• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#VALENCIAGP - DEBRIEF
Paris, le 18 novembre 2019

Grand Prix de Valence Moto GP 2019 : les pilotes font le bilan de la saison

Grand Prix de Valence Moto GP 2019 : les pilotes font le bilan de la saison

Déclarations des principaux pilotes à l'arrivée du Grand Prix de Valence Moto GP 2019, dernière course de la saison.

Imprimer

Marc Marquez, Honda officielle n°93 (2ème en qualifs, 1er en course et "triple" champion du monde 2019)

"Cette victoire est une fin de saison parfaite ! Je me suis mis un peu plus de pression avec mon casque en or, donc il fallait que je sois plus intelligent ! Nous avons fait exactement ce que nous voulions faire : on remporte le titre par équipes et on est donc trois fois champion du monde cette année (pilote, constructeur et équipe, NDLR). Le titre pilote est toujours le premier objectif mais j'étais content de participer à la victoire par équipe, non seulement pour eux mais aussi pour Jorge qui a été un grand champion, un grand rival et un excellent coéquipier. Il sera difficile de faire mieux que cette année car nous avons roulé de manière parfaite".

Fabio Quartararo, Yamaha satellite n°20 (1er en qualifs, 2ème en course, meilleur débutant 2019, meilleur indépendant et 5ème au championnat)

Fabio Quartararo, Yamaha satellite n°20 (1er en qualifs, 2ème en course, meilleur débutant 2019, meilleur indépendant et 5ème au championnat)

"Je savais que Marc serait très fort, mais que si nous ne pouvions pas gagner alors je serais ravi de la seconde place - et être le premier pilote Yamaha est aussi un bonus appréciable. Nous n’étions pas si loin de la victoire, donc je peux être très fier du résultat. C’est une fin de saison incroyable. En 2018, beaucoup de gens me disaient que je ne méritais pas une place en MotoGP et que je n'étais pas prêt pour ça. Mais je pense qu'avec sept podiums et six pole positions, je leur ai montré qu'ils avaient tort ! Je suis très heureux de cette saison et toute l’équipe peut en être fière".

Jack Miller, Ducati satellite n°43 (3ème en qualifs, 3ème en course et 8ème au championnat)

"Aujourd'hui j'ai été régulier. Je poursuivais Fabio, je l'ai vu faire quelques erreurs à mi-course et j'ai eu l'impression de revenir sur lui avec un second souffle. Mais les deux premiers (Marquez et Quartararo, NDLR) ont fait une course incroyable, sans aucune faille, alors que nous étions tous en train d'attaquer. Ce fut une course longue mais sympa".

Andrea Dovizioso, Ducati officielle n°04 (6ème en qualifs, 4ème en course et 2ème au championnat)

"Globalement je suis satisfait de notre vitesse en course, elle a été constante et à la fin l'écart avec Marquez n'était pas si grand. J'ai essayé de rattraper Miller pour la troisième place, mais il pilotait très bien et il était plus rapide. Il mérite le podium. Je suis satisfait de la façon dont nous avons terminé la saison car nous avons été rapides à Sepang et ici à Valence. Nous avons confirmé une solide deuxième place, malheureusement avec un très grand écart sur Marquez au classement mais aussi avec un écart important par rapport à la troisième place, malgré mes deux résultats blancs à Barcelone et Silverstone qui ne sont pas de notre faute".

Alex Rins, Suzuki officielle n°42 (8ème en qualifs, 5ème en course et 4ème au championnat)

"Cette année a été vraiment bonne, je me suis battu pour la 3ème place au championnat. Aujourd'hui j'ai bien essayé de la reprendre et j'ai réussi à battre Viñales, mon rival le plus proche. Je me suis battu avec Dovizioso jusqu'à la ligne d'arrivée, mais c'était très difficile de le doubler. Continuons à travailler et préparons-nous pour la nouvelle saison !"

Maverick Viñales, Yamaha officielle n°12 (4ème en qualifs, 6ème en course et 3ème au championnat)

"Mon objectif principal était d'essayer de terminer troisième au championnat. C'est ce que j'ai réussi aujourd'hui et je ne pensais pas trop à être sur le podium ou à gagner car mon but était de bien finir la course. C'était une épreuve difficile, j'ai eu beaucoup de mal avec le grip à arrière. C'est un problème que l'on rencontre parfois et c'était encore le cas aujourd’hui, donc il faudra s'en occuper. Aujourd’hui je voulais absolument terminer près de Rins et marquer le maximum de points. Je suis très heureux d’être le premier pilote Yamaha au championnat et de nouveau dans le top 3. J'ai hâte de tester la nouvelle moto. On aborde cette nouvelle période d'essais avec beaucoup de motivation et d'enthousiasme, c'est ce qui compte le plus. Nous avons des tests très importants à venir ici et à Jerez et je me sens très à l'aise sur la moto. Il faut donc recréer une bonne ambiance et continuer à se battre, car je pense qu'avec Yamaha nous pouvons faire du très bon travail cet hiver et être prêt pour l'année prochaine".

Joan Mir, Suzuki officielle n°36 (7ème en qualifs, 7ème en course et 12ème au championnat)

"Cette course a été un peu frustrante pour moi car je n'avais pas les mêmes sensations que pendant les essais. C’est dommage, mais j’ai quand même pu me battre correctement en restant proche du Top 5 et des pilotes qui ont gagné les courses cette année. Je pensais pouvoir donner davantage sur cette course, mais je suis quand même heureux. Cette première année a été vraiment belle et j’attends la prochaine avec impatience. J'ai hâte aussi de commencer le test de la semaine prochaine".

Valentino Rossi, Yamaha officielle n°46 (12ème en qualifs, 8ème en course et 7ème au championnat)

"Plus encore que la météo, ce qui a été difficile ce sont les problèmes d'adhérence. Cela nous était déjà arrivé cette année. Je n'avais pas assez de grip à l'arrière et après quelques tours j'ai dû ralentir car mon pneu avait perdu beaucoup de performance. Pendant la deuxième partie de la saison nous en avons beaucoup souffert et nous n’avons pas pu résoudre ce problème. C’était à peu près la même chose aujourd’hui, donc il faudra travailler dès mardi pour bien commencer la nouvelle saison. Nous avons deux tests importants ici et à Jerez avant la fin de l'année. Nous espérons avoir du beau temps et on essaiera de progresser. Yamaha nous aura fourni de nouvelles pièces  et nous aurons un nouveau chef dans l'équipe. Ces tests seront importants pour comprendre comment travailler et nous essaierons de revenir plus forts l’année prochaine".

Jorge Lorenzo, Honda officielle n°99 (16ème en qualifs, 13ème en course, 19ème au championnat et désormais retraité)

Jorge Lorenzo, Honda officielle n°99 (16ème en qualifs, 13ème en course, 19ème au championnat et désormais retraité)

"C’était une journée spéciale... Sur la grille, j’avais un sentiment très différent de celui de toutes mes autres courses. J'ai été certainement plus prudent car les conditions étaient très difficiles et je voulais terminer ma dernière course. Je suis heureux d’aider l’équipe Repsol Honda à remporter le championnat par équipes après une incroyable saison de Marc. Je tiens à remercier tout le monde chez Honda. Ils m’ont traité avec le plus grand respect et professionnalisme. Je leur souhaite tout le meilleur pour l’avenir".

Danilo Petrucci, Ducati officielle n°9 (10ème en qualifs, abandon en course et 6ème au championnat)

"C'est vraiment dommage car c’était une course importante pour l’équipe. Malheureusement, dès le début les assistances au départ n'ont pas fonctionné et j’ai immédiatement perdu beaucoup de positions. J'en ai regagné sur les tours suivants, mon rythme était vraiment bon, mais malheureusement après avoir doublé Rossi j’ai chuté sans comprendre pourquoi. Je suis désolé de terminer le championnat de cette façon, mais c’est quand même la meilleure saison de ma carrière en MotoGP. Je sais que je dois encore progresser dans un certain nombre de domaines, mais je j'ai hâte de commencer la nouvelle saison".

Johann Zarco, Honda satellite n°5 (13ème en qualifs, abandon en course et 18ème au championnat)

"Je vais bien, je pense que la blessure aurait pu être pire. C'était une course difficile. Je savais que ce serait long alors je me disais que quand le pneu s'userait, j'aurais peut-être le bon rythme. J'étais autour de la dixième place, ce qui est bien. Après avoir doublé Pol Espargaro, j’ai essayé d’accélerer. J’ai vu Danilo Petrucci chuter et je ne sais pas si ça m'a un peu déconcentré, mais j’ai chuté un peu plus tard. J'étais en train de glisser et je pensais que c’était dommage d'avoir perdu la course, puis je n’ai pas fait attention et la moto d'Iker Lecuona m’a percuté. J’ai eu très mal à la cheville gauche et j'avais peur, mais finalement ce n'est pas si grave car il n'y a pas d'os cassés. Je dois faire d'autres examens demain, mais je pense que ça va. C'est dommage de terminer la saison de cette façon".

Johann Zarco, Honda satellite n°5 (13ème en qualifs, abandon en course et 18ème au championnat)

Résultats du GP de Valence MotoGP 2019

  1.  Marc MARQUEZ Honda 41'21.469
  2. Fabio QUARTARARO Yamaha +1.026
  3. Jack MILLER Ducati +2.409
  4. Andrea DOVIZIOSO Ducati +3.326
  5. Alex RINS Suzuki +3.508
  6. Maverick VIÑALES Yamaha +8.829
  7. Joan MIR Suzuki +10.622
  8. Valentino ROSSI Yamaha +22.992
  9. Aleix ESPARGARO Aprilia +32.704
  10. Pol ESPARGARO KTM +32.973
  11. Tito RABAT Ducati +42.795
  12. Mika KALLIO KTM +45.732
  13. Jorge LORENZO Honda +51.044
  14. Karel ABRAHAM Ducati +1'04.871
  15. Hafizh SYAHRIN KTM +1'16.487

Non classés 

  • Andrea IANNONE Aprilia 1 Tour
  • Franco MORBIDELLI Yamaha 9 Tours
  • Danilo PETRUCCI Ducati 14 Tours
  • Johann ZARCO Honda 14 Tours
  • Iker LECUONA KTM 14 Tours
  • Cal CRUTCHLOW Honda 17 Tours
  • Michele PIRRO Ducati 19 Tours

Classement général MotoGP 2019

  1.  Marc MARQUEZ Honda 420
  2. Andrea DOVIZIOSO Ducati 269
  3. Maverick VIÑALES Yamaha 211
  4. Alex RINS Suzuki 205
  5. Fabio QUARTARARO Yamaha 192
  6. Danilo PETRUCCI Ducati 176
  7. Valentino ROSSI Yamaha 174
  8. Jack MILLER Ducati 165
  9. Cal CRUTCHLOW Honda 133
  10. Franco MORBIDELLI Yamaha 115
  11. Pol ESPARGARO KTM 100
  12. Joan MIR Suzuki 92
  13. Takaaki NAKAGAMI Honda 74
  14. Aleix ESPARGARO Aprilia 63
  15. Francesco BAGNAIA Ducati 54
  16. Andrea IANNONE Aprilia 43
  17. Miguel OLIVEIRA KTM 33
  18. Johann ZARCO Honda 30
  19. Jorge LORENZO Honda 28
  20. Tito RABAT Ducati 23
  21. Stefan BRADL Honda 16
  22. Michele PIRRO Ducati 9
  23. Hafizh SYAHRIN KTM 9
  24. Karel ABRAHAM Ducati 9
  25. Sylvain GUINTOLI Suzuki 7
  26. Mika KALLIO KTM 7
  27. Bradley SMITH Aprilia 0
  28. Iker LECUONA  0

Classement constructeur MotoGP 2019

Classement par équipe MotoGP 2019

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Z900 2020 : Kawasaki revient sur sa "Neuf-sans-aides"

Lancée avec succès en 2017, la Kawasaki Z900 évolue en 2020 : le roadster change de musique et passe à l'électro avec écran couleur, connexion Bluetooth, éclairage à LED et surtout, modes de puissance et antipatinage. MNC prend la route avec la nouvelle Kawa... et son vieux K-way, aussi...
Essai Yamaha MT-03 2020 : A2 doigts d'une grande moto

Le roadster MT-03 adopte pour 2020 le "grand méchant look" propre aux motos Yamaha de la gamme Master of Torque (MT), ainsi qu'une nouvelle fourche inversée et une ergonomie revue. Cette évolution par petites touches renforce les nombreuses qualités de cette attachante moto naturellement compatible avec le permis A2. Essai.
Roadster 3 commentaires
Essai Yamaha MT-125 2020 : que de la gueule ?

La Yamaha MT-125 lancée en 2014 reçoit une nouvelle face avant menaçante inspirée de la MT-09 et le moteur à distribution variable découvert l'an dernier sur l'YZF-R125. De quoi légitimer son statut de roadster 125 cc le plus cher du marché ? MNC est allé vérifier à Malaga (Espagne) pour un premier essai. 
Essai Yamaha Tmax 560 2020 : roi de la jungle urbaine !

Avec le permis moto et 14 000 euros en poche dans une concession Yamaha, vous pouvez opter pour l'excitante sportive YZF-R6, le crapuleux roadster MT-10 de 160 ch... ou le nouveau Tmax 560 dans sa luxueuse version Tech Max ! MNC vous explique pourquoi choisir le scooter est loin d'être insensé... même pour un motard ! Essai.
Scooter 11 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Marché moto et scooter en novembre 2019 : le meilleur antidépresseur

La météo particulièrement chagrine de novembre 2019 n'a nullement freiné le marché français du motocycle : ses 9814 immatriculations représentent au contraire une hausse de +7,5% par rapport à l'an dernier. Les gros cubes tractent, les 125 suivent. MNC dresse le bilan.
Jusqu'à 500 ch et 362 km/h pour la moto 8-cylindres Eisenberg V8 !

Zef Eisenberg, préparateur britannique de motos et de voitures extrêmes, met la touche finale à un roadster aux performances sans équivalent : l'inédit 8-cylindres en V de 3000 cc de son "EV8" revendique entre 480 et 500 ch et jusqu'à 362 km/h de vitesse de pointe ! Présentation.
Découverte 3 commentaires
Essai Z900 2020 : Kawasaki revient sur sa "Neuf-sans-aides"

Lancée avec succès en 2017, la Kawasaki Z900 évolue en 2020 : le roadster change de musique et passe à l'électro avec écran couleur, connexion Bluetooth, éclairage à LED et surtout, modes de puissance et antipatinage. MNC prend la route avec la nouvelle Kawa... et son vieux K-way, aussi...
Essai Yamaha MT-125 2020 : que de la gueule ?

La Yamaha MT-125 lancée en 2014 reçoit une nouvelle face avant menaçante inspirée de la MT-09 et le moteur à distribution variable découvert l'an dernier sur l'YZF-R125. De quoi légitimer son statut de roadster 125 cc le plus cher du marché ? MNC est allé vérifier à Malaga (Espagne) pour un premier essai. 
Le Grand Prix de France MotoGP 2020 met en place un Espace tranquille

Ras le casque des concours de rupteurs et des chants d'ivrogne dans les campings du GP de France Moto ? L'organisateur propose une solution pour savourer la fête sans subir ses débordements : sa nouvelle aire d'accueil "Espace tranquille", à côté de l'entrée sud du circuit Bugatti-Le Mans.  Explications.
Essai vidéo de la nouvelle Yamaha MT-03 2020

En complément de notre essai complet de la Yamaha MT-03, voici notre vidéo tournée dans les environs de Málaga (Espagne).
Zarco signe directement avec Ducati pour rouler chez Avintia en 2020

Cette fois, c'est officiel : Johann Zarco disputera bien la saison MotoGP 2020 sur une Ducati au sein du team Avintia, comme prévu depuis le GP de Valence mi-novembre. Mais attention : ce contrat d'un an lie davantage le pilote français au constructeur italien qu'à l'équipe espagnole. Explications. 
Pilotes et équipes 11 commentaires
Clément Villet au comité exécutif de Yamaha Motor Europe

Le français Clément Villet, directeur de la division deux-roues au siège européen de Yamaha à Amsterdam depuis cinq ans, intègre le comité exécutif de Yamaha Motor Europe. Explications.
De Puniet et Rossi sur la Panigale ERC en endurance mondiale

Deux français et un tchèque sur une italienne dans une équipe allemande : le team ERC Endurance, qui passe sur Ducati pour les 8H de Sepang et le reste de la saison FIM EWC, vient d'annoncer son trio de pilotes.
8H de Sepang 2 commentaires

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2019

Intersaison : Tests MotoGP
10 mars : GP du Qatar
31 mars : GP d'Argentine
14 avril : GP des Amériques
5 mai : GP d'Espagne
19 mai : GP de France
2 juin : GP d'Italie
16 juin : GP de Catalogne
30 juin : GP des Pays-Bas
7 juillet : GP d'Allemagne
4 août : GP de République tchèque
11 août : GP d'Autriche
25 août : GP de Grande-Bretagne
15 septembre : GP de San-Marin
22 septembre : GP d'Aragón
6 octobre : GP de Thaïlande
20 octobre : GP du Japon
27 octobre : GP d'Australie
3 novembre : GP de Malaisie
17 novembre : GP de Valence

SAISON 2019   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...