• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW
Paris, le 15 janvier 2007

Jean-Michel Cavret : les ventes perdues au printemps ne se rattrapent pas...

Jean-Michel Cavret : les ventes perdues au printemps ne se rattrapent pas...

Interviewé par Moto-Net.Com, le patron de BMW Motorrad France (en recul de 6,9%) analyse le marché français du deux-roues et fait le point sur sa stratégie 2007. Avec notamment le retour de l'usine BMW en Endurance (24 Heures du Mans et Bol d'Or) !

Imprimer

L'année 2005 avait été pour le groupe allemand une année record grâce à une hausse de ses ventes de 7,2% et le passage du cap des 8 000 motos livrées (lire notre interview de Jean-Michel Cavret du 17 janvier 2005).

Pour 2006, le bilan de BMW est plus modéré : -6,9% mais 7 479 ventes tout de même. Pour Moto-Net.Com, Jean-Michel Cavret revient sur ces résultats et dresse le plan de bataille 2007 du constructeur bavarois...

Moto-Net.Com : Que vous inspire l'évolution générale du marché du deux-roues en 2006 ?
Jean-Michel Cavret, directeur de BMW Motorrad France : Premièrement, nous sommes sur un secteur porteur avec une augmentation de 9,2% dans la catégorie des 500 cc et plus. Deuxièmement, le marché français s'est orienté vers le milieu de gamme en 2006 avec une augmentation de 15,7% (48 469 unités) dans la catégorie des 500 à 750 cc, contre une augmentation de 2,9% (43 786 unités) dans la catégorie des plus de 750 cc.

Interview Jean-Michel Cavret (BMW Motorrad france : les ventes perdues au printemps ne se rattrapent pas

Moto-Net.Com : Quel bilan dressez-vous de votre année ?
J.-M. C. : Six lancements de nouveaux produits sur trois périodes un peu trop tardives confirment que les ventes perdues au printemps ne se rattrapent pas, même si nous avons terminé le dernier trimestre au dessus de la tendance du marché.

Moto-Net.Com : Êtes-vous pleinement satisfaits des résultats de vos R1200 RT, R1200 GS et K1200 GT ?
J.-M. C. : Tout à fait, c'est notre podium 2006. A noter qu'au niveau mondial, il est un peu différent : R 1200 GS, R 1200 RT et F 650 GS

Moto-Net.Com : Votre objectif des 8000 ventes n'a pas été atteint cette année. A quel point cela vous affecte-t-il ?
J.-M. C. : Avec 7 479 immatriculations, 2006 est la seconde meilleure année des dix dernières années. Donc nous sommes, en tendance, en forte progression sur le moyen terme.

Moto-Net.Com : Quels sont les modèles dont les ventes vous ont déçu et quelle en était la cause ?
J.-M. C. : Nous n'avons pas de déception particulière en termes de volume de ventes, compte tenu du lancement tardif des modèles en relation avec la saisonnalité des ventes en France.

Moto-Net.Com : Vos F800 S, F800 ST et R1200 S ont-elles "rempli leur contrat" pour leur première année ?
J.-M. C. : La F 800 S et la R 1200 S ont été lancées mi-mai. La F 800 ST n'est véritablement disponible que depuis septembre. Ces nouveaux modèles participent fortement à la dynamisation et au rajeunissement de l'image de BMW Motorrad et à l'extension de notre gamme. En cela, ils remplissent le rôle qui leur est assigné.

Moto-Net.Com : Quelle a été la bonne surprise 2006 ?
J.-M. C. : Le lancement du nouvel ABS Integral en juillet 2006, combiné à l'ASC (antipatinage) qui deviendra disponible sur la plupart de nos modèles en 2007 et qui donne une longueur d'avance en matière de sécurité aux clients de notre marque Premium. Il n'est pas inutile de rappeler que c'est BMW qui a présenté l'ABS sur la moto dès 1986 (20 ans déjà !) et nous constatons avec plaisir que nous avons suscité des adeptes chez nos confrères. Tout ce qui peut être fait en matière de sécurité doit être encouragé. Le manque de sécurité est le frein principal au renouvellement de la pyramide des âges que devrait constituer nos futurs clients. Et ce, toutes marques confondues. La progression du sentiment de sécurité sur deux roues par les utilisateurs, mais aussi par le public en général, participe au développement de notre secteur. Puisque nous sommes en période de voeux : rendons la sécurité aussi attractive que la performance ! Et c'est une sacrée performance que de rendre nos produits plus sûrs (motos + accessoires + équipements du pilote/passager). BMW Motorrad s'est engagé dans cette voie depuis longtemps, partant du principe simple qu'un client bien protégé est un client que l'on garde longtemps.

Moto-Net.Com : Quelle a été la moins bonne ?
J.-M. C. : Les pocket bikes distribuées n'importe où et utilisées n'importe comment, qui ne vont certainement pas améliorer l'image de la moto auprès de l'opinion publique.

Moto-Net.Com : Comment vos nouveautés 2007 (G650X, K1200 RSport) ont-elles été accueillies par votre réseau et par l'ensemble des motards ?
J.-M. C. : Notre réseau désormais quasi-exclusif accueille favorablement l'extension et la dynamisation de la gamme, qui comportera 19 modèles en 2007. A moyen terme, d'autres modèles viendront compléter cette offre élargie encore plus en adéquation avec l'attente du marché français.

Moto-Net.Com : En 2007, quels seront vos objectifs en termes de ventes mais aussi de réseau, d'image et de communication ?
J.-M. C. : Notre objectif 2007 est d'atteindre 8 500 ventes et d'ouvrir quelques nouvelles concessions BMW Motorrad sur des territoires où nous n'étions plus représentés, comme par exemple à Reims ou à Saint-Lô. En termes de marketing, nous souhaitons poursuivre la dynamisation de l'image de BMW Motorrad, l'une des quatre marques du BMW Group (BMW, MINI, Rolls-Royce et BMW Motorrad). Notre objectif est de séduire toujours plus de nouveaux clients à travers l'offre élargie de nos 19 modèles : l'âge moyen d'un modèle de notre gamme sera seulement de 14 mois en mars !

Moto-Net.Com : Quelle est la part d'Internet dans votre activité ?
J.-M. C. : Un tiers de notre investissement média est consacré à Internet . Notre site www.bmw-motorrad.fr permet de configurer à la carte sa moto en fonctions d'options choisies selon son souhait, de simuler un financement grâce à BMW Financial Services qui fait partie intégrante du BMW Group, de télécharger une documentation ou de demander l'envoi d'un catalogue papier. Il permet aussi de visualiser les motos d'occasions toutes marques proposées par nos concessionnaires, de se renseigner sur les stages de conduite de sécurité en France mais aussi off-road en Allemagne et en Espagne. Enfin, de multiples liens permettent d'explorer le monde BMW. Internet est incontournable de la politique de communication d'une marque Premium !

Moto-Net.Com : Quels seront vos grands rendez-vous 2007 ?
J.-M. C. : Au chapitre des événements, début mars aura lieu le lancement dans le réseau de notre nouvelle série G avec les Xcountry, Xchallenge, Xmoto et la K 1200 R Sport. En juin, ce sera au tour de la Mégamoto (lire Moto-Net du 12 octobre 2006, NDLR). Et du 29 septembre au 6 octobre aura lieu le Mondial du 2 Roues !

En compétition, tous les fans de BMW et ceux nombreux qui le deviennent noterons que sur le sable, le 11 février, notre concessionnaire de Lille, Boxer Evasion, tentera le Holeshot avec une HP2 aux mains du pilote Jean-Charles Lenain.

Enfin sur la piste, à l'invitation des organisateurs des 24 Heures du Mans (21 et 22 avril 2007) et du Bol d'Or à Magny-Cours (15 et 16 septembre 2007), l'usine BMW Motorrad revient tâter de l'endurance avec l'engagement d'un Boxer 1200 cc en catégorie Open !

Moto-Net.Com : En conclusion, quelle maxime illustrerait le mieux votre bilan 2006 ?
J.-M. C. : "Ce qui se fait sans le temps ne lui résiste pas"...

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
J'avoue que le sens de l'innovation de BMW, et le test chez le concessionnaire d'une 1150R m'ont convaincu que la BM pouvait être un choix intéressant. Après les dires de Pascal sur le tarif de la 1200R, j'ai été faire un tour sur le site BMW pour tester le configurateur. Résultat, le prix de base la 1200R est de 12000 Euros, ce qui n'est finalement pas plus cher qu'un certain nombre de roadsters européens... Reste la politique d'options : 1085 euros pour l'ABS, ça ne me paraît pas donné... 35 euros pours des clignos blancs à la place des standards, c'est carrément mesquin et énervant! La béquille centrale en option sur ce type de moto, étant donné la clientèle ciblée, je trouve ça anormal. Même chose pour l'ordinateur de bord... Cerise le gâteau : si tu rajoutes tout ce qui est options électroniques, tu arrives à 2415 Euros de surcoût. Là effectivement, ça fait vraiment mal... Surtout que je suis prêt à parier que la différence entre les motos équipées de l'ABS, ESA, ASC, ce n'est pas l'électronique mais uniquement le firmware installé dessus... En fin de compte, ce n'est pas tant le tarif de base de la machine (élevé mais justifiable), que la liste des options à rallonge et au coût parfois prohibitif. Je reste réservé sur le calcul économique dont parle BMW quand on pense à la cote de revente d'une BM.. Si j'achète une 1000CBF chez Honda par exemple, peut être que je perdrais plus proportionnellement que sur 1200R à la revente, mais je perdrai sans doute moins en valeur absolue, car à 8900 Euros (ou 9500 Euros avec ABS), ça fait forcément moins mal, y compris si on intégre le coût d'un crédit qui sera forcément plus élevé ... Et les japonaises d'aujourd'hui savent aussi se tenir en coût d'entretien de nos jours, avec des révisions tous les 10000 Kms.
Bestof: 
1
Lectures: 
0
Je ne voudrais pas faire dans l'excès de prosélythisme pro-BM, mais il faudrait tout de même savoir ce que vous voulez les gars ! Si, si, le beurre, l'argent du beure, l'emballage, la crémière, et pourquoi pas sa fille encore ?? :-) Je lis "sliding", et je suis toujours autant exaspéré par les litanies sans fin sur le prix des BMW ! Cela fait 20 ans que je lis les mêmes choses, et c'est fatiguant à la fin ! Deux choses: 1) On ne peut pas avoir un produit typé "haut de gamme" au prix d'un paillasson, une Mercedes est tout de même mieux foutue qu'une Hyundai, une chaussure de sport italienne sera bien plus confortable qu'une chinoise, on peut faire mille comparaison de cet ordre ! BMW coûte cher à l'achat, oui, mais il y a de nombreuses choses que l'on ne trouve pas chez les autres, à commencer par un effort de recherche et d'inovations technologiques supérieur (ABS, injection, catapyseur, telelever, paralever, maintenant antipatinage, etc..) Tout a un prix, on est preneur ou pas, mais il faut assumer, vous n'en voulez pas ? ce ne sont pas les motos concurrentes qui manquent, mais cessez de geindre sur le prix uniquement ! 2) si l'on compte l'usure des consommables de machines surpuissantes telles qu'on les trouve à la concurrence, ce ne sont pas seulement les kits chaînes qu'ils faut comparer au cardan sans entretien, mais aussi l'usure des gommes, il y a aussi les intervalles d'entretien, et encore la tenue à la revente ! Si l'on compare vraiment tout, il y a de fortes chances que "l'investissement" soit tout bonnement meilleur avec une BMW !!!! Et l'on roule alors sur une machine sûre, facile à vivre et à piloter, pour longtemps ! Pour Fred maintenant: Je serais curieux qu'il nous donne le détail de la "statistique" à laquelle il se réfère ? Car au quotidien, je ne sais combien de fois j'ai éviter de me casser la pipe grâce à l'ABS, à chaque mauvaise surprise comme le gras, les gravillons et j'en passe !! Ce n'est pas parce que ce même système me gave en conduite sportive sur le sec que je le renie ! (j'en ai un déconnectable maintenant, sur R 1200S ! ) Tu veux savoir ce qu'il te reste comme marge ? t'as deux choix, l'ABS justement, qui s'en occupe, ou l'habitude de sa machine, je ne veux pas parler sans savoir si tu change souvent de moto ou pas, mais à mon sens, on finit toujours pas savoir "où on en est" avec les kilomètres qui augmentent ! Avec le meilleur freinage du monde, sans avoir "joué avec les limites" et sans beaucoup de pratiques, on ne sait pas non plus où sont les limites...., non ? Pour en finir avec le pognon, je ne trouve pas que ma R 1200 S avec ABS, poignées chauffantes, Ohlins et jantes larges soit vraiment plus chère que les autres sportives du marché, lesquelles n'afficheront jamais le même comfort et la même polyvalence, quand aux RT très équipées, on nên parle pas, elles sont "hors catégories" quand à ce qu'elles apportent au quotidien, vous n'avez qu'à demander aux motards qui sont dessus tout le temps, par tous les temps ! Allez, je laisse un peu de places aux autres ! Appel de phare, Emmanuel
Bestof: 
1
Lectures: 
0
Ouais, ben pour repasser le cap des 8000 ventes, va falloir revoir votre politique tarifaire. Je suis passé chez BM pour un devis sur la dernière R 1200 R, c'est bien simple, à 13000 euros, tout est en option. Béquille centrale, ordi, bulle, poignées passagers/platine top casse etc ... Yen avait pour plus de 3000 euros qomme qui rigole, on crois rêver. C'est pas parce qu'on a les moyens de s'offrir une BM qu'on dépense son argent comme un con ! Ce sera la maxime du jour :-)
Bestof: 
1
Lectures: 
0
Bonjour à toutes et tous ! Que voilà une bonne idée !! l'endurance. Un genre de compétition qui à coup sûr, devrait permettre à BMW de continier la (re)dynamisation de son image, tout en s'inscrivant dans les valeurs de qualité et de fiabilité qui se retrouvent logiquement dans cette discipline ! J'applaudis :-) Je regrette seulement que ce retour vers un peu plus d'agressivité envers une concurrence obsédée par la performance n'arrive que maintenant, je roule en BMW depuis 1987, que des "S", et j'attendais ce qui se passe chez BMW depuis 2 ou 3 ans depuis presque autant de temps !! depuis l'été dernier, je suis en R 1200 S, et je suis impatient de voir ce "qu'ils" sauront tirer de cette étonnante mécanique ! Peut-être des pièces "spéciales performance", si 'intérêt de la marque pour cette discipline se confirme ??? Gasp ! :-))) A vous lire, Emmanuel, Bâle.

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les pilotes MotoGP s'expliquent après le Grand Prix d'Aragon 2020

La descente aux enfers de Fabio "El Diablo" Quartararo, l'extraordinaire remontada d'Alex Rins, la nouvelle dimension d'Alex Marquez, la récompense du métronome Joan Mir, etc. Moto-Net.Com revient sur les faits marquants du GP d'Aragon à travers les déclarations des pilotes... et quelques notes.
BMW Motorrad offre un lifting et des extensions à sa R1250RT 2021

Ce n'est pas une radicale révolution, ni une simple évolution que propose BMW Motorrad avec sa R1250RT pour la prochaine saison de "Moto GT". La routière allemande dispose d'une toute nouvelle tête, drôlement bien faite. MNC vous livre ses infos, BMW vous explique tout en vidéo...
Routière 1 commentaire
Essai Aprilia RS 660 : une demi-portion pour un plein de sensations

L'inédite RS 660 débarque en novembre 2020 ! Combien vaut la première sportive Aprilia de moyenne cylindrée, équipée du nouveau Twin issu du V4 de Superbike, d'une électronique de pointe, d'une partie-cycle optimisée et d'un look modernisé ? 11 050 euros. Que vaut-elle ? Réponse dans notre essai MNC.
Sportive 1 commentaire
Nouveau Honda Forza 750 : infos et mise en perspective avec la concurrence maxi-scooters

Honda lève comme prévu le voile sur son importante nouveauté 2021 : le Forza 750, nouveau scooter sport-GT conçu sur la base de l'Integra et du X-ADV 750. Ce maxi-scoot' inédit entend challenger la référence Yamaha Tmax avec sa ligne dynamique et ses technologies particulières. Présentation, comparaison avec ses rivaux désignés, fiche technique, photos et vidéo : la totale !
Scooters 16 commentaires
GP d'Aragon MotoGP 2020 : Rins nouveau vainqueur, Mir nouveau leader

La pole de Fabio Quartararo a fait pschitt... Bien parti, notre savoureux "20 français" a très mal fini ce GP d'Aragon dont le podium est gravi par trois pilotes espagnols : Alex Rins est le huitième vainqueur en MotoGP 2020, Alex Marquez confirme sur le sec et Joan Mir prend les rênes du championnat ! Compte-rendu.
GP d'Aragón 48 commentaires
Rentrée 2020 : ça roule toujours pour le marché moto et scooter français

En progression de +17,2% en août, le marché français du motocycle a maintenu le rythme sur le mois de septembre, toujours plus chargé : les immatriculations (en 125 cc et plus) ont augmenté de +17% pour atteindre 17 477 unités. MNC fait le point avec la concession Harley-Davidson RoadStar 92.
Septembre 1 commentaire
Yamaha revend le motoriste Motori Minarelli à Fantic Motor

Yamaha Motor Europe s'apprête à revendre ses titres de propriété de Motori Minarelli - détenu à 100% par le blason japonais depuis 2002 - au constructeur italien Fantic. Cette transaction vise à renforcer la coopération entre les deux entreprises, annonce la marque aux trois diapasons. Décryptage.
Vie des entreprises 1 commentaire

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...