• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ALCANIZ - VIÑALES S'EXPLIQUE
Paris, le 25 septembre 2017

GP d'Aragon MotoGP - Viñales (4ème) : "Le choix de pneus était très compliqué"...

Viñales (4ème) : Le choix de pneus était très compliqué...

Déjà neuf courses sans victoire - l'équivalent d'une demi-saison ! - pour Maverick Viñales, quatrième du Grand Prix d'Aragon 2017 derrière Marquez, Pedrosa et Lorenzo... L'officiel Yamaha, dont le dernier succès remonte au GP de France en mai, explique ses difficultés par un mauvais choix de pneus qu'il a calqué sur son coéquipier convalescent, Valentino Rossi. Déclarations et analyse MNC.

Imprimer

Maverick Vinales, Yamaha-Movistar (1er en qualifs et 4ème en course) :  "Le pneu dur ne fonctionnait pas trop avec nous, tout particulièrement dans les premiers tours. Mais la situation s’est améliorée par la suite, pas tellement en termes d’adhérence à proprement parler, mais ça allait mieux tour après tour. Ça ne fut pas suffisant néanmoins".

"Jonas (Folger, NDLR), qui utilisait un pneu médium avec la Yamaha, a confié n’avoir eu aucun grip. C’était donc très difficile de comprendre quel était le pneu le plus adapté pour nous. Lors de autres épreuves, le choix était assez clair, car nous avions été en mesure de faire plein de tours avec les différentes combinaisons. Nous savions donc exactement quelle direction prendre, mais sur cette piste c’était très compliqué".

 

"J’ai opté pour les mêmes pneus que mes adversaires. Normalement Valentino a toujours un bon feeling avec les pneus durs, ce qui lui permet d’attaquer. Pour les prochains rendez-vous, nous devrons travailler encore plus dur dès le vendredi. C’est important de poursuivre nos efforts et de rester motivés. Même si ça ne sera pas évident, nous irons au Japon avec la volonté de progresser et d’être plus forts."

L'analyse Moto-Net.Com : Comme à Misano, Maverick Viñales termine le Grand Prix d'Aragon au pied du podium alors qu'il s'élançait de la pole position. Mais si sa 4ème place à San Marin pouvait se comprendre en raison du caractère hasardeux des courses sous la pluie, sa performance sur piste sèche en Aragon soulève plus d'interrogations…

Dès les premiers tours, "Mack" était dans l'incapacité de suivre le rythme des hommes de tête, y compris celui de son coéquipier blessé Valentino Rossi. En cause, un choix de pneus qui ne lui correspondait pas : médium à l'avant comme Rossi et dur à l'arrière comme le 46 et Marquez.

Sauf que Viñales ne pilote pas sa moto comme l'italien et l'espagnol : son style est plus fluide et moins agressif avec le train avant, en particulier au freinage. Le n°25 explique avoir manqué de temps pour valider son choix, bousculé dans son planning par la pluie le vendredi et la pertubation du warm-up dimanche matin à cause du brouillard.

Aurait-il fait mieux avec des pneus plus tendres ? Maverick Viñales tente de se convaincre du contraire,  soulignant que Jonas Folger a lutté pour terminer 16ème à plus de 30 secondes avec les gommes médium avant-arrière. Et le coéquipier de l'allemand, Johann Zarco, a par ailleurs aussi été en difficulté malgré des pneus tendres avant-arrière (9ème à 13 sec)...

La comparaison est cependant quelque peu biaisée dans la mesure où les deux rookies pilotent des M1 2016, dont le châssis est sensiblement différent : le nouveau modèle - un soupçon moins agile, selon les pilotes - ont été revus pour améliorer les fins de course, ce qui ne produit pas vraiment l'effet escompté soit dit en passant !

En définitive, cette hésitation dans ses orientations techniques coûtent cher au troisième homme du classement général : son retard sur Marc Marquez passe de 16 à 28 points, soit un peu plus d'une victoire d'avance pour le compatriote de Viñales...

A quatre courses du gong final de la saison 2017, cet écart commence à être trop important pour tolérer la moindre erreur supplémentaire de la part du remplaçant de Lorenzo, qui a provoqué de belles frayeurs à son employeur lors de ces passe d'armes à couteaux tirés avec Rossi pour le gain de la 4ème place !

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Duel Honda CB1000R 2018 Vs Triumph Speed Triple RS : duo chic pour duel de choc

Deux nouveaux maxiroadsters débarquent en 2018 : la CB1000R, très attendue chez Honda et la Speed Triple, surprise de Triumph. Deux motos aux approches similaires qui s'affrontent donc sur MNC : en route pour un duel de belles et rebelles !
Tous les Duels 4 commentaires
Duel Triumph Street Triple R Vs Yamaha MT-09 SP 2018 : triple muse !

Les nouvelles suspensions de la Yamaha MT-09 SP lui offriront-elle la rigueur nécessaire pour tenir la cadence de la Triumph Street Triple R, référence des roadsters sportifs ? MNC oppose ces deux artistes de l'arsouille à moteur 3-cylindres : accrochez-vous, ça décoiffe !
Tous les Duels 5 commentaires
Essai Yamaha Niken : essayer la moto trois-roues, c'est la dompter !

Depuis plus de dix ans, les ingénieurs Yamaha se creusent la tête pour proposer une moto aux performances inédites en virage. Leur solution ? Ajouter une roue à l'avant pardi ! Moto-Net.Com est parti dans les Alpes, en Autriche, pour tester cette inédite machine à trois roues baptisée Niken. Essai.
Roadster 14 commentaires
Duel BMW R Nine T Pure Vs Kawasaki Z900RS 2018 : reculer pour mieux rouler

Envie d'une moto rétro aux courbes désirables et excitante en courbes ? Forte en gueule comme en moteur ? Ça tombe bien : la nouvelle Kawasaki Z900RS pointe son joli phare rond vers ce créneau rétro-sport défriché avec succès par la BMW R Nine T, convoquée ici dans sa déclinaison Pure pour ce nouveau duel MNC !

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Tourist Trophy : mieux cerner le ''mortel'' tracé de l'Ile de Man

Comment saisir l'ampleur du défi que relèvent chaque année les pilotes moto du Tourist Trophy ? En regardant leurs terrifiantes vidéos embarquées, bien sûr. Mais il existe une image qui, à elle seule, permet de comprendre à quel point cette épreuve est ardue : une oeuvre intitulée ''Race Tracks to Scale''...
Culture 2 commentaires
Les routes allemandes plus sûres grâce aux panneaux en plastique

Après trois ans d'expérimentation dans le Bade-Wurtemberg, des panneaux de virage en plastique - et non plus en acier - vont être adoptés en Allemagne. Un énorme progrès en termes de sécurité pour les motards, dont devrait s'inspirer la France. Explications.
Vote à l'Assemblée nationale : votre député est-il pour ou contre les 80 km/h ?

L'Assemblée nationale publie la liste des députés ayant voté pour ou contre la motion de rejet préalable de la proposition de loi contre les 80 km/h hier matin. En clair : votre député a-t-il fait obstruction à l'examen de la proposition de loi contre les 80 km/h ? Instructif...
Radars 1 commentaire
Préparation Yamaha XSR900 Alter par Dab Motors

Simon Dabadie, fondateur de l'atelier Dab Motors basé à Biarritz (64), s'est servi de technologies numériques avancées pour transformer radicalement une Yamaha XSR900. Modélisation virtuelle puis impression en 3D ont notamment été utilisées pour créer cette "Alter". Présentation.
Denis Masséglia, seul député LREM indépendant sur la question des 80 km/h !

Denis Masséglia, jeune député du Maine-et-Loire (49), est le seul membre du groupe La République en Marche à avoir osé voter "contre" le rejet de la proposition de loi contre les 80 km/h hier à l'Assemblée nationale. Quelques grammes d'indépendance dans un monde de moutons ? Le Journal moto du Net, indépendant depuis 1999, se devait naturellement de s'y intéresser...
Nouveauté Indian 2019 : la FTR1200 est dans les starting-blocks

Le champion 2017 - et 2018 bientôt ! - de Flat Track américain entre dans la phase trois de son programme : après la compétition et la préparation, Indian a profité du festival Wheels and Waves pour annoncer la commercialisation en 2019 de la FTR1200...
Nouveautés 2019 6 commentaires
Les députés En marche refusent le vote de l’Assemblée nationale sur les 80 km/h

Malgré la mobilisation de députés d'horizons très divers - de la France insoumise aux Républicains en passant par la Nouvelle gauche ou les non-inscrits -, les députés de La République en marche ont réussi à éviter le vote sur les 80 km/h ce matin à l'Assemblée nationale. Moto-Net.Com a interrogé l'un des auteurs de cette proposition de loi contre les 80 km/h, le député (LR) de l'Orne Jérôme Nury. Interview vidéo.
Radars 7 commentaires
  • En savoir plus...
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.