• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 21 janvier 2015

L'expérimentation de la circulation interfiles débutera officiellement à l'automne 2015

L'expérimentation de la circulation interfiles débutera officiellement à l'automne 2015

Comme prévu (lire notamment MNC du 29/11/2013 : le CNSR recommande d'expérimenter la circulation interfiles ), la remontée de files à moto - une pratique généralisée dans toutes les grandes agglomérations depuis que la circulation y est impossible - sera officiellement expérimentée " à l'automne 2015 " dans quatre zones :…

Imprimer

Comme prévu (lire notamment MNC du 29/11/2013 : le CNSR recommande d'expérimenter la circulation interfiles), la remontée de files à moto - une pratique généralisée dans toutes les grandes agglomérations depuis que la circulation y est impossible - sera officiellement expérimentée "à l'automne 2015" dans quatre zones : Ile-de-France, Rhône (69), Bouches-du-Rhône (13) et Gironde (33). Contrairement à ce qui avait été indiqué par le CNSR, Besançon (25) ne semble donc plus faire partie des villes tests.

Au moins deux ans

Cette expérimentation devrait avoir lieu jusqu'en 2017, car "au moins deux années seront nécessaires pour obtenir des données fiables d'accidentalité et décider ou non de la pérennisation de cette pratique", estime la Sécurité routière

Nouveaux instruments de mesure

La principale innovation de cette expérimentation est l'installation sur les voies concernées de "dispositifs permettant d'évaluer différents paramètres : mesure de la vitesse des motos et des autres véhicules, positionnement sur la chaussée et calcul de l'interdistance".

Objectif : "connaître l'évolution de la pratique avec précision, avant et tout au long de l'expérimentation", précise la Sécurité routère tandis que le nouveau Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement (CEREMA) rattaché au ministère des transports a "lancé un marché pour sélectionner de tels outils innovants".

Comme prévu toujours (lire notamment MNC du 8 juin 2012 : les discussions progressent à la DSCR), cette pratique ne sera "officiellement autorisée" que sur les voies à caractère autoroutier ("autoroutes et routes à au moins deux fois deux voies, sans croisement, séparées par un terre plein central"), précise la Sécurité routière, lorsque les autres véhicules sont "à l'arrêt ou à vitesse ralentie dans une circulation congestionnée".

Un décret en cours de préparation

Un décret est "en cours de préparation" au Conseil d'État pour préciser toutes les règles à respecter pour cette expérimentation, mais l'on sait d'ores et déjà que les deux-roues motorisés devront obligatoirement circuler entre les deux voies les plus à gauche de la chaussée, sans dépasser les 50 km/h.

L'expérimentation sur la circulation interfile débutera officiellement à l'automne 2015Ceux dont les véhicules en sont équipés pourront également "utiliser leurs feux anti-brouillard pour être mieux vus", ajoute la Sécurité routière qui ne mentionne pas les warnings, pourtant plus répandus sur les motos et sccoters que les feux anti-brouillard.

Sensibilisation

La Sécurité routière mettra en place, avant le début de l'expérimentation, des campagnes de sensibilisation dans les départements concernés pour informer les conducteurs des règles à respecter.

"Grâce à cette opération, la Sécurité routière attend une amélioration des déplacements mais aussi une baisse de l'accidentalité impliquant des deux-roues motorisés dans ce type de situation", explique l'organisme gouvernemental rattaché au ministère de l'intérieur, qui recevra "des rapports réguliers dressés par le CEREMA pour vérifier que les résultats sont bien satisfaisants".

    .

    .

    Commentaires

    Ajouter un commentaire

    Identifiez-vous pour publier un commentaire.

    .

    Les derniers essais MNC

    A lire aussi sur le Journal moto du Net

    Les feux tricolores "récompense" obtiennent le feu vert en France

Non conformes à la réglementation et pourtant actifs dans certaines communes françaises, les feux tricolores "récompense" peuvent désormais être installés - ou maintenus - sous certaines conditions. Les feux "sanction" en revanche, demeurent illégaux. Explications.
    Une 890 Duke Tech3 Limited Edition pour les fans de KTM en France

Certes, le GP du Portugal 2021 à Portimao ce dimanche a été moins brillant pour Tech3 que sa première édition il y a cinq mois, remportée par Miguel Oliveira au guidon de sa KTM RC16. Cela ne remet pas en question le lancement d’une 890 Duke aux nouvelles couleurs de l’écurie française. Enfin, 100 exemplaires !
    Le coronavirus brouille toujours les chiffres de l’accidentalité routière 

Déjà pas bien simple en temps normal, la lecture des chiffres de la sécurité routière est encore et toujours compliquée par la crise sanitaire et ses mesures restrictives (en termes de mobilité principalement). En mars 2021, la mortalité a augmenté de +20 % par rapport à l’an dernier, baissé de -28 % comparé à mars 2019...
    GP Portugal 2021 : une boîte qui coûte son troisième podium à Zarco ?

Johann Zarco a fait bondir ses fans de leur canapé quelques minutes trop tôt lors du GP du Portugal MotoGP 2021... Alors qu’il se battait pour monter sur un troisième podium - en trois courses cette année ! - le n°5 du team Ducati Pramac a hélas perdu l’avant... En confondant vitesse et précipitation ?
    GP du Portugal 21 commentaires
    GP Portugal 2021 : Quartararo maintient la M1 et son moral au top

Passé - un peu - à côté du Grand Prix d’ouverture 2021 au Qatar, Fabio Quartararo enchaîne deux succès sur deux circuits très différents : Losail et Portimao. Le bon 20 français du team Yamaha officiel prouve ainsi qu’avec sa nouvelle M1 et son nouveau mental, il peut gagner partout...
    GP du Portugal 2 commentaires
    Marché moto en mars 2021 : un an après, MNC fait le point avec la CSIAM

C’était écrit. Les ventes du marché français du motocycle ont explosé - doublé ! - le mois dernier, en comparaison du désastreux mois de mars 2020. En guise d’analyse, Moto-Net.Com a interrogé le nouveau représentant des constructeurs Vincent Thommeret, président de la branche moto de la CSIAM.
    Pas de contrôle technique moto en France en 2022, mais...

Un contrôle technique sur les motos et maxiscooters de plus de 125 cc à partir du 1er janvier 2022 ? Les motards - plus ou moins - en colère le rejettent en bloc. De toute manière, la France n’est pas prête : son Ministère des Transports propose d’autres contrôles à la place. Explications.
    Sécurité routière 15 commentaires

    Soutenez le Journal moto du Net

    Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

    ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

    Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
    • En savoir plus...