! L'australien disparait peu à peu du groupe de tête...

Le tour suivant, c'est au tour de Corser d'attirer l'attention du public : au premier freinage, le "vieux croco" effectue un changement vif de trajectoire, préférant doubler Muggeridge à l'intérieur plutôt qu'à l'extérieur. Mais sur la droite de son compatriote se trouve déjà Carlos Checa, que Corser vient bousculer !

Sébastien Gimbert - La marseillaise retentit à Monza !

La Honda n°7 et la Yam' n°11 tracent tout droit et perdent de précieux mètres sur la concurrence en regagnant la piste. Au même moment, on aperçoit la Ducati n°21 rentrer au stand : Bayliss abandonne ! "Pour la 2ème manche, disons juste que je suis content de quitter Monza avec une plus grande avance au championnat", se contentera de glisser Troy.

Peu de temps après, c'est au tour de Checa d'abandonner sur chute... "Beaucoup de choses arrivent quand on roule à la queue d'un groupe rapide", expliquera l'espagnol, "quand Corser m'a percuté, j'ai perdu des places et j'ai du attaquer fort pour revenir mais il a du touché quelque chose car j'ai perdu le feeling avec l'arrière de la moto et je suis tombé".

Dommage : Carlos perd l'occasion de diminuer l'avance que le double champion du monde possède sur lui... Et ses deux principaux rivaux au championnat filent vers la victoire !

Car la tête est toujours occupée par Neukirchner, devant Haga, Nieto et Kiyonari. Ce dernier, double champion du British Superbike, pourrait-il obtenir son premier podium mondial ? Caché derrière Max, Nitro Nori prend l'aspi de la n°76 et la déborde dans la ligne droite !

Kagayama, Haga et Kiyonari - La marseillaise retentit à Monza !

Après la 2ème chicane, la Yam' n°41 nous fait frissonner : une fumée émane de l'avant de la roue arrière ! Cela nourrit quelques espoirs de doublé pour le germanique posté derrière lui : "je m'attendais à ce qu'il ralentisse ou qu'il se range mais il a continué !"", s'étonnera Max. On craint un problème moteur mais on s'aperçoit vite que c'est le passage de roue mal fixé qui vient chauffer le Pirelli à blanc !

À sept tours de la fin, Neukirchner repasse en tête au bout de la ligne droite. Nieto, incapable de suivre les hommes de tête cède son podium à Kiyonari qui lui, se loge dans la roue de Haga !

Max Neukirchner, Noriyuki Haga et Ryuichi Kiyonari - La marseillaise retentit à Monza !

Dans la ligne droite précédant la parabolique, le passage de roue arrière de la R1 joue encore des siennes. La fumée blanche réapparaît et on commence à se demander si le pneu arrière tiendra les six tours restants... Heureusement, ces frottements n'empêchent pas Haga de prendre l'aspi de Neukirchner et de reprendre la tête !

Neukirchner et Haga se disputent la tête de la course devant Kiyonari qui, en comparaison, semble bien plus sage mais pas moins rapide. Derrière, une autre belle bataille opposent les deux Ducati de Biaggi et Fabrizio pour le gain de la 5ème place. Deux autres 1098 sont à moins d'une seconde : celles de Xaus et Smrz.

Michel Fabrizio - La marseillaise retentit à Monza !

À trois tours de la fin, la Suz' n°76 et la Yam' n°41 n'arrivent pas à se départager devant le Honda n°23 ! Dans ce même tour, Jakub Smrz - bien trop optimiste dans la chicane Ascari - coupe la trajectoire à Max Biaggi. En fait, il lui coupe l'avant de sa Ducati : l'Empereur Romain chute et ne repart pas.

C'est dans l'avant dernier passage que Kiyonari porte sa première attaque : il double Neukirchner dans la ligne droite et se place derrière Haga. Celui-ci conserve la 1ère place jusqu'à la dernière chicane où son compatriote porte une attaque imparable. Le dernier virage se présente à eux : sur les freins, Kiyonari reste devant Haga et Neukirchner...

Mais en entrée de courbe, le japonais de tête doit légèrement écarter et laisse Haga s'infiltrer ! "J'étais ravi de me retrouver avec le groupe de tête. Quand j'ai doublé Neukirchner et que j'ai vu Haga devant moi je me sui dit qu'il serait impossible de le doubler", relatera Kiyonari, "quand je l'ai fait, j'ai fait une erreur et j'ai élargi dans la dernière courbe. Haga est resté à l'intérieur puis a rejoint l'extérieur et j'ai du rendre les gaz"

En milieu de courbe donc, Nori se trouve juste devant Ryuichi et Max. Le n°41 profite de toute la largeur de la piste, ouvre en grand et traverse la piste vers le drapeau à damier situé de l'autre côté de la piste.

Le n°23 ne peut donc pas passer à l'intérieur... alors que le n°76, qui a profité de l'aspi en début de réaccélération décide d'aller au plus court et quitte la roue de Kiyonari pour franchir la ligne d'arrivée en 2ème position !

Noriyuki Haga - La marseillaise retentit à Monza !

Nieto termine seul en 4ème position, loin devant le trio Fabrizio, Muggeridge et Xaus. Sébastien Gimbert marque deux points supplémentaires et son jeune coéquipier américain, Mickael Beck, inscrit son tout premier point en Mondial Superbike !

 Noriyuki Haga 1er, Max Neukirchner 2ème et Ryuichi Kiyonari 3ème - La marseillaise retentit à Monza !

Au classement provisoire, Troy Bayliss augmente son avance ! Certes l'australien a chu, mais son rival direct, Carlos Checa lui aussi ! Ainsi, le n°21 mène avec 78 points d'avance sur l'espagnol (194 points contre 116) tandis que Noriyuki Haga et Max Neukirchner marquent chacun 45 points et atteignent respectivement les scores de 112 et 111 points !

Fonsi Nieto perd une place (5ème avec 107 pts) et Troy Corser en perd trois : il est 6ème avec 101 points. "Je n'ai pas réussi à obtenir un bon réglage aujourd'hui (...), la moto semblait déséquilibrée, je trouvais qu'il était dur de freiner dans les virages et le pneu patinait trop en sortie de courbe ", se plaindra Troy C.

Week-end difficile également pour les coéquipiers Ducati Go Eleven : Xaus ne marque que 9 points, Biaggi 11... Le score de Laconi n'évolue pas, contrairement à Gimbert qui double le sien : 6 points et la 23ème place devant son coéquipier David Checa (5) et son remplaçant Mickael Beck (1).

Mickael Beck - La marseillaise retentit à Monza !

"Nous sommes particulièrement satisfaits de nos progrès en terme de châssis qui font de notre moto une excellente machine de course. Nous attendons avec impatience des évolutions moteur qui devraient arriver prochainement. Nous attendons également David Checa qui bout d'impatience à l'idée de revenir. Cela pourrait se faire dès la prochaine course aux USA", signale le team GMT 94 de Christophe Guyot sus son site officiel !

Au championnat des constructeurs, Yamaha (171) et Suzuki (158) grappillent du terrain sur le leader Ducati (217). Honda est 4ème avec 135 points, loin devant Kawasaki (44) qui peut remercier Badovini et son team Pedercini.

Le prochain rendez-vous est fixé au 1er juin à Salt Lake City, cette 6ème épreuve marquant le grand retour du Mondial SBK aux États-Unis... Mais seule la catégorie Superbike traversera l'Atlantique : pour la prochaine course Supersport, il faudra patienter deux semaines supplémentaires : ce sera le 14 juin au Nürburgring !

Seconde manche SBK Monza :

Pilote Team Temps Tours
1 Haga N. Yamaha Motor Italia 32' 07.576 18
2 Neukirchner M. Suzuki Alstare + 0.009 18
3 Kiyonari R. Honda Hannspree Ten Kate + 0.051 18
4 Nieto F. Suzuki Alstare + 4.489 18
5 Fabrizio M. Ducati Xerox + 10.272 18
6 Muggeridge K. Honda DF Racing + 10.376 18
7 Xaus R. Ducati Sterilgarda Go Eleven + 10.496 18
8 Corser T. Yamaha Motor Italia + 12.498 18
9 Badovini A. Kawasaki Pedercini + 19.429 18
10 Lavilla G. Honda Ventaxia VK + 26.373 18
11 Lanzi L. Ducati RG Team + 26.544 18
12 Nakatomi S. Yamaha YZF + 26.895 18
13 Holland R. Honda DF Racing + 27.761 18
14 Gimbert S. Yamaha France GMT 94 + 29.661 18
15 Beck M. Yamaha France GMT 94 + 1' 29.001 18
- Laconi R. Kawasaki PSG-1 - 9
- Napoleone L. Yamaha Grillini - 6

Superpole : 1' 44.931 - Bayliss - Ducati
Meilleur tour de la manche : 1' 46.363 - Haga - Yamaha (10ème tour)
Meilleur tour en course précédent : 1' 45.882 - Haga - Yamaha (2008)

Classement Pilotes Mondial SBK 2008 :

Pilote Team Points
1 Bayliss T. Ducati Xerox 194
2 Checa C. Honda Hannspree Ten Kate 116
3 Haga N. Yamaha Motor Italia 112
4 Neukirchner M. Suzuki Alstare 111
5 Nieto F. Suzuki Alstare 107
6 Corser T. Yamaha Motor Italia 101
7 Xaus R. Ducati Sterilgarda Go Eleven 90
8 Biaggi M. Ducati Sterilgarda Go Eleven 65
9 Kiyonari R. Honda Hannspree Ten Kate 65
10 Lavilla G. Honda Ventaxia VK 59
11 Fabrizio M. Ducati Xerox 55
12 Kagayama Y. Suzuki Alstare 54
13 Lanzi L. Ducati RG Team 49
14 Smrz J. Ducati Guandilini 41
15 Muggeridge K. Honda DF Racing 35
18 Laconi R. Kawasaki PSG-1 Corse 21
23 Gimbert S. Yamaha GMT94 6
24 Checa D. Yamaha GMT94 5
25 Beck M. Yamaha GMT94 1

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Le Grand Prix de France MotoGP 2021 sans public, nulle part

On savait le Grand Prix de France MotoGP maintenu du 14 au 16 mai 2021 sur le circuit Bugatti au Mans. On sait hélas maintenant qu’il se disputera très certainement à huis-clos, et sans ses originales fan zones (reportées pour 2022 toutefois). La déception est grande pour les fans de Quartararo et Zarco, de plus en plus nombreux !
Yamaha dévoile un moteur électrique de 470 ch et un drone hybride

Comment, vous n’étiez pas au courant ? Yamaha est un expert en motorisation électrique : pour vélos, pour scooters et motos (bientôt ?) et pour autos ! Son dernier engin conçu pour équiper des prototypes de hautes performances à quatre roues développe pas moins de 350 kW. La marque d'Iwata bosse aussi sur un drone hybride. Présentation et perspectives...
R&D
Marc Marquez de retour pour le Grand Prix MotoGP du Portugal 2021

Enfin rétabli des suites de son opération, le pilote vedette du clan Honda fera son retour au GP du Portugal cette semaine après avoir raté les deux premières courses du championnat du monde actuellement mené par les deux pilotes français Johann Zarco et Fabio Quartararo.
GP du Portugal 11 commentaires
Royal Enfield Twin 650 : Euro 5 et 5 coloris pour l’Interceptor et la Continental GT

Leader mondial des motos de moyenne cylindrée (entre 250 et 750 cc), Royal Enfield a - provisoirement - stoppé son monocylindre 500 mais compte sur la mise à jour de son bicylindre 650 (Euro5) pour perpétuer son succès. Ses Interceptor 650 et Continental GT 650 bénéficient en outre de cinq nouveaux coloris chacun.
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en mars 2021

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en mars 2021. En attendant notre analyse mensuelle, découvrez dès maintenant nos graphiques et les 100 meilleures ventes de motos et scooters en France par modèles.
Mars 1 commentaire
Essai Harley-Davidson Sport Glide 2021 : cruiser ou bagger, pourquoi choisir ?

Grâce à sa tête de fourche et ses valises démontables en un tournemain, la Sport Glide concentre une polyvalence aussi appréciable qu'appréciée : cette moto "deux-en-un" est la meilleure vente de Harley-Davidson en France ! MNC a brièvement testé cette référence de la gamme Softail, par ailleurs accessible aux permis A2. Essai.
Custom 1 commentaire
Essai vidéo Harley-Davidson Street Bob 114

La Harley-Davidson Street Bob reçoit pour 2021 la version "114" (1868 cc) du gros twin Milwaukee-Eight, avec à la clé un gain significatif de performances. MNC est passé à son - grand ! - guidon sur les routes de Camargue : essai vidéo complet.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...