• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
LA TROISIÈME DIMENSION
Paris, le 12 septembre 2019

L'avenir des écrans d'instrumentation moto passe-t-il par la 3D ?

L'avenir des écrans d'instrumentation moto passera-t-il par la 3D ?

Bosch lance un nouvel écran sur lequel les informations s'affichent en trois dimensions pour améliorer leur perception. Cette technologie 3D développée pour l'automobile pourrait-elle intégrer le tableau de bord des motos ? Pas dans un futur proche, selon le manufacturier allemand interrogé par MNC. Explications.

Imprimer

Qu'il semble loin le temps où les cadrans à aiguilles d'une moto renseignaient uniquement sur la vitesse, le régime moteur et parfois le niveau d'essence, tandis que les kilomètres défilaient sur des compteurs à rouleaux ! L'heure est désormais aux écrans couleurs "connectés", et bientôt peut-être à affichage 3D avec les travaux de Bosch.

Cette révolution "numérique" du tableau de bord ne s'est pas faite en un jour : la généralisation des écrans à cristaux liquides "LCD" (Liquid Crystal Display) dans les années 90 a d'abord permis d'afficher un nombre considérable de données supplémentaires comme le rapport engagé, les températures de l'air et du moteur et la consommation d'essence. 

Puis tout s'accélère : la couleur débarque sur les afficheurs à matrices TFT (Thin Film Transistor Liquid), technologie dérivée des TV à écrans plats et téléphones portables. La gestion automatique du rétroéclairage et des contrastes améliorent significativement la lisibilité... mais le nombre croissant d'informations est à l'origine d'inévitables "sous-menus" parfois peu explicites.

Qu'à cela ne tienne : la sophistication de l'instrumentation devient un argument de vente à part entière, surtout sur les motos haut de gamme. C'est ironiquement Harley-Davidson qui prend une longueur d'avance en 2014 avec sa "BoomBox" : écran tactile, connexion Bluetooth avec le téléphone et systèmes audio et GPS intégrés distinguent cette véritable console multimédia de 6,5 pouces (16,5 cm) ! Obsolètes, les motos américaines ? Que nenni !

"Une nouvelle étape dans l'histoire de l'écran numérique"

Et demain, à quoi ressemblera le tableau de bord des motos ? Pour Bosch, l'étape suivante est toute trouvée : l'écran du futur sera "configurable à volonté" et interactif. Surtout, il offrira un "affichage tridimensionnel". Autrement dit : en 3D... mais sans les lunettes spécifiques comme au cinéma !

"Notre nouvelle technologie 3D passive génère un effet tridimensionnel perçu comme réel, offrant ainsi une meilleure lisibilité des informations comparé à un écran classique", décrit le géant mondial des équipements et composants électroniques (78,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2018).

Ce nouvel écran 3D favoriserait en outre la compréhension de certaines informations, notamment les avertissements générés par diverses assistances à la conduite comme le détecteur d'angle mort, installé - en option - sur les scooters BMW C650GT depuis 2015. Une technologie inédite sur les deux-roues, justement développée par Bosch !

Précisons cependant que ce nouvel écran 3D se destine tout d'abord aux voitures, et ce pour une raison très simple : "le potentiel en termes d’activité est énorme pour Bosch", qui évoque un marché mondial des écrans automobiles "passant de 15 à 30 milliards d’ici à 2025". Du simple au double !

L'instrumentation moto bientôt en 3D ? Rien est moins sûr...

Son adaptation aux motos est néanmoins logique, dans la mesure où Bosch est régulièrement précurseur grâce à son expérience sur quatre-roues. Citons son premier ABS ultra léger pour moto sportive étrenné en 2009 sur la BMW S1000RR, son système de communication intervéhicules développé avec Ducati, son régulateur adaptatif testé par KTM ou encore son invraisemblable spectaculaire système antichute via un propulseur à gaz !

Cette perspective de voir débarquer des tableaux de bord en 3D sur les motos semble également corroborée par les propres projections du groupe allemand : "l’entreprise intègre d'ailleurs ses innovations numériques dans les instruments de bord destinés aux motos et aux vélos électriques", rappelle Bosch à la fin de son argumentaire technique.

Cet habituel transfert de technologies de l'automobile à la moto ne se réalisera toutefois pas de sitôt avec cet afficheur tridimensionnel : MNC a pris contact avec la division moto du manufacturier allemand, qui nous révèle qu'aucun projet dans ce sens n'est à attendre à court ni à moyen terme.

"Pas de développement prévu pour les deux-roues à plus ou moins long terme", nous fait savoir cette entité "Bosch Two-Wheeler and Powersports" par le biais de son service de communication français.

Des contraintes de coûts et d'encombrement justifient probablement cette décision : une voiture offre davantage d'espace qu'une moto pour y intégrer des innovations, sans parler de son prix et de son potentiel de vente supérieurs, grâce auxquels elles sont plus rapidement amorties.

Le tableau de bord des motos et des scooters resteront donc en "2D" dans un avenir proche... à moins que les concurrents de Bosch ne décident de s'illustrer en passant dans une "autre dimension", comme l'allemand Continental ou l'italien Magneti-Marelli ?! A suivre naturellement sur MNC : restez connectés !

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Ecrans connectés, interactivité, il n'y a que moi pour entendre "des distracteurs de plus qui vont à l'inverse de la nécessaire anticipation" ? Laquelle anticipation ne peut se faire qu'avec un cerveau... DIS-PO-NI-BLE ! Dire qu'une certaine marque de moto affiche fièrement dans ses concession que le téléphone est directement connecté à son scooter...

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Le fabricant de pots KessTech incite les motards à rouler légal

Le fabricant allemand KessTech met en place une opération de recyclage visant à remplacer les pots d'échappements non-homologués actuellement montés sur des Harley-Davidson, Indian ou BMW, par ses propres pots électroniques, tout neufs, 100% légaux et au tarif réduit de 250 euros... Explications.
Tuyaucom face à l'assourdissant silence de la Sécurité routière...

Pierre Trotoux, génial inventeur du Tuyaucom, poursuit son combat avec le ministère de l'intérieur pour faire lever l'interdiction qui touche son astucieux système de communication entre le motard et son passager. Problème : l'administration contactée par MNC fait la sourde oreille depuis déjà cinq ans... 
Sécurité routière 3 commentaires
Les Harley-Davidson Sportster et Street dans le viseur des normes Euro5 

Les emblématiques Iron 883 et Iron 1200 ainsi que la populaire Forty-Eight ne répondent pas en l'état aux nouvelles normes Euro5, tout comme les peu appréciées Street 750 et Street Rod. Harley-Davidson fera-t-il le nécessaire pour éviter d'avoir un trou béant dans sa gamme ? Rien n'est moins sûr... Le point MNC avec la filiale française.
Husqvarna rappelle un millier de Vitpilen 701 et Svartpilen 701 en France

Husqvarna va devoir contrôler ses Vitpilen 701 et Svartpilen 701 (standard et Style) en raison d'éventuelles fuites de carburant dues à un potentiel défaut d'étanchéité du réservoir. Leurs propriétaires sont invités à se connecter sur le site internet de la marque. Explications.
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en juin 2020

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en juin 2020. En attendant notre analyse complète du premier semestre, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.
Le huitième Grand Prix moto des Amériques reporté du 16 au 18 avril 2021 !

C'est en annonçant l'annulation de l'épreuve du Superbike américain que les texans ont vendu la mèche : il n'y aura pas de MotoGP sur le circuit des Amériques cette année ! La prochaine visite de l'Intercontinental Circus aux États-Unis est programmée du 16 au 18 avril 2021. Explications.
Crutchlow remplacé par Alex Marquez ou Pol Espargaro chez Honda-LCR ?!

Cal Crutchlow admet être une victime collatérale de l'imprévisible transfert de Pol Espargaro de KTM à Honda en 2021... Le pilote de 34 ans, en perte de vitesse,  aurait pris contact avec Aprilia pour remplacer Iannone en vue de céder le guidon de sa RCV semi-officielle LCR. A qui ? Alex Marquez, bien sûr ! A moins qu'il ne s'agisse contre toutes attentes de Pol Espargaro ? Décryptage.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...