• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MOTO GP SAN MARIN
Paris, le 3 septembre 2018

Horaires et enjeux du GP de San Marin MotoGP 2018

Horaires et enjeux du GP de San Marin MotoGP 2018

Horaires, enjeux et programme du GP de San Marin MotoGP, treizième manche du championnat du monde 2018 - mais 12ème course - à suivre ce week-end sur MNC et MNC Live !

Imprimer

Frustrés par l'annulation du GP de Grande-Bretagne, les pilotes du championnat du monde des Grands Prix moto et les lecteurs de Moto-Net.Com attendent le GP de San Marin, ce week-end à Misano, avec une impatience encore plus grande que d'habitude !

L'an dernier, tandis que Marc Marquez remportait le GP de San Marin 2017 sous la pluie à l'issue de "l'une des plus belles courses" de sa carrière, Valentino Rossi était remplacé par Michael van der Mark pour cause de blessure. Cette année, avant d'aborder la 13ème épreuve de la saison (mais seulement la 12ème course), ces deux hommes occupent la tête du classement provisoire MotoGP 2018, avec 59 points de retard pour le Docteur qui arrive sur ses terres.

De son côté, Jorge Lorenzo a brillamment fait remonter sa Ducati à la troisième place du classement provisoire à seulement 12 longueurs du Docteur, talonné d'un point par son coéquipier Andrea Dovizioso.

Yamaha reste le constructeur le plus primé sur le circuit de Misano depuis le retour du MotoGP en 2007 avec six victoires (Rossi en 2008, 2009 et 2014, Lorenzo en 2011, 2012 et 2013), mais Honda a inversé la tendance ces dernières années avec trois victoires en trois ans (Marquez en 2015 et 2017, Pedrosa en 2016).

Objectifs des pilotes au GP de San Marin 2018

Premier à s'exprimer, le français Johann Zarco (actuellement 7ème au championnat avec 104 points, juste entre Danilo Petrucci 105 et Cal Crutchlow 103) rappelle que "Misano est une petite piste par rapport à Silverstone", sur laquelle "nous devrions avoir du beau temps".

"Top 5 plus difficile"

Le pilote Yamaha Tech3, qui roulera sur la KTM officielle en 2019, "pense qu’il y a eu pas mal de pilotes qui ont testé là-bas avant (cinq équipes y ont effectué des tests privés en août, NDLR : Jorge Lorenzo, Andrea Dovizioso et Michele Pirro pour Ducati, Valentino Rossi et Maverick Viñales pour Yamaha, Cal Crutchlow et Takaaki Nakagami pour LCR Honda, Franco Morbidelli et Tom Lüthi pour Marc VDS et Scott Redding et Aleix Espargaró pour Aprilia Gresini), ce qui rendra mon travail un peu plus difficile pour me rapprocher du sommet et pouvoir me battre pour le top 5".

Horaires du Grand Prix de San Marin MotoGP 2018

"J'aimerais bien être à ce niveau, ça va sûrement être compliqué mais je crois toujours que j'ai ma chance", poursuit le double champion du monde Moto2, qui avait terminé à pied l'an dernier... "J'étais très content de la première ligne en Angleterre (il aurait dû partir 3ème sur la grille, NDLR), alors nous pouvons essayer de revenir sur la première ligne à Misano, qui est une piste que j'aime bien et où j'ai de bons souvenirs, en particulier en Moto2. Je sais que la Yamaha détient le record du tour avec la pole position de Jorge Lorenzo il y a deux ans. Donc il y a beaucoup de possibilités pour notre moto et moi, je vais donner le meilleur comme d'habitude et essayer d'être prêt pour une bonne course".

"On espère qu'ils nous donneront des infos sur leur travail"

"On n'a pas fait de tests ici mais le team officiel Yamaha l'a fait et on espère qu'ils nous donneront des infos sur leur travail", ajoute Hervé Poncharal, team manager de Tech3, "mais quoi qu'il en soit les pilotes ont tous des styles différents et il est clair qu'on devra bosser dur avec Johann et Hafizh".

Horaires du Grand Prix de San Marin MotoGP 2018

Côté pneus, Michelin "espère vraiment avoir beau temps en Italie cette année, après le déluge de Silverstone et la pluie battante ici l'an passé". Enfin, le pilote Reale Avintia Racing Tito Rabat, blessé à Silverstone et hospitalisé à Barcelone, vient d'annoncer qu'il obéirait aux médecins concernant la date de son retour, afin de mener à bien sa récupération. 

Trois victoires consécutives pour Honda

Marc Marquez rappelle que "le circuit de Misano est une piste sinueuse, plus lente que d'autres, avec beaucoup de freinage et d'accélération. C'est généraIement un bon circuit pour nous (Honda a gagné les trois dernières éditions en 2015, en 2016 et en 2017, NDLR).

Trois victoires consécutives pour Hondaà Misano

"On a de très bons souvenirs et on fera tout pour en ajouter un nouveau à la liste dimanche", poursuit le leader du championnat du monde 2018, vainqueur l'an dernier à Misano devant Danilo Petrucci et Andrea Dovizioso. "L'année dernière je me sentais bien sur la moto et j'avais pu rouler comme j'aime, mais dès vendredi on prendra la piste dans l'état d'esprit habituel, prêt à s'adapter à toutes les situations. On essaiera de bien comprendre les conditions et le grip du revêtement pour essayer de progresser à chaque séance, en espérant un week-end chaud et ensoleillé !"

Son coéquipier Dani Pedrosa, modeste 14ème l'an dernier mais vainqueur en 2016, espère lui aussi avoir du beau temps à Misano pour "bien profiter de toutes les séances".

"J'aime bien ce circuit même s'il est un peu bosselé et que le niveau de grip peut varier entre le matin et l'après-midi", poursuit le n°26 qui s'apprête à quitter le MotoGP l'an prochain. "Le choix des pneus sera très important. J'aime aussi l'atmosphère avec les fans qui sont toujours très passionnés, c'est très sympa de voir les gradins pleins à craquer".

Rossi dans son jardin

"C'est toujours particulier d'arriver pour son GP à domicile", explique de son côté Valentino Rossi qui débarque en voisin depuis son village de Tavullia situé à 20 minutes du circuit. "Il y aura beaucoup d'amis et de fans donc on donnera le maximum pour leur offrir un beau week-end. On a fait des tests à Misano il y a quelques semaines, donc il faudra reprendre notre travail là où l'avait arrêté. On fera tout notre possible pour faire une bonne course et se battre pour le podium. J'espère qu'il fera beau pour que tout le monde puisse profiter du week-end".

Chez Ducati, Jorge Lorenzo compte bien montrer ce week-end qu'il se battra jusqu'à la fin de la saison. "Ce qui s'est passé à Silverstone était vraiment regrettable, mais finalement je pense que la bonne décision (annuler le Grand Prix, NDLR) a été prise", estime le majorquin, troisième au classement avec 130 points... et Rossi en ligne de mire !

Lorenzo et Dovizioso ultra motivés !

"Après avoir raté un GP, on a hâte d'attaquer cette course et montrer qu'on pourra se battre pour de bons résultats juqu'à la fin de la saison", poursuit le n°99. "Misano est un circuit que j'aime beaucoup et les tests qu'on a faits ici le 19 août étaient positifs. Cela va nous permettre de commencer les essais sur une base compétitive. La semaine dernière, les tests à Aragón ont donné de bons résultats et nous ont aidé à rester en forme sur la moto, ce qui est toujours utile. Ce sera certainement une course acharnée car de nombreux pilotes vont vraiment bien, et je pense que ce sera un chouette week-end. Mes sensations sont bonnes".

Son coéquipier Andrea Dovizioso, qui le suit d'une petite longueur au classement avec 129 points, regrette lui aussi de ne pas avoir fait la course à Silverstone car "on était très compétitifs et on a raté une bonne occasion de reprendre des points à Marquez"...

"Quoi qu'il en soit, on a hâte de rouler à Misano car les tests de ces dernières semaines ici et à Aragón se sont vraiment bien passés et on a confirmé qu'on était compétitif sur les deux circuits, donc on est très confiant pour ce week-end", prévient l'italien. "Le GP de San Marin est un événement important pour nous et on veut bien faire. L'an dernier on est monté sur la troisième marche du podium, mais cette année on vise plus haut".

A suivre sur MNC : restez connectés !

Rétrospective des Grands Prix de San Marin MotoGP

Circuit de Misano

Horaires du Grand Prix de San Marin MotoGP 2018

Horaires du Grand Prix de San Marin MotoGP 2018

Vendredi 7 septembre 2018

  • Essais libres 1 Moto3 : de 9h00 à 9h40
  • Essais libres 1 MotoGP : de 9h55 à 10h40
  • Essais libres 1 Moto2 : de 10h55 à 11h40
  • Essais libres 2 Moto3  : de 13h10 à 13h50
  • Essais libres 2 MotoGP  : de 14h05 à 14h50
  • Essais libres 2 Moto2  : de 15h05 à 15h50

Samedi 8 septembre 2018

  • Essais libres 3 Moto3 : de 9h00 9h40
  • Essais libres 3 MotoGP : de 9h55 à 10h40
  • Essais libres 3 Moto2 : de 10h55 à 11h40
  • Qualifications Moto3 : de 12h35 à 13h15
  • Essais libres 4 MotoGP : de 13h30 à 14h00
  • Qualifications MotoGP Q1 : de 14h10 à 14h25
  • Qualifications MotoGP Q2 : de 14h35 à 14h50
  • Qualifications Moto2 : de 15h05 à 15h50

Dimanche 9 septembre 2018

  • Warm-up Moto3 : de 8h40 à 9h00
  • Warm-up Moto2 : de 9h10 à 9h30
  • Warm-up MotoGP : de 9h40 à 10h00
  • Départ course Moto3 : 11h00
  • Départ Course Moto2 : 12h20
  • Départ course MotoGP : 14h00

Classement provisoire MotoGP 2018 avant le GP de San Marin

  1. Marc MARQUEZ Honda SPA (201 points)
  2. Valentino ROSSI Yamaha ITA (142 points)
  3. Jorge LORENZO Ducati SPA (130 points)
  4. Andrea DOVIZIOSO Ducati ITA (129 points)
  5. Maverick VIÑALES Yamaha SPA (113 points)
  6. Danilo PETRUCCI Ducati ITA (105 points)
  7. Johann ZARCO Yamaha FRA (104 points)
  8. Cal CRUTCHLOW Honda GBR (103 points)
  9. Andrea IANNONE Suzuki ITA (84 points)
  10. Alex RINS Suzuki SPA (66 points)
  11. Dani PEDROSA Honda SPA (66 points)
  12. Jack MILLER Ducati AUS (61 points)
  13. Alvaro BAUTISTA Ducati SPA (57 points)
  14. Tito RABAT Ducati SPA (35 points)
  15. Pol ESPARGARO KTM SPA (32 points)
  16. Hafizh SYAHRIN Yamaha MAL (24 points)
  17. Franco MORBIDELLI Honda ITA (22 points)
  18. Aleix ESPARGARO Aprilia SPA (17 points)
  19. Bradley SMITH KTM GBR (15 points)
  20. Scott REDDING Aprilia GBR (12 points)
  21. Takaaki NAKAGAMI Honda JPN (11 points)
  22. Mika KALLIO KTM FIN (6 points)
  23. Karel ABRAHAM Ducati CZE (4 points)
  24. Thomas LUTHI Honda SWI
  25. Stefan BRADL Honda GER
  26. Xavier SIMEON Ducati BEL
  27. Sylvain GUINTOLI Suzuki FRA

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

MV Agusta fête le succès des Brutale 1000 et Superveloce Serie oro

Dévoilées au dernier salon Eicma de Milan, la nouvelle Brutale 1000 et la néo-rétro Superveloce 800 ne sont pas encore sorties de l'usine MV Agusta que leurs 600 exemplaires "Serie Oro" sont déjà tous vendus. Le stunter officiel de la marque de Varese - notre compatriote ! - Thibaut Nogues s'est chargé de "sabrer" une bouteille...
Business 3 commentaires
[Vidéo] Top Gun : Maverick... Vinales est déjà sur le pont !

La suite du film Top Gun qui avait révélé Tom Cruise au grand public est programmée - repoussée - à l'été 2020. Pour aider les fans et Maverick Vinales (!) à patienter, une bande-annonce vient d'être dévoilée. On y aperçoit deux motos Kawasaki : la Ninja H2 et la GPZ900R.
Culture 1 commentaire
Plus fort que Marquez ? Toni Bou empile un 13ème titre mondial en TrialGP

En remportant sa treizième victoire d'affilée en championnat du monde de TrialGP, Toni Bou s'adjuge un treizième titre successif en outdoor. Le pilote HRC reste donc invaincu depuis 2007, comme en indoor... Son collègue et compatriote en MotoGP, Marc Marquez, a encore du boulot ! Explications.
Tout-terrain 1 commentaire
Selon Mick Doohan, Quartararo pourrait bientôt défier Marquez

Avec deux podiums - en Catalogne et aux Pays-Bas - et quatre Top 10 en neuf courses, doublés de trois pole dont deux successives à Montmelo et Assen, c'est peu dire que le bilan de mi-saison de Fabio Quartararo est exceptionnel. De quoi susciter les éloges de l'ancien quintuple champion du monde, Mick Doohan.
Pilotes et équipes 6 commentaires
Le SERT donnera tout à Suzuka pour la dernière course de Dominique Méliand !

Ce week-end au Japon, Gregg Black, Etienne Masson et Vincent Philippe feront leur maximum aux 8H de Suzuka pour la dernière manche du championnat du monde d'endurance, qui sera aussi la dernière course de Dominique Méliand comme team manager...
Les constructeurs font le point sur le marché moto et scooter en France

Pour compléter notre bilan semestriel du français du motocycle 2019 en France, Moto-Net.Com a interrogé les principaux constructeurs de motos et scooters sur la - grande - forme du marché, leurs bilans et objectifs, le Mondial 2020, les engins de déplacement personnel (EDP) et leur vision à long terme... Interviews.
Honda annonce l’arrivée d’une "nouveauté importante" en fin d’année…

Honda a enregistré au premier semestre 2019 un bond de +25% de ses ventes avec 18 748 immatriculations. Le directeur général de la marque japonaise en France, Fabrice Recoque, livre ses impressions aux abonnés MNC : vigueur du marché, Mondial 2020, embouteillages, EDP, modèles 2039... Premier bilan.
Interviews 3 commentaires
Éric Antunes (KTM France) peu convaincu par le Mondial 2020

KTM a enregistré au premier semestre 2019 une hausse de +5% de ses ventes avec 4558 immatriculations. Le président de la marque autrichienne en France, Éric Antunes, livre ses impressions aux abonnés MNC : vigueur du marché, Mondial 2020, embouteillages, EDP, modèles 2039... Premier bilan.
Guillaume Vuillardot (Suzuki) craint que la moto ne soit pas prioritaire pour les nouveaux organisateurs du Mondial 2020

 Suzuki a enregistré au premier semestre 2019 une hausse de +10,8% de ses ventes avec 4658 immatriculations. Le directeur commercial de la marque japonaise en France, Guillaume Vuillardot, livre ses impressions aux abonnés MNC : vigueur du marché, Mondial 2020, embouteillages, EDP, modèles 2039... Premier bilan.

Abonnement MNC Premium


En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2019

Intersaison : Tests MotoGP
10 mars : GP du Qatar
31 mars : GP d'Argentine
14 avril : GP des Amériques
5 mai : GP d'Espagne
19 mai : GP de France
2 juin : GP d'Italie
16 juin : GP de Catalogne
30 juin : GP des Pays-Bas
7 juillet : GP d'Allemagne
4 août : GP de République tchèque
11 août : GP d'Autriche
25 août : GP de Grande-Bretagne
15 septembre : GP de San-Marin
22 septembre : GP d'Aragón
6 octobre : GP de Thaïlande
20 octobre : GP du Japon
27 octobre : GP d'Australie
3 novembre : GP de Malaisie
17 novembre : GP de Valence

SAISON 2019   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...