05/19 - GP de France - Horaires du GP de France MotoGP 2018 au Mans
  • L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#FRENCHGP 2018
Paris, le 14 mai 2018

Horaires du GP de France MotoGP 2018 au Mans

Horaires du GP de France MotoGP 2018 au Mans

Horaires et programme du GP de France MotoGP au Mans, cinquième course de la saison 2018... qui serait le théâtre idéal pour une première victoire de Johann Zarco en catégorie reine ?! A suivre naturellement tout le week-end sur MNC et MNC Live !

Imprimer

Le MotoGP débarque en France pour la cinquième course de la saison après le GP du Qatar, le GP d'Argentine, le GP des Etats-Unis et le GP d'Espagne !

Encore plus que sur les épreuves précédentes, tous les regards seront tournés vers le seul pilote français en catégorie reine qui brigue toujours sa première victoire en MotoGP ! Johann Zarco l'a prouvé depuis son arrivée chez Tech3 en 2017 : il en est largement capable, lui qui a très souvent fini devant les pilotes Yamaha officiels et occupe cette année la place de premier pilote de la marque, 2ème au championnat du monde à seulement 12 points de Marquez !

Cette première place en course, si elle survenait au Mans devant son public, aurait naturellement encore plus de saveur, mais Johann sait qu'il doit garder la tête froide...

Zarco : "Je dois rester cool"

"Je suis assez content de venir à mon Grand Prix national en étant deuxième au championnat", explique Johann : "j'ai fait un joli podium à Jerez, mais cela m'a donné une très grosse motivation et un grand sourire pour commencer le GP de France. J'espère que la météo sera bonne, mais même si nous avons de la pluie, je connais bien ma moto Yamaha maintenant et je sais que je dois me détendre dans tout les cas".

Zarco au GP de France MotoGP 2018 : Je dois rester cool

"L'année dernière (ci-dessus, NDLR) c'était l'une de mes meilleures courses de la saison", se souvient le pilote français qui avait obtenu au Mans son premier podium en MotoGP. "Je voudrais me battre pour la victoire, donc je dois rester cool !"

Son team manager chez Tech3 souligne lui aussi que "le Grand Prix de France est une course très spéciale pour nous en tant que course à domicile. C'est toujours important pour Tech3 et encore plus quand vous avez un pilote français et nous en avons eu beaucoup".

Poncharal : "Soyez indulgent"

"Cette année, cet événement est encore plus spécial et émouvant, car notre français est Johann Zarco qui vient juste de finir deuxième en Espagne et occupe la deuxième place du classement provisoire MotoGP", poursuit Hervé Poncharal. "Bien sûr, tout le monde se souvient de la saison dernière, où il était en première ligne et les trois pilotes Yamaha se battaient devant. Il a mené la course pendant un moment, ce qui a rendu la foule vraiment folle. Il y avait une intense bataille entre Rossi, Viñales et Zarco et il a terminé deuxième. C'était un sentiment incroyable. Évidemment, je sais que les fans attendent tous quelque chose d'aussi bon que 2017 et même mieux, mais on n'aime pas parler de cette victoire potentielle. Comme d'habitude, nous essayons de faire tout notre possible pour y parvenir et nous pouvons compter sur Johann sur la piste, mais aussi pour être présents, pour remercier les fans pour leur soutien et répondre aux questions. Chaque GP est une nouvelle histoire, une histoire indépendante, nous devons donc partir de zéro. Il est certain que Johann et tout le monde de son équipe Monster Yamaha Tech3 sont très efficaces et performants, mais cette année beaucoup de pilotes et de constructeurs sont très forts. Ce que je veux dire, c'est que nous faisons de notre mieux pour plaire à tout le monde, alors soyez indulgent. Nous faisons de notre mieux, il est certain qu'il y aura beaucoup de pression, mais nous essayons de travailler sans que cela nous affecte. Nous allons au Mans pour profiter d'un grand spectacle, du soutien de la foule et faire de notre mieux, et nous espérons être en mesure de faire aussi bien que les courses précédentes depuis le début de la saison"...

Marquez : "On a déjà un bon niveau en arrivant en France"

Marc Marquez (Honda Repsol) : "Le Mans est un circuit sur lequel il faudra travailler dur et se donner à fond pour essayer de garder cette bonne tendance. On a déjà réussi à gagner ici ou à monter sur le podium, mais parfois on a eu du mal à trouver le rythme. Mais comme je dis toujours, chaque saison est différente. Bien sûr il reste l'inconnue de la météo, des pneus et du réglage, mais notre état d'esprit sera le même que d'habitude : positif ! Cette année on a déjà un bon niveau en arrivant en France, donc on verra comment se passera le week-end. On essaiera de bien démarrer vendredi puis de se battre pour le podium dimanche".

Marquez au GP de France MotoGP 2018 : On a déjà un bon niveau en arrivant en France

Dani Pedrosa (Honda Repsol) : "Je suis content du travail effectué lors des essais de Jerez, ça me donne confiance et j'ai hâte de faire la prochaine course. Le GP de France présente toujours de nombreux défis, à commencer par la météo qui peut être assez imprévisible. Les températures peuvent être plutôt fraîches, ce qui peut poser des problèmes avec les pneus. On essaiera de rester concentré et de faire une bonne course".

Rossi : "Je ne sais pas encore où on se situe par rapport aux autres motos"

Valentino Rossi (Yamaha Movistar) : "Je suis content d'arriver en France, car sur le papier on devrait être rapide au Mans où les Yamaha fonctionnent généralement bien. Je pense que pour le moment il est difficile de prévoir quoi que ce soit car nos concurrents sont forts, donc on verra quel sera notre potentiel. Je m'attends à être un peu plus compétitif que sur les GP précédents, mais je ne sais pas encore où on se situe par rapport aux autres motos donc ce sera intéressant de le découvrir. C'est clair que mes gars et moi on donnera le meilleur, comme toujours, pour faire un bon week-end de course".

Rossi au GP de France MotoGP 2018 : Je ne sais pas encore où on se situe par rapport aux autres motos

Maverick Viñales (Yamaha Movistar) : "La course à Jerez a de nouveau été très dure pour nous cette année, mais heureusement les tests la semaine dernière se sont bien passés. On est très proche du réglage idéal pour moi, donc j'arrive au Mans dans un état d'esprit positif. J'ai d'excellents souvenirs de ma victoire sur la Yamaha ici l'an dernier, donc j'espère qu'on pourra répéter ce succès. Le Mans est un bon circuit pour nous, il convient à mon pilotage et je pense qu'on peut faire un très bon travail. On fera de notre mieux pour être au top aux qualifs".

Lorenzo : "J'ai amélioré mes sensations"

Jorge Lorenzo (Ducati Team) : "Après ce qui s'est passé à Jerez, j'ai hâte de rouler au Mans. Comme je l'ai dit après la course, malgré la chute je pense que les informations qu'on a eues pendant le GP d'Espagne étaient très positives. On a bien travaillé pendant tout le week-end et j'ai amélioré mes sensations sur la Desmosedici GP. Même si je n'avais pas le meilleur rythme en course, j'ai montré que j'étais l'un des pilotes les plus rapides et il faudrait qu'on prenne ça comme point de départ sur chaque Grand Prix. L'objectif au Mans sera le même que d'habitude : être compétitif dès le premier jour et pouvoir se battre devant en course. Je suis plein d'énergie et impatient de rouler dimanche sur un circuit où j'ai déjà gagné à de nombreuses reprises".

Lorenzo au GP de France Moto GP 2018 : J'ai amélioré mes sensations sur la Desmosedici

Andrea Dovizioso (Ducati Team) : "Si on regarde le niveau de compétitivité qu'on avait à Jerez, je suis convaincu qu'on peut faire une belle course au Mans, donc à partir de là je reste imperturbable. Aujourd'hui en MotoGP on ne peut pas se permettre de perdre trop de points, donc le résultat blanc en Espagne est n gros revers, mais après les performances qu'on a montrées en course, sur un circuit qui sur le papier ne nous était pas favorable, je crois qu'on a mis un peu plus de pression sur nos concurrents. Donc je suis sûr qu'on peut faire également une bonne course en France".

Michelin en terrain connu

Côté pneus, Michelin se réjouit de revenir sur un tracé connu après trois courses sur des circuits resurfacés. "Le Mans a été resurfacé l’an passé et nous avions pu tester avant la course, ce qui nous avait permis de recueillir de précieuses données", explique Piero Taramasso, responsable deux-roues chez le manufacturier auvergnat. "Nous avions vécu un beau week-end, les pneus étaient performants et nous avions battu quelques records".

"Le Mans n’est pas le circuit le plus exigeant, mais il faut un pneu qui offre contrôle et stabilité à l’avant pour les freinages, ainsi que de la tenue de route pour les virages lents afin que les pilotes puissent faire passer toute la puissance au sol", poursuit Michelin en estimant que son allocation "devrait répondre à ces exigences".

Vigipirate

Rappelons que pour des raisons de sécurité, "l'introduction d'alcool et de bouteilles en verre est strictement interdite sur le site", tout comme le transport à bord des véhicules de "tout matériel dangereux ou à la destination douteuse", indique l'organisateur. Des contrôles "des coffres, des camping-cars, des caravanes ou des bus" seront donc effectués à chaque entrée, tandis que dans le cadre du plan Vigipirate, "l'organisation du Grand Prix de France renforce son dispositif de sécurité pour l'accueil des spectateurs. Le temps d'accès à l'enceinte pourra de ce fait être allongé, et nous vous remercions donc de votre compréhension".

Rétrospectives Grands Prix de France MotoGP

Horaires du GP de France 2018 au Mans

Vendredi 18 mai

  • 09:00 - 09:40 : Essais libres FP1 Moto3
  • 09:55 - 10:40 : Essais libres FP1 MotoGP
  • 10:55 - 11:40 : Essais libres FP1 Moto2
  • 13:10 - 13:50 : Essais libres FP2 Moto3
  • 14:05 - 14:50 : Essais libres FP2 MotoGP
  • 15:05 - 15:50 : Essais libres FP2 Moto2

Samedi 19 mai

  • 09:00 - 09:40 : Essais libres FP3 Moto3
  • 09:55 - 10:40 : Essais libres FP3 MotoGP
  • 10:55 - 11:40 : Essais libres FP3 Moto2
  • 12:35 - 13:15 : Essais qualificatifs Moto3
  • 13:30 - 14:00 : Essais libres FP4 MotoGP
  • 14:10 - 14:25 : Essais qualificatifs 1 MotoGP
  • 14:35 - 14:50 : Essais qualificatifs 2 MotoGP
  • 15:05 - 15:50 : Essais qualificatifs Moto2

Dimanche 20 mai

  • 08:40 - 09:00 : Warm-up Moto3
  • 09:10 - 09:30 : Warm-up Moto2
  • 09:40 - 10:00 : Warm-up MotoGP
  • 11:00 : Course Moto3
  • 12:20 : Course Moto2
  • 14:00 : Course MotoGP

Circuit du Mans

  • Record du tour : Jorge Lorenzo (Yamaha) en 2016 : 1'31.975
  • Record du tour en course : Maverick Viñales (Yamaha) en 2017 : 1'32.309
  • Course raccourcie cette année : 113 km (27 tours)
  • 5 virages à gauche, 9 virages à droite

Horaires du GP de France MotoGP 2018 au Mans

Classement du championnat du monde MotoGP 2018 avant le Mans

  1. Marc MARQUEZ Honda SPA (70 points)
  2. Johann ZARCO Yamaha FRA (58 points)
  3. Maverick VIÑALES Yamaha SPA (50 points)
  4. Andrea IANNONE Suzuki ITA (47 points)
  5. Andrea DOVIZIOSO Ducati ITA (46 points)
  6. Valentino ROSSI Yamaha ITA (40 points)
  7. Cal CRUTCHLOW Honda GBR (38 points)
  8. Jack MILLER Ducati AUS (36 points)
  9. Danilo PETRUCCI Ducati ITA (34 points)
  10. Tito RABAT Ducati SPA (24 points)
  11. Dani PEDROSA Honda SPA (18 points)
  12. Alex RINS Suzuki SPA (16 points)
  13. Franco MORBIDELLI Honda ITA (13 points)
  14. Pol ESPARGARO KTM SPA (13 points)
  15. Alvaro BAUTISTA Ducati SPA (12 points)
  16. Hafizh SYAHRIN Yamaha MAL (9 points)
  17. Takaaki NAKAGAMI Honda JPN (9 points)
  18. Aleix ESPARGARO Aprilia SPA (6 points)
  19. Mika KALLIO KTM FIN (6 points)
  20. Jorge LORENZO Ducati SPA (6 points)
  21. Scott REDDING Aprilia GBR (5 points)
  22. Bradley SMITH KTM GBR (3 points)
  23. Karel ABRAHAM Ducati CZE (1 point)
  24. Thomas LUTHI Honda SWI
  25. Xavier SIMEON Ducati BEL

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Ulster Grand Prix 2018 : le triomphe de Hickman, le départ de Mig... 

Pour la deuxième année consécutive, la nouvelle vedette des courses sur route - et sur circuit ! - Peter Hickman a remporté l'Ulster Grand Prix sur sa Daytona 675 et ses S1000RR. Mais cette édition 2018 a été doublement chagrine, à cause du décès de Fabrice Miguet et de la météo de circonstance...
Sécurité routière en France : mauvaises routes, bonne conduite ?

Le bilan de la sécurité routière en juillet 2018 fait état d'une baisse des victimes de -5% (Vs juillet 2017). Prudent - toujours ! -, le délégué interministériel se garde d'établir un rapport avec l'instauration des 80 km/h sur les routes... Le mauvais état de ces dernières en revanche, pourrait sauver des vies ?
Radars 8 commentaires
[Vidéo moto] Retour sur le sacre du FCC TSR Honda France en Endurance

Honda Moto France, partenaire principal du prestigieux team d'endurance moto FCC TSR Honda, revient en images - qui bougent ! - sur sa saison 2017-2018. Une "année" presque parfaite pour l'équipe japonaise titrée chez elle, lors de la grande finale à Suzuka. Bravo les bleus (!).
MotoGP 2019 : Quartararo roulera sur une M1 du team Yamaha SIC

La rumeur circulait depuis un mois dans le paddock de l'Intercontinental Circus... C'est désormais une certitude : le jeune pilote moto français, Fabio Quartararo, s'alignera aux côtés de Franco Morbidelli au sein de la nouvelle équipe satellite Yamaha SIC ! Explications.
11/19 - GP d'Autriche 2019 23 commentaires
Nouveauté 2019 : Kawasaki dévoile sa nouvelle Ninja H2 / Carbon

La Ninja H2 ''tout court'' - et Carbon - profite des avancées technologiques effectuées sur la déclinaison routière H2 SX SE pour devenir plus puissante (231 chevaux !) et moins polluante en 2019. La sportive suralimentée de Kawasaki profite d'autres menues évolutions... Présentation.
Nouveautés 2019 2 commentaires
Deuil : François Etterlé (Suzuki Moto France) s'est éteint

L'ex-directeur commercial de Suzuki France, François Etterlé, nous a quittés. Ce grand nom de la moto en France préparait le prochain Bol d'Argent avec l'enthousiasme qui le caractérisait, celui d'un fringuant jeune homme et éternel passionné de moto. Sayonara Etterlé San..
Compte rendu et résultats du GP d'Autriche MotoGP 2018 (Lorenzo vainqueur)

Après Iannone en 2016 et Dovizioso en 2017, Lorenzo prouve en 2018 que correctement préparée et magnifiquement pilotée, la Ducati de MotoGP est imbattable sur le Red Bull Ring. Même Marquez, parti de la pole position et remonté à bloc, s'est incliné...
Courses 98 commentaires
  • En savoir plus...
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.