• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
COURSE
Paris, le 18 avril 2021

GP du Portugal 2021 : Quartararo gagne la course et la tête du championnat

GP du Portugal 2021 : Quartararo gagne la course et la tête du championnat

Auteur d’une pole un peu chanceuse, Fabio Quartararo a complètement et parfaitement géré ce Grand Prix du Portugal, remportant une seconde course d’affilée et un magnifique duel face à Alex Rins, par KO ! Très bien parti, Johann Zarco compte hélas parmi les nombreux pilotes à être tombé des montagnes russes de Portimao.

Imprimer

La troisième épreuve 2021 de l’Intercontinental Circus se présente sous les meilleurs auspices : elle se déroule sur l’un des plus beaux circuits au monde - le circuit de Portimao ! - et dans des conditions climatiques parfaites. Seule ombre au tableau : l’absence de Jorge Martin...

Tombé lourdement hier matin en FP3, le sensationnel rookie espagnol (pole et 3ème place au GP de Doha) doit être opéré de la main et du pied droits dès demain à Barcelone. Le team Pramac compte donc doublement sur Johann Zarco pour briller au GP du Portugal 2021. C’est bien parti : le n°5 part du premier rang, derrière Rins et Quartararo...

Avant de lancer cette première course sur le sol européen, le paddock du MotoGP a observé une minute de silence en hommage à Fausto Gresini, emporté par le coronavirus le 23 février dernier. Originaire d’Imola, le charismatique patron a également été salué par les pilotes de Formule Un qui disputent leur Grand Prix d’Emilie-Romagne aujourd’hui.

Auteur du septième meilleur chrono hier en qualification, Aleix Esparagaro aura à coeur de hisser son Aprilia officielle - alignée par le team Gresini justement - un plus haut encore en course : inscrite depuis 2015 en catégorie reine, la RS-GP court toujours après son premier Top 5.

Pour information, tous les pilotes du plateau ont sélectionné un pneu medium à l’avant. Tous sauf le convalescent Danilo Petrucci qui a préféré un dur. À l’arrière, le pneu tendre est monté sur toutes les Aprilia, Ducati, Honda et Suzuki tandisq ue le dur est chaussé par les KTM et Yamaha (plusieurs auraient fait le changement sur la grille en raison de la température en légère hausse).

Départ : Quartararo met la gomme à l’extinction des feux mais dérive vers Rins - le touche ! - et perd plusieurs positions. Zarco plonge le premier dans la cassure à droite devant Mir tandis que Miller est doublé par Marc Marquez dès le virage n°4 !

En ce tout début de course, Quartararo occupe la sixième place devant Morbidelli, Binder, Aleix Espargaro et Marc Marquez. Mis sous pression hier en Q1 par Marquez justement, Mir se venge en doublant le n°93 de manière un brin musclée. Le champion du monde ne fait pas de cadeau au champion de la discipline...

Bagnaia se loupe en passant la deuxième fois dans le premier virage. Devant, la Honda n°93 vient lécher la roue arrière de la Suzuki n°36 et doit élargir, offrant du champ au trio de tête : la Ducati n°5 mène toujours devant les deux Suzuki n°42 et 36 !

Quartararo et Miller s’éloignent alors du peloton et ramarre le groupe de tête désormais mené par Aleix Espargaro. Suivent Marc Marquez, Franco Morbidelli, Brad Binder et Luca Marini... Miguel Oliveira n’est que 13ème, Valentino Rossi 15ème, Pol Espargaro 17ème et Maverick Vinales... dernier !

Dans le 4ème tour, Fabio dépasse le champion du monde (n°36) et vise son coéquipier au n°42. Mais Rins double Zarco à l’entrée du virage 13, justement ! Johann reprend les commandes de la course dans la courte ligne droite portugaise. Au même moment, Pol Espargararo rentre aux stands et abandonne.

Rins repasse Zarco un tour plus tard en reproduisant son attaque dans le virage 13. Cette fois, Quartararo profite d’un trou de souris pour passer devant son - notre - compatriote ! Johann reste derrière ses rivaux dans le bout droit. Quelques instant plus tard, Miller perd l’avant en prenant les freins aux abords du virage 4, bientôt imité par Oliveira...

Alors que Marc Marquez rétrograde, Franco Morbidelli progresse et se hisse en tête du deuxième groupe ! Le n°21 du team Yamaha SRT compte une demi-seconde de retard sur Zarco qui boucle le meilleur chrono de la course dans le 7ème tour, passe devant Mir au début du 8ème mais fait un infime écart et rend sa troisième place.

Dans le sillage de Rins depuis cinq tours, Quartararo dégoupille dans le 9ème tour. Le n°20 du team Yamaha tente alors de s’échapper mais le n°42 lui rend coup pour coup... d’accélérateur ! A la mi-course toutefois, Fabio signe un nouveau record du tour en course et distance légèrement son principal rival.

Joan Mir compte une seconde et demi de retard sur le duo de leaders... et doit se méfier de Johann Zarco touours logé dans son aspiration ! Au 15ème tour, le n°5 montre d’ailleurs à son adversaire comme il est facile pour lui de passer devant : un essorage de poignée dans le bout droit semble suffire !

À dix tours de la fin, Valentino Rossi termine sa course dans le bac à graviers. Le n°46 venait de subtiliser la 11ème position à son frangin Luca Marini. Deux autres membres du gang VR46 s’éclatent aussi en piste, au sens figuré : Bagnaia chipe à Morbidelli la cinquième place dans la petite ligne droite du circuit portugais.

En tête de la course, Quartararo et Rins haussent encore le ton et passent sous 1’ 39,5 ! La victoire va assurément se jouer entre ces deux pilotes : Zarco se trouve à plus de trois secondes de la Suzuki n°42... qui chute l’entrée du virage 6 piégeux car en dévers ! Notre "bon 20" français n’a plus qu’à terminer la course sans commettre d’erreur. La fin s’annonce plus tendue pour le n°5.

À six tours de la fin, Zarco doit s’incliner face à un Bagnaia nettement plus rapide que lui aux commandes de sa Ducati officielle. Bien plus frustrant : la Ducati Pramac n°5 se couche sur le flanc droit lors du freinage sur l’angle du virage 14... Johann perd de gros points au championnat dans cette malheureuse chute !

Alors que Fabio Quartararo déroule vers une seconde victoire de rang, le podium n’est pas encore distribué entre Pecco Bagnaia, Joan Mir et Franco Morbidelli... et Brad Binder ? Le sud-africain apparaît en arrière plan, tout comme Aleix Espargaro !

À l’entame du dernier tour néanmoins, Bagnaia, Mir et Morbidelli reprennent leurs distances sur Binder. La Ducati n°63, la Suzuki n°36 et la Yamaha n°21 passent dans ce même ordre sous le drapeau à damier, environ cinq secondes après la Yamaha n°20 !

Suivent trois autres machines différentes : la KTM RC16 n°33 de Binder termine à moins de deux secondes du podium, l’Aprilia RS-GP n°41 d’Aleix Espargaro signe un nouveau Top 6 et la Honda n°93 de Marc Marquez fait son retour aux avants-postes... Surpris ?

Le(s) point(s) au championnat

Cumulant désormais 61 points (sur 75), notre "Fabio-lous" double vainqueur gagne la tête du provisoire... Quartararo "prend" sans doute aussi celle de son nouveau coéquipier Maverick Vinales qui partageait le même nombre de points en arrivant à Portimao, mais n’en a marqué que cinq ce dimanche.

Auteur d’une magnifique remontada cet après-midi, Francesco Bagnaia bondit à la deuxième place du championnat et cumule 46 points : joli clin d’oeil au numéro de course de son mentor Valentino Rossi dont le score reste bloqué à 4 petits points, soit autant que son frangin Luca Marini désormais.

À cause de sa bulle portugaise, Zarco dérape à la quatrième place du championnat et compte 21 de points de retard sur le nouveau leader. Johann reste néanmoins le premier pilote indépendant, et se permet toujours de devancer le champion du monde en titre : Joan Mir a toutefois quasiment doublé sa mise et totalise 38 points.

Contrairement à Rossi, Franco Morbidelli décolle des bas-fonds du classement grâce à sa quatrième place. Le vice-champion du monde passe devant deux pilotes d’usine : Jack Miller et Pol Espargaro. Enfin, Marc Marquez a inscrit ce dimanche ses premiers points depuis la finale du championnat 2019 à Valence.

Résultats du GP du Portugal Moto 2021

GP du Portugal 2021 : Quartararo gagne la course et la tête du championnat

Classement provisoire MotoGP 2021

  1. Fabio QUARTARARO Yamaha 61
  2. Francesco BAGNAIA Ducati 26
  3. Maverick VIÑALES Yamaha 41
  4. Johann ZARCO Ducati 40
  5. Joan MIR Suzuki 38
  6. Aleix ESPARGARO Aprilia 25
  7. Alex RINS Suzuki 23
  8. Brad BINDER KTM 21
  9. Enea BASTIANINI Ducati 18
  10. Jorge MARTIN Ducati 17
  11. Franco MORBIDELLI Yamaha 17
  12. Jack MILLER Ducati 14
  13. Pol ESPARGARO Honda 11
  14. Marc MARQUEZ Honda 9
  15. Alex MARQUEZ Honda 8
  16. Stefan BRADL Honda 7
  17. Takaaki NAKAGAMI Honda 6
  18. Luca MARINI Ducati 4
  19. Valentino ROSSI Yamaha 4
  20. Miguel OLIVEIRA KTM 4
  21. Danilo PETRUCCI KTM 3
  22. Lorenzo SAVADORI Aprilia 2
  23. Iker LECUONA KTM 1

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Déclarations des pilotes MotoGP après le GP de Grande-Bretagne 2022

Francesco Bagnaia repart de Silverstone avec un grand sourire et les 25 points de la victoire, tandis que le clan français fait grise mine après la chute de Johann Zarco en tête du GP de Grande-Bretagne et la modeste 8ème de Fabio Quartararo, ralenti par un mauvais choix de pneus. Réactions des pilotes.
Grande-Bretagne 1 commentaire
CRF1100L Africa Twin 2023 : nouveaux coloris pour le maxitrail Honda

L'Africa Twin n'évolue pas techniquement pour 2023 mais reçoit de nouveaux coloris disponibles à partir d'octobre sur les CRF1100L standard et Adventure Sports. Présentation.
GP de Grande-Bretagne : Bagnaia déroule, Zarco dérape, Quartararo déguste

Francesco Bagnaia entame gaz en grand la rentrée de la classe reine à Silverstone : l'officiel Ducati, tout en maîtrise, décroche sa deuxième victoire consécutive devant l'impressionnant Maverick Viñales et Jack Miller. Résumé du GP de Grande-Bretagne, meilleurs moments vidéos et classements.
Grande-Bretagne 4 commentaires
Le marché moto dans le vague en cette fin de 1er semestre 2022

Au premier semestre 2022, le marché français du motocycle s’est rétracté de -6%, chutant même de -21 % en juin. Les motos et scooters résistent malgré de nombreux bâtons dans les jantes : pénuries de composants, Covid-19 et confinements en Asie, transport maritime saturé, livraisons compliquées... et d’autres menaces guettent ! Bilan.
Combien de temps attendre ma nouvelle moto 2022 ?

Si vous changez de moto cet été, armez-vous de patience : les délais de livraisons s'allongent faute de stocks, en raison notamment du ralentissement de la production en Asie. MNC fait le point avec les constructeurs sur cette problématique commune à presque toutes les marques.
Pratique 1 commentaire
Marché moto et scooter : interviews des constructeurs au 1er semestre 2022

Deux fois par an, Moto-Net.Com propose aux marques de moto et scooter en France de dresser leur bilan marché. Leurs responsables reviennent pour nos lecteurs MNC Premium sur le premier semestre 2022 (-6%)... mais aussi sur le prix de l’essence, le contrôle technique et la fin annoncée du thermique !
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2022

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Courses 2022

GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
GP de France moto 15 mai : GP de France
GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande10 juillet : GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...