• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 17 octobre 2010

GP d'Australie : Stoner sans partage sur ses terres

GP d'Australie : Stoner sans partage sur ses terres

Dimanche - 10h30. Casey Stoner a remporté le GP d'Australie pour la quatrième fois d'affilée au guidon de sa Ducati GP10. Malgré tous ses efforts et une belle remontée, Valentino Rossi échoue à la troisième place derrière son champion du monde de coéquipier, Jorge Lorenzo.

Imprimer

Dimanche - 10h30. Casey Stoner a remporté le GP d'Australie pour la quatrième fois d'affilée au guidon de sa Ducati GP10. Malgré tous ses efforts et une belle remontée, Valentino Rossi échoue à la troisième place derrière son champion du monde de coéquipier, Jorge Lorenzo.

Poleman de ce Grand Prix d'Australie (lire ci-dessous), Casey Stoner est le plus prompt à réagir dès l'extinction des feux et plonge en tête dans le premier droit du circuit de Phillip Island.

Le pilote Ducati précède Jorge Lorenzo qui se fait légèrement bousculer par un Ben Spies très incisif en ce début de course. Les deux futurs coéquipiers devancent Marco Simoncelli, Nicky Hayden, Andrea Dovizioso, Colin Edwards et Valentino Rossi. Mal parti, Randy de Puniet est 11ème.

Véritablement intouchable sur ses terres, Casey Stoner se forge vite une avance considérable sur Lorenzo, Simoncelli, Hayden, Dovizioso et Spies. Pendant ce temps, Valentino Rossi offre un nouveau récital aux spectateurs australiens en dépassant un à un ses adversaires : en deux tours seulement, l'italien remonte de la 9ème à la 6ème place !

Unique pilote à représenter le team Honda-HRC suite au forfait de Dani Pedrosa (lire encadré ci-dessous), Andrea Dovizioso est soudain victime de problèmes mécaniques et doit rentrer aux stands.

Ultra motivé, Valentino Rossi continue à faire le spectacle : après s'être débarrassé de Simoncelli, l'ancien champion du monde n'hésite pas à bousculer Nicky Hayden en la passant par l'intérieur, avant de s'offrir Ben Spies dans la même foulée !

Malgré tous ses efforts, le Docteur ne sera toutefois pas en mesure de rééditer sa démonstration malaise, lorsqu'il était remonté de la 11ème à la première position : intouchable, Stoner a déjà quatre secondes d'avance sur Lorenzo, lui-même à plus de huit secondes de son coéquipier. Heureusement pour le show, Hayden ne cesse de menacer Rossi tandis que Spies et Simoncelli s'arsouillent sous les yeux d'Edwards.

En perdition à la quatorzième place, Randy de Puniet lutte visiblement avec sa RCV212 : le français sort même temporairement de la piste en tentant de tenir un rythme de course qui n'a pourtant rien d'excessif...
Ecoeurant d'aisance, Stoner continue à punir ses rivaux et se dirige sans faiblir vers sa quatrième victoire d'affilée à Phillip Island, le neuvième succès d'un pilote australien en catégorie reine à domicile avec les quatre siens et ceux de Wayne Gardner (Phillip Island en 1989 et 1990) et de Mick Doohan (Eastern Creek en 1992 et 1995 et Phillip Island en 1998).

A trois tours de l'arrivée, Nicky Hayden dépasse Valentino Rossi qu'il n'a pas quitté d'une semelle depuis le premier tiers de la course. Le n°46 semble moins rapide que l'américain en sortie de courbe, où la Ducati laisse sur place la Yamaha. Mais cela n'empêche pas Rossi de se battre : misant tout sur le freinage, l'italien parvient à se hisser aux côtés d'Hayden, puis à lui reprendre - virilement ! - la troisième place dans le dernier tour.

Casey Stoner termine avec plus de 8,5 sec d'avance sur Jorge Lorenzo, qui ne sera finalement pas parvenu à renouer avec la victoire en Australie comme il le souhaitait.

Ben Spies termine cinquième devant Marco Simoncelli, Colin Edwards, Aleix Espargaro, Marco Melandri et Randy de Puniet.

Au championnat, Casey Stoner (205 points) profite de cette victoire pour chiper la troisième place du classement à Valentino Rossi (197 points).

L'australien revient à 23 longueurs du second Dani Pedrosa (228), tandis que Jorge Lorenzo continue d'entretenir un capital qui pourrait le conduire à un nouveau record : avec 333 points au compteur à deux courses de la fin de saison (Estoril et Valence), le majorquin pourrait dépasser la barre des 373 points franchie en 2008 part un certain... Valentino Rossi !

Enfin, Randy de Puniet perd hélas sa huitième place provisoire au profit de Marco Simoncelli, incontestablement en verve en cette fin de saison.

GP d'Australie Moto2 : Alex de Angelis signe son premier succès

Qualifié en pole position devant Scott Redding, Stefan Bradl et Mike di Meglio, Alex de Angelis a remporté son premier Grand Prix de la saison 2010 en Moto2. Un succès qui a d'autant plus de valeur aux yeux de l'ex pilote MotoGP qu'il s'agit de sa première victoire depuis le GP de Valence de 250 cc en 2006.

Le san marinais n'a pourtant pas eu la partie facile, puisqu'il s'est retrouvé relégué en quatrième position dans le premier virage pendant que Mike di Meglio (cocorico !) s'offre son premier holeshot de la saison.

Hélas, pendant que le toulousain brille, son compatriote Jules Cluzel est victime d'une sortie de piste dès le deuxième virage : le pilote de Montluçon parvient à s'en sortir sans dommage, mais repart en dernière position...

Dès le deuxième tour, l'anglais Scott Reding s'empare des commandes devant Andrea Iannone, Mike di Meglio et Alex de Angelis. Les quatre hommes oublient rapidement le reste du peloton - comme c'est souvent le cas en Moto2 -, mais les multiples dépassements entre Iannone et Redding permettent à de Angelis de revenir sur les deux hommes.

Le san marinais parvient finalement à prendre la tête de la course, tandis qu'Andrea Iannone rétrograde temporairement à la quatrième place derrière Mike di Meglio. Le champion du monde Moto2 2010 Toni Elias ne pointe qu'en septième place.

Auteur de sa meilleure course depuis le début de la saison 2010, Mike di Meglio perd hélas le contact avec les leaders et ne tarde pas à se faire dépasser par Stephan Bradl, puis par son coéquipier Julian Simon.

De nouveau le plus rapide en course, Andrea Iannone parvient à dépasser Redding puis De Angelis : il reprend les rênes du Grand Prix d'Australie ! L'Italien s'emporte cependant quelques virages plus loin et doit céder le commandement à Alex de Angelis.

Victime d'un souci pneumatique en fin de course, le pilote Fimmco Speed Up doit baisser le rythme et laisse s'échapper De Angelis et Redding.

Les deux hommes franchissent la ligne d'arrivée dans cet ordre, le san marinais étant même parvenu à se forger une avance de 2,172 secondes lors des derniers tours.

Mike di Meglio termine à la sixième place, son meilleur résultat de la saison, tandis que Jules Cluzel et Valentin Debise apparaissent respectivement à la 23ème et 28ème position.

Au classement général, Toni Elias reste bien entendu confortablement installé en tête avec 271 points, contre 181 pour Simon, 179 pour Iannone et 143 pour Luthi. Jules Cluzel pointe au sixième rang avec 101 points, tandis que Mike di Meglio remonte à la 19ème place.

GP d'Australie 125 : et de neuf pour Marquez !

Incontestable révélation de cette saison 2010, Marc Marquez n'a pas fait de quartier en 125 cc lors de ce Grand Prix d'Australie 2010 : rapidement en tête de course, l'espagnol s'est ensuite forgé une avance de 6,062 secondes sur ses rivaux !

Pol Espargaro et Nico Terol, ses plus sérieux adversaires dans la course au titre, terminent respectivement deuxième et troisième après s’être battus pour la deuxième place durant toute la course.

Auteur d'une belle fin de course, le véloce Pol Espargaro et sa Derbi terminent avec plus de cinq secondes d’avance sur Terol.

Avec ce neuvième succès, Marc Marquez égale le record du plus grand nombre de victoires en une saison de la catégorie 125 cc détenu, depuis 1988, par Jorge Martinez (actuellement team manager en 125, Moto2 et MotoGP).

Le pilote Ajo Motorsport mène désormais le championnat du monde avec un total de 272 points, tandis que Terol (260) et Espargaro (255) peuvent encore viser le titre avant les deux dernières manches de la saison qui auront lieu à Estoril et à Valence. La direction de course a dû recourir à la vidéo finish pour départager Efren Vazquez et Bradley Smith pour la quatrième place, qui a finalement été attribuée au pilote espagnol du team Tuenti Racing.

Enfin, le niçois Johann Zarco a malheureusement été contraint d'abandonner dès le premier tour et son compatriote Louis Rossi termine à la 17ème place.

GP d'Australie : Stoner en pole à Phillip Island

Samedi - 9h45. Casey Stoner s'est emparé de la pole position à Phillip Island avec 0,668 sec d'avance sur Jorge Lorenzo et 1,279 sec d'avance sur Ben Spies. A domicile, l'Australien vise une quatrième victoire d'affilée tandis que Rossi ne part qu'en 8ème place.

Déjà en tête des essais libres 2 sur le circuit australien devant Colin Edwards et Ben Spies, Casey Stoner a confirmé son statut de favori en signant un tour en 1'30.107 aux qualifs (plus de six dixièmes plus vite que Jorge Lorenzo et plus d'une seconde que Ben Spies qui complètent la première ligne) !

Toujours à l'aise sur son circuit national où il s'est imposé lors des trois derniers courses, Stoner visera demain sa 23ème victoire : depuis son arrivée en MotoGP en 2006, Stoner a toujours été au guidon de la Desmoscedici 800, ce qui en fait le pilote le plus capé depuis l’introduction du règlement 800 cc en 2007 devant Valentino Rossi (21 victoires) .

Le Docteur semble en difficulté en Australie où il ne pointe qu'en huitième position à plus d'une seconde et demie de Stoner. L'italien parviendra-t-il à mettre le gant sur les bons réglages pour réaliser une autre folle remontée comme en Malaisie la semaine dernière ?

Le n°46 partira derrière Randy de Puniet qui signe un septième temps prometteur, dans le même dixième que Nicky Hayden et Colin Edwards qui le précédent.

Marco Simoncelli a réalisé sa meilleure qualification depuis son arrivée en MotoGP et pointe à une superbe quatrième place, à seulement 0,016 sec du troisième Ben Spies.

De son côté, Dani Pedrosa poursuit laborieusement sa réadaptation et réalise le 15ème temps, mais décidera en accord avec le HRC de ne pas prendre le départ de la course dimanche, tout comme Capirossi victime d'une chute et blessé à la jambe gauche. 

Pedrosa forfait

"Suite mon opération en Espagne, mon objectif était de faire mon retour en Australie mais après avoir participé aux trois séances ici, il apparait clairement qu’il me sera impossible de maintenir un rythme élevé parce que mon bras s’affaiblit tour après tour et il m’est de plus en plus difficile de contrôler la moto, et encore plus avec le vent qui souffle très fort ici", a expliqué Pedrosa qui tentera de faire son retour pour le Grand Prix du Portugal dans deux semaines à Estoril.

Classement de la séance qualificative du GP d'Australie 2010

  • 1 - Casey STONER 1'30.107
  • 2 - Jorge LORENZO 1'30.775
  • 3 - Ben SPIES 1'31.386
  • 4 - Marco SIMONCELLI 1'31.402
  • 5 - Colin EDWARDS 1'31.415
  • 6 - Nicky HAYDEN 1'31.530
  • 7 - Randy DE PUNIET 1'31.554
  • 8 - Valentino ROSSI ITA 1'31.627
  • 9 - Andrea DOVIZIOSO 1'32.018
  • 10 - Marco MELANDRI 1'32.367
  • 11 - Aleix ESPARGARO 1'32.542
  • 12 - Mika KALLIO 1'32.816
  • 13 - Hiroshi AOYAMA 1'33.190
  • 14 - Alvaro BAUTISTA 1'33.224
  • 15 - Dani PEDROSA 1'33.384
  • 16 - Hector BARBERA 1'33.390
  • 17 - Loris CAPIROSSI 1'34.269

GP d'Australie : Lorenzo montre les dents sous la pluie

Le champion du monde MotoGP 2010 Jorge Lorenzo s'est montré le plus rapide lors de la première séance d'essais libres disputée ce matin en Australie sur une piste arrosée par la pluie et balayée par le vent. Le pilote Yamaha devance les deux Ducati officielles.

Reculée de deux heures en raison des mauvaises conditions météo (pluie battante, 10°C dans l'air et vent violent), la première séance d'essais libres du Grand Prix d'Australie a permis à Jorge Lorenzo de signer le tour le plus rapide en 1'41.146.

Avec cette première "victoire", le majorquin, tout juste champion du monde de la catégorie reine confirme sa volonté de briller ce week-end :

"Je veux finir la saison en gagnant et je donnerai le maximum ce week-end", a d'ores et déjà prévenu "Jorgeuil" qui ne s'est pas imposé depuis cinq courses.

L'espagnol devance Casey Stoner (1'41.480), qui fête ses 25 ans demain et qui reste sur trois victoires d'affilée à domicile, et l'américain Nicky Hayden (1'41.631). Les deux pilotes officiels Ducati devancent la "paire de Marco" du team Honda-Gresini : Simoncelli et Melandri se suivent d'un dixième de seconde !

Attention au décalage horaire !

Dimanche 17 octobre
  • Grand Prix d'Australie 125 : 4h00
  • Grand Prix d'Australie Moto2 : 5h15
  • Grand Prix d'Australie MotoGP : 7h00
  • Andrea Dovizioso, Valentino Rossi, Colin Edwards, Randy de Puniet et Loris Capirossi complètent le Top 10 de ces premiers essais libres tandis que Dani Pedrosa, de retour de blessure, a courageusement repris le guidon de sa Honda pendant la première partie de la séance avant de rentrer au box.

    Pourtant en très bonne santé, l'américain Ben Spies s'est quant à lui contenté de trois tours avant de regagner les stands : le pilote Tech3, qui s'est dit davantage gêné par le vent que par la pluie et le froid, affirme ne pas avoir voulu prendre trop de risques pour cette première journée.

    Classement de la première séance d'essais libres du Grand Prix d'Australie MotoGP

    • 1 - Jorge LORENZO 1'41.146
    • 2 - Casey STONER 1'41.48
    • 3 - Nicky HAYDEN 1'41.631
    • 4 - Marco SIMONCELLI 1'41.881
    • 5 - Marco MELANDRI 1'41.982
    • 6 - Andrea DOVIZIOSO 1'42.271
    • 7 - Valentino ROSSI 1'42.626
    • 8 - Colin EDWARDS 1'43.013
    • 9 - Randy DE PUNIET 1'43.476
    • 10 - Loris CAPIROSSI 1'43.984
    • 11 - Mika KALLIO 1'44.179
    • 12 - Hiroshi AOYAMA 1'44.704
    • 13 - Hector BARBERA 1'45.695
    • 14 - Alvaro BAUTISTA 1'46.160
    • 15 - Aleix ESPARGARO 1'48.127
    • 16 - Dani PEDROSA 1'51.210
    • 17 - Ben SPIES 1'58.613

     

    .

    .

    .

    Les derniers essais MNC

    Hornet 750 Vs MT-07 Vs Z650 : le bilan de notre comparatif en vidéo

Honda s’apprête à lancer sa Hornet CB750 en France ! La marque ailée a donc invité ses concessionnaires à essayer son tout nouveau roadster dans le sud de la France, en compagnie du best-seller Yamaha MT-07 et du "roadstar" Kawasaki Z650. MNC aussi était de la partie... Essai comparatif.
    La Honda CB750 Hornet face à ses rivales : en direct de notre essai !
    Essai vidéo Moto Morini Seiemmezzo 650 STR et SCR

MNC est brièvement passé au guidon des Moto Morini Seiemmezzo (six et demi en italien) en région Bourgogne, fief de l'importateur SIMA, avec de bonnes surprises à la clé : le roadster STR et le Scrambler SCR cumulent les atouts à prix serré ! Essai vidéo des nouveautés du groupe chinois Zhongneng.
    Essai et vidéo Trident 660 : l’entrée haut de gamme de Triumph

Lancée en 2021, la petite Trident 660 connaît un gros succès, notamment en France où elle est la meilleure vente de Triumph. Moto-Net.Com brave le froid pour saisir les points forts et faibles de ce "lovely" roadster au 3-cylindres petit mais costaud, à la partie cycle simple et efficace, et au tarif élevé... au niveau de ses rivaux ! Vidéo et essai MNC.

    A lire aussi sur le Journal moto du Net

    Hornet 750 Vs MT-07 Vs Z650 : le bilan de notre comparatif en vidéo

Honda s’apprête à lancer sa Hornet CB750 en France ! La marque ailée a donc invité ses concessionnaires à essayer son tout nouveau roadster dans le sud de la France, en compagnie du best-seller Yamaha MT-07 et du "roadstar" Kawasaki Z650. MNC aussi était de la partie... Essai comparatif.
    Bilan mortalité routière 2022 : motards en baisse, cyclistes et trottinestistes en hausse

Le bilan annuel de la mortalité routière confirme les tendances observées tout au long de l'année 2022 : le total de victimes se stabilise à 3260 grâce à une petite diminution de la mortalité auto (-3,6%) et moto (-4,5%), tandis que cyclistes et "trottinetistes" sont de plus en plus exposés. Explications et analyses dans notre point MNC.
    Bilans statistiques 3 commentaires
    Conflit d'intérêts autour du contrôle technique moto ?

Les trois principaux défenseurs des motards - Codever, Fédération française de motocyclisme et Fédération française des motards en colère - estiment que les associations qui militent pour le contrôle technique moto seraient sujettes à du conflit d'intérêts. Explications.
    Marché moto et scooter : les constructeurs dressent leur bilan 2022

En complément de notre analyse complète, les principaux constructeurs de moto et scooters dressent avec MNC leur bilan 2022. Marché du neuf en bonne santé malgré le Covid long, marché de l’occasion en ébullition, location mise en avant, stationnement payant, deux-roues électrique, contrôle technique : voici le point de vue des pros.
    Interview exclusive Ducati : MotoE en 2023, moto électrique en 2027-2028, etc.

Forza Ducati ! En 2022, la marque de Bologne a signé son premier doublé en MotoGP et World Superbike, et battu son record de ventes mondiales. Moto-Net.Com fait le point avec le n°2 de la firme : compétition et commerce, la France et Zarco, moto électrique et biocarburant, ancienne rumeur KTM et avenir Audi... Interview de Francesco Milicia.
    Dacia tacle la nouvelle politique commerciale BMW... et KTM, donc

Les responsables britanniques de la marque d’automobiles Dacia ne manquent pas d’humour... Ils offrent à leurs clients une bouillotte, taclant ainsi BMW et ses sièges chauffants soumis à abonnement. MNC apprécie la blague, un peu moins ce type de pratiques qui nous arrive droit dessus. Chez KTM, par exemple !
    R&D
    Guide 2023 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Toutes les caractéristiques des nouveautés moto et scooter sur le Journal moto du Net : présentations, prix, dates de sortie et, bien sûr, nos premiers essais ! Le guide pratique des nouveaux deux et trois-roues 2023, c'est sur Moto-Net.Com.

    Soutenez le Journal moto du Net

    Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

    ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

    Guide 2023 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

    Calendrier MotoGP 2022

    Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

    GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

    Pré-saison 2023

      Calendrier MotoGP 2023

    Courses 2022

    GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
    GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
    GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
    GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
    GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
    GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
    GP de France moto 15 mai : GP de France
    GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
    GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
    GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
    GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
    GP moto de Finlande10 juillet : GP de Finlande
    GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
    GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
    GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
    GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
    GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
    GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
    GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
    GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
    GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


    SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

    • En savoir plus...