• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
JOUE-LA COMME MARQUEZ
Paris, le 24 juin 2020

Jonathan Rea poursuit et terminera sa carrière chez Kawasaki en WSBK

Jonathan Rea poursuit et terminera sa carrière chez Kawasaki en WSBK

À l'instar du sextuple champion de MotoGP Marc Marquez qui a signé un contrat de quatre ans (!) avec Honda, le quintuple champion de World Superbike Jonathan Rea reste fidèle à sa marque, Kawasaki. Le n°65 veut rester chez les Verts d'Akashi jusqu'au bout... Explications.

Imprimer

Pilote de motos Honda depuis ses débuts en vitesse, Jonathan Rea a été vice-champion de British Superbike à tout juste 20 ans (2007) puis vice-champion de World Supersport l'année suivante, lors de son unique saison dans la catégorie, avant de tourner six saisons sur la CBR1000RR en World Superbike... en vain ?

Au guidon d'une Fireblade de moins en moins affûtée en dépit du formidable travail fourni par l'équipe Ten Kate, le n°65 nord-irlandais a enchainé les coups d'éclats - à Assen notamment ! - et les coups durs : à trop attaquer pour suivre les Aprilia, Ducati ou Kawasaki, il s'est souvent fait mal, "Johnny, Johnny, Johnny"...

C'est paradoxalement à l'issue de sa meilleure saison pour les Rouges de Tokyo (3ème du WSBK 2014, mais loin derrière Tom Sykes et notre "sacré" Sylvain Guintoli !) que Jonathan Rea a décidé de rejoindre la firme d'Akashi. L'herbe y paraissait plus verte ? Son contrat était surtout celui d'un véritable pilote d'usine...

Le CV qui lui vaut d'être embauché par Kawa est alors l'un des meilleurs du plateau : sur la vieillissante Honda, Jonathan a pris 140 départs, gravi 42 podiums, remporté 15 courses, posté 10 records du tour et signé 4 poles. Mais dès sa première année sur ZX-10R, le nouveau "Ninja" va tout casser...

 Jonathan Rea poursuit et terminera sa carrière chez Kawasaki en WSBK

Sur les 26 courses disputées en 2015, l'impitoyable "JR" ne loupe que trois podiums et remporte 14 victoires ! Moins explosif que son coéquipier "Super" Sykes en qualification (6 poles contre 2), Rea se montre extrêmement véloce et solide en course (11 records du tour).

La nouvelle recrue de Kawasaki décroche ainsi la plaque de n°1 mondial, obtenue l'année précédente par notre "Guinters" sur l'Aprilia officielle... mais - assez ironiquement - installée en début de saison sur la Honda Pata, l'ancienne moto de Jonathan !

2016, 2017, 2018... Les saisons s'enchainent et les titres s'empilent pour le nouveau "Number One" de la discipline et la marque spécialisée dans le World Superbike : contrairement à ses compatriotes ou à Ducati, Kawasaki a abandonné le MotoGP pour se concentrer exclusivement sur le WSBK. Avec succès !

 Jonathan Rea poursuit et terminera sa carrière chez Kawasaki en WSBK

L'an dernier, malmené sur la première moitié de saison par le "débutant" Bautista et la Panigale V4R, le "Dieu" Rea est parvenu à éclipser le "King" Fogarty en conservant la couronne du World Superbike cinq années de suite et en cumulant 88 victoires en catégorie reine du WorldSBK.

Naturellement convoité par les adversaires de son employeur, Rea a logiquement choisi de reconduire son contrat avec Kawa : pourquoi diable changer une équipe qui gagne ? Plus surprenant en revanche, aucune durée ne figure sur le contrat... ou du moins, dans le communiqué officiel !

"La durée du contrat n'a pas été communiquée, mais il y en a bien une !", nous apprend Kawasaki France. "Jonathan Rea et son staff ont demandé à ce que la date ne soit pas publiée, et nous respectons ce choix. A part cette spécificité, c'est un contrat tout à fait "classique"".

 Jonathan Rea poursuit et terminera sa carrière chez Kawasaki en WSBK

Le sort des quintuples champions du monde de Superbike (cinq titres pilote et cinq titres constructeur) va rester lié pour "plusieurs années", se contentent d'annoncer les Verts, ravis de conserver dans leurs rangs en 2021 et 2022 (et plus encore ?) un pilote devenu "l'incarnation de Kawasaki en compétition".

Le contrat à durée indéterminée tenue secrète signé par Rea chez Kawa n'est pas sans évoquer le contrat à - très longue - durée déterminée que Marquez a scellé avec le HRC en février dernier : pour rappel, le sextuple champion de MotoGP roulera au sein du team Honda Repsol jusqu'en 2024 !

Remarquable fidélité au constructeur qui l'a élevé au rang de champion, ou regrettable manque de panache d'un papa qui compte ses billets... verts ? Le débat sur Rea (sa vie, son oeuvre, voir en bas d'article) ne manquera pas d'alimenter les discussions des fans de World Superbike privés de courses pour un gros mois encore.

 Jonathan Rea poursuit et terminera sa carrière chez Kawasaki en WSBK

Contrairement à Marc Marquez qui n'aura "que" 31 ans à la fin de son contrat avec Honda et pourra donc envisager de rester - ou devenir à nouveau ?! - champion de MotoGP sur une autre marque de motos en 2025, Jonathan Rea semble tirer à 33 ans un trait définitif sur une nouvelle aventure en WSBK, sans parler des Grand Prix.

En demeurant chez Kawasaki, le pilote nord-irlandais ne s'assure toutefois pas une paisible - suite et - fin de carrière... Arrivé cet hiver au sein du KRT et confirmé pour 2021, Alex Lowes a déjà battu son prestigieux coéquipier et occupe depuis près de cinq mois (facile, sans nouvelle course !) la tête du classement provisoire... ainsi que les pensées de Jonathan ?!

Deux autres pilotes se sont illustrés lors de la première - et seule à ce jour - épreuve du WorldSBK 2020 : à l'instar du Ninja n°22, le champion de British Superbike en titre Scott Redding sur la Ducati officielle et la nouvelle recrue du team d'usine Yamaha Toprak Razgatlioglu ont montré que les cartes étaient très bien redistribuées pour 2020...

 Jonathan Rea poursuit et terminera sa carrière chez Kawasaki en WSBK

Déclarations officielles

Jonathan Rea, Kawasaki n°65 :
"Je suis super heureux de signer un nouveau contrat avec Kawasaki et KRT (Kawasaki Racing Team). Ce que nous avons réalisé ensemble est incroyable. Notre succès est dû à une grande équipe et bien sûr à la fondation du projet : notre Ninja ZX-10RR. Je vais continuer de travailler dur, avec mon équipe et les ingénieurs de Kawasaki Heavy Industries, pour nous trouver dans les meilleures conditions à chaque course. Cette période sans compétition a ravivé un désir ardent de continuer à gagner et de continuer à améliorer mes compétences et notre moto. La course ne s'arrête jamais, tous les pilotes et constructeurs continuent de s'améliorer : nous devons faire de même. Nous pouvons maintenant nous concentrer pleinement sur la saison 2020 du WorldSBK, dont les épreuves reprendront bientôt. Je tiens à remercier Kawasaki, l'équipe et tous mes sponsors pour leur soutien continu et pour cette grande opportunité".

Guim Roda, directeur du Kawasaki Racing Team :
"Tout le monde dans l'équipe est ravi que Jonathan soit encore parmi nous. En course, rien n'est gagné d'avance, nous sommes donc très heureux que JR65 ait confirmé son avenir auprès de Kawasaki et de nous. Toutes les personnes impliquées comprennent qu'il s'agit d'un projet à long terme et que la continuité et le succès vont de pair. En tant que pilote, Jonathan a des talents incroyables qui sont très rares. Il est certain que le garder au sein de KRT nous donne la chance de façonner encore le WorldSBK et son histoire. Tout le monde est ravi de poursuivre ensemble ce voyage professionnel et personnel extrêmement enrichissant".

Steve Guttridge, directeur de la compétition Kawasaki Motor Europe :
"Depuis que Jonathan a signé son premier contrat pour courir avec nous en 2015, c'est un partenariat de rêve. Nous nous sommes donc assuré, pour le groupe Kawasaki, que notre relation perdure. Cette saison, sa sixième avec nous, signifie que JR fait partie intégrante de la famille Kawasaki et son partenariat record avec les motos Ninja est respectée de nos concurrents et a émerveillé nos fans dans le monde entier. Jonathan - avec son formidable Team65, l'équipe et nos ingénieurs - dispose une fois de plus de la combinaison parfaite pour réussir. Le professionnalisme de JR, son approche de la course - et en particulier sa mentalité - nous ont aidés, en tant que constructeur, à définir notre plan d'action vers le succès. Ensemble, nous voulons continuer à réécrire les livres d'histoire et à battre des records. Toute la famille Kawasaki et les fans de Kawasaki autour du monde se félicitent du nouvel accord pluriannuel avec Jonathan. Nous sommes impatients de découvrir le prochain chapitre de cette incroyable histoire".

Johnny, sa vie, son oeuvre

 Jonathan Rea poursuit et terminera sa carrière chez Kawasaki en WSBK

  • 2019 : Champion du monde (Kawasaki), Vainqueur 8H Suzuka
  • 2018 : Champion du monde (Kawasaki)
  • 2017 : Champion du monde (Kawasaki)
  • 2016 : Champion du monde (Kawasaki)
  • 2015 : Champion du monde (Kawasaki)
  • 2014 : 3ème Superbike WSBK (Honda)
  • 2013 : 9ème Superbike WSBK (Honda)
  • 2012 : 5ème Superbike WSBK (Honda), Vainqueur 8H Suzuka
  • 2011 : 9ème Superbike WSBK (Honda)
  • 2010 : 4ème Superbike WSBK (Honda)
  • 2009 : 5ème Superbike WSBK (Honda)
  • 2008 : 2ème Supersport WSSP (Honda)
  • 2007 : 2ème Superbike BSB (Honda)
  • 2006 : 4ème Superbike BSB (Honda), Vainqueur 300 km Suzuka
  • 2005 : 16ème Superbike BSB (Honda)
  • 2004 : Supersport BSS (Honda)
  • 2003 : 14ème championnat britannique 125 cc (Honda)

Johnny en World Superbike (Kawasaki/Honda), au 23 juin 2020

  • Départs : 283
  • Poles : 23
  • Podiums : 170
  • Victoires : 89
  • 2èmes places : 57
  • 3èmes places : 24
  • Records du tour : 68
  • Première course : Portimao 2008
  • Premier podium : Kyalami 2009
  • Première victoire : Misano 2009
  • Première pole : Assen 2010

Johnny en World Supersport (Honda)

  • Départs : 12
  • Poles : 0
  • Podiums : 6
  • Victoires : 3
  • 2èmes places : 1
  • 3èmes places : 2
  • Records du tour :

Johnny en British Superbike (Honda)

  • Départs : 50
  • Poles : 1
  • Podiums : 16
  • Victoires : 5
  • 2èmes places : 9
  • 3èmes places : 2
  • Records du tour :

Johnny en MotoGP (Honda)

  • Départs : 2
  • Misano 2012 : 8ème
  • Aragon 2012 : 7ème

.

.

.

Les derniers essais MNC

Triumph Speed Triple 1200 RR : le bilan de notre essai en vidéo

C'est l’une des bonnes surprises pour 2022 : le retour d'une grosse sportive chez Triumph ! Dérivée du tout nouveau maxiroadster maxisportif d’Hinckley, la Speed Triple 1200 RR se veut moins radicale et plus chic qu’une Superbike. MNC a pu tester cette nouvelle moto atypique, sur route et sur circuit. Essai !
Essai X-Ride 650 (17 et 21 pouces) : attention à la Mash !

Mash, marque française de motos construites en Chine, grimpe une marche supplémentaire via un monocylindre de 644 cc qui propulse notamment un attirant Scrambler en 17 pouces : la X-Ride 650. MNC l'a brièvement testé, ainsi que le prototype de présérie dans son inédite configuration trail en 21 et 18 pouces.  Essai.
Essai vidéo Honda NT1100 2022

Cap sur Tarragone (Espagne), ses routes sinueuses et ses villages pittoresques pour découvrir la nouvelle Honda NT1100. Cette moto routière inédite, extrapolée de l'Africa Twin, tiendra-t-elle toutes ses promesses ? Réponses dans notre bilan vidéo en complément de notre essai complet à lire sur MNC. 
Routière 2 commentaires
Essai Z650RS : Kawasaki lance sa petite Rétro Sport et confort !

Trois ans après la Z900RS, Kawasaki revisite plus succinctement sa Z650 afin de compléter son offre vintage. Très proche de la Z650 d’origine et accessible aux permis A2, la Z650RS (Rétro Sport) propose un look délicieusement "Zeventies", une conduite plus décontractée... et un tarif de néo-rétro chéro. Essai !
Roadster 2 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

L'Europe impose des limiteurs de vitesse pour 2022 et veut éteindre le thermique en 2035

La Commission européenne rend obligatoire les systèmes d'adaptation intelligente à la vitesse (ISA) dans les nouvelles voitures à partir de l'été 2022 et prône l'abandon de toutes motorisations thermiques - y compris hybrides - dès 2035. Deux décisions qui s'appliqueront tôt ou tard à la moto...
Sécurité routière 3 commentaires
Spidi présente ses nouvelles collections et ambitions en France

MNC a rencontré la nouvelle équipe de distribution de Spidi France lors de la présentation de sa collection d'équipements moto 2022. Objectif : reconstruire une force de vente pour mieux faire connaître l'offre de vêtements et de chaussures XPD de la marque de Sarego (Italie).
Triumph Speed Triple 1200 RR : le bilan de notre essai en vidéo

C'est l’une des bonnes surprises pour 2022 : le retour d'une grosse sportive chez Triumph ! Dérivée du tout nouveau maxiroadster maxisportif d’Hinckley, la Speed Triple 1200 RR se veut moins radicale et plus chic qu’une Superbike. MNC a pu tester cette nouvelle moto atypique, sur route et sur circuit. Essai !
Une série limitée, un concept et un projet pour les 120 ans de Royal Enfield 

Royal Enfield a dévoilé trois nouveautés au salon Eicma 2021 : une série limitée 120th Anniversary de ses Interceptor et Continental GT 650, le concept SG650 d’un futur custom, et un projet consistant à recréer sa toute première moto de 1901. Happy Birthday ! Janmadin mubaarak ho !
Les caractéristiques de la Moto Guzzi V100 "Mande-l'eau" !

Moto Guzzi dévoile au salon EICMA de Milan (Italie) la plupart des caractéristiques de sa nouvelle V100 Mandello, première moto du constructeur de Mandello del Lario propulsée par un V-twin à refroidissement liquide. Présentation.
Routière 2 commentaires
Vidéo embarquée de la Triumph Speed Triple 1200 RR à Ascari

Moto-Net.Com a été convié par Triumph à tester le tout nouveau Speed Triple 1200, dans sa version RR : un inédit et inattendu Café Racer basé sur le Speed RS, avec semi-carénage tout mignon à phare tout rond, aux demi-guidons bien bas et en avant, et aux suspensions Öhlins électroniques ! En piste.
[Vidéo] Une Yamaha R1 GYTR pour le dernier tour de Valentino Rossi

Valentino Rossi était la vedette de l'événement "One more lap" organisé par Yamaha au salon de la moto EICMA de Milan 2021, où le jeune retraité des Grands Prix s'est vu offrir une superbe YZF-R1 entièrement équipée des meilleures pièces du catalogue Genuine Yamaha Technology Racing (GYTR).

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...