• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW MARCHÉ 2008
Paris, le 16 janvier 2009

François Tarrou : la 1125R a besoin de temps pour s'installer

François Tarrou : la 1125R a besoin de temps pour s'installer

Avec 677 immatriculations en 2008, Buell affiche une baisse de -13,8% sur le marché français du motocycle. François Tarrou, directeur marketing de Buell France, établit pour Moto-Net.Com le bilan 2008 de la marque américaine et expose ses objectifs 2009.

Imprimer

Moto-Net.Com : Que vous inspire l'évolution générale du marché du deux-roues en 2008 ?
François Tarrou, directeur marketing Buell France :
On retient d'abord la croissance des quatre marques japonaises après une baisse globale de leur activité dans les cinq dernières années. La santé commerciale des dix premiers mois, puis la chute des résultats sur novembre et décembre. L'arrivée de nouveaux modèles haut de gamme (Ducati Streetfighter, CB1000R...) avec un design créatif et une forte personnalité. Enfin, l'essoufflement du marché du scooter pour la première fois.

"Buell peut mieux faire !"

M.-N.C. : Quel bilan dressez-vous de votre année ?
F. T. :
Peut mieux faire ! Buell subit une baisse de -15% en volume par rapport à 2007, essentiellement due au retard de livraison de la 1125R en concessions.

François Tarrou - Interview Buell : Bilan 2008

M.-N.C. : Êtes-vous pleinement satisfaits des résultats de vos meilleures ventes : XB12S et 1125 R ?
F. T. :
Pour la XB12S, la gamme de moteurs à air continue de passionner une clientèle fidèle aux sensations que distille cette plateforme et à ses capacités dynamiques et performances. La XB12S en est effectivement le modèle emblématique. La 1125R est arrivée tardivement en concessions. Il faut lui laisser le temps de s'installer dans le marché.

M.-N.C. : Quels sont les modèles dont les ventes vous ont déçu, quelle en était la cause ?
F. T. :
L'arrivée tardive de la 1125R en concessions.

M.-N.C. : D'après vous, votre nouveauté 2008 (1125 R) a-t-elle réussi sa première année ?
F. T. :
Toujours la 1125R, nous avons besoin de lui laisser le temps de s'installer dans le panorama de son segment et d'une saison commerciale entière avant de se prononcer.

"La bonne surprise de 2008, c'est la troisième victoire consécutive de Buell avec Denis Bouan sur le Dark Dog Tour"

M.-N.C. : Quelle a été la bonne surprise de 2008 ?
F. T. :
La troisième victoire consécutive de Buell avec Denis Bouan sur le Dark Dog Tour, qui a fini de prouver l'efficacité des Buell sur route et a contribué à augmenter le notoriété de la marque et à installer la 1125R dans le cercle restreint des motos victorieuses en compétition.

XB12S - Interview Buell : Bilan 2008

M.-N.C. : Quelle a été la moins bonne ?
F. T. :
Toujours l'arrivée tardive de la 1125R...

M.-N.C. : Quel a été selon vous l'événement marquant de l'année 2008 dans le monde du deux-roues ?
F. T. :
La possibilité de saisir un guidon (sur un trois roues) de + de 125cc (250 et 400cc) sans le permis. Est-ce logique ? Est-ce l'avenir ?

M.-N.C. : Quelles est la situation de Buell aux échelles européenne et mondiale ?
F. T. :
Buell est une marque qui génère de fortes passions auprès de sa clientèle. Elle est aussi pour Harley-Davidson un laboratoire d'idées, l'opportunité de tester des solutions créatives qui peuvent et deviennent des solutions industrielles par la suite. En termes de croissance, nous devons continuer de soutenir sa pénétration sur le marché européen, notamment grâce à un réseau de concessionnaires passionnés.

M.-N.C. : Comment votre nouveauté 2009 (1125 CR) a-t-elle été accueillie par votre réseau et par l'ensemble des motards ?
F. T. :
Une fois de plus, il est trop tôt pour se prononcer. Néanmoins, nous savons que le réseau et nos clients travaillent sur des projets racing sur route ou circuit (et même Dragster !), ce qui est toujours un bon signe.

"Nous allons poursuivre l'enrichissement du contenu sur le site officiel"

M.-N.C. : Quels sont vos objectifs en 2009 ?
F. T. :
En termes de ventes : atteindre un volume identique à 2007. En termes d'image : nous rapprocher de plus en plus de la clientèle Buell et instaurer avec cette dernière un dialogue de proximité.

1125R - Interview Buell : Bilan 2008

M.-N.C. : La part d'Internet a-t-elle augmenté dans votre activité en 2008 ?
F. T. :
Internet est effectivement une plateforme de communication, d'expression et de commerce importante tant pour la marque que pour le réseau. Nous allons poursuivre l'enrichissement du contenu sur le site officiel et le développement de solution "marketing et retail" au bénéfice du réseau et notamment des véhicules d'occasion, qui représentent d'extraordinaires opportunités d'accès à la marque pour de nombreux consommateurs, au sein du réseau Buell France.

M.-N.C. : Votre triple vainqueur du Moto Tour, Denis Bouan, a suivi Jean-Luc Mars chez Honda... Qui prouvera désormais qu'une Buell est l'arme fatale en rallye routier ?
F. T. :
Nous avons décidé en interne de stopper les initiatives Racing marque au profit des projets du réseau. Suite à cette décision, Denis Bouan s'est tout naturellement tourné vers celui qui lui a mis le pied à l'étrier et la marque japonaise. C'est une belle opportunité pour lui et Honda et nous leur souhaitons le meilleur pour 2009.

M.-N.C. : Quels sont vos grands rendez-vous en 2009 ?
F. T. :
L'Eurofestival Harley-Davidson à Grimaud Saint-Tropez, qui est ouvert à tous les motards du 7 au 10 mai. Le Rallye de Morzine du 12 au 14 juillet, ouvert lui aussi à tous les motards, et le Mondial du 2 Roues du 1er au 8 octobre avec une très belle actualité.

"Nous espérons que la moto (américaine) sera le meilleur antidote à une pression globale sur le sujet de la crise"

M.-N.C. : 2009 sera-t-elle l'année de la crise ?
F. T. :
Nous espérons surtout qu'elle sera l'année de superbes voyages en Buell, qu'elle sera source de nombreuses émotions sur deux roues et que la moto (américaine) sera le meilleur antidote à une pression globale sur le sujet de la crise à laquelle nous aurons le droit d'échapper, à moto.

M.-N.C. : Comment abordez-vous le Mondial du deux-roues 2009 "Nouvelle formule" ?
F. T. :
Comme le rendez-vous incontournable français, à la fois populaire et haut de gamme des amoureux confirmés, débutants ou à venir de la moto...

M.-N.C. : En conclusion, quelle maxime illustrerait le mieux votre bilan 2008 ?
F. T. :
Gaz à fond !

Commentaires

Ajouter un commentaire

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire

  • En savoir plus...
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs, afin de vous permettre la connexion à votre compte utilisateur, de laisser des commentaires sur les articles, de déposer des annonces, de paramétrer vos alertes, de vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et d'obtenir les données statistiques qui nous permettent de mieux répondre aux attentes de nos lecteurs.