• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
GUIDE PRATIQUE MOTOGP 2012
Paris, le 6 avril 2012

Guide Moto GP : tout ce qu'il faut savoir sur la saison 2012

Guide Moto GP : tout ce qu'il faut savoir sur la saison 2012

En exclusivité sur le web, Moto-Net.Com vous propose son Guide pratique MotoGP 2012. Fiches pilotes, présentation des circuits et des motos, cote des prétendants au titre : toutes les infos et les chiffres clés du championnat du monde MotoGP 2012 !

Imprimer

Fiches circuits MotoGP 2012 : dates, présentation et statistiques des 18 tracés

Tout ce qu'il faut savoir sur les 18 circuits du championnat du monde Moto GP 2012 : dates des courses, caractéristiques des tracés, résultats 2011, records en vigueur, sites officiels...

Grand Prix du Qatar - Circuit de Losail (5 380 m) - du 5 au 8 avril 2012

Entièrement plat et posé en plein désert, le circuit du Qatar fait partie des plus rapides (1 068 m de ligne droite) et se dispute la nuit. Gare au sable bordant la piste qui rend parfois l'adhérence aussi réduite... que l'affluence des spectateurs !

Avec Ducati ou Honda, Stoner s'est toujours montré rapide à Losail avec quatre victoires d'affilée et le record du tour en course (1'55.153 en 2008). Lorenzo y détient le record de la piste depuis 2008 (1'53.927).

Grand Prix d'Espagne - Circuit de Jerez de la Frontera (4 423 m) - du 27 au 29 avril 2012

Complet et rapide malgré une courte ligne droite de 600 m, le circuit de Jerez demande un train avant précis et stable. Large, la piste andalouse est propice aux dépassements que saluent bruyamment les "vivas" des très nombreux aficionados espagnols !

A l'aise sur le mouillé en 2011, Lorenzo s'est imposé devant Pedrosa et Hayden et détient le record de la piste depuis 2008 (1'38.139). Poleman (1'38.757), Stoner aurait pu y briller l'an passé, si l'auteur du meilleur tour en course en 1'48.753 - un certain Rossi ! - ne l'avait pas fait chuter...

Grand Prix du Portugal - Autodromo d'Estoril (4 182 m) - du 4 au 6 mai 2012

Circuit de contrastes, Estoril regroupe une très longue ligne droite (986 m) et l'épingle la plus lente du championnat (environ 65 km/h). Deux caractéristiques qui nécessitent un gros coeur et une confiance aveugle en son train avant !

Auteur du meilleur tour en course (1'37.629), Pedrosa est parvenu à mater Lorenzo dans son "jardin" portugais l'an passé. Le Majorquin, auteur de la pole (1'37.161) et détenteur du record de la piste depuis 2008 (1'35.715), devançait Stoner sur la ligne d'arrivée.

Grand Prix de France - Circuit du Bugatti (4 180 m) - du 18 au 20 mai 2012

Peu technique et composé essentiellement de virages lents, le circuit Bugatti du Mans ne fait pas l'unanimité chez les pilotes, mais il est le rendez-vous préférés des "MotoGPistes" tricolores ! Autrefois propice aux Yamaha, il fut annexé par Honda en 2011 : les RCV y détiennent la pole (Stoner en 1'33.153), le meilleur tour en course (Pedrosa en 1'33.617), mais aussi le record de la piste depuis 2008 (Pedrosa en 1'32.647) !

Stoner a remporté l'édition 2011 avec plus de 14,214 sec d'avance sur Dovizioso et Rossi, qui a signé en France l'unique podium de sa première saison chez Ducati.

Grand Prix de Catalogne - Circuit de Catalunya (4 727 m) - du 1er au 3 juin 2012

Avec sa longue ligne droite de 1047 m, le tracé catalan fait parler le savoir-faire des motoristes ! Situé à deux pas de Barcelone, ses tribunes sont toujours bourrées à craquer : pour les pilotes ibériques, y briller est une question de fierté.

Auteur du meilleur tour en course en 1'43.084 (et du record de la piste en 1'41.186 depuis 2008), Stoner ne s'est pourtant pas gêné pour y battre Lorenzo en 2011, devant Spies et Dovizioso ! L'édition 2011 du GP de Catalogne a aussi marqué la toute première pole position (1'42.413) en MotoGP du regretté Marco Simoncelli...

Grand Prix de Grande-Bretagne - Circuit de Silverstone (5 902m) - du 15 au 17 juin 2012

De retour dans le calendrier des Grands Prix depuis 2010 après 25 ans d'absence, le circuit de Silverstone est situé à 130 km au nord-ouest de Londres. Il propose plusieurs enchaînements rapides, une ligne droite de 800 m... et une météo typiquement british !

Vainqueur sur le mouillé devant Dovizioso (déjà deuxième en 2010) et Edwards en 2011, Stoner y a établi le record de la piste en 2'02.020 pendant les qualifications. Échouant au pied du podium, Hayden y a confirmé la compétitivité des Ducati sur piste détrempée en signant le meilleur tour en course (2'21.432).

Grand Prix des Pays-Bas - Circuit Van Drenthe (4 555 m) - du 28 du 30 juin 2012 (course disputée le samedi)

Inscrit au championnat depuis son lancement en 1949, le circuit d'Assen n'a rien perdu de son aura malgré d'importants "grignotages" dues à l'expansion immobilière. Unique, la "cathédrale" dispose d'enfilades à l'ancienne, d'une courte ligne droite (560 m) et d'une ultime chicane où tout peut se jouer.

Auteur du meilleur tour en course (1'35.240), Spies y a révélé tout son talent en décrochant sa première victoire en MotoGP devant Stoner et Dovizioso l'an dernier. Lorenzo possède le record de la piste néerlandaise depuis 2010 (1'34.515), tandis que Simoncelli y avait signé sa seconde (et dernière, hélas...) pole en 1'34.718.

Grand Prix d'Allemagne - Circuit du Sachsenring (3 675 m) - du 6 au 8 juillet 2012

Menacé de quitter le calendrier faute de rentabilité (lire MNC du 14 septembre 2011), le circuit du Sachsenring reste finalement au programme en 2012 grâce à un accord trouvé in extremis entre son organisateur, l'Allgemeiner Deutscher Automobil Club (ADAC), et Dorna, le promoteur du MotoGP.

Exigu et tortueux avec sa ligne droite de 780 m, le "tourniquet" allemand sera probablement l'un des circuits où les CRT seront le moins désavantagées face aux prototypes Moto GP, avec Jerez et Valence.

Pedrosa y a signé le meilleur tour en course (1'21.846) et sa deuxième victoire en 2011, devant Lorenzo et le poleman Stoner (1'21.681). Le champion du monde 2011 est par ailleurs le propriétaire du record absolu du tracé depuis 2008 (1'21.067).

Grand Prix d'Italie - Circuit du Mugello (5 245 m) - du 13 au 15 juillet 2012

Véritable temple de la vitesse, le circuit du Mugello a tout pour plaire : resurfacé l'an dernier, son bitume est un véritable billard et ses superbes enchaînements mettent en avant le pilotage. Avec les nouvelles 1000 cc, les 360 km/h seront sans doute atteints - voire dépassés ? - dans la longue ligne droite de 1141 m !

Rossi y est demeuré invaincu de 2002 à 2008 (!), avant que Stoner (2009), Pedrosa (2010) puis Lorenzo (2011) ne s'imposent. Auteur du meilleur tour en course en 1'48.402, Lorenzo a remporté l'édition 2011 devant Dovizioso et Stoner, qui a fait tomber le record de la piste en qualifications (1'48.034).

Grand Prix des USA - Circuit de Laguna Seca (3 610 m) - du 27 au 29 juillet 2012

Physique, le circuit de Laguna Seca (Californie) malmène souvent les pilotes et les mécaniques en raison de températures élevées. Célèbre pour son Cork Screw (un enchaînement gauche-droite au dénivelé spectaculaire), il possède aussi une ligne droite "pas à tout à fait droite" de 966 m dans laquelle Stoner a scellé sa victoire en 2011 par un dépassement d'anthologie sur Lorenzo à plus de 260 km/h !

Détenteur du record du circuit (1'20.700) depuis 2008 et du record du tour en course (1'21.376 en 2010), Stoner a remporté l'édition 2011 avec un boulevard d'avance sur le poleman Lorenzo (1'21.202) et Pedrosa.

Grand Prix d'Indianapolis - Circuit d'Indianapolis (4 216 m) - du 17 au 19 août 2012

Capable d'attirer près de 250 000 spectateurs (!) pendant les manches de Nascar, le circuit d'Indianapolis ne rencontre pas le même succès lors du Grand Prix moto : il s'agit du seul circuit du calendrier où l'affluence va décroissant, malgré la présence de trois pilotes américains sur la grille (Edwards, Hayden et Spies)...

Qui plus est moyennement apprécié des pilotes, le tracé pourrait céder sa place à l'inédit Circuit of the Americas situé à Austin (Texas) à partir de 2013 (lire MNC du 13 avril 2011).

Auteur du record de la piste en qualifications (1'38.850) et du meilleur tour en course (1'39.807), Stoner y a corrigé Pedrosa, Spies et surtout Lorenzo (16,576 sec de retard à l'arrivée !) l'an dernier.

Grand Prix de République tchèque - Circuit de Brno (5 403 m) - du 24 au 26 août 2012

Plébiscitée par les pilotes, le circuit de Brno est large et sélectif. Exigeant, il dispose d'une ligne droite plutôt courte (636 m) mais ses longues enfilades en font une piste rapide où la fluidité compte beaucoup.

Attirant des fans venus de toute l'Europe, le tracé tchèque a vu Stoner (auteur du meilleur tour en course en 1'57.191) s'imposer devant Dovizioso en 2011, tandis que Simoncelli y avait signé son premier podium en MotoGP. Pedrosa a décroché la pole 2011 (1'56.591) avant de chuter en course, et Rossi y détient le record de la piste depuis 2009 (1'56.145).

Grand Prix de San Marin - Circuit de Misano (4 180 m) - du 14 au 16 septembre 2012

Marquant la reprise des hostilités après deux week-ends sans GP, le circuit adriatique est composé d'une courte ligne droite de 565 m et de nombreuses épingles. Situé à un jet de pierre de chez Rossi, Dovizioso ou encore Pasini, son tracé mono-trajectoire ne facilite pas les dépassements.

En 2011, Lorenzo y a signé le meilleur tour en course (1'33.906) avant d'écraser Pedrosa (+7,299 sec à l'arrivée) et Stoner (+11,967 sec) ! L'Australien avait pourtant bien débuté le week-end en signant le record de la piste en 1'33.138 lors des qualifications.

Grand Prix d'Aragon - Circuit Motorland Aragon (5078 m) - du 28 au 30 septembre 2012

Achevé en 2009, le Motorland Aragon est un immense complexe dédié aux sports mécaniques. Sa piste de vitesse possède de nombreux atouts : large (15 m), dénivelée et rapide, elle est aussi dotée d'enfilades techniques et d'une longue ligne droite (968 m).

A tel point qu'il a été récompensé du titre de "Meilleur Grand Prix" pour sa première rencontre avec le MotoGP en 2010 ! Auteur du record du circuit en qualifications (1'48.451), Stoner y a remporté une seconde victoire consécutive en 2011 devant Pedrosa et Lorenzo après avoir signé le meilleur tour en course (1'49.046).

Grand Prix du Japon - Circuit de Motegi (4 801 m) - du 12 au 14 octobre 2012

Fief de Honda, le "Twin Ring" de Motegi regroupe un anneau de vitesse et un circuit typé "stop and go". Sa courte ligne droite (762 m) ne favorise pas la puissance pure, mais plutôt la motricité et l'équilibre du châssis.

Blessé en essais en 2010, Pedrosa a pris sa revanche sur le tracé nippon en 2011 en s'imposant avec respectivement 7,299 sec (!) et 18,380 sec (!!) d'avance sur Lorenzo et Stoner. Auteur du meilleur tour en course (1'46.090), Pedrosa a cependant laissé à Stoner le soin de signer le nouveau record du tracé (1'45.267 en qualifications).

Grand Prix de Malaisie - Circuit de Sepang (5 548 m) - du 19 au 21 octobre 2012

Sepang a longtemps fait partie des circuits préférés du MotoGP : son tracé aussi large (15 m) que rapide (deux longues lignes droite, dont une de 920 m) faisant l'unanimité auprès des pilotes, qui y passent une grande partie de l'intersaison.

La donne ne sera cependant plus jamais la même depuis la tragique disparition de Marco Simoncelli, fauché à seulement 24 ans durant le GP de Malaisie 2011 (lire notamment MNC du 23 octobre 2011 et MNC du 27 octobre 2011)...

Annulé suite au drame, l'édition 2011 a vu Pedrosa signer la pole en 2'01.462 sur le Sepang International Circuit (SIC...). Bien que Stoner y ait tourné en 1'59.607 cet hiver, c'est Rossi qui détient le record officiel de la piste depuis 2009 en 2'00.518 (les records ne sont officialisés que durant les week-ends de course).

Grand Prix d'Australie - Phillip Island (4 448 m) - du 26 au 28 octobre 2012

Sans doute le plus beau circuit du monde, Phillip Island présente une jouissive alternance de courbes rapides et d'enchaînements délicats avec vue sur la mer, ainsi qu'une exigeante parabolique finale déterminant une ligne droite de 900 m.

Intraitable sur ses terres depuis 2007 (!), auteur de la pole (1'29.975) et du meilleur tour en course en 2011 (1'30.629), Stoner y a conquis son second titre mondial en catégorie reine le jour de ses 26 ans. L'Australien y détient aussi le meilleur chrono depuis 2008 (1'28.665).

A l'arrivée, l'officiel HRC précédait Simoncelli - qui signait en Australie son second et hélas dernier podium en MotoGP - et Dovizioso.

Grand Prix de Valence - Circuit Ricardo Tormo (4 005 m) - du 9 au 11 novembre 2012

Technique et ramassé (ligne droite de 876 m), le circuit de Valence est particulièrement exigeant pour les MotoGP et vibre aux acclamations d'un public passionné !

"Bête noire" de Rossi depuis qu'il y a laissé échapper, pour la première fois depuis 2001, le titre en catégorie reine en 2006, le circuit Ricardo Tormo a vu Stoner conclure son exceptionnelle saison 2011 sur une brillante victoire.

Auteur de la pole (1'31.861) et du meilleur tour en course depuis 2008 (1'32.582), l'Australien y a battu Spies sur le fil, tandis que Dovizioso (détenteur du meilleur tour en course en 2011 en 1'34.167) complétait le tout dernier podium de l'ère des 800cc.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !