• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
PHILLIP ISLAND - IANNONE S'EXPLIQUE
Paris, le 29 octobre 2018

GP d'Australie - Iannone (2ème) : "J'avais le potentiel pour rivaliser avec Maverick"

Iannone (2ème) : "J'avais le potentiel pour rivaliser avec Maverick"

Andrea Iannone décroche avec la deuxième place au GP d'Australie 2018 son meilleur résultat sur la Suzuki GSX-RR. Le pilote italien, ralenti par deux erreurs et sa lutte avec les Ducati, nourrit néanmoins le regret de ne pas avoir pu contester la victoire à Maverick Viñales.

Imprimer

Andrea Iannone, Suzuki (4ème en qualifs et 2ème en course) : "Cette course n’a pas été pas évidente... J’espérais revenir sur Maverick, car j’avais le potentiel pour rivaliser avec lui. Mais il a fait en sorte de créer un petit écart, alors que moi j’ai dû me battre avec les autres pilotes".

"Les deux Ducati répliquaient systématiquement en ligne droite, et nous nous sommes dépassés à de nombreuses reprises. Je n’arrivais pas à m’en défaire, même si mon rythme était meilleur. J’ai par conséquent perdu pas mal de temps et j'ai en plus commis des erreurs".

"Puis, quand je suis parvenu à les laisser derrière, je n'étais plus en mesure de rattraper Viñales. Cette deuxième place reste un très bon résultat, après un superbe  weeke-end durant lequel nous avons accompli du bon travail à chaque séance. Nous essaierons de faire une avancée supplémentaire lors des deux courses restantes".

L'analyse Moto-Net.Com : Andrea Iannone, désigné comme favori du GP d'Australie par Marc Marquez "Himself", échoue finalement à la deuxième place. Le natif de Vasto (Italie) - dominateur en FP2, en FP4 puis au Warm-up - est pourtant descendu en 1'29.699, à seulement 0,067 sec du meilleur tour en course réalisé par Viñales en 1'29.632 !

Mais à l'inverse du pilote Yamaha, Iannone n'a pas pu (su ?) exploiter son avantage au chrono : le n°29, un rien fébrile, a commis une première erreur dans le virage n°4 qui lui a fait perdre beaucoup de temps. Il a ensuite été pris comme cible par les Ducati de Dovizioso et Bautista, "mécaniquement" plus rapides en ligne droite.

Une seconde erreur dans le même virage lui ôtera tous espoirs de revenir sur Viñales, dont le rythme s'effondrait pourtant en fin de course. A l'avenir, Iannone se méfiera davantage de la courbe 4 (Honda Corner), première des deux épingles du circuit très délicate à négocier car située après une ultrarapide courbe à gauche rebaptisée "Stoner Corner" !

Le futur pilote Aprilia décroche néanmoins son meilleur résultat sur la GSX-RR et son quatrième podium de la saison après ses troisième places à Austin (Etats-Unis), Jerez (Espagne) et Aragon (Espagne). Cette performance lui permet de remonter à la 8ème position au provisoire, devant Jorge Lorenzo et à égalité de points avec Johann Zarco (133 pts).

Andrea Iannone était d'ailleurs aux premières loges lors de l'impressionnant contact entre Zarco et Marquez : "J'ai été très chanceux de ne pas entrer en contact avec la Yamaha de Johann car j'étais vraiment très proche", explique-t-il. "Je suis content que Marc et Johann soient OK, car ça aurait pu très mal se terminer". 

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Edouard Lotthé (Ducati) : "La technologie et les équipements de sécurité deviennent de plus en plus importants dans le choix de nos clients"

Pour les abonnés Moto-Net.Com, le directeur général de Ducati West Europe établit son bilan 2018 et revient sur les principaux sujets de l'année : évolution du marché, nouvelles attentes des clients, restrictions de circulation en ville, motos électriques, salon de la moto... Interview d'Edouard Lotthé.
Opéré de la clavicule, Pedrosa va rater les premiers tests MotoGP 2019...

La nouvelle collaboration entre Dani Pedrosa et KTM commence mal : l'ancien pilote du HRC va subir une énième opération de la clavicule droite suite à une double fracture dite "de stress". Il va donc manquer les premiers tests de l'année 2019 début février en Malaisie... Explications.
Retour en vidéo sur nos essais des Yamaha YZF-R125 et YZF-R3 2019

Le Journal moto du Net a testé la troisième génération de la Yamaha YZF-R125 et la première évolution de la YZF-R3 dérivée du Supersport 300. Retour en vidéo sur notre essai complet !
Dakar moto étape 7 : la victoire pour Sunderland (KTM), le général pour Brabec (Honda)

Le pilote britannique Sam Sunderland décroche sa deuxième victoire d'étape sur le Dakar moto 2019 et remonte à la 4ème place au général à moins de dix minutes de Ricky Brabec, nouveau leader au provisoire devant le français Adrien Van Beveren. 
Julien Toniutti s'accroche pour finir son premier Dakar !

Brillamment remonté à la 67ème place du classement général, le quintuple champion de France des rallyes routiers s'accroche comme un diable et lutte contre une intense fatigue pour venir à bout de son objectif : finir son premier Dakar. Rapide prise de contact entre deux dunes...
Pourquoi le motard paraplégique Nicola Dutto a abandonné son premier Dakar

L'italien Nicola Dutto, motard paraplégique depuis 2010, disputait son premier Dakar au guidon d'une KTM préparée par le fabricant de fauteuils roulants Vicair... Explications.
Dakar 2019 1 commentaire
Alessandro Botturi (Yamaha) remporte l'Africa Eco Race 2019

Malgré la victoire du norvégien Pal Anders Ullevalseter (KTM) sur la 11ème et dernière étape, c'est bien l'italien Alessandro Botturi qui remporte l'Africa Eco Race 2019. L'officiel Yamaha Italie s'impose au classement général devant Ullevalseter et Agazzi tandis que le premier français, Patrice Carillon, termine 6ème devant neuf autres compatriotes. Débriefing après l'arrivée au Lac Rose.
Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Soutenez Moto-Net.Com

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pubs intrusives, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

  • En savoir plus...