• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
APPEL DE FONDS
Paris, le 5 juin 2007

La FFMC au bord de la cessation de paiement

La FFMC au bord de la cessation de paiement

L'heure est grave pour l'association de défense des motards : au lendemain de ses Assises nationales 2007, la FFMC estime que "si aucune solution n'est trouvée", elle sera "en cessation de paiement dans moins d'un an" et lance donc appel à la solidarité.

Imprimer

"Le verdict des comptes est terrible", déclare la Fédération française des motards en colère au lendemain de ses assises nationales annuelles, qui se sont déroulées du 26 au 28 mai à Guidel (56) : "malgré des budgets serrés, des frais réduits et une équipe salariée minimale (5 personnes, NDLR), la FFMC sera en cessation de paiement dans moins d'un an si aucune solution n'est trouvée"...

Appel de fonds : la Fédération français des motards en colère (FFMC) au bord de la cessation de paiement

Le mouvement de défense des motards, qui "peine à déclencher l'adhésion auprès des motards" et dont le nombre d'adhérents "stagne", lance donc un appel à la solidarité auprès de tous les utilisateurs de deux-roues et de trois-roues à moteur.

Appel de fonds : la Fédération français des motards en colère (FFMC) au bord de la cessation de paiement

"Si 10% des 13 000 motards qui ont signé la plainte contre la loi des 100 ch proposée par la FFMC (lire Moto-Net.Com du 2 février 2007, NDLR) passaient le cap d'adhérer et de soutenir notre mouvement, ou si 0,1% du million et demi d'utilisateurs de deux-roues motorisés rejoignaient nos rangs, nous sortirions la tête de l'eau", calcule l'association qui se refuse à "remballer ses idéaux" ou à "accepter de "faire avec" les excès de la politique du tout répressif de la sécurité routière".

Appel de fonds : la Fédération français des motards en colère (FFMC) au bord de la cessation de paiement

"Si l'adhésion en rebute certains, les dons sont les bienvenus et les coups de main aussi", précise la FFMC en s'adressant directement à l'ensemble des utilisateurs de deux et de trois-roues motorisés : "et vous ? Si vous participiez à cet élan de solidarité ? La valeur d'un plein d'essence qui matérialiserait votre souhait de voir vivre et se développer la seule association qui défende tous les motards et scootards ? Pensez-y ! Mais n'y pensez pas trop longtemps... et agissez !", implore la FFMC qui s'est toujours refusée à demander une subvention publique afin de préserver son indépendance.

Qu'on soit d'accord ou pas avec certaines positions de la "Fédé" - "je ne suis pas d'accord avec toutes ses idées, mais je me battrai pour qu'elle puisse les exprimer", nous déclarait récemment Voltaire au micro de Moto-Net.Com -, il est tout de même difficile d'imaginer la France motarde sans la FFMC...

Appel de fonds : la Fédération français des motards en colère (FFMC) au bord de la cessation de paiement

L'association continue pour l'instant à payer ses salariés, mais "nous sommes en mode survie et nous n'avons plus aucune réserve", nous confie Frédéric Brodziack, porte-parole du Bureau national. L'association doit également faire face à des menaces de procès, comme celui de la Société des autoroutes Paris-Rhin-Rhône (APRR) qui lui réclame "40 000 euros" après une opération "péage gratuit" organisée par l'antenne paris Petite couronne (lire Moto-Net du 30 août 2004)...

Certains signes sont tout de même encourageants puisque selon Frédéric, "un nombre important d'assurés à la Mutuelle des Motards, qui ont bénéficié cette année d'une remise sur leur prime d'assurance, reversent tout ou partie de cette somme à la FFMC, même s'ils ne sont pas adhérents".

Appel de fonds : la Fédération français des motards en colère (FFMC) au bord de la cessation de paiement

La Mutuelle des motards continue par ailleurs à verser chaque année une cotisation importante à la FFMC, mais "le plus important, c'est que les motards se reconnaissent dans la FFMC", estime Frédéric : "ce sont les motards qui ont fait la FFMC et si plus personne ne s'y reconnaît, elle disparaîtra"...

Pour éviter d'en arriver là, n'hésitez pas à envoyer vos dons à la FFMC trésorerie nationale, 1 rue du parc des sports, 14000 Caen.

Pour adhérer à la FFMC : www.ffmc.asso.fr.

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
Je prends la discussion de longues semaines après son démarrage. J'ai pratiqué le milieu associatif,et connu les difficultés rencontrées par la FFMC dans une asso locale. La situation de faillite appelle forcément des interrogations, un diagnostic, et des propositions de solutions. S'il y a eu des erreurs, il faut les reconnaitre et les corriger. Si l'asso doit changer son périmètre d'activités, il faut avoir le courage de le faire plutôt que de mourir "droit dans ses bottes". J'ai été trésorier, les chaleurs du prévisionnel je connais. Quand je lis tous les messages, ce qui transparait est une franche opposition entre les défenseurs farouches de la FFMC et ceux qui sont sortis du cercle. Je suis aussi surpris que les membres actifs puissent être aussi virulents vis à vis des motards qui expriment clairement leurs doutes quant à l'utilité d'adhérer à la FFMC. Quand on est moribond, la place n'est plus à la colère mais à la réflexion : les dons vont probablement aider à gagner du temps, mais après ? Combien de fois va-t-on pouvoir ranimer la structure si rien ne change ? Pourquoi pas changer de nom, remplacer le mot "Colère" par "Citoyen" : l'article 2 des statuts précise bien en objet la défense du motard en tant que tel non ? Vous voulez élargir les ressources : acceptez les subventions, c'est prévu par l'article 5. A ma connaissance, tous les syndicalistes que je connais sont rémunérés par l'entreprise à laquelle ils s'opposent parfois durement. Le motard change, la société aussi. Je suis motard depuis 20 ans, par passion et non par revendication. Je véhicule autour de moi les valeurs de liberté, d'entraide, et de plaisir à rouler en 2 roues plutôt que l'opposition aux règles établies. La FFMC a fait de grandes choses, mais elle doit accepter de se remettre en question. A l'heure de la survie, il faut taper fort pour fédérer le maximum d'entre nous. Je n'adhèrerai pas forcément mais apporterai mon obole pour que la FFMC survive. Nous sommes nombreux à être dans ce cas, il faudrait sans doute peu pour basculer vers la FFMC.
Bestof: 
1
Lectures: 
0
Yapa à tergiverser. 36 euros/an, soit 3euros/mois pour une assoce qui défend ma passion, c'est queue dalle.
Bestof: 
1
Lectures: 
0
Primo, Il n’est pas question que la FFMC disparaisse, et l’article de Moto Net manque singulièrement de recul : les mecs, vous nous avez habitués à mieux que ce sensationnalisme dépourvu d’investigation. Secondo, et sur le fond, chaque motard qui se considère comme tel devrait se poser la question suivante (ce sera malgré tout une conséquence positive de ce papier) : si la FFMC disparaît, qui continuera de porter le combat motard ? Qui défendra notre passion, et qui luttera pour que nous puissions la pratiquer librement ? Qui alimentera au quotidien le rapport de force indispensable pour que les motards ne soient pas enfermés dans le stéréotype encore si répandu du blaireau dingue de vitesse, irrespectueux et asocial, dénoué de tout esprit civique ? La réponse est simple, tristement simple : personne. La FFMC est une structure unique en son genre, au sein du monde motard comme au sein des usagers de la route, car c’est la seule qui milite, depuis sa création, pour un vrai partage de la route. Sans clientélisme, sans corporatisme, sans nombrilisme, sans stigmatiser sans cesse les autres usagers – et des automobilistes aux cyclistes, en passant par moult associations de « prévention », aucune structure ne peut en dire autant. Aucune. De plus, ce travail acharné, mené par des bénévoles et quelques poignées de salariés qui faute de moyens oeuvrent – pardonnez ma franchise – dans des conditions souvent indignes d’un combat comme celui-là, ce travail donc, s’est fait depuis 27 ans dans le respect du cap fixé par les fondateurs du mouvement motard : quel motard peut dire aujourd’hui que le mouvement FFMC défends des intérêts qui ne sont pas les siens ? À ce titre, en réaction au papier d’Éric Michel, certains commentaires et l’amnésie dont ils se font le relais sont effarants. Inutile de citer ici des gens tout juste capables de s’abriter derrière un pseudo pour cracher sur le BN ou tel mot d’ordre, mais je m’adresse à eux directement : prenez n’importe quel dictionnaire, vous y trouverez un mot qui résume mieux que tout les autres votre triste condition, il s’écrit en trois lettres, commence par un C et finit par un N. Mais il existe quelques variantes, comme égoïste, ou irresponsable. Et je suis poli. Autre chose, sur la Mutuelle des Motards, qui depuis 24 ans est le pilier financier du mouvement : sans le mouvement, elle n’existerait même pas. Mais sans la Mutuelle, y aurait-il encore un mouvement ? Certains poussent des cris de pucelle effarouchée car la Mut’ vient de reverser 3 millions d’euros à ses sociétaires, ce qui prouve entre nous qu’elle est une vraie mutuelle d’assurance, l’esprit motard en plus. Trois bâtons et « pas un rond pour la fédé » ? Prétendre cela, c’est s’inscrire dans des raisonnements simplistes qui ont cours depuis un quart de siècle. C’est surtout prouver sa méconnaissance du mouvement motard, au sein duquel des projets sont menés au quotidien, toute l’année, et ou l’on retrouve plus souvent qu’à son tour la Mutuelle. C’est enfin faire la démonstration que pour si peu connaître le mouvement, nos tribuns de la 25 heures ne s’y sont jamais véritablement investis. Alors pour une fois, rendez-vous utiles : rentrez chez vous et restez-y, le mouvement motard n’a pas besoin de vous. Mais il a besoin de tous les autres, qui se souviennent pourquoi en France il est aujourd’hui possible de rouler et de s’assurer librement ! Alors prenez vos responsabilités : adhérez !
Bestof: 
1
Lectures: 
0
La FFMC est avant tout ce qu'en font ses adhérents. C'est super intéressant de lire vos commentaires, car ils reflètent bien ce que nous observons depuis plusieurs années : une forte notoriété, et en croissance, mais une stagnation des adhésions. Alors, oui, on peut critiquer, commenter les choix, dire que et dire que... Mais n'oubliez pas une chose, la FFMC est composée de motards qui pratiquent tous les jours, sont bénévoles, indépendants, élus, ont une famille, un boulot, des enfants et qui veulent continuer à rouler en moto, comme vous. Et je les vois bien puisque j'en suis un de ses animateurs nationaux. On peut faire des procès à la FFMC sur ses engagements, ses positions, ses objectifs, ses moyens et axes de communication, mais il est toujours plus simple de critiquer de l'extérieur que de construire de l'intérieur. La seule personne avec laquelle vous serez toujours, c'est vous même. A partir du moment où vous confrontez vos idées, vos arguments et vos valeurs, à partir du moment où il y a un vote, la démocratie parle, et la majorité des voix engage les décisions. C'est ce que Georges oublie. "Je vous ai prévenu", oui, mais les adhérents ont voté, et les "élus actuels" dressent un bilan annuel qui est soumis au vote, et ils se représentent tous les 3 ans si ils le souhaitent pour être réélus. Toi, Georges, on t'a même proposé de venir au Bureau National, tu n'as pas voulu. Alors, pour conclure, vos commentaires, quels qu'ils soient, font plaisir, parce qu'ils prouvent que la FFMC fait partie du monde motard pour encore longtemps. Et je crois fort à l'élan de solidarité engagé car c'est pour nous tous. N'en déplaise aux pisse froids de la sécurité routière et à d'autres qui se reconnaitront. Vive la moto, vive les motards et vive la FFMC (Du verbe 'vivre') Amitiés. Guillaume
Bestof: 
1
Lectures: 
0
J'prefere faire un dont à la FFMC qu'au gouvernement...et pourtant quand je regarde mon budget c'est l'inverse qui se passe (et de très très loin);alors je vais augmenter mes dont volontaire en esperant que ça fasse baisser les autres!

Pages

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Présentation en direct de la nouvelle moto Custom BMW R18

Les "bikers" ont rendez-vous ce vendredi 3 avril 2020 sur la chaîne YouTube de BMW Motorrad pour découvrir la - leur ? - R18. La première moto du constructeur allemand équipée de l'inédit flat-twin de 1,8 litre de cylindrée sera révélée à 20h précises...
AMV offre un mois de cotisation à ses assurés moto et auto

L'assureur moto AMV, dont plus de 300 collaborateurs sont en télétravail depuis le début de la crise sanitaire liée au coronavirus, offre à ses 700 000 assurés un mois de cotisation sur leur assurance. Explications.
Bagster fabrique des masques pour lutter contre le coronavirus

Face à la scandaleuse, incompréhensible, impardonnable pénurie de masques en France, Bagster a décidé d'agir ! L'équipementier moto basé à La Ferté-Macé (Orne) lance la production de 2000 masques en tissus, lavables, à l'attention des personnes qui luttent en première ligne contre le Covid-19. Explications.
Covid-19 : les salons moto dans la tourmente du coronavirus ?

Quelles seront les conséquences de cette crise sanitaire inédite sur les salons de la moto ? BMW Motorrad a déjà pris des mesures drastiques sur ses activités promotionnelles : la branche moto du constructeur allemand fera l'impasse sur les salons de la moto Intermot de Cologne (Allemagne) et Eicma de Milan (Italie) à cause du coronavirus... Explications.
KTM annule sa participation à tous les salons moto 2020

KTM annonce à son tour son retrait des salons moto 2020 en raison de la pandémie de coronavirus. La marque autrichienne - confrontée au recul de ses activités - enjoint les organisateurs à envisager un report en 2021. Explications.
Le Grand Prix de France Moto GP 2020 reporté à une date inconnue

On le redoutait de plus en plus jour après jour sans vouloir y croire, mais c'est désormais officiel : le GP de France MotoGP, prévu du 15 au 17 mai au Mans (72), est reporté à une date inconnue en raison de la pandémie de Covid-19. Explications.
GP de France 6 commentaires
Selon BMW, la nouvelle norme Euro5 ne menace aucune moto de sa gamme

Comment les motos BMW sont-elles préparées à la norme Euro5 ? Toutes les motos de la gamme sont-elles conformes aux nouvelles exigences réglementaires, notamment les flat twins à air ? Quelles sont les meilleures solutions pour réduire les rejets polluants ? Le constructeur allemand a accepté de répondre aux questions de notre dossier spécial Euro5 moto.
Interview de Sylvain Guintoli, pilote d'essai MotoGP... et YouTuber !

Avec une MotoGP à développer et cinq enfants à élever, Sylvain Guintoli avait déjà une - belle - vie bien remplie. Mais il faut croire que cela ne lui suffisait pas : le champion du monde Superbike 2014 vient de lancer sa chaine YouTube, avec succès ! Interview.
MotoGP 2020 1 commentaire
Christophe Guyot (GMT94) fait le point sur le Supersport 2020 et le Superbike de demain

Moto-Net.Com profite de l'interruption du World Supersport pour s'entretenir avec Christophe Guyot : le début de saison du GMT94 et les championnats en 2020, l'avenir du Superbike et les enjeux futurs du sport moto, la méditation et le piano, etc. Interview confinée de 24 heures... pardon, 24 minutes !

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...