• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
NOUVEAUTÉS KAWASAKI 2023
Paris, le 7 septembre 2022

Kawasaki ajoute un antipatinage sur ses Ninja 650 et Z650 2023

Kawasaki installe un antipatinage sur ses Ninja 650 et Z650

Le très populaire roadster Z650 et sa variante routière-sportive Ninja 650 reçoivent un contrôle de traction et un éclairage entièrement à LED pour 2023, sans changement sur leur bicylindre de 68 ch et leur partie cycle bien née. Présentation et mise en concurrence MNC.

Imprimer

Kawasaki dégaine ses premières nouveautés moto 2023 pour faire monter la sauce à l'approche des salons automnaux (Intermot début octobre en Allemagne, puis Eicma début novembre en Italie), selon ses habitudes : d'abord les modèles touchés par des évolutions plus ou moins marquées, puis les versions davantage refondues et enfin les motos totalement inédites.

L'appréciée série des 650 cc est la première à ouvrir les festivités avec l'arrivée d'un antipatinage sur le Z650 et sa déclinaison Ninja 650, classée - un peu pompeusement ! - parmi les "Sportives" au catalogue des Verts. Ce contrôle de traction offre deux seuils d'intervention, en plus d'être désactivable.

Ces deux motos appréciées des jeunes et moins jeunes - car facilement bridables aux 47,6 ch du permis A2 - font par ailleurs appel à des LED pour l'intégralité de leur éclairage, ainsi que leurs clignotants. Elles reçoivent aussi une clé codée "à embout plat", précise Kawasaki.

Côté technique, aucun changement : leur bicylindre parallèle de 68 ch et de 64 Nm est reconduit tel quel dans ses fonctions, tout comme le cadre treillis en acier et le design "tranché". L'amortissement et le freinage sont eux aussi identiques, sans que cela ne constitue une tare au regard de l'excellent travail fourni par la fourche télescopique de 41 mm (non réglable).

Le roadster conserve son poids contenu à 187 kg tous pleins faits et sa selle à 790 mm - alliés précieux en ville et pendant les manoeuvres -, tandis que la sportivo-routière Ninja 650 avoue 6 kg supplémentaires (193 kg). Les deux restent fidèles à leur pneu en 160 mm, largement suffisamment pour la motricité en plus d'être favorable à l'agilité et aux économies.

L'occasion de souligner qu'un antipatinage n'est pas vraiment utile sur des motos de cette puissance - voire inutile dans la plupart des cas -, en tout cas sur route sèche : ce filet de sécurité peut être à mis à contribution sur chaussée mouillée ou des revêtements particulièrement glissants (pavés). Les débutant(e)s apprécieront !

L'ajout de cette aide électronique s'inscrit par ailleurs dans la sophistication grandissante de ces motos d'entrée de gamme, qui se distinguent déjà grâce à leur chouette tableau de bord en couleurs avec connexion Bluetooth. Incontournable, donc, à défaut d'être réellement indispensable…

Conséquence hélas elle-aussi incontournable : l'impact sur le prix des Z650 et Ninja 650, qui s'affichent désormais à respectivement 7799 euros (+ 100 euros selon coloris) et 8399 euros (+ 200 euros selon coloris). A titre de comparaison, la dernière évolution de la Z650 testée par MNC débutait à 7299 euros début 2020… 

En termes de coloris, la Z650 est disponible en gris foncé avec touches de vert (cadre et liserés de jantes notamment), gris argenté avec touches de rouge ou en noir. La Ninja 650 est elle déclinée dans son habillage sportif vert et noir ou en gris antracite avec rappels de vert sur les jantes et flancs de carénages. 

Et la concurrence ?

La principale concurrente de la Z650 est la MT-07, par ailleurs référence du marché français pour les motos de plus de 125 cc. Le roadster Yamaha à 7599 €, fort de ses vigoureux 73,5 ch et de son poids plume de 184 kg, avait évolué de façon positive l'an passé sans toutefois faire appel à un antipatinage. La Triumph Trident 660, plus puissante (81 ch) et surtout plus "cossue" à 8545 €, en dispose de série depuis sa sortie en 2021 : de quoi prendre une légère avance sur la Kawasaki au premier semestre (888 immatriculations Vs 778) !

 

Autre rivale de taille pour la Z650 : la redoutablement équilibrée Honda CB500, certes moins puissante car native A2 avec son twin de 47,5 ch, mais bigrement efficace en plus d'être moins chère à 6799 euros. Enfin, la Suzuki SV650 reste une alternative avisée - bien que vieillissante - avec son joyeux bicylindre de 73 ch, le dernier V-Twin de la catégorie à 7099 €.

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai vidéo DesertX : le trail Ducati qui va faire des Euros !

Ducati investit le tout-terrain avec une nouvelle moto aussi belle qu'ambitieuse : le trail DesertX et son énergique bicylindre de 937 cc ! MNC l'a poussée dans ses retranchements sur route, pistes et petits chemins dans un essai vidéo ultra-complet pour découvrir les qualités et les défauts de cette inédite italienne en 21 et 18 pouces. 
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.
Essai MP3 530 hpe Exclusive : Piaggio remodèle son best-seller

Meilleure vente de scooter Piaggio en France, le MP3 500 connaît une importante évolution en 2022. Un plus gros moteur, un nouveau look et des fonctionnalités inédites (caméra de recul !?) doivent permettre au MP3 530 hpe Exclusive de séduire les scootomobilistes avides de nouveautés... à tout prix ?
Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Brixton en quête de triomphe chez les gros cubes avec sa Cromwell 1200

125cc, 250, 500 et aujourd’hui 1200 : la cylindrée des motos Brixton ne cesse d’augmenter ! Avec sa charmante Cromwell 1200, la petite marque de l’importateur autrichien KSR compte faire une entrée remarquée chez les gros cubes aux lignes vintage, bien aidée par son prix ultra serré : 9999 euros. Présentation.
Horaires et enjeux du GP de Thaïlande MotoGP 2022

Annulé ces deux dernières années, le Grand Prix moto de Thaïlande redémarre ce week-end sur le Chang International Circuit à Buriram avec un invité surprise sur la Suzuki : Danilo Petrucci ! Horaires et enjeux du GP de Thaïlande MotoGP, 17ème course du championnat du monde 2022 après laquelle il ne restera que trois épreuves pour savoir qui sera champion du monde MotoGP 2022... Attention au décalage horaire : demandez le programme en heure française !
Arabie saoudite, Inde et Kazakhstan : trois nouveaux Grands Prix MotoGP !

Le promoteur du championnat du monde MotoGP, Dorna Sports, révèle la signature d'accords avec l'Arabie Saoudite, l'Inde et le Kazakhstan pour y disputer des Grands Prix dès 2023. Explications.
MotoGP 2023 5 commentaires
Zéro Motorcycles veut court-circuiter les maxitrails avec sa DSR/X

Avec ses 137 km d’autonomie sur voie rapide et environ 3 heures nécessaires à la recharge, la DSR-X est loin d’être une grande voyageuse. Mais pour un usage quotidien, le maxitrail de Zero Motorcycles pourrait bien donner du fil - électrique ! - à retordre à ses rivaux thermiques. Présentation et vidéo.
Trail 4 commentaires
Nouveaux coloris pour les Honda CB1000R, CMX500 Rebel et Monkey en 2023 

Alors que de nombreux motards attendent le retour des Hornet et Transalp - aussi "fracassant" que celui de Marquez ? hum -, Honda temporise à nouveau en dévoilant de nouveaux coloris sur son maxiroadster CB1000R, son custom "mid-size" CMX500 Rebel et sur son mini Monkey.
Pratique 1 commentaire
La Mash X-Ride Trail en 21 pouces à 5599 euros 

Le trail X-Ride 650 "21" débarque dans les concessions Mash avec ses roues en 21 et 18 pouces, un an après avoir été testé - et apprécié ! - par Moto-Net.Com sous forme de prototype de présérie. Présentation.
Bluroc (ex-Bullit) se jette à l’eau avec son inédite Tracker 125

C’est une grande première pour Bluroc : la petite marque belge de motos propose une 125 cc dont le monocylindre est refroidi par eau ! Avec ses 15 chevaux et une partie-cycle plus affûtée, la Tracker doit donc mettre à l’amende ses frangines Legend, Hero ou Spirit... et ses rivales ? Présentation.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...