• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#VALENCIAGP - PREVIEW
Paris, le 12 novembre 2019

Horaires et enjeux du Grand Prix de Valence MotoGP 2019

Horaires et enjeux du Grand Prix de Valence MotoGP 2019

Le championnat du monde MotoGP 2019 se termine ce week-end à Valence (Espagne) sur le circuit Ricardo Tormo ! Présentation, horaires, déclarations et rétrospectives du GP de Valence, 19ème et dernière course de la saison...

Imprimer

Le Grand Prix de Valence 2019 marque comme chaque année depuis 17 ans le dénouement de la saison MotoGP, sur le circuit étroit - et antihoraire - Ricardo Tormo à deux pas de Cheste (Espagne). Marc Marquez aborde cette finale à domicile en terrain conquis, après avoir coiffé son 8ème titre - dont six en MotoGP - dès le GP de Thaïlande en ayant maté toute forme d'opposion du début à la fin.

A ce jour, l'espagnol de 26 ans compte onze victoires et six secondes places sur 18 épreuves disputées : sa chute par précipitation au GP des Amériques est le seul raté à sa démonstration ! Cette campagne proche de la perfection aboutit à un nouveau record : celui du nombre de points marqués en catégorie reine (395 avant cette finale). Douze de plus que la précédente référence atteinte par Jorge Lorenzo en 2010 (383 points) !

Au terme de cette 19ème course (18 pour Lorenzo en 2010), Marquez devrait donc - sauf "vents contraires" - dépasser la barre symbolique des 400 points ! L'objectif du pilote Honda est désormais d'accéder à la troisième couronne encore en jeu : celle du titre par "équipe", que le HRC pourrait ajouter aux sacres "pilote" et "constructeur" déjà acquis.

Le HRC et Ducati Factory au coude à coude

Le team officiel japonais est au coude à coude avec Ducati pour cette distinction avec seulement deux points d'écart : 430 pour le HRC et 432 pour l'équipe d'usine italienne. Honda a donc besoin d'un nouveau bon résultat de son chef de file, si possible soutenu par le réveil de son transparent coéquipierJorge Lorenzo ! La lutte s'annonce d'autant plus serrée que les Ducati sont désormais performantes sur tous types de tracés, y compris aussi tortueux que Valence comme en témoigne la victoire de Dovizioso sur piste mouillée en 2018.

L'italien, justement, est assuré de sa deuxième place au championnat du monde 2019, comme les deux années précédentes. "Dovi" s'est néanmoins montré beaucoup moins menaçant que les saisons passées : "l'écart sur Marc est trop grand, ridiculement grand", reconnaît-il avec objectivité après avoir signé seulement deux victoires cette saison (Qatar et Autriche). Insuffisant pour enrayer la "machine à succès" Marquez...

L'attribution de la troisième place est encore ouverte : fort de son excellente fin de saison, Maverick Viñales en est pour l'instant titulaire avec 201 points. L'officiel Yamaha est passé devant Alex Rins à la faveur de sa brillante victoire lors de la dernière course en Malaisie, que le pilote Suzuki a terminé à la cinquième place. Mais l'écart entre les deux espagnols n'est que de sept points, alors que les virages serrés de Valence sourient en principe autant à la M1 qu'à la GSX-RR !

Cinquième avec 176 points, Danilo Petrucci est hors jeu pour la troisième place puisque son écart sur Viñales est de 25 points et qu'il ne compte qu'une seule victoire contre deux à ce jour pour l'espagnol. Même si l'italien s'imposait et que l'espagnol inscrivait un résultat blanc, "Mack" l'emporterait à égalité de points sur "Petrux" grâce à son nombre supérieur de podiums.  Scénario à vrai dire peu probable au regard des difficultés du pilote officiel Ducati, qui a égaré le mode d'emploi de sa GP19 depuis sa victoire en Italie... et le renouvellement de son contrat qui a suivi peu après en Allemagne !

Quartararo et Zarco au centre des attentions !

La menace pour "Petrux" vient surtout du pilote qui le suit au provisoire : le fantastique débutant français, Fabio Quartararo ! Le pilote Yamaha Petronas-SRT n'est qu'à quatre longueurs et connaît comme sa poche le circuit de Valence pour l'avoir arpenté lors de ses débuts en championnat espagnol. "El Diablo" est même mathématiquement encore en lice pour la 4ème place avec ses 22 points de retard sur Rins...

Un certain Valentino Rossi va également ajouter du piment à cette lutte pour les places d'honneur : l'italien, 7ème au classement, accuse respectivement six points de retard sur Quartararo et dix sur Petrucci. Même si Valence n'est pas son circuit préféré (surtout depuis sa chute éliminatoire face à Hayden en 2006 !), une réaction d'orgeuil du doyen du MotoGP n'est pas à exclure : tant mieux pour le spectacle !

Enfin, l'attention sera de nouveau focalisée sur le box Honda-LCR au sein duquel Johann Zarco effectuera sa troisième et dernière pige sur la RCV 2018 de Takaaki Nakagami. Le français - fauché par Mir à Sepang - sera assurément revanchard à Valence pour aller chercher une place possible dans le Top 5. Sauf retournement de situation, cette finale sera sa dernière course MotoGP avant 2021... sauf si Lorenzo décidait finalement de jeter l'éponge pour 2020.

Ce scénario improbable - et démenti fermement par l'intéressé lui-même ! - reste encore en tête des plus fortes rumeurs : certains croient savoir que le majorquin attendrait les premiers tests du prototype 2021 prévus mardi et mercredi pour se décider ou non à rempiler. L'enjeu ? Déterminer si la nouvelle RC213V est aussi délicate à manier que l'actuelle, qui se montre rétive du train avant du fait de son gain de puissance obtenu l'hiver dernier. Un aspect critiqué par Lorenzo et Crutchlow et dont seul Marquez parvient à s'accommoder...

Cette retraite de Lorenzo semble cependant tenir du fantasme, d'autant que ni le majorquin ni Honda n'ont envie de payer la note en cas de rupture de contrat anticipée : on parle d'une somme d'environ 4 millions d'euros, alors même que Lorenzo - résident suisse - serait justement depuis cet été dans le viseur du fisc espagnol...

A noter qu'avec le forfait de Miguel Oliveira au GP de Valence, Johann Zarco est en mesure de récupérer sa 17ème place au championnat puisque seulement trois points séparent le français du pilote KTM-Tech3 : 33 points contre 30 !

Déclarations et objectifs des pilotes

Marc Marquez, Honda officielle n°93 (champion du monde depuis le GP de Thaïlande avec 395 points) : "Tout d'abord, je tiens à remercier toutes les personnes qui sont venues célébrer ma victoire à Cervera. C'est toujours très particulier de faire cette fête et avoir mon frère à mes côtés en tant que champion du monde était vraiment magique. Maintenant on se remet au travail avec l'objectif de gagner le championnat par équipe à Valence, mais on est déjà tourné vers 2020 et on continue à essayer quelques options avant de passer en mode test après la course. Nous allons essayer de donner encore un chouette spectacle aux fans avant l'hiver !"

Andrea Dovizioso, Ducati officielle n°4 (2ème au championnat avec 256 points) : "Le circuit de Cheste n'a jamais été vraiment facile pour nous, même s'il est vrai que l'année dernière nous avions remporté une belle victoire sous la pluie, ce qui a prouvé que tout pouvait arriver. Personnellement, je veux vraiment terminer la saison avec un bon résultat en sachant que j'ai tout donné jusqu'à la fin. Le niveau du championnat ne cesse de monter, on l'a vu lors des trois dernières courses hors d'Europe, mais je fais confiance à mon travail pour bien finir le championnat".

Maverick Viñales, Yamaha officielle n°12 (3ème au championnat avec 201 points) : "Je suis très heureux d'arriver à Valence en pleine forme physique et dans un bon état d'esprit après ma victoire en Malaisie. Nous travaillons très bien avec l'équipe et tout ce qu'on a accompli au cours de la saison porte maintenant ses fruits. Nous avons trouvé la formule pour continuer à développer la moto 2020 et c’est ce que nous faisons. Mon objectif pour ce week-end est de terminer la saison avec une autre victoire ou au moins avec un autre podium, afin d’être le premier pilote Yamaha au monde au classement général et le troisième au classement général. Je suis impatient de commencer à travailler pour la saison prochaine. Je pense être un sérieux candidat sur cette course et on se battra pour la victoire dès le début du week-end. Je veux vraiment montrer que nous sommes prêts à nous battre pour la victoire".

Alex Rins, Suzuki officielle n°42 (4ème au championnat avec 194 points) : "C’est la dernière course de l’année donc je veux bien faire et c'est un circuit où j'aime beaucoup piloter. Il y a toujours beaucoup de fans et une bonne ambiance ! Je suis impatient d'y être et j'espère bien terminer cette saison positive". 

Danilo Petrucci, Ducati officielle n°9 (5ème au championnat avec 176 points) : "Pour moi cette course est très importante car après une deuxième moitié de saison assez compliquée, je veux terminer l'année sur un bon résultat. Je ne pense pas que nous soyons si loin, mais nous devons encore résoudre quelques détails pour être plus compétitif en course. Valence est un circuit que j’aime bien et ces derniers jours j’ai bien récupéré des conséquences de ma chute en Australie, donc je pense que nous pouvons faire une bonne course".

Fabio Quartararo, Yamaha satellite n°20 (6ème au championnat avec 172 points) : "L'objectif est de terminer l’année à Valence sur une bonne dernière course. Nous sommes sur le point de remporter le championnat des pilotes indépendants avec un écart de plus de vingt points par rapport à Jack Miller. L'autre objectif sera donc de sécuriser cette victoire. Le réglage de ma moto est complètement différent de celui de ma dernière course à Valence il y a 12 mois. J'ai plus d'expérience en tant que pilote et l'équipe aussi, donc nous devrions pouvoir aller beaucoup plus vite cette fois-ci mais ce sera toujours utile de comparer les données d'il y a un an pour voir où nous pouvons encore progresser. J’ai gagné quatre courses sur le circuit Ricardo Tormo en championnat espagnol et c’est ici que j'ai piloté une moto de MotoGP pour la première fois, donc Valence m'évoque beaucoup de bons souvenirs".

Valentino Rossi, Yamaha officielle n°46 (7ème au championnat avec 166 points) : "Le dernier GP de 2019 est arrivé. La saison n'a pas été facile, mais nous nous sommes améliorés sur les dernières épreuves. En Malaisie nous avons fait une bonne course et nous allons essayer de faire la même chose à Valence. Nous voulons essayer de monter sur le podium. Après le dernier Grand Prix il y aura deux essais, un à Valence et un à Jerez. Ce seront des semaines très importantes et nous ferons de notre mieux !"

Joan Mir, Suzuki officielle n°36 (12ème au championnat avec 83 points) : "J’ai souffert à Sepang à cause de l’humidité et c’est un point qui ne me préoccupe pas à Valence. Pendant le week-end en Malaisie nous avons fait quelques progrès et je me sentais vraiment bien avec la moto, mais je n’ai pas pu le montrer à cause des conditions. J'espère que je pourrai vraiment bien faire en Espagne". 

Jorge Lorenzo, Honda officielle n°99 (19ème au championnat avec 25 points) : "Valence est un circuit assez différent des autres. Il est très étroit par rapport à Phillip Island et Sepang et il peut faire assez frais, surtout le matin. C'est un aspect qu'on devra prendre en compte. Après une course plus positive en Malaisie, je m'efforce de continuer à progresser et faire tout ce qui est en mon pouvoir pour aider Repsol Honda à remporter le championnat par équipe".

A suivre sur MNC : restez connectés !

Rétrospective des Grands Prix de Valence MotoGP

Horaires du Grand Prix de Valence MotoGP 2019

Jeudi 14 novembre 2019

  • Essais libres 1 MotoE : 16h00 à 16h30
  • Conférences de presse MotoGP : 17h00 et 18h00

Vendredi 15 novembre 2019

  • Essais libres 1 Moto3 : de 09h00 à 09h40
  • Essais libres 1 MotoGP : de 09h55 à 10h40
  • Essais libres 1 Moto2 : de 10h55 à 11h35
  • Essais libres 2 MotoE : de 11h50 à 12h20
  • Essais libres 2 Moto3  : de 13h15 à 13h55
  • Essais libres 2 MotoGP  : de 14h10 à 14h55
  • Essais libres 2 Moto2  : de 15h10 à 15h50
  • Qualifications MotoE (E-pole) : 16h05

Samedi 16 novembre 2019

  • Essais libres 3 Moto3 : de 09h00 à 09h40
  • Essais libres 3 MotoGP : de 09h55 à 10h40
  • Essais libres 3 Moto2 : de 10h55 à 11h35
  • Qualifications Moto3 QP1 : de 12h35 à 12h50
  • Qualifications Moto3 QP2 : de 13h00 à 13h15
  • Essais libres 4 MotoGP : de 13h30 à 14h00
  • Qualifications MotoGP Q1 : de 14h10 à 14h25
  • Qualifications MotoGP Q2 : de 14h35 à 14h50
  • Qualifications Moto2 QP1 : de 15h05 à 15h20
  • Qualifications Moto2 QP2 : de 15h30 à 15h45
  • Départ Course 1 MotoE : 16h15

Dimanche 17 novembre 2019

  • Warm-up Moto3 : de 08h20 à 08h40
  • Warm-up Moto2 : de 08h50 à 09h10
  • Warm-up MotoGP : de 09h20 à 09h40
  • Départ course 2 MotoE : 10h05
  • Départ course Moto3 : 11h00
  • Départ course Moto2 : 12h20
  • Départ course MotoGP : 14h00 

Les données pneumatiques du GP de Valence 2019

"Valence est un circuit unique car il est confiné dans un grand stade", rappelle Piero Taramasso, manager du département sportif deux-roues Michelin. "Son tracé et la période de l’année nous offrent deux challenges à relever. Il peut faire très beau dans cette région de l’Espagne et c’est parfait pour des courses en novembre, mais il peut aussi faire très froid les matins. Pour cela, nous avons besoin d’une gomme qui monte très vite en régime. Il faut aussi qu’elle fonctionne quand la piste se réchauffe et qu’elle supporte les enchaînements de virages serrés. Le côté gauche ne refroidit pratiquement jamais car les motos passent beaucoup de temps sur cet angle sur un tour. L’asymétrie du pneu doit être parfaitement conçue pour répondre à ces contraintes. C’est peut-être le dernier rendez-vous de l’année, mais pour nous, c’est l’un des plus importants avec le couronnement du premier champion de FIM Enel MotoE World Cup et le coup d’envoi des préparatifs pour 2020 avec deux jours d’essais après la course de MotoGP".

Le circuit Ricardo Tormo de Valence

  • Vainqueur 2018 : Andrea Dovizioso (Ducati)
  • Pole position 2018 : Maverick Viñales (Yamaha) en 1'31.312
  • Meilleur tour en course 2018 : Andrea Dovizioso en 1'41.863
  • Record absolu du circuit : Jorge Lorenzo (1'29.401) en 2016
  • Record en course : Jorge Lorenzo (1'31.171) en 2016
  • Rotation : sens inverse des aiguilles d'une montre
  • 14 virages : 9 à gauche et 5 à droite
  • Longueur : 4005 m
  • Largeur : 12 m
  • Ligne droite : 876 m
  • Distance de course : 108,135 km (27 tours)

Circuit du Grand Prix de Valence MotoGP 2018

Classement du championnat du monde MotoGP 2019 avant Valence

  1. Marc MARQUEZ Honda 395
  2. Andrea DOVIZIOSO Ducati 256
  3. Maverick VIÑALES Yamaha 201
  4. Alex RINS Suzuki 194
  5. Danilo PETRUCCI Ducati 176
  6. Fabio QUARTARARO Yamaha 172
  7. Valentino ROSSI Yamaha 166
  8. Jack MILLER Ducati 149
  9. Cal CRUTCHLOW Honda 133
  10. Franco MORBIDELLI Yamaha 115
  11. Pol ESPARGARO KTM 94
  12. Joan MIR Suzuki 83
  13. Takaaki NAKAGAMI Honda 74
  14. Aleix ESPARGARO Aprilia 56
  15. Francesco BAGNAIA Ducati 54
  16. Andrea IANNONE Aprilia 43
  17. Miguel OLIVEIRA KTM 33
  18. Johann ZARCO Honda 30
  19. Jorge LORENZO Honda 25
  20. Tito RABAT Ducati 18
  21. Stefan BRADL Honda 16
  22. Michele PIRRO Ducati 9
  23. Hafizh SYAHRIN KTM 8
  24. Sylvain GUINTOLI Suzuki 7
  25. Karel ABRAHAM Ducati 7
  26. Mika KALLIO KTM 3

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Z900 2020 : Kawasaki revient sur sa "Neuf-sans-aides"

Lancée avec succès en 2017, la Kawasaki Z900 évolue en 2020 : le roadster change de musique et passe à l'électro avec écran couleur, connexion Bluetooth, éclairage à LED et surtout, modes de puissance et antipatinage. MNC prend la route avec la nouvelle Kawa... et son vieux K-way, aussi...
Essai Yamaha MT-03 2020 : A2 doigts d'une grande moto

Le roadster MT-03 adopte pour 2020 le "grand méchant look" propre aux motos Yamaha de la gamme Master of Torque (MT), ainsi qu'une nouvelle fourche inversée et une ergonomie revue. Cette évolution par petites touches renforce les nombreuses qualités de cette attachante moto naturellement compatible avec le permis A2. Essai.
Roadster 3 commentaires
Essai Yamaha MT-125 2020 : que de la gueule ?

La Yamaha MT-125 lancée en 2014 reçoit une nouvelle face avant menaçante inspirée de la MT-09 et le moteur à distribution variable découvert l'an dernier sur l'YZF-R125. De quoi légitimer son statut de roadster 125 cc le plus cher du marché ? MNC est allé vérifier à Malaga (Espagne) pour un premier essai. 
Essai Yamaha Tmax 560 2020 : roi de la jungle urbaine !

Avec le permis moto et 14 000 euros en poche dans une concession Yamaha, vous pouvez opter pour l'excitante sportive YZF-R6, le crapuleux roadster MT-10 de 160 ch... ou le nouveau Tmax 560 dans sa luxueuse version Tech Max ! MNC vous explique pourquoi choisir le scooter est loin d'être insensé... même pour un motard ! Essai.
Scooter 11 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Marché moto et scooter en novembre 2019 : le meilleur antidépresseur

La météo particulièrement chagrine de novembre 2019 n'a nullement freiné le marché français du motocycle : ses 9814 immatriculations représentent au contraire une hausse de +7,5% par rapport à l'an dernier. Les gros cubes tractent, les 125 suivent. MNC dresse le bilan.
Jusqu'à 500 ch et 362 km/h pour la moto 8-cylindres Eisenberg V8 !

Zef Eisenberg, préparateur britannique de motos et de voitures extrêmes, met la touche finale à un roadster aux performances sans équivalent : l'inédit 8-cylindres en V de 3000 cc de son "EV8" revendique entre 480 et 500 ch et jusqu'à 362 km/h de vitesse de pointe ! Présentation.
Découverte 3 commentaires
Essai Z900 2020 : Kawasaki revient sur sa "Neuf-sans-aides"

Lancée avec succès en 2017, la Kawasaki Z900 évolue en 2020 : le roadster change de musique et passe à l'électro avec écran couleur, connexion Bluetooth, éclairage à LED et surtout, modes de puissance et antipatinage. MNC prend la route avec la nouvelle Kawa... et son vieux K-way, aussi...
Essai Yamaha MT-125 2020 : que de la gueule ?

La Yamaha MT-125 lancée en 2014 reçoit une nouvelle face avant menaçante inspirée de la MT-09 et le moteur à distribution variable découvert l'an dernier sur l'YZF-R125. De quoi légitimer son statut de roadster 125 cc le plus cher du marché ? MNC est allé vérifier à Malaga (Espagne) pour un premier essai. 
Le Grand Prix de France MotoGP 2020 met en place un Espace tranquille

Ras le casque des concours de rupteurs et des chants d'ivrogne dans les campings du GP de France Moto ? L'organisateur propose une solution pour savourer la fête sans subir ses débordements : sa nouvelle aire d'accueil "Espace tranquille", à côté de l'entrée sud du circuit Bugatti-Le Mans.  Explications.
Essai vidéo de la nouvelle Yamaha MT-03 2020

En complément de notre essai complet de la Yamaha MT-03, voici notre vidéo tournée dans les environs de Málaga (Espagne).
Zarco signe directement avec Ducati pour rouler chez Avintia en 2020

Cette fois, c'est officiel : Johann Zarco disputera bien la saison MotoGP 2020 sur une Ducati au sein du team Avintia, comme prévu depuis le GP de Valence mi-novembre. Mais attention : ce contrat d'un an lie davantage le pilote français au constructeur italien qu'à l'équipe espagnole. Explications. 
Pilotes et équipes 11 commentaires
Clément Villet au comité exécutif de Yamaha Motor Europe

Le français Clément Villet, directeur de la division deux-roues au siège européen de Yamaha à Amsterdam depuis cinq ans, intègre le comité exécutif de Yamaha Motor Europe. Explications.
De Puniet et Rossi sur la Panigale ERC en endurance mondiale

Deux français et un tchèque sur une italienne dans une équipe allemande : le team ERC Endurance, qui passe sur Ducati pour les 8H de Sepang et le reste de la saison FIM EWC, vient d'annoncer son trio de pilotes.
8H de Sepang 2 commentaires

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2019

Intersaison : Tests MotoGP
10 mars : GP du Qatar
31 mars : GP d'Argentine
14 avril : GP des Amériques
5 mai : GP d'Espagne
19 mai : GP de France
2 juin : GP d'Italie
16 juin : GP de Catalogne
30 juin : GP des Pays-Bas
7 juillet : GP d'Allemagne
4 août : GP de République tchèque
11 août : GP d'Autriche
25 août : GP de Grande-Bretagne
15 septembre : GP de San-Marin
22 septembre : GP d'Aragón
6 octobre : GP de Thaïlande
20 octobre : GP du Japon
27 octobre : GP d'Australie
3 novembre : GP de Malaisie
17 novembre : GP de Valence

SAISON 2019   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...