• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW MARCHÉ 2013
Paris, le 3 février 2014

Grégory Lejosne : un deuxième semestre sous le signe du renouveau

Grégory Lejosne : un deuxième semestre sous le signe du renouveau

Avec 24 010 immatriculations, Yamaha affiche une baisse de -17,7% sur le marché moto français. Grégory Lejosne, directeur commercial de Yamaha France, établit pour Moto-Net.Com le bilan 2013 de la marque japonaise et nous dévoile ses objectifs pour 2014.

Imprimer

Moto-Net.Com : Que vous inspire l'évolution générale du marché français du motocycle en 2013 ?
Grégory Lejosne, directeur commercial de Yamaha Motor France:
Le marché du motocycle en 2013 a accusé une baisse de -13,84% et tous les acteurs du secteur ont lutté activement contre les réalités économiques et les mauvaises conditions climatiques du premier semestre pour soutenir les ventes. Le réseau de concessionnaires Yamaha s'est montré particulièrement actif avec une mobilisation terrain affirmée, afin d'être toujours plus proche de nos clients.

MNC : Quel bilan dressez-vous de votre année, en 125 et en gros cubes ?
G. L. :
Le marché 125cc est "le" marché qui a le plus souffert avec une baisse de -22%. La baisse de -21,5% de Yamaha est conforme à la tendance du marché. Cependant, nous sommes satisfaits de notre performance avec le X-max 125, qui confirme sa position de bestseller sur le marché français toutes catégories confondues.

Chez les plus de 125 cc, nous avons connu deux périodes en 2013. Un premier semestre où nous avons déployé un plan d'actions important afin de soutenir notre gamme (offre financement, essais...) dans un contexte concurrentiel exacerbé (nouveautés, promotions...). Et un deuxième semestre sous le signe du renouveau de notre gamme avec le lancement des X-max 400, XV 950 et bien sûr la MT-09 avec 1133 immatriculations sur le dernier trimestre, ce qui positionne cette nouveauté comme best-seller du marché sur cette période.

MNC : Êtes-vous pleinement satisfaits des résultats de vos meilleures ventes : Xmax 125 et 400, Tmax 530 et XJ6 ?
G. L. :
Evidemment oui et ces performances illustrent parfaitement la vocation de marque généraliste de Yamaha, qui parvient à séduire à la fois sur le segment "premium" avec des modèles à haute technologie comme le Tmax, qui caracole en tête des ventes avec le X-max 125 cc, mais aussi sur le segment "entry market" avec la XJ6 et son excellent compromis prix/performances, qui occupe la 4ème place du marché "+ de 125 cc moto". Enfin, une très bonne surprise avec le X-max 400, dont les qualités en terme de design, de performances et de prix ont permis de réaliser 965 immatriculations sur six mois.

MNC : En comparaison, les performances de vos YBR 125, FZ8 ou Super Ténéré semblent en retrait. Comment l'expliquez-vous ?
G. L. :
Le choix d'un généraliste est de se positionner dans tous les segments. Certains étant plus en vogue que d'autres, leur potentiel de vente n'est donc pas le même. Pour autant, la moto 125 cc chez Yamaha s'est vendue conformément au plan que nous nous étions fixé. Il en va de même pour la FZ8. La Super Ténéré est un bicylindre exceptionnel qui est doté de la technologie "traction control" réglable en trois modes (sport/standard/tourisme). Il lui manquait un atout de poids pour se positionner comme un GT à prix abordable, c'est chose faite en 2014 avec la version ZE dotée des suspensions réglables électroniquement et d'une nouvelle cartographie moteur.

MNC : Comment s'est comporté le marché de l'occasion ? Quelle importance a-t-il eu cette année au sein de votre réseau ?
G. L. :
Le marché de l'occasion est le révélateur de la santé de notre marché. Avec un marché de 505 000 unités, il se vend en 2013 quasiment quatre fois plus de VO que de VN. Je rappelle qu'en 2007, année record du marché VN, le ratio n'était que de 1 pour 2. Cette réalité confirme la solidité du deux-roues, mais aussi la responsabilité d'un constructeur généraliste de satisfaire nos clients avec une offre située dans une fourchette de prix variant de 4500 à 6500 euros.

MNC : D'après vous, vos nouveautés 2013 (FJR1300, XV1900A Midnight Star CFD) ont-elles réussi leur première année ?
G. L. :
La FJR 1300 clôture l'année 2013 avec 1079 immatriculations et une croissance de +24%. Ce résultat est tout à fait conforme à nos plans, même si l'introduction tardive des versions AE (suspensions pilotées électroniquement) et AS (boîte semi-automatique) a sans nul doute limité la performance commerciale de 2013. Idem pour l'arrivée très tardive de la XV1900CFD. Pour le marché français, les enjeux commerciaux reposeront davantage sur la XVS1300 CFD qui sera introduite au printemps 2014.

MNC : Quelle a été la bonne surprise 2013 ?
G. L. :
L'extraordinaire accueil de la MT-09 par nos clients. La compétitivité de ce modèle, tant au niveau des performances que de son positionnement tarifaire, nous permet de rajeunir notre clientèle.

MNC : Quelle a été la moins bonne ?
G. L. :
L'érosion sensible du marché 125 cc qui s'est confirmée en 2013.

MNC : Quel a été selon vous l'événement marquant de l'année 2013 dans le monde du deux-roues ?
G. L. :
Le Salon de la moto de Paris est un événement qui mobilise l'énergie de tous les acteurs du deux-roues en France. Son succès est un indicateur encourageant pour la saison 2014 !

MNC : Comment vos nouveautés 2014 (MT-09, MT-07, Xmax 125 et 250, XT1200ZE, SR400 et Tricity) ont-elles été accueillies par votre réseau et par l'ensemble des motards ?
G. L. :
Nos concessionnaires et nos clients rencontrés depuis le salon de Paris sont très enthousiastes. L'ensemble de ces nouveautés ouvre une nouvelle ère pour Yamaha qui démontre une nouvelle fois que la force d'innovation fait partie de l'ADN de la marque. Un effort important est réalisé sur le positionnement tarifaire. Le Tricity sera proposé à moins de 4000 €. La MT-09 est à 7999 € et je peux d'ores et déjà vous annoncer que la MT-07 sera proposée à 5699 € (+500 euros pour l'ABS, NDLR) à partir de la deuxième quinzaine de mars.

MNC : Quelles sont vos bonnes résolutions pour l'année 2014 ?
G. L. :
La qualité et l'implication de notre réseau nous a permis de confirmer notre position de leader sur le marché en 2013. Nous amorçons 2014 en challenger, mais avec des ambitions légitimes de croissance. En partenariat avec le réseau, nous allons déployer un programme dont l'objectif est de continuer de faire progresser le niveau de qualité de service et le merchandising des magasins dans le respect des critères édictés par la marque sur le plan européen. Naturellement, nous allons animer nos marchés par de nombreuses actions (roulage, essais, sorties clients...). Le réseau et l'ensemble de nos équipes seront mobilisés pour être toujours plus proche de nos clients... qualité de notre offre 2014 oblige !

MNC : Quels sont vos grands rendez-vous 2014 ?
G. L. :
Le succès des courses de promotion de Yamaha comptera parmi nos grands rendez-vous : avec la troisième saison de la Coupe YZF 125 R et l'arrivée des "Challenge-Nine" en MT-9 et de la Coupe PW pour partir à la découverte des champions de demain ! Je n'oublie pas l'ensemble de nos partenaires qui nous accompagnent sur ces événements.

MNC : Pour conclure, qu'a commandé Yamaha Motor France au Père Noël cette année ?
G. L. :
Du soleil !... et un environnement "economico-politique" moins anxiogène. La victoire de Jorge Lorenzo en MotoGP et des nombreux pilotes "officiels" ou "support" que Yamaha Motor France aura à coeur de soutenir tout au long de la saison !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les feux tricolores "récompense" obtiennent le feu vert en France

Non conformes à la réglementation et pourtant actifs dans certaines communes françaises, les feux tricolores "récompense" peuvent désormais être installés - ou maintenus - sous certaines conditions. Les feux "sanction" en revanche, demeurent illégaux. Explications.
Une 890 Duke Tech3 Limited Edition pour les fans de KTM en France

Certes, le GP du Portugal 2021 à Portimao ce dimanche a été moins brillant pour Tech3 que sa première édition il y a cinq mois, remportée par Miguel Oliveira au guidon de sa KTM RC16. Cela ne remet pas en question le lancement d’une 890 Duke aux nouvelles couleurs de l’écurie française. Enfin, 100 exemplaires !
Le coronavirus brouille toujours les chiffres de l’accidentalité routière 

Déjà pas bien simple en temps normal, la lecture des chiffres de la sécurité routière est encore et toujours compliquée par la crise sanitaire et ses mesures restrictives (en termes de mobilité principalement). En mars 2021, la mortalité a augmenté de +20 % par rapport à l’an dernier, baissé de -28 % comparé à mars 2019...
GP Portugal 2021 : une boîte qui coûte son troisième podium à Zarco ?

Johann Zarco a fait bondir ses fans de leur canapé quelques minutes trop tôt lors du GP du Portugal MotoGP 2021... Alors qu’il se battait pour monter sur un troisième podium - en trois courses cette année ! - le n°5 du team Ducati Pramac a hélas perdu l’avant... En confondant vitesse et précipitation ?
GP du Portugal 21 commentaires
GP Portugal 2021 : Quartararo maintient la M1 et son moral au top

Passé - un peu - à côté du Grand Prix d’ouverture 2021 au Qatar, Fabio Quartararo enchaîne deux succès sur deux circuits très différents : Losail et Portimao. Le bon 20 français du team Yamaha officiel prouve ainsi qu’avec sa nouvelle M1 et son nouveau mental, il peut gagner partout...
GP du Portugal 2 commentaires
Marché moto en mars 2021 : un an après, MNC fait le point avec la CSIAM

C’était écrit. Les ventes du marché français du motocycle ont explosé - doublé ! - le mois dernier, en comparaison du désastreux mois de mars 2020. En guise d’analyse, Moto-Net.Com a interrogé le nouveau représentant des constructeurs Vincent Thommeret, président de la branche moto de la CSIAM.
Pas de contrôle technique moto en France en 2022, mais...

Un contrôle technique sur les motos et maxiscooters de plus de 125 cc à partir du 1er janvier 2022 ? Les motards - plus ou moins - en colère le rejettent en bloc. De toute manière, la France n’est pas prête : son Ministère des Transports propose d’autres contrôles à la place. Explications.
Sécurité routière 15 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...