• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MOTOGP 2010 - LOSAIL
Paris, le 12 avril 2010

Grand Prix du Qatar : une première en fanfare !

Grand Prix du Qatar : une première en fanfare !

Ultra favori de cette première course de la saison, Stoner a confondu vitesse et précipitation au Qatar... pour le plus grand bonheur de Rossi ! Mais l'italien n'aura pas eu la partie facile face à Dovizioso, Hayden et un Lorenzo déjà en embuscade !

Imprimer

GP 125 : la Feria de Terol !

Cinquième lors de la seconde séance des essais libres 125 du GP du Qatar, l'espagnol Marc Marquez signe le meilleur temps des qualifications disputées dans la soirée du samedi. Devançant de plus d'une demi seconde son premier poursuivant (Pol Espargaro), l'ancien pilote KTM prend une sérieuse option pour la victoire...

GP 125 : la Feria de Terol

Troisième à deux dixièmes d'Espargaro, Terol précède Vasquez, Krummenacher, Koyama, Cortese et le français Alexis Masbou qui signe un joli retour aux avant-postes après ses années de purgatoire sur la Loncin ! Le pilote du team Ongetta partira devant l'anglais Bradley Smith, l'espagnol Esteve Rabat et le niçois Johann Zarco.

Départ. Auteur du meilleur départ de cette première course 125 de la saison 2010, Efren Vasquez donne immédiatement le ton avant de devoir rapidement céder sa place à Marc Marquez.

Comme à l'accoutumée en huitièmes de litres, la lutte pour la victoire est extrêmement vive entre les principaux protagonistes de la dernière catégorie utilisant un moteur 2-temps en Grand Prix : Marquez, Vasquez, Terol et Espargaro s'en donnent à coeur joie pendant la quasi-totalité de la course, suivis de près par Cortese et Krummenacher qui se percutent au huitième tour.

GP 125 : la Feria de Terol

Prenant progressivement le meilleur sur ses poursuivants, Nico Terol (team Aspar) s'enfuit seul en tête de course en profitant de l'âpre bataille opposant Marquez et le jeune Pol Espargaro, qui iront même au contact dans un long gauche !

Fin stratège, Efren Vasquez s'empare de la seconde place au détriment de Marc Marquez dans la longue ligne droite qui conditionne l'arrivée, tandis qu'Espargaro, Cortese, Krummenacher et Esteve Rabat complètent les sept premières positions.

Huitième, le vice-champion du monde Bradley Smith termine à 13 secondes de son coéquipier Nicolas Terol qui offre la première victoire de la saison au team d'Aspar Martinez. L'anglais précède le japonais Tomoyoshi Koyama et le français Alexis Masbou, dixième pour son premier GP aux couleurs du team Ongetta.

A noter aussi les belles performances des frenchies Johann Zarco (12ème) et Louis Rossi (17ème), tandis que le quatrième tricolore engagé, le jeune Quentin Jacquet, termine 23ème.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
Le paradoxe de cette course, c'est que Barbera avec la meilleure vitesse de pointe enregistrée, finit dernier et que Rossi avec la plus faible finit premier. J'en suis presque à me demander s'il ne commence pas déjà la saison par de la stratégie pour économiser ses bouilleurs, en demandant à Yamaha de lui réduire un peu la puissance pour le faire durer, car après les séances d'essais, la victoire ne semblait pas acquise. En tout cas, c'était beau à voir quand il faisait les freins à Dovi au bout de la ligne droite, quand celui ci, après l'aspi, parvenait à lui montrer sa roue avant, à une exception près. Je suis par contre déçu pour Capirossi, qui n'a pu faire autre chose que de rester dans le ventre mou du classement, et pour Bautista qui se craque dans le dernier virage de la course. Stoner semble avoir un peu roulé au dessus de ses pompes, la faute à qui? A Rossi qu'il redoutait? Ou pour montrer à Ducati qu'il reste le patron, face à la vélocité d'Hayden sur une moto rouge? Quant à Melandri, alors là encore, c'est la grosse déception! Serait il en train de tourner une page? Heureusement pour son écurie, Simoncelli semble parti pour apprendre vite.
Bestof: 
1
Lectures: 
0
Super la reprise. Plusieurs constatations : la Honda marche fort, Dovi et l'ex boss technique de Ducati ont bien bossé. Dovi a éclipsé Pédro qui va sauter fin 2010. La Ducati est bien née aussi mais exploitable pour tous, Hayden ne sera plus dans l'ombre. Suzuki marche mieux mais le chemin sera long. Yamaha avec les 2 épouvantails habituels dont 1 qui était pas à 100%. Stoner par terre mais Vale aura fort à faire pour cette année, àa va être on ne peut plus dure. Aïe aïe aïe 2010 !

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Abonnement MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net, je lis toutes les infos réservées et je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc.