• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW MARCHÉ 2011
Paris, le 10 janvier 2012

Gregory Trebaol : un réseau motorisé encore frileux

Gregory Trebaol : un réseau motorisé encore frileux

La société MGF Easybike commercialise les e-Solex. Son président Gregory Trebaol établit pour Moto-Net.Com le bilan 2011 des descendants électriques du glorieux Solex et celui des vélos Easybike, puis nous dévoile ses objectifs 2012. Interview.

Imprimer

Moto-Net.Com : Que vous inspire l'évolution générale du marché français des véhicules électriques en 2011 ?
Gregory Trebaol, Président MGF Easybike :
Le marché français de l'électrique a connu une réelle progression en 2011, mais cette évolution reste encore timide comparativement aux autres marchés. Le marché du VAE (vélo à assistance électrique) poursuit sa croissance, notamment sur l'axe "mobilité urbaine". En effet, de plus en plus d'acheteurs de VAE se tournent vers ce mode de déplacement alternatif pour effectuer leurs trajets domicile-travail. Plus pratique (pas d'embouteillages), plus écologique et plus économique, le VAE séduit de nombreux urbains ! La part des achats de vélos électriques pour une utilisation loisirs continue de décroitre, mais reste tout de même prépondérante.

MNC : Comment se compose votre réseau ? Quels établissements vendent vos véhicules en France ?
G. T. :
Nous vendons nos vélos à travers trois circuits de distribution : les vélocistes indépendants, les enseignes/réseaux vélocistes (type Bouticycle, Culture Vélo, Vélo&Oxygen, etc.) et GSS Sport.

MNC : Combien avez-vous recensé d'immatriculations en 2011 en France ?
G. T. :
Nous avons vendu plus de 10 000 VAE cette année et nous avons immatriculé entre 300 et 400 cyclomoteurs.

MNC : Quel bilan dressez-vous de votre année ?
G. T. :
Une très belle année 2011 avec une forte croissance, mais un réseau motorisé encore frileux.

MNC : Les immats ne sont pas tout : comment qualifieriez-vous votre bilan comptable ?
G. T. :
NC.

MNC : Quelle a été la bonne surprise 2011 ?
G. T. :
Une forte pénétration sur le réseau avec les marques Easybike et Solex. Le succès du lancement du Solexity, le dernier né de la gamme Solex en VAE.

MNC : Quelle a été la moins bonne ?
G. T. :
Peu d'offres concrètes en cyclomoteurs électriques, une présence sur ce marché encore trop vague chez nos concurrents.

MNC : Quel a été selon vous l'événement marquant de l'année 2011 dans le monde du deux-roues ?
G. T. :
Le Salon de la moto a marqué cette fin d'année avec un très fort trafic tout au long de la semaine. Plus de 6000 visiteurs par jour dans les différents halls !

MNC : À propos justement de ce Salon de Paris 2011, quel est votre bilan et quelles améliorations apporteriez-vous à l'édition 2013 ?
G. T. :
Le Salon de la moto a été pour nous l'occasion de marquer le retour de Solex sous sa version électrique ! Nous avons eu plus de 3000 personnes sur notre stand chaque jour : un véritable engouement autour de la marque Solex ! Et un plébiscite des journalistes, confirmé par de très belles retombées presse et de nombreuses commandes.

MNC : Allez-vous proposer des nouveautés en 2012 ?
G. T. :
Oui, l'année 2012 sera riche de nouveautés pour le groupe Easybike. Nous allons proposer de nouveaux modèles de VAE et présenter la troisième version du e-Solex !

MNC : En 2012, quels seront vos objectifs ?
G. T. :
Nous comptons devenir leader sur le marché du cyclomoteur avec Solex, devenir un acteur majeur sur le marché des VAE avec les marques Easybike et Solex. Pour cela nous allons renforcer notre communication sur nos deux marques, tant en BtoB qu'en BtoC (Business to Business et Business to Consumer).

MNC : Quels seront vos grands rendez-vous 2012 ?
G. T. :
Les deux principaux seront une offre renforcée pour les collectivités et le développement de vélos spécifiques pour des stations libre-service électriques.

MNC : En conclusion, quelle maxime illustrerait le mieux votre bilan 2011 ?
G. T. :
"Une année électrique, riche en émotions, qui nous positionne sur la rampe de lancement pour 2012 !"

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Essai Streetfighter V4S : le roadster Ducati paré au décollage

Nous sommes en l'an 2020 et les motos volantes ne circulent toujours pas par milliers au-dessus de nos casques, mais certaines motos s'apparentent à des avions de chasse... C'est le cas de la Ducati Streetfighter V4S pourvue de petites ailettes. MNC passe aux commandes : essai !
Roadster 1 commentaire
Vers un début de saison MotoGP le 19 juillet à Jerez

Le patron des Grands Prix MotoGP espère pouvoir lancer la saison 2020 ce 19 juillet à Jerez (Espagne) et la terminer début novembre, après avoir organisé une douzaine de courses sur les 20 prévues. Explications.
Harley-Davidson prend position contre le racisme et l'intolérance

Alors qu'un vaste mouvement de révolte secoue les Etats-Unis depuis la mort de George Floyd lors d'un contrôle de police à Minneapolis, l'emblématique constructeur américain, basé à quelques heures de route, prend publiquement position contre le racisme et l'intolérance.
Société 4 commentaires
Roulez à moto avec les motards de la gendarmerie dans le Doubs

Quatre nouvelles dates sont prévues cet été pour rouler avec les motards de la Gendarmerie nationale dans le Doubs à Labergement-Sainte-Marie, Remonot, Saint-Gorgon-Main et Les Bréseux.
Nouveau casque Arai Concept-X : chic et classique

Le nouveau casque moto Concept-X est la réponse du manufacturier japonais Arai à l'actuelle mode du néo-rétro. Développé sur la base du Renegade-V, ce casque intégral en fibres évolue dans un segment "vintage chic" avec un prix de 579,99 euros. Présentation.
Grand Prix du Japon annulé, GP de Malaisie en sursis

Les annulations se poursuivent en Grands Prix moto avec la suppression de la course prévue au Motegi du 16 au 18 octobre à cause du Covid-19. Cette annulation du GP du Japon 2020 laisse planer de gros doutes sur le maintien du GP de Malaisie 15 jours plus tard... Explications.
Les assureurs ne souhaitent pas rembourser les deux mois de confinement...

Suite à la demande d'UFC-Que Choisir visant à obtenir le remboursement de 2,2 milliards d'euros aux assurés auto (50 euros) et moto (29 euros) en raison des économies liées au confinement, la présidente de la Fédération française de l'assurance (FFA) a pris sa plus belle plume pour répondre à l'association que oui, mais non... Explications.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, d'annonces gratuites, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...