• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ALCANIZ - VIÑALES S'EXPLIQUE
Paris, le 25 septembre 2017

GP d'Aragon MotoGP - Viñales (4ème) : "Le choix de pneus était très compliqué"...

Viñales (4ème) : Le choix de pneus était très compliqué...

Déjà neuf courses sans victoire - l'équivalent d'une demi-saison ! - pour Maverick Viñales, quatrième du Grand Prix d'Aragon 2017 derrière Marquez, Pedrosa et Lorenzo... L'officiel Yamaha, dont le dernier succès remonte au GP de France en mai, explique ses difficultés par un mauvais choix de pneus qu'il a calqué sur son coéquipier convalescent, Valentino Rossi. Déclarations et analyse MNC.

Imprimer

Maverick Vinales, Yamaha-Movistar (1er en qualifs et 4ème en course) :  "Le pneu dur ne fonctionnait pas trop avec nous, tout particulièrement dans les premiers tours. Mais la situation s’est améliorée par la suite, pas tellement en termes d’adhérence à proprement parler, mais ça allait mieux tour après tour. Ça ne fut pas suffisant néanmoins".

"Jonas (Folger, NDLR), qui utilisait un pneu médium avec la Yamaha, a confié n’avoir eu aucun grip. C’était donc très difficile de comprendre quel était le pneu le plus adapté pour nous. Lors de autres épreuves, le choix était assez clair, car nous avions été en mesure de faire plein de tours avec les différentes combinaisons. Nous savions donc exactement quelle direction prendre, mais sur cette piste c’était très compliqué".

 

"J’ai opté pour les mêmes pneus que mes adversaires. Normalement Valentino a toujours un bon feeling avec les pneus durs, ce qui lui permet d’attaquer. Pour les prochains rendez-vous, nous devrons travailler encore plus dur dès le vendredi. C’est important de poursuivre nos efforts et de rester motivés. Même si ça ne sera pas évident, nous irons au Japon avec la volonté de progresser et d’être plus forts."

L'analyse Moto-Net.Com : Comme à Misano, Maverick Viñales termine le Grand Prix d'Aragon au pied du podium alors qu'il s'élançait de la pole position. Mais si sa 4ème place à San Marin pouvait se comprendre en raison du caractère hasardeux des courses sous la pluie, sa performance sur piste sèche en Aragon soulève plus d'interrogations…

Dès les premiers tours, "Mack" était dans l'incapacité de suivre le rythme des hommes de tête, y compris celui de son coéquipier blessé Valentino Rossi. En cause, un choix de pneus qui ne lui correspondait pas : médium à l'avant comme Rossi et dur à l'arrière comme le 46 et Marquez.

Sauf que Viñales ne pilote pas sa moto comme l'italien et l'espagnol : son style est plus fluide et moins agressif avec le train avant, en particulier au freinage. Le n°25 explique avoir manqué de temps pour valider son choix, bousculé dans son planning par la pluie le vendredi et la pertubation du warm-up dimanche matin à cause du brouillard.

Aurait-il fait mieux avec des pneus plus tendres ? Maverick Viñales tente de se convaincre du contraire,  soulignant que Jonas Folger a lutté pour terminer 16ème à plus de 30 secondes avec les gommes médium avant-arrière. Et le coéquipier de l'allemand, Johann Zarco, a par ailleurs aussi été en difficulté malgré des pneus tendres avant-arrière (9ème à 13 sec)...

La comparaison est cependant quelque peu biaisée dans la mesure où les deux rookies pilotent des M1 2016, dont le châssis est sensiblement différent : le nouveau modèle - un soupçon moins agile, selon les pilotes - ont été revus pour améliorer les fins de course, ce qui ne produit pas vraiment l'effet escompté soit dit en passant !

En définitive, cette hésitation dans ses orientations techniques coûtent cher au troisième homme du classement général : son retard sur Marc Marquez passe de 16 à 28 points, soit un peu plus d'une victoire d'avance pour le compatriote de Viñales...

A quatre courses du gong final de la saison 2017, cet écart commence à être trop important pour tolérer la moindre erreur supplémentaire de la part du remplaçant de Lorenzo, qui a provoqué de belles frayeurs à son employeur lors de ces passe d'armes à couteaux tirés avec Rossi pour le gain de la 4ème place !

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

  • En savoir plus...

Les derniers articles parus

Ducati présente son Monster 821 2018 : moderne et "rajauni" !

Ducati exposera cinq nouveautés 2018 au prochain salon Eicma de Milan. Aux côtés de sa très attendue Superbike V4 et d'un hypothétique Scrambler 1100, la firme de Bologne dévoilera une nouvelle version de son Monster 821, plus moderne et... tout jaune ! Présentation.
Le Moto Tour de Nick Ayrton, vainqueur en Classiques

Ze païlote : Nick Ayrton (un vieux, et un anglais par-dessus le marché !)... Ze brèle : une Suzuki GSX-R 1100 de 1986 (une vieille aussi, donc). Un duo très "Classique" qui s'offre la victoire dans la catégorie du même nom, au terme d'un Moto Tour 2017 qui sera le dernier sous cette forme. Témoignage.
Horaires et enjeux du Grand Prix d'Australie MotoGP 2017

Le Grand Prix d'Australie, 16ème course MotoGP 2017 ce week-end sur le magnifique de circuit Phillip Island, devrait permettre à Andrea Dovizioso et Marc Marquez, les deux prétendants au titre mondial, d'affûter leurs armes en vue des deux dernières lignes droite de la saison en Malaisie et à Valence... Présentation, horaires, déclarations et rétrospectives : réglez bien vos réveils !
Interview Xavier Crépet : Harley-Davidson veut conquérir le monde

Objectifs de la nouvelle gamme Softail 2018, analyse du début de carrière de la Street 750, ambitions dans le monde à long terme, avenir de la moto électrique LiveWire : Xavier Crépet, directeur marketing et communication Harley-Davidson pour l'Europe du Sud-Ouest, nous éclaire sur toutes ces questions dans notre interview MNC !
STI : Prototypes de motos interconnectées BMW, Honda et Yamaha

Des prototypes de motos capables de détecter les situations à risques et de communiquer entre elles ont été présentés par BMW, Honda et Yamaha lors de la conférence du Connected Motorcycle Consortium (CMC), un groupement lancé par les trois constructeurs pour accélérer le développement des systèmes de transports intelligents (STI). Pourquoi, comment ? MNC fait le point.
Vente aux enchères : 14 motos rares à Drouot

La maison de ventes Leclere organise ce week-end à l'Hôtel Drouot une vente aux enchères de 14 motos, ou plus exactement de 13 motos et une mobylette puisqu'une célèbre "Bleue" sera proposée aux côtés des 900 Bol d'Or, 500 H1 et autres GT 750... Demandez le programme... et préparez vos chéquiers !
GP du Japon - Lorenzo (6ème) : "Quelqu'un doit dire à Zarco de se calmer"

Jorge Lorenzo, sixième du Grand Prix du Japon 2017, est très remonté contre Johann Zarco suite à un accrochage survenu dans les premiers tours sous le déluge japonais. L'officiel Ducati - 7ème au provisoire derrière... Zarco, justement ! - va porter l'affaire devant la commission de sécurité. Le pilote Tech3 estime pour sa part qu'il s'agit d'un simple fait de course. Déclarations et analyse MNC.
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.