• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
PHILLIP ISLAND - QUALIFICATIONS
Paris, le 27 octobre 2018

GP d'Australie - Qualifs : Marquez claque la cinq à Phillip Island !

GP d'Australie - Qualifs : Marquez claque la cinq à Phillip Island !

Marc Marquez décroche sa cinquième pole position consécutive à Phillip Island lors des qualifications du GP d'Australie 2018. Le champion du monde, à peine perturbé par quelques gouttes de pluie, s'élancera devant les Yamaha de Maverick Viñales et Johann Zarco.  Compte rendu et classement sur la grille.

Imprimer

Le stress est monté de plusieurs crans à Phillip Island après l'apparition de quelques gouttes de pluie peu de temps après les qualifications 1, juste avant que l'accès à la piste ne soit ouvert aux douze pilotes sélectionnés pour la QP2. Parmi eux, Pol Espargaro et Alvaro Bautista, repêchés en QP1.

L'objectif dans ces conditions est d'essayer de réaliser immédiatement un bon chrono avec les pneus slicks, au cas où la pluie s'intensifie et oblige à passer les gommes rainurées. Plus facile à dire - et à écrire ! - qu'à faire, dans la mesure où il s'agit de faire parler la poudre sans garantie de grip, puisque les conditions peuvent évoluer d'un virage à l'autre à cause de la légère ondée...

Jack Miller est le premier à s'élancer pour tenter de décrocher le "Jack-Pot" devant son public, sans toutefois parvenir à réellement affoler la pendule sur une piste à peine humidifiée. L'acrobate du team Ducati-Pramac aurait peut-être davantage brillé sur un bitume vraiment détrempé.

L'amour du risque

Marc Marquez, lui, s'est comme très souvent montré le plus prompt à appréhender les conditions de piste et les possibilités au chrono. Le champion en titre, titré le week-end dernier au Japon, est le premier à descendre sous les 1'30 et ce dès son troisième tour lancé. Le n°93 colle à ce moment pas moins de 1,5 sec à tous ses rivaux !

Mais la concurrence s'agite derrière et parvient à répliquer : d'abord Andrea Iannone, dominateur pendant les essais libres, puis Johann Zarco s'emparent de la pole provisoire. Au même moment, dans le virage n°10, Alvara Bautista bloque l'avant de la Ducati GP18 de Jorge Lorenzo qu'il remplace et rentre penaud dans le box du team officiel...

Marc Marquez produit juste après un nouvel effort, malgré les gouttes d'eau qui parsèment l'écran de son casque : 1'29.199 dans sa cinquième boucle, en profitant de l'aspiration créée par la Suzuki d'Alex Rins. Le n°93 rentre ensuite aux stands pour monter de nouveaux pneus tendres, qu'il n'aura pas besoin d'exploiter : personne ne sera en mesure d'améliorer son chrono.

Le plus jeune quintuple champion du monde de l'histoire signe sa cinquième pole d'affilée à Phillip Island (de 2014 à 2018) et envoie par la même occasion un message très clair : désormais libéré de la pression du titre, Marquez va ouvrir les gaz - encore - plus fort ! Quitte à prendre davantage de risques, comme en témoignent ses deux chutes en essais qui portent son solde de gamelles à vingt cette saison !

Viñales et Zarco dans le coup 

La première ligne est complétée - comme en 2017 - par Maverick Viñales et Johann Zarco. "Mack" s'est montré particulièrement pugnace, avec un pilotage agressif malgré les mouvements de sa moto à l'accélération. L'espagnol, qui adore ce circuit, avait "débranché" pour tenter d'accrocher la pole !

Le coéquipier de Rossi termine finalement à 0,310 sec de Marc Marquez, tandis que le français est à une demi-seconde. Ils précèdent les Suzuki d'Andrea Iannone et Alex Rins et la Ducati de Jack Miller. Valentino Rossi, en retrait pendant ces qualifications, se qualifie au 7ème rang à 1,071 sec de la pole. Déception aussi pour Dovizioso, 9ème à 1,3 sec, et pour Pedrosa... 18ème sur la grille !

Espérons que les écarts se resserrent demain pendant la course, comme cela se produit souvent sur le tracé rapide de Phillip Island. Car à ce stade, Marc Marquez se place en grandissime favori du GP d'Australie 2018 avec un avantage considérable. Rappelons qu'il s'y est imposé l'an dernier, ainsi qu'en 2015.

Grille de départ du Grand Prix d'Australie 2018

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Edouard Lotthé (Ducati) : "La technologie et les équipements de sécurité deviennent de plus en plus importants dans le choix de nos clients"

Pour les abonnés Moto-Net.Com, le directeur général de Ducati West Europe établit son bilan 2018 et revient sur les principaux sujets de l'année : évolution du marché, nouvelles attentes des clients, restrictions de circulation en ville, motos électriques, salon de la moto... Interview d'Edouard Lotthé.
Opéré de la clavicule, Pedrosa va rater les premiers tests MotoGP 2019...

La nouvelle collaboration entre Dani Pedrosa et KTM commence mal : l'ancien pilote du HRC va subir une énième opération de la clavicule droite suite à une double fracture dite "de stress". Il va donc manquer les premiers tests de l'année 2019 début février en Malaisie... Explications.
Retour en vidéo sur nos essais des Yamaha YZF-R125 et YZF-R3 2019

Le Journal moto du Net a testé la troisième génération de la Yamaha YZF-R125 et la première évolution de la YZF-R3 dérivée du Supersport 300. Retour en vidéo sur notre essai complet !
Dakar moto étape 7 : la victoire pour Sunderland (KTM), le général pour Brabec (Honda)

Le pilote britannique Sam Sunderland décroche sa deuxième victoire d'étape sur le Dakar moto 2019 et remonte à la 4ème place au général à moins de dix minutes de Ricky Brabec, nouveau leader au provisoire devant le français Adrien Van Beveren. 
Julien Toniutti s'accroche pour finir son premier Dakar !

Brillamment remonté à la 67ème place du classement général, le quintuple champion de France des rallyes routiers s'accroche comme un diable et lutte contre une intense fatigue pour venir à bout de son objectif : finir son premier Dakar. Rapide prise de contact entre deux dunes...
Pourquoi le motard paraplégique Nicola Dutto a abandonné son premier Dakar

L'italien Nicola Dutto, motard paraplégique depuis 2010, disputait son premier Dakar au guidon d'une KTM préparée par le fabricant de fauteuils roulants Vicair... Explications.
Dakar 2019 1 commentaire
Alessandro Botturi (Yamaha) remporte l'Africa Eco Race 2019

Malgré la victoire du norvégien Pal Anders Ullevalseter (KTM) sur la 11ème et dernière étape, c'est bien l'italien Alessandro Botturi qui remporte l'Africa Eco Race 2019. L'officiel Yamaha Italie s'impose au classement général devant Ullevalseter et Agazzi tandis que le premier français, Patrice Carillon, termine 6ème devant neuf autres compatriotes. Débriefing après l'arrivée au Lac Rose.
Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Soutenez Moto-Net.Com

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pubs intrusives, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

  • En savoir plus...