• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
PUMP IT !
Paris, le 31 juillet 2009

L'Airbag Dainese est (presque) prêt à être utilisé en MotoGP

L'Airbag Dainese est (presque) prêt à être utilisé en MotoGP

Fort de treize ans de recherches, le projet d'Airbag intégré dans la combinaison des pilotes Dainese arrive à maturité : Lorenzo et Rossi portaient le D-air aux essais du GP de Donington... mais n'ont pas pu l'utiliser en course à cause de la pluie !

Imprimer

Présenté et testé officiellement lors du dernier Grand Prix de la saison 2007 à Valence (lire Moto-Net.Com du 5 novembre 2007), le D-air, un airbag intégré dans la bosse aérodynamique des combinaison Dainese, poursuivait depuis son délicat développement au sein du département R&D du célèbre manufacturier italien.

Tests D-air 2007

Lancé en 1996, cet ambitieux projet fonctionne par le biais d'un mini-processeur qui interprète les données enregistrées par des gyroscopes et accéléromètres embarqués, et qui décide ou non de déclencher l'airbag.

En clair, le dispositif est autonome, ne nécessite pas de câble pour être déclenché en cas de séparation du pilote et de la machine et serait en mesure de faire la différence entre les forces exercées par une décélération brutale (au Mugello par exemple, les pilotes passent de 320 à 105 km/h au bout de la ligne droite en seulement 350 mètres !) et une chute. Dainese détiendrait-il la solution idéale pour protéger efficacement le haut du corps des motards (épaules, nuque et clavicules principalement) ?

Lorenzo : "je me sens plus en sécurité avec"

Pas tout à fait en réalité, comme le démontre le retard pris dans la généralisation du concept : ultra-compliqué à peaufiner et légèrement encombrant, le D-air nécessitait quelques ajustements avant de pouvoir être adopté par les pilotes, puis éventuellement par le motard lambda.

Rossi et Lorenzo au GP de Donington 2009

Mais il semblerait que Dainese ait franchi un nouveau cap et que son système soit désormais quasiment au point : farouche prétendant à la couronne mondiale, l'espagnol Jorge Lorenzo l'utiliserait depuis le Grand Prix du Sachsenring, tandis que son coéquipier Valentino Rossi le portait lors des essais du GP suivant à Donington (lire Moto-Net.Com du 27 juillet 2009).

Bien refroidi par sa grosse gamelle lors des qualifications de la course de Laguna Seca, le majorquin a choisi d'adopter le dispositif, histoire d'éviter de se retrouver plâtré du haut en bas comme lors de sa première saison MotoGP en 2008 !

Le D-air Dainese est discrètement glissé dans la bosse aérodynamique des pilotes

"Je suis très fier de participer au projet de développement du système D-air et je pense qu’il s’agit d’une innovation très importante", affirme ainsi le n°99 : "après les chutes de Laguna Seca, je n’ai plus eu de doutes sur le fait qu’il était grand temps d’utiliser la nouvelle combinaison, certainement plus sûre que la combinaison standard. Dainese a fait de grands pas en avant dans la mise au point du système, mais nous, pilotes, nous pouvons contribuer à affiner le prototype : on ne peut pas s'arrêter ! Comme pour chaque nouveauté, il faut du temps aussi pour s’habituer à porter la nouvelle combinaison, mais je me sens beaucoup plus sûr avec le système actif et c’est la chose la plus importante".

Suivant "avec intérêt", selon Dainese, le développement du projet, Valentino Rossi s'est lui aussi décidé à adopter le D-air, bien que contrairement à ce qui a pu être avancé, l'italien ne le portait pas durant la course de dimanche ! D'ailleurs, nos plus observateurs lecteurs ne manqueront pas de signaler, qu'à priori, Lorenzo non plus, puisque les deux pilotes Yamaha ont tâté du bitume en course, sans déclencher de quelconque dispositif !

Rossi procédant aux derniers ajustement de sa combinaison équipée du D-air

Interrogé par Moto-Net.Com, Dainese vient en effet de nous confirmer qu'effectivement les deux rivaux pour le titre mondial ont finalement été contraint de renoncer à porter le D-air le jour de la course... à cause des conditions météos ! Sur la grille de départ en effet, rares étaient ceux à prédire si la pluie allait s'abattre ou non sur le tracé anglais !

Or, en cas de pluie, une sur-combinaison étanche est enfilée au-dessus de la combinaison en cuir et bien que le nouveau D-air soit moins volumineux, plus confortable et plus léger de 20 % par rapport à son prédécesseur, son déploiement se trouve entravé par cette sur-combinaison transparente ! En outre, Dainese s'est donné beaucoup de mal concernant l'intégration de son dispositif, afin de faciliter son retrait après activation : c’est la combinaison elle-même qui se déploie, permettant ainsi au pilote d'ôter rapidement le coussin qui se dégonfle automatiquement après la chute.

Mais avec une sur-combinaison, Valentino Rossi par exemple, aurait du batailler ferme pour se défaire de son Airbag après sa glissade lors du GP d'Angleterre, ce qui l'aurait sans doute privé de sa belle remontée jusqu'à la cinquième place finale !

Dainese travaille sur une combinaison en cuir étanche

Pour pallier ce problème, Dainese nous a donc confirmé l'arrivée d'une combinaison d'un nouveau genre : "un vêtement innovant qui associe le cuir de kangourou ventilé et rendu hydrofuge à la membrane Gore-Tex", explique l'enseigne fondée par Lino Dainese.

Rossi dominant Dovizioso à Donington avant sa chute

Un mélange ayant déjà fait ses preuves sur des vêtements adaptés à une utilisation routière, mais dont l'adoption sur les combinaisons racing constituera une grande première pour la marque : les caractéristiques de résistance mécanique et anti-abrasion du cuir de kangourou seront ainsi conservées, tandis qu'une couche assurant imperméabilité et respiration sera ajoutée.

"Avec cette nouvelle combinaison en cuir associée au Gore-Tex, le dispositif airbag peut être tranquillement utilisé dans toutes les conditions atmosphériques, en garantissant un niveau de protection élevé", certifie Dainese.

Dès lors, la généralisation du D-air en MotoGP ne devrait être qu'une question de temps, bien aidé en cela par les remontées d'informations de l'ensemble des pilotes participant au développement de l'Airbag Dainese, comme Marco Simoncelli et Thomas Luthi en 250 cc et Michael Ranseder en 125 cc.

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Kawasaki Ninja H2SX SE+ : compression intime

Coup de pied au cul et stimuli des parties intimes sont déjà au programme de la H2SX SE, unique moto routière à moteur compressé ! L'activité cérébrale n'est plus en reste avec sa nouvelle déclinaison SE+, qui intègre notamment un amortissement piloté, des modes de conduites et une instrumentation connectée. Essai.
Sportive 5 commentaires
Duel Royal Enfield Interceptor 650 Vs Triumph Street Twin : lutte de classe

La délicieuse authenticité de la nouvelle Royal Enfield Interceptor 650, premier bicylindre du constructeur depuis 1970, fait-elle ombrage à la redoutable maîtrise du néo-classique de l'onéreuse Triumph Street Twin ? Réponses dans notre duel MNC.
Tous les Duels 4 commentaires
Duel Africa Twin Vs V85 TT : la référence Honda ou le renouveau Moto Guzzi ?

Moto Guzzi se relance en 2019 sur le (tout) terrain des trails avec son inédite et originale V85 TT, une moto au look sympathique, aux performances raisonnables et au tarif raisonné. Un tiercé qui semble gagnant... y compris face à l'excellente Honda Africa Twin Honda ? La réponse dans ce nouveau duel MNC !
Essai XSR700 Xtribute : le P'tit LU de Yamaha

Comme le célèbre Petit Beurre de LU, la XSR700 XTribute est craquante et savoureuse sous son apparence classique. Cette nouvelle moto Yamaha, supposée rendre hommage à la XT500, est également Lu-dique à piloter et Lu-crative pour le constructeur. Essai MNC.
Roadster 7 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Viñales en pole à Misano devant la KTM d'Espargaro et la Yamaha de Quartararo

Maverick Viñales enlève finalement la pole position du GP de San Marin 2019 devant Pol Espargaro, auteur d'une fantastique deuxième place sur sa KTM devant la M1 privée de Fabio Quartararo. Morbidelli et Marquez complètent la deuxième ligne de Misano, devant Dovizioso et Rossi. Débrief et résultats.
Essais 19 commentaires
PGM V8 : la moto australienne à 8-cylindres de 334 ch !

L'australien Paul Maloney est à l'origine d'une moto spectaculaire propulsée par deux moteurs de Yamaha R1 que cet ancien ingénieur en Grands Prix et en Superbike a accouplé pour former un 8-cylindres en V. Partie-cycle de haute volée et poids raisonnable distinguent aussi son délirant roadster PGM V8 à... 160 000 euros !  Présentation.
Découverte 2 commentaires
En direct de l'essai des nouvelles Yamaha R1 et R1M 2020

Cap sur le circuit de Jerez (Espagne), où MNC teste cette semaine la nouvelle Yamaha R1 et sa luxueuse déclinaison R1M qui répondent notamment aux dernières normes Euro5 pour 2020 !
Sportive 1 commentaire
Préparation Yamaha XSR900 CP3 par JvB-moto

Le préparateur allemand Jens vom Brauck, fondateur de JvB-moto, personnalise la Yamaha XSR900 en s'inspirant des motos de dirt track. L'influence germanique se fait également ressentir dans les traits rectilignes de sa "CP3"...  Découverte.
Préparations moto 3 commentaires
Le Journal moto du Net vous invite au WorldSBK, au Bol d'Or et au Supercross !

Le Journal moto du Net souhaite une bonne rentrée à tous ses lecteurs et invite ses abonnés Premium au WorldSBK, au Bol d'Or et au Supercross de Paris. Vous n'êtes pas encore abonné ? Dépêchez-vous, c'est le moment !
La nouvelle Indian Challenger refroidie par eau débusquée derrière les Scout 2020 !

Est-ce vraiment par inadvertance qu'Indian a fait fuiter un visuel officiel de son futur custom routier doté d'un inédit bicylindre refroidi par eau ? Tout ça en dévoilant sa gamme Scout 2020, qui comprend une série limitée et une Bobber Twenty pour fêter les 100 ans de l'emblématique Scout...
L'avenir des écrans d'instrumentation moto passe-t-il par la 3D ?

Bosch lance un nouvel écran sur lequel les informations s'affichent en trois dimensions pour améliorer leur perception. Cette technologie 3D développée pour l'automobile pourrait-elle intégrer le tableau de bord des motos ? Pas dans un futur proche, selon le manufacturier allemand interrogé par MNC. Explications.
High-tech 5 commentaires
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en juillet-août 2019

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en juillet et août 2019. En attendant notre analyse complète de cet été, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.
Août 1 commentaire
Les 80 km/h fragilisés par l'augmentation de 17,9% de la mortalité routière en août 2019

Les éventuels effets positifs du 80 km/h sur la mortalité routière se font toujours attendre, alors que l'accidentologie et le nombre de morts sur les routes ne cessent d'augmenter depuis plus d'un an et particulièrement au mois d'août dernier (+ 17,9%). Bilan.
Radars 5 commentaires

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2019

Intersaison : Tests MotoGP
10 mars : GP du Qatar
31 mars : GP d'Argentine
14 avril : GP des Amériques
5 mai : GP d'Espagne
19 mai : GP de France
2 juin : GP d'Italie
16 juin : GP de Catalogne
30 juin : GP des Pays-Bas
7 juillet : GP d'Allemagne
4 août : GP de République tchèque
11 août : GP d'Autriche
25 août : GP de Grande-Bretagne
15 septembre : GP de San-Marin
22 septembre : GP d'Aragón
6 octobre : GP de Thaïlande
20 octobre : GP du Japon
27 octobre : GP d'Australie
3 novembre : GP de Malaisie
17 novembre : GP de Valence

SAISON 2019   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...