• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
FSBK - LE MANS (6 SUR 7)
Paris, le 6 septembre 2010

Grégory Leblanc champion de France Supersport 2010

Grégory Leblanc champion de France Supersport 2010

Alors que le suspens demeure pour la couronne de champion de France Superbike 2010, l'épreuve du FSBK au Mans ce week-end a permis à Grégory Leblanc d'être titré champion de France Supersport 2010 et à Barbier et Debroise d'obtenir le titre en Side-car.

Imprimer

Supersport

Après un départ au coude à coude avec Matthieu Ginès devant "7000 spectateurs", Grégory Leblanc prend rapidement l'avantage et laisse le champion sortant s'expliquer avec Louis Bulle qui lui montre le bout de sa roue dans certains freinages.

Seul en tête dès la mi course, Leblanc n’a plus qu’à assurer pour obtenir son toitre de champion de France Supersport, le premier de sa carrière. Derrière, Bulle maintient la pression et trouve la faille au 12ème tour pour prendre la seconde place tandis que Ginès doit lutter avec Etienne Masson pour conserver la troisième marche du podium.

Avec cette nouvelle victoire à trois manches de la fin, Grégory Leblanc obtient donc le titre de champion de France Supersport 2010.

En deuxième manche, le suspense demeure pour les places d’honneur. A l’extinction du feu rouge, Louis Bulle donne tout pour faire les premiers tours en tête devant Leblanc, Masson et Ginès mais après trois tours d’observation, le nouveau champion porte une attaque imparable et prend les rênes de la course.

Sans prendre de risques, le pilote Kawasaki creuse un petit écart sur Bulle qui s’accroche et prend le large sur Etienne Masson et Matthieu Ginès, en baston pour la 3ème marche du podium. Aux deux tiers de la course, Bulle revient sur Leblanc et le passe au 11ème tour tandis que Masson et Ginès sont toujours dans un mouchoir de poche... Mais à deux tours de l’arrivée, Grégory Leblanc reprend les commandes et s’impose de nouveau devant Bulle et Etienne Masson.

Au classement provisoire, Leblanc est donc intouchable avec ses 267 points qui lui assurent le titre 2010 tandis que Ginès (176 points), Bulle (163) et Masson (139) peuvent encore espérer une place de vice champion lors de la finale à Albi les 25 et 26 septembre !

"Le nouveau carton plein (pole position + 2 victoires de manche !) réalisé par le pilote du Team GSR Kawasaki est à l'image de la saison exceptionnelle que le jeune champion de 25 ans aura effectuée cette année puisqu'au total ce ne sont pas moins de sept victoires de manche que Grégory aura engrangées dans sa besace", se réjouit Kawasaki qui y voit "de quoi donner le moral et aiguiser les ambitions du Team GSR Kawasaki dans la perspective du prochain Bol d'Or. Déjà vainqueur cette année des 24 Heures du Mans avec ses coéquipiers Julien da Costa, de nouveau sur le podium du Superbike au Mans, et Olivier Four, Grégory Leblanc aimerait terminer cette saison jusque-là parfaite par un nouveau coup d'éclat !"

Superbike

Sébastien Gimbert prend un bon départ, tout comme Julien Da Costa et Freddy Foray. En tête au premier virage, Foray ne résiste pas longtemps à Gimbert qui prend les commandes devant Erwan Nigon, Freddy Foray et Julien da Costa.

Très rapidement, les pilotes BMW imposent un rythme supérieur d’une seconde au tour à celui de leurs concurrents. Da Costa passe Foray et tente de s’accrocher, mais ne peut que conserver sa place. Devant, Gimbert enchaîne les chronos de folie et parvient petit à petit à décrocher son coéquipier. A l’arrivée, Gimbert poursuit son week-end parfait avec le point de la pole et ceux de la victoire en poche tandis que Nigon et Da Costa complètent le podium.

Au départ, Erwan Nigon passe en tête devant Gimbert et Da Costa et imprime un rythme très élevé pour tenter de s’échapper. Mais si Julien Da Costa doit rapidement abdiquer, Gimbert s'accroche et porte une attaque décisive sur son coéquipier dès le 5ème tour.

Il augmente alors le rythme et creuse un petit écart sur Nigon qui ne semble pas vouloir prendre trop de risques pour aller chercher la victoire. Solide 3ème, Julien Da Costa ne se laisse pas surprendre par le retour en force de Freddy Foray. Gimbert revient sur les attardés et s'impose avec plus de 4 secondes sur Nigon et Da Costa.

Au classement provisoire, Nigon reste en tête avec 250 points mais ne compte plus que 11 points d’avance sur Gimbert tandis que Julien Da Costa est 3ème avec également un avantage de 11 points sur Freddy Foray.

Top Twin

En première finale Top Twin, la pige de Guillaume Grelaud s’avère payante puisque dès le départ il se bat avec Ludovic Loeul, Yani Todisco et Jean-Yves Mounier. Loeul semble le mieux armé pour la victoire, mais il chute dans le 10ème tour avec Mounier qui repart pour sauver les meubles de la 5ème place.

Yani Todisco n’a plus qu’à boucler les deux tours qui restent pour empocher la victoire devant Guillaume Grelaud et Michel Amalric.

En deuxième manche, en l'absence de Ludovic Loeul suite à sa chute du matin, Yoni Todisco prend un très bon départ devant Jean-Yves Mounier et Guillaume Grelaud. Les trois pilotes s’échappent mais la course tourne vite au duel entre Todisco et Mounier, devant Grelaud solide 3ème.

Devant, Todisco et Mounier ne se font pas de cadeau et c’est l’expérience qui prime en donnant l’avantage à Mounier au 7ème tour. Une fois que son écart est suffisamment important (plus de 2 secondes), l’ancien champion de France Superbike n’a plus qu’à gérer pour filer seul jusqu’à l’arrivée.

Avec le résultat blanc sur cette manche de Loeul et les résultats blancs d’Ancelin qui n’a pas pu prendre part à la course sur ennui mécanique, les positions au classement provisoire sont complètement chamboulées : Yani Todisco reste en tête avec 20 points d’avance sur Jean-Yves Mounier qui passe second et 45 sur Ancelin qui rétrograde 3ème.

Au challenge Ducati 848, Fred Bottoglieri enfonce un peu plus le clou et mène le challenge.

Side-car

Pour leur troisième participation cette année au championnat de France, les champions sortants s'imposent devant Ducouret et Herman, prétendants au titre, qui terminent devant Le Bail et Chaigneau. A mi course, la troisième marche du podium change de main pour revenir à Gallerne et Chesneau tandis qu'en F2, la bataille entre Huet / Le Gourrierec d'une part et Leguen / Dury d'autre part tourne à l’avantage des premiers dans le 5ème tour.

En deuxième manche, Ducouret et Herman prennent l'avantage au départ mais ne parviennent pas à se débarrasser de Barbier et Debroise. En 3ème position, Le Bail et Chaigneau ne peuvent pas suivre le rythme des leaders.

Barbier et Debroise portent une attaque décisive dans le 5ème tour et en essayant de répliquer, Ducouret et Herman partent à la faute... Ils repartent, mais trop loin pour tenter de reprendre la première place.

En F2, Huet et Le Gourrierec ont fait une belle course en tête de bout en bout en contenant les attaques de Leguen et Dury. A noter la belle 3ème place de l’équipage Leblond / Quitre, dont le pilote est... une pilote !

Au classement provisoire, la victoire de Barbier et Debroise leur permet de remporter le titre de champion de France 2010. Second avec 87 points, Le Bail et Chaigneau devront assurer face à Beneteau et Bajus qui comptent 69,5 points et peuvent encore prétendre à la place de vice champion.

En F2, Leguen et Dury prennent la tête pour 6,5 points devant Clerc et Thevenau.

Pirelli 600

Lucas Mahias, sait qu’il n’a pas droit à l’erreur s'il veut remporter le titre de champion de France 2010. Le jeune grolandais protégé de Serge Nuques part en tête et creuse tout de suite l'écart avec 1,7 seconde d'avance dès le 2ème tour !

Derrière, Rémy Echard doit faire face aux attaques de Jérémy Vallon et Marco Boué : le premier trouve l’ouverture au 4ème tour et le second l’imite au 8ème. Au tour suivant, Boué en profite pour dépasser Vallon qui fait une entrée remarquée dans la catégorie. Echard est toujours au contact et parvient à monter sur le podium au détriment de Vallon, tandis que Mahias file seul jusqu’à l’arrivée devant Boué et Echard.

Au championnat, Mahias possède maintenant une bonne marge de sécurité avec ses 17 points d'avance sur Rémy Echard, qui de son côté ne peut plus être inquiété par Randy Pagaud, 3ème à 40 points.

125

Jules Danilo prend l'avantage devant Grégory di Carlo et Jordan Lévy qui ont déjà creusé un petit écart, mais la safety car rentre en piste au troisième tour suite à un accident impliquant trois motos.

La manoeuvre permet au peloton de recoller, ce qui fait notamment les affaires de Mike Lougassi auteur d'un mauvais départ. Au 5ème tour, Danilo se fait doubler par Di Carlo mais il réagit aussitôt et reprend les commandes au tour suivant. Lougassi remonte 4ème au 6ème tour et peut s’attaquer à Lévy pour l’accession au podium. Au 9ème tour, il passe troisième et poursuit sa progression puisqu’il double au tour suivant le leader du championnat !

Après deux résultats blancs, Danilo s'impose et marque de gros points devant Lougassi, Di Carlo et Szalai. Mauvaise opération en revanche pour Jimmy Petit qui termine à une inquiétante 8ème place.

Au championnat, Grégory di Carlo compte désormais 10 points d’avance sur son dauphin Szalai tandis que Jimmy Petit reste 3ème avec 18 points de retard.

Prochain rendez-vous pour la finale à Albi (81) les 25 et 26 septembre prochain : restez connectés !

.

.

.

Les derniers essais MNC

Essai nouveau Honda Forza 750 2021 : plus fort que le Tmax ?!

Honda met la pression sur le Tmax avec ce nouveau maxi-scooter Forza 750, pertinent mélange entre l'incomplet Integra et le baroudeur des villes X-ADV. Cette importante nouveauté 2021 est-elle suffisamment "Forza" pour contester enfin l'insolente suprématie du leader Yamaha ? Réponse et avis dans notre essai MNC.
Scooter 3 commentaires
Essai Aprilia RS 660 : une demi-portion pour un plein de sensations

L'inédite RS 660 débarque en novembre 2020 ! Combien vaut la première sportive Aprilia de moyenne cylindrée, équipée du nouveau Twin issu du V4 de Superbike, d'une électronique de pointe, d'une partie-cycle optimisée et d'un look modernisé ? 11 050 euros. Que vaut-elle ? Réponse dans notre essai MNC.
Sportive 2 commentaires
Essai Honda CBR1000RR- R SP : la nouvelle Fireblade 2020 envoie de l'R ! 

Mais que diable signifie ce quatrième "R" ajouté au patronyme de l'hypersport Honda Fireblade, qui n'en manquait déjà pas... d'air ?! Réponses dans notre essai complet MNC sur route et circuit de la luxueuse CBR1000RR-R SP 2020. 
Sportive 2 commentaires
Africa Twin 1100 Vs V-Strom 1050 XT : maxitrail Honda ou Suzuki, lequel est le plus fort ?

Deux grandes nouveautés 2020 s'affrontent sur Moto-Net.Com : l'Africa Twin 1100 et la V-Strom 1050 XT, toutes deux certifiées Euro5 moto, modernisées et affichées au même prix de 14 599 euros. Faut-il craquer pour le maxitrail Honda ou Suzuki ? Réponse dans ce nouveau duel MNC...
Trail 2 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les pilotes MotoGP s'expliquent après le Grand Prix de Teruel 2020

Premier et deuxième du onzième Grand Prix de l'imprévisible saison MotoGP 2020, Morbidelli et Rins se relancent au championnat ! Mir bétonne, Zarco étonne, Quartararo tâtonne. Moto-Net.Com revient sur les faits marquants du GP de Teruel à travers les déclarations des pilotes... et quelques notes.
GP de Teruel 2 commentaires
Essai nouveau Honda Forza 750 2021 : plus fort que le Tmax ?!

Honda met la pression sur le Tmax avec ce nouveau maxi-scooter Forza 750, pertinent mélange entre l'incomplet Integra et le baroudeur des villes X-ADV. Cette importante nouveauté 2021 est-elle suffisamment "Forza" pour contester enfin l'insolente suprématie du leader Yamaha ? Réponse et avis dans notre essai MNC.
Scooter 3 commentaires
GP de Teruel 2020 : Morbidelli enclenche la seconde pour jouer le titre

Les fans de MotoGP espéraient la victoire d'un neuvième pilote différent ce week-end à Aragon : le poleman Nakagami, son confrère Marquez, le leader du championnat Mir ? Finalement, c'est l'outsider Franco Morbidelli qui a remporté le GP de Teruel à l'issue d'une course magistrale. Compte-rendu et vidéos.
GP de Teruel 40 commentaires
R18 Classic : BMW Motorrad dévoile sa nouvelle Road Queen...

On le savait, la R18 "tout court" ne resterait pas longtemps toute seule dans la gamme "Heritage". Or BMW Motorrad vient de présenter une déclinaison routière de son cruiser. Baptisée R18 Classic, cette moto s'adresse aux bikers qui souhaitent rouler loin et en duo. Présentation et vidéo.
Motos 6 commentaires
[Vidéo] Quand Indian (dé)mystifie Harley-Davidson dans le fameux Corkscrew !

Cette nuit sur le circuit de Laguna Seca (USA) s'est disputée une drôle de course de vitesse moto : le King of the Baggers qui oppose des - préparations de - Indian Challenger, Harley-Davidson Road et Street Glide ! La lutte a été aussi courte qu'intense... Retour en vidéo sur MNC.
Honda MSX125 Grom : mini moto, maxi succès et gros taro 

Lancé en 2013 - à 3050 euros - et remodelé en 2016, le MSX125 évolue en 2021 : nouveau monocylindre Euro5 à boite 5 rapports, nouvelle plastique à personnaliser et nouveau surnom... à la Grom ? Présentation du best-seller mondial que Honda affiche à... 3950 euros !
Motos 9 commentaires
Suzuki GSX-R1000R 2021 : 70 exemplaires aux couleurs des MotoGP

Condamnée par la norme Euro5, la GSX-R1000R fait de la résistance ! En novembre prochain, 70 exemplaires millésimés 2021 arriveront dans le réseau Suzuki France... et dans la magnifique livrée MotoGP 2020 qui célèbre les 100 ans de la marque. Rins et Mir en assurent la promo en vidéo.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...