• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
NOUVEAUTÉS 2012
Milan (Italie), le 9 novembre 2011

La Ducati 1199 Panigale, vedette du 69ème Salon de Milan

La Ducati 1199 Panigale, vedette du 69ème Salon de Milan

Dévoilée la veille de l'ouverture de l'EICMA 2011, la 1199 Panigale est la star incontestée du salon milanais. La toute nouvelle Superbike de Ducati fera bientôt la belle à Paris et débarquera dans les concessions au printemps prochain... Découverte !

Imprimer

La star de Milan

Il n'y avait qu'à voir les journalistes s'agglutiner devant elle lors de la journée presse du Salon EICMA de Milan 2011 pour s'en convaincre : la nouvelle Superbike de Ducati, la 1199 Panigale, est la grande vedette de cette 69ème édition ! Moto-Net.Com revient en détails sur le phénomène des Rouges, ses trois déclinaisons, leurs caractéristiques et leurs tarifs respectifs... sans oublier l'incontournable vidéo officielle.

Disponibilité, versions et tarifs

  • Disponibilité : printemps 2012
  • 1199 Panigale : 18 990 € (ABS + 1000 €)
  • 1199 Panigale S : 23 990 € (ABS + 1000 €)
  • 1199 Panigale Tricolore : 28 990 €

Dévoilée lundi soir, à la veille de l'ouverture du Salon de Milan 2011, la Ducati 1199 Panigale répond clairement aux attentes des Tifosis : "la Panigale s'annonce comme une nouvelle référence dans la catégorie Superbike, comme l'a été le modèle 916 en son temps", nous assure le DG de Ducati West Europe, Thierry Mouterde.

Un parcours rapide de la fiche technique suffit effectivement à couper le souffle du plus affûté des motards : 195 chevaux et 132 Nm pour 164 kg à sec et 188 kg tous pleins faits ! Des valeurs que partagent le modèle standard et la version S, la Tricolore "Full options" pesant 2,5 kg de plus.

Car Ducati n'a pas perdu de temps et décline déjà sa Superbike en trois versions qu sont toutes attendues "fin mars, début avril 2012" par les concessionnaires Ducati en France.

La 1199 Panigale "de base" s'y monnaiera précisément 18 990 € : pour justifier son tarif, les Italiens soulignent que ce modèle d'entrée n'est pas une version au rabais. Outre le fait qu'elle partage le même moteur que la S (lire MNC du 12 octobre 2011 : Nouveau moteur Ducati Superquadro pour la 1199 Panigale ), la version standard est dotée du même cadre monocoque en aluminium... et des mêmes étriers Brembo monobloc !

"Ce sont les tout derniers modèles, les M50 !", nous précisent joyeusement les Italiens. Ces deux paires d'étriers - qui célèbrent dans leur appellation le cinquantenaire de Brembo - sont équipés chacun de quatre pistons de 30 mm qui viennent mordre leur disque de 330 mm et auraient permis un gain de poids d'un demi-kilogramme sur la machine.

Au niveau des suspensions, la "Panigaaalé" utilise une impressionnante fourche inversée Marzocchi de 50 mm et un mono amortisseur Sachs, lui aussi entièrement réglable, monté sur le flanc gauche de la moto. "Cela permet de libérer de la place pour le cylindre arrière et de pivoter le moteur de 6° vers l'arrière (par rapport au 1198, NDLR)", expliquent nos voisins transalpins.

Accessoirement, cette configuration permet "d'accéder plus aisément au réglage de précontrainte". Du point de vue de la géométrie de la partie cycle cette fois, elle a également permis aux ingénieurs de loger un bras oscillant plus long de 39 mm comparé à celui de feu la 1198, tout en conservant un empattement minime de 1 437 mm.

Power Mode : trois 1199 en une

Initiée par Suzuki sur la GSX-R1000 K7, la "mode" des cartographies au choix est désormais adoptée par de nombreux constructeurs. Ce système, arrivé chez Ducati en 2010 avec la Multistrada, figure naturellement au menu de la nouvelle Panigale :
  • "Race" : le pilote dispose du potentiel entier du Superquadro 1199, les DTC et EBC sont peu intrusifs et l'ABS travaille uniquement sur la roue avant
  • "Sport" : la puissance maxi de 195 chevaux demeure mais la réponse de la poignée s'adoucit, le DTC et l'EBC interviennent davantage et l'ABS de la roue arrière s'enclenche
  • "Wet" : le 1199 est bridé à 120 ch - c'est tout ?! - le DTC, l'EBC et l'ABS guettent le moindre souci et le DQS est désactivé.

À noter que sur la 1199 Panigale S - et sur la Tricolore bien sûr -, les suspensions s'adaptent également aux conditions de roulage grâce au DES.

La 1199 Panigale afficherait en outre un équilibre "parfait" : "52% du poids sur l'avant et 48% sur l'arrière (contre 50/50 pour la 1198) sans le pilote, ce qui se transforme en un optimal 50/50 une fois le pilote installé à son bord", a soigneusement calculé le constructeur bolognais.

La Panigale "tout court" est également équipée d'origine du contrôle de traction (Ducati Traction Control ou DTC), du shifter (Ducati Quick Shift ou DQS), du système de gestion du frein moteur (Engine Brake Control ou EBC) et de la cartographie selon trois modes (Power Mode, lire l'encadré ci-contre).

L'ABS de dernière génération (le 9ME de Bosch pour les plus curieux) est disponible en option, de même que le kit d'acquisition de données permettant de profiter du DDA (Ducati Data Analyser) préinstallé sur la moto - comme sur toutes les Ducati actuelles, mais dans sa version "+" avec GPS intégré !

Pour contrôler les multiples systèmes d'aide à la conduite - au "pilotage", devrait-on dire ! -, le motard dispose d'un tout nouvel écran couleur (de type Thin Film Transistor ou TFT, comme sur les BMW K1600 notamment) où figurent en simultané les infos nécessaires au roulage sur route ou sur piste.

Dans sa version "S", la Panigale troque les jantes de la Standard contre des éléments forgés et usinés par Marchesini, mais chausse les mêmes (bi)gommes : des Pirelli - what else ?! - Diablo Supercorsa SP de 120/70 à l'avant et 200/55 à l'arrière.

De même, la Panigale S s'offre - enfin, le motard qui a réglé la facture de 23 990 € plutôt ! - des suspensions Öhlins pilotées électroniquement. Les pistards en général - et les possesseurs de Daytona 675 R en particulier - reconnaitront instantanément la fourche NIX30 et l'amortisseur TTX36 d'origine suédoise.

Enfin la "Tricolore", qui rend un vibrant hommage à la République italienne, s'affichera à 5 000 € de plus que la S (soit 28 990 €, 10 000 € de plus que la Standard !) et symbolisera le top du Superbike selon Ducati.

Reprenant les éléments et la finition de la S, la 1199 Panigale Tricolore comprend toutes les options proposées par le constructeur (l'ABS, d'où les 2,5 kg supplémentaires, et le "DDA+"), ainsi que le coloris exclusif vert-blanc-rouge et les échappements Titane "made in" Ducati Performance.

Ces trois Panigale seront à découvrir fin novembre au Salon de Paris, puis dans les concessions françaises au début du printemps 2012... L'hiver s'annonce donc très long pour certains ! Heureusement, pour les faire patienter, Ducati a publié une série de vidéos sur sa chaine Youtube, dont celle-ci intitulée "Échec et Mat".

Tourné sur la sublime piste de Portimao au Portugal, ce court métrage met en scène la Panigale S. Félicitons au passage le talent des ingénieurs italiens, mais aussi celui des truquistes... Pas mal !

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !