• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW MARCHÉ 2007
Paris, le 14 janvier 2008

Jean-Michel Cavret : entrer dans un segment de milieu de gamme n'est pas chose aisée

Jean-Michel Cavret : entrer dans un segment de milieu de gamme n'est pas chose aisée

Avec 7.592 immatriculations, BMW affiche une hausse de 1,4% sur le marché français du motocycle. Jean-Michel Cavret, directeur de BMW Motorrad France, établit pour Moto-Net.Com le bilan 2007 de la marque allemande et nous dévoile ses objectifs pour 2008.

Imprimer

Moto-Net.Com : Que vous inspire l'évolution générale du marché du deux-roues en 2007 ?
Jean-Michel Cavret, directeur de BMW Motorrad France :
Le marché des "500 cc et plus" est à +0,2% a fin décembre 2007. Difficile d'estimer les effets de la fin de l'Euro 2 dans les immatriculations. Le marché a tendance à être tiré vers le bas en terme de prix, sous l'influence d'une part de la faiblesse du yen (-70% versus l'euro depuis 2000) et du dollar US, ainsi que de l'arrivée des constructeurs chinois en petites cylindrées. La part du scooter sur le marché "125 cc et plus" continue à croître en doublant pratiquement en 5 ans : 22,1 % en 2002 et 41,5 % à fin octobre 2007.

M-N.C : Quel bilan dressez-vous de votre année ?
J.-M. C. :
Année intermédiaire pour BMW, même si nous avons repris notre marche en avant dans un marché stagnant : 7590 à fin décembre 2007 contre 7479 en 2006, cela représente une hausse de 1,5 % (la différence avec le 1,4% issu des stats de la CSIAM provient de la prise en compte ou non des résultats du C1 : 5 ventes en 2006 et 2 en 2007, NDLR). Pour rappel, le record BMW en France est de 8034 immats motos en 2005. Par contre, toute notre gamme et nos stocks sont prêts pour l'euro 3 au 1er janvier 2008 sans avoir eu à recourir à des immatriculations forcées.

Jean-Michel Cavret - Interview BMW : Bilan 2007

M-N.C : Êtes-vous pleinement satisfaits des résultats de vos meilleures ventes : R1200 RT, R1200 GS et R1200 R ?
J.-M. C. :
Lancée en 2005, la R 1200 RT est toujours notre cheval de bataille en France. Dans sa 3ème année, elle tangente toujours les 2000 immatriculations (2467 en 2005, 1972 sur 2006 et 1938 en 2007) sans véritable signe d'essoufflement. La reconnaissance des qualités et la progression constante de la R 1200 GS (1178 immats en 2007) et de sa version Adventure (623 en 2007) nous réjouit au plus haut point. Au cumul, ces deux versions talonnent les volumes de la R 1200 RT. Il faut avoir en tête que c'est le modèle R 1200 GS qui est le plus vendu dans le monde : une BMW sur trois vendues est une R 1200 GS. C'est la moto des grands voyages, de l'aventure, de la découverte, en un mot de l'évasion. La R 1200 R, le roadster en version Boxer, a pleinement atteint ses objectifs (1133 immats en 2007). Introduit en septembre 2006 avec le nouvel ASC (antipatinage), il fait de plus en plus d'adeptes et sa puissance full (109 ch en sortie moteur et donc 100 ch à la roue arrière) est parfaite pour la législation française.

M-N.C : Quels sont les modèles dont les ventes vous ont déçu, quelle en était la cause ?
J.-M. C. :
Les médias sont encore plus pressés que les constructeurs de mesurer les succès ou les éventuels échecs des nouveautés... L'image assez précise de BMW Motorrad pour des nouvelles motorisations (par exemple, notre nouveau 800 cc vertical twin) nécessite un peu de temps pour être perçue, remarquée et s'imposer. Il faut plusieurs milliers de motos dans nos rues et sur nos routes pour créer un effet de parc pour un modèle déterminé. Une moto est une affiche vivante. Cette visibilité crée une spirale positive qui favorise la vente du modèle. Avec l'arrivée des F 650 GS et F 800 GS, cette nouvelle motorisation va prendre un sérieux coup de fouet, le premier modèle équipé de ce nouveau moteur, la F 800 S, n'ayant été lancée qu'en mars 2006.

M-N.C : D'après vous, vos nouveautés 2007 (série G650 et K 1200 R Sport, lire Moto-Net.Com du 12 octobre 2006 et Essai Moto-Net.Com du 3 août 2007) ont-elles "rempli leur contrat" pour leur première année ?
J.-M. C. :
Entrer dans un segment de milieu de gamme où la guerre des prix règne n'est pas chose aisée pour un constructeur européen, qui plus est Premium. Notre nouvelle série G et ses trois modèles Xcountry, Xchallenge et Xmoto ont fait parler du dynamisme de la marque, et c'était l'objectif principal qui leur était assigné. Les volumes n'ont pas été tout à fait au rendez-vous malgré des qualités produits indéniables. La K 1200 R Sport et ses trop nombreux chevaux... pour la France a souffert aussi de cette législation.

M-N.C : Quelle a été la bonne surprise 2007 ?
J.-M. C. :
La confirmation de l'attrait de nos valeurs sûres comme la R 1200 RT, la R 1200 GS et la R 1200 R. La restitution par le marché de la perception du dynamisme de BMW Motorrad.

R1200RT - Interview BMW : Bilan 2007

M-N.C : Quelle a été la moins bonne ?
J.-M. C. :
L'impact néfaste des mini motos sur l'image de notre secteur. Nous n'avions pas besoin de cela...

M-N.C : Quel a été selon vous l'évènement marquant de l'année 2007 dans le monde du deux-roues ?
J.-M. C. :
La prise de conscience accélérée de la nécessité pour notre "petit" secteur deux-roues d'apporter sa petite pierre à l'édifice de la protection de l'environnement et de la lutte contre la pollution, pour la qualité de l'air mais aussi et surtout contre les nuisances sonores.

M-N.C : Quelles est la situation de BMW Motorrad à l'échelle européenne et mondiale ?
J.-M. C. :
Je laisserai le soin à Munich qui doit compiler actuellement les résultats de faire ses commentaires, mais vu de France on constate que le BMW Group a réaffirmé son intérêt pour le secteur moto avec le rachat d'une seconde marque : Husqvarna.

On peut néanmoins citer la confirmation de la justesse de la stratégie Premium de BMW Motorrad autour de la protection de l'environnement : moteur exclusivement 4-temps, injection avec coupure d'injection en décélération sur tous les modèles, catalyseur standard depuis de nombreuses années sans attendre que cela ne devienne obligatoire. Sans oublier la sécurité avec la présentation de l'ABS sur une moto dès 1986 et sa commercialisation dès 1988. L'ABS est en standard ou en option sur toute la gamme, HP2 Sport inclus. Enfin BMW a effectué un nouveau pas en avant avec l'introduction de l'ASC (antipatinage) sur la R 1200 R et son déploiement sur huit modèles de la gamme, ainsi que du RDC (témoin d'alerte en cas de chute de la pression des pneus) sur douze modèles.

M-N.C : Comment vos nouveautés 2008 (HP2 Sport, nouvelles "GS" et G 450 X, lire Moto-Net.Com du 1 octobre 2007 et Moto-Net.Com du 9 novembre 2007) ont-elles été accueillies par votre réseau et par l'ensemble des motards ?
J.-M. C. :
Présentée en première mondiale le 28 septembre à Paris, la HP2 Sport qui s'est illustrée en version racing au Mans et à Magny-Cours est un clin d'oeil au public français. C'est une véritable machine "homologuée" taillée pour le circuit et réservée à une clientèle de connaisseurs perfectionnistes .Nous espérons les contenter à partir de mars.

Quant aux cinq nouveautés présentées le 6 novembre à Milan, les nouvelles R 1200 GS et R 1200 GS Adventure retiennent la plus grande attention. Sur ces modèles aboutis, les améliorations dont elles bénéficient (par exemple, la suspension pilotée ESA) leur redonne une longueur d'avance. Elles seront disponibles dès fin janvier.

Ce sont les F 650GS et F 800 GS qui suscitent le plus de curiosité auprès des prospects qui pourront les essayer mi-mars. Ces modèles tous chemins à partir de 8200 euros en version 650 cc ouvrent les portes de BMW à une frange importante de nouvelle clientèle potentielle.

Notre réseau de concessionnaires a le sentiment, partagé avec nous, de tenir en mains des atouts pour mieux répondre à l'attente du marché français.

En ce qui concerne la nouvelle Enduro G 450 X, c'est un peu tôt pour en parler, sa commercialisation étant prévue en juillet 2008. Nul doute que ses premiers pas lors du WEC 2007 n'ont pas laissé la "planète Enduro" indifférente...

R1200GS - Interview BMW : Bilan 2007

M-N.C : En 2008, quels seront vos objectifs en termes de ventes mais aussi de réseau, d'image et de communication ?
J.-M. C. :
Comme tous les patrons de la terre, notre objectif sera de faire mieux que l'année précédente. Six nouveautés devraient nous y aider. En termes de réseau, notre stratégie de représentation exclusive est réaffirmée avec la présence majoritaire de concessionnaires exclusivement moto (deux tiers) complété par un tiers de concessionnaires mixtes (autos/motos) afin d'assurer une bonne couverture du territoire. Nous tenons beaucoup à la forte identité moto de notre réseau.

M-N.C : La part d'Internet a-t-elle augmenté dans votre activité en 2007 : site officiel, sites de concessionnaires, impact sur les ventes de véhicules neufs et d'occasions, visibilité, publicité ?
J.-M. C. :
En tant que marque Premium, nous nous devons d'être aussi aux avant-postes dans le domaine de la communication. Je vous recommande de visiter notre site www.bmw-motorrad.fr et ses différents liens pour vous en convaincre.

M-N.C : Quels seront vos grands rendez-vous 2008 : événements, compétitions, partenariats ?
J.-M. C. :
Dans le réseau : les Rendez-vous "Evasion" du 14 au 16 mars avec l'essai des nouveautés chez les concessionnaires. Sur la piste : les 24H du Mans les 19 et 20 Avril et le Bol d'Or là Magny-Cours les 13 et 14 septembre avec la HP2 Sport. Et en Enduro avec le WEC (championnat du Monde d'enduro) les 26 et 27 juillet à Uzerche (Corrèze) et les 11 et 12 Octobre à Alès (Gard).

M-N.C : Avec les F800, la série G (Xcountry, XChallenge et Xmoto) et tout récemment les GS 650 et 800, BMW cherche à rajeunir son image. Observez-vous un rajeunissement de votre clientèle ces dernières années ?
J.-M. C. :
C'est clair et net, la phrase qu'on entend le plus souvent est : "qu'est ce que vous bougez chez BMW !".

M-N.C : En conclusion, quelle maxime illustrerait le mieux votre bilan 2007 ?
J.-M. C. :
"On a toujours tort d'avoir raison trop tôt", mais quelques années plus tard c'est tout de même réconfortant d'avoir vu juste...

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Duel vidéo Honda Africa Twin Vs Suzuki V-Strom 1050

Le Journal moto du Net oppose la Honda Africa Twin 1100 à la Suzuki V-Strom 1050 : duel vidéo !
Horaires et objectifs du GP de Teruel MotoGP 2020

Alors qu'il ne reste que quatre courses à disputer, le championnat du monde MotoGP 2020 est désormais mené par Joan Mir au détriment de Fabio Quartararo... Horaires, enjeux et programme de la 11ème manche de cette bien étrange mais captivante saison : le Grand Prix moto de Teruel, qui réinvestit le circuit d'Aragon (Espagne).
Champions du monde : Jonathan Rea et Kawasaki passent la six en Superbike

Cette année encore, Jonathan Rea a été le plus fort : le "Number One" du World Superbike a décroché un sixième titre d'affilée lors de la finale à Estoril (Portugal). Avec son coéquipier Alex Lowes et son collègue Xavi Forés, il a également assuré à Kawasaki un sixième titre constructeur.
MV Agusta rejoint BMW chez le loueur de motos Hertz Ride

Hertz ne propose plus uniquement des motos BMW à la location ! Le géant de la location de véhicules américain collabore désormais avec le petit constructeur de motos italien MV Agusta et propose dès aujourd'hui deux modèles dans quatre agences françaises... Explications.
[Vidéo] Ducati présente le nouveau V4 Granturismo de la Multistrada 2021

En 2021, la Multistrada dit "ciao" au bicylindre et "benvenuto" au 4-cylindres ! Après la sportive Panigale et le roadster Streetfighter, le maxitrail Ducati reçoit sa propre version - à ressorts ? - du V4 surnommé Granturismo au lieu de Stradale... Présentation MNC et vidéo - du boss de - Ducati !
Essai Aprilia RS 660 : une demi-portion pour un plein de sensations

L'inédite RS 660 débarque en novembre 2020 ! Combien vaut la première sportive Aprilia de moyenne cylindrée, équipée du nouveau Twin issu du V4 de Superbike, d'une électronique de pointe, d'une partie-cycle optimisée et d'un look modernisé ? 11 050 euros. Que vaut-elle ? Réponse dans notre essai MNC.
Sportive 1 commentaire
Rentrée 2020 : ça roule toujours pour le marché moto et scooter français

En progression de +17,2% en août, le marché français du motocycle a maintenu le rythme sur le mois de septembre, toujours plus chargé : les immatriculations (en 125 cc et plus) ont augmenté de +17% pour atteindre 17 477 unités. MNC fait le point avec la concession Harley-Davidson RoadStar 92.
Septembre 1 commentaire

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...