• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW MARCHÉ 2011
Paris, le 9 janvier 2012

François Etterlé : il nous tarde de voir des nouveautés arriver en nombre

François Etterlé : il nous tarde de voir des nouveautés arriver en nombre

Avec 16 004 immatriculations, Suzuki affiche une chute de -12% sur le marché français du motocycle. François Etterlé, directeur commercial Suzuki France, établit pour Moto-Net.Com le bilan 2011 de la marque et nous dévoile ses objectifs 2012. Interview.

Imprimer

Moto-Net.Com : Que vous inspire l'évolution générale du marché français du motocycle en 2011 ?
François Etterlé, directeur commercial Suzuki France :
Le marché français reste à un niveau tout à fait acceptable dans les deux catégories, équivalent à 2005. Cependant, on assiste à la montée régulière des marques non japonaises, due à l'élévation de l'âge moyen du motard français et à un tassement des ventes de deux-roues 125 cc dû à l'introduction des 7 heures de formation.

MNC : Quel bilan dressez-vous de votre année en 125 et en gros cubes ?
F. E. :
L'arrivée de la GSR nous a apporté une bouffée d'oxygène qui va sans aucun doute se confirmer sur une année pleine en 2012. Nous sommes également satisfaits du bon démarrage de la nouvelle V-Strom 650 ABS. L'accueil très positif de ces deux nouveautés a contribué à maintenir du trafic dans notre réseau malgré la baisse globale du marché.

MNC : Êtes-vous pleinement satisfaits des résultats de vos meilleures ventes : Burgman 125, GSR750 et Gladius ?
F. E. :
Oui, l'UH 125 Burgman résiste bien malgré son ancienneté sur le marché, ce qui prouve qu'il avait été bien conçu dès le départ. L'introduction de la version exécutive l'a parfaitement relancé, ce qui prouve que les utilisateurs n'ont pas spécialement besoin d'une nouvelle technologie pour ce type de véhicule, mais qu'ils apprécient les évolutions et retouches. Quant à la GSR 750, elle a parfaitement rempli son rôle de moteur de la gamme. Malgré son absence au premier trimestre, elle se situe d'ores et déjà en bonne position sur le marché français. Et elle progressera encore, car ses qualités dynamiques dépassent son attractivité visuelle.

MNC : Quels sont les modèles dont les ventes vous ont déçu et pourquoi ?
F. E. :
Nous avons une grosse marge de progression sur la SFV650 Gladius. Son excellent comportement en milieu urbain ainsi que sa facilité de prise en main sont trop méconnus. Un de nos objectifs pour l'année à venir est d'ailleurs de faire re-connaitre ses qualités et de la hisser à la place qu'elle mérite dans le classement des roadsters.

MNC : Les immats ne sont pas tout : comment qualifieriez-vous votre bilan comptable ?
F. E. :
Nous conservons une bonne place sur le marché français grâce à un travail de fond particulièrement solide effectué sur ces 16 dernières années. Cela nous permet de nous maintenir aujourd'hui sur le marché malgré une période économiquement difficile. Il nous tarde bien sûr, tout comme à notre réseau, de voir des nouveautés arriver en nombre pour replacer Suzuki au niveau qu'elle peut ambitionner en France. Rappelons que Suzuki a été leader cinq années du marché français au dessus de 125cc.

MNC : D'après vous, vos nouveautés 2011 (GSR 750 et GSX-R 600/750) ont-elles réussi leur première année ?
F. E. :
Nous nous sommes déjà exprimés ci-dessus pour la GSR 750. En ce qui concerne les GSX-R 600 / 750, ce sont d'excellentes motos dont les qualités techniques ont été prouvées et éprouvées. Il est cependant clair que la catégorie sportive est touchée pour différentes raisons et au sein de celle-ci, les 600 cc sont plus encore en difficulté. Mais nous sommes par ailleurs satisfaits des scores de la GSX-R 750, unique sportive de sa catégorie de cylindrée qui s'adresse à un motard mature et expérimenté. Elle réussit bien avec sa troisième position sur ce segment.

MNC : Quelle a été la bonne surprise 2011 ?
F. E. :
Chez Suzuki nous enregistrons quelques bonnes surprises comme la progression des ventes du AN 650A Burgman. Ce qui nous fait penser que les concurrents qui arrivent dans cette catégorie de gros scooters s'orientent plus vers le sport, alors que le Burgman reste la référence en GT. Les ventes de motos de cross ont plus que doublé fin 2011, comparativement à 2010. Nous avons la chance d'avoir dans notre gamme l'une des meilleures motos au monde, la RM-Z 250. Elle joue un rôle de tracteur pour le reste de cette gamme. Nos quads se redéveloppent bien également, car nous avons nommé un responsable technico-commercial sur ces deux segments de marché de connaisseurs.

MNC : Quelle a été la moins bonne ?
F. E. :
La SFV 650 Gladius, dont nous pourrions au moins doubler les ventes eu égard à ses qualités techniques et dynamiques. Et comme mentionné plus haut, les ventes timides de GSX-R 600.

MNC : Quel a été selon vous l'événement marquant de l'année 2011 dans le monde du deux-roues ?
F. E. :
Le retour du Salon de Paris sera très profitable à notre marché, il est le témoin de l'engouement d'un certain public français pour la moto. Si on quitte le marché pour évoquer le sport, nous mentionnerons la disparition du regretté Marco Simoncelli. C'est très triste, il ne nourrissait aucun complexe vis-à-vis de quiconque, c'était un "gladiateur"...

MNC : Le Salon de la moto effectuait son retour à Paris cette année : quel est votre bilan et quelles améliorations apporteriez-vous à l'édition 2013 ?
F. E. :
Bilan satisfaisant, sachant honnêtement qu'on peut améliorer la performance. En 2013, nous en profiterons pour organiser notre convention nationale auprès de nos concessionnaires pour leur éviter deux voyages parisiens en un mois et demi, ainsi qu'une conférence de presse dédiée aux journalistes. Ce salon sera plus long d'une journée professionnelle et les visiteurs se seront habitués au déplacement de ses dates, donc nous espérons un succès plus franc encore. Mais globalement le bilan reste positif, il a eu le mérite d'exister. Sur les trois dernières journées il a accueilli autant de visiteurs que lors des journées records du passé en 2003, 2005 et 2007, avec 33% de superficie en moins. Enfin, il a respecté le cahier des charges sur le plan budgétaire.

MNC : Comment vos nouveautés 2012 (V-Strom 650, GSX-R 1000, Inazuma 250 et GSR 750 ABS) ont-elles été accueillies par votre réseau et par l'ensemble des motards ?
F. E. :
Les V-Strom 650 L2 et GSR 750 AL2 /ABS étaient déjà introduites sur le marché français depuis trois mois pour la V-Strom et un mois pour la GSR. L'introduction très tôt de la V-Strom ne lui a pas encore permis de bénéficier du pic saisonnier du printemps, mais nous comptons y assister en 2012. Cependant elle se place d'ores et déjà en leader de sa catégorie, toutes marques confondues. La montée en cylindrée de la GSR (désormais 750 cc) justifie l'équipement de l'ABS, auxquels les jeunes motards en 650 Bandit étaient imperméables par le passé. La GW 250 Inazuma est une bonne surprise, par sa qualité de finition et son positionnement marketing : c'est une mini B-King, moto qui hante quand même le phantasme de nombreux motards. Ce sont bien souvent les constructeurs qui créent ou développent les marchés et nous ne comptons pas être en reste sur ce segment particulier. Pour la GSX- R 1000, les premiers essais confirmeront qu'elle a été remodelée en profondeur et que son comportement dynamique a été foncièrement amélioré.

MNC : En 2012, quels seront vos objectifs ?
F. E. :
Nous comptons maintenir le cap en ce qui concerne les volumes de ventes et le nombre de concessionnaires. Nous pensons capitaliser plus encore sur les victoires de Suzuki en endurance et de son équipe magique, le SERT, en offrant à la vente des éditions limitées SERT ou Yoshimura. Notre objectif consistera aussi à animer le réseau et à travailler pour conserver ou reconquérir les fidèles clients de Suzuki. Ainsi nous allons permettre aux concessionnaires de développer leurs compétences particulières et de les mettre en avant : les spécialistes en moto-cross seront nommés "Diable Jaune", les spécialistes du custom "Intruder Center". Le but est de permettre aux passionnés de trouver chez ces concessionnaires engagés toute la gamme considérée et les meilleurs services associés, afin d'assouvir pleinement leur passion dans l'univers qui leur est propre. Et pour les aider à faire découvrir tout cela, nous allons organiser des portes ouvertes attractives et apporter un soutien logistique tout au long de l'année avec notre toute nouvelle structure mobile de démo !

MNC : Quels seront vos grands rendez-vous 2012 ?
F. E. :
Le calendrier est bien rempli , avec dès le 15 janvier la convention nationale pour nos concessionnaires. Suivront les Portes Ouvertes du réseau (du 29 mars au 3 avril) et le démarrage de la saison d'endurance avec le Bol d'Or. Une journée Suzuki sera certainement dédiée aux clients en mai. La suite du programme reste à préciser...

MNC : En conclusion, quelle maxime illustrerait le mieux votre bilan 2011 ?
F. E. :
"De la difficulté naît l'intérêt, donc il va nous falloir redoubler d'effort". Mais dans cette période difficile, nous sommes sensibles à la passion qui anime nombres de nos clients ou même concessionnaires. Suzuki sait pouvoir compter sur les fidèles à sa marque.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Duel Honda X-Adv Vs Yamaha Tmax : moto, scooter ou les deux ?

Un esprit scooter dans un corps de moto. Ou inversement ? Avec d'un côté le Honda X-Adv 750 et de l'autre le Yamaha Tmax 530, les motards à la recherche d'un deux-roues pratique et au look sportif ont le choix. Moto-Net.Com les oppose rien que pour vous dans un essai comparatif : duel !
Tous les Duels 20 commentaires
Essai Quadro Qooder 2018 : la 4ème dimension !

Le Quadro Qooder - anciennement Quadro4 - possède quatre-roues et un guidon, mais ce n'est pas un quad. Il s'incline en courbes et se conduit avec le permis B (voiture), mais ce n'est pas vraiment un scooter... Amélioré pour 2018, ce drôle d'engin mélange les genres au profit de sensations étonnantes ! Essai.
Scooter 4 commentaires
Duel 35 kW : Kawasaki Z900 Vs KTM 790 Duke, récré A2 !

KTM renforce son offre dans le segment concurrentiel des roadsters de moyenne cylindrée avec son inédite 790 Duke à moteur bicylindre. Pour la jauger, le Journal moto du Net l'oppose à la meilleure vente française de la catégorie : la Kawasaki Z900. Duel MNC spécial permis A2, en version bridée à 47,5 ch (35 kW).
Essai 959 Panigale : Moto-Net.Com relève le Challenge Ducati 2018

Quelle moto choisir pour débuter en compétition ? Le Journal moto du Net ne s'était jamais posé la question... Et n'a pas plus réfléchi lorsque Ducati lui a proposé de participer à sa première course, au guidon d'une 959 Panigale et face à des Panigale V2 et V4, S1000RR ou RSV4. Défi relevé !

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les actions locales de la FFMC le 17 novembre avec les Gilets jaunes

Alors que la Fédération française des motards en colère (FFMC) n'appelle pas officiellement à se joindre aux actions des Gilets jaunes le 17 novembre, plusieurs antennes locales organisent ou participent aux blocages contre l'augmentation des carburants. Explications.
Lobbying 6 commentaires
Horaires et enjeux du Grand Prix de Valence MotoGP 2018

Le championnat du monde MotoGP 2018 se termine à Valence ce week-end ! Certes, les noms du champion du monde et de son "vice-champion" MotoGP 2018 sont déjà connus, mais cette quatrième course de l'année en Espagne ne manquera pas d'intérêt avec ses nombreux adieux... Présentation, horaires, déclarations et rétrospectives du GP de Valence.
19/19 - GP de Valence 11 commentaires
La FFMC ne participera pas officiellement aux blocages du 17 novembre avec les Gilets jaunes

La Fédération française des motards en colère (FFMC) n'appellera pas officiellement à se joindre aux actions de blocages initiées par le mouvement des Gilets jaunes le 17 novembre contre la hausse du prix de l'essence. Explications.
Lobbying 30 commentaires
Stoner et Ducati, cette fois c'est vraiment fini !

Le feu couvait depuis cet été mais c'est désormais officiel : Casey Stoner ne sera plus pilote essayeur chez Ducati l'année prochaine. Explications.
MotoGP 2019 2 commentaires
BMW, Ducati, Honda ou Yamaha... Qui battra Rea et Kawasaki ?

Depuis quatre ans, Kawasaki et Jonathan Rea règnent sans partage sur le World Superbike. En 2019, leurs concurrents s'organisent - ou se réorganisent ! - pour tenter de renverser la firme d'Akashi et son impitoyable "JR". MNC fait le point sur les teams BMW, Ducati, Honda et Yamaha...
WSBK 2019 3 commentaires
Livre Moto Le temps de la liberté : de la contre-culture à la custom culture

Ce livre sur la moto de Jean-Marc Thévenet, ex-directeur du festival de BD d'Angoulême, passe en revue "tous les codes et l'imaginaire du motard", indique son éditeur, Tana (Edi8). Illustré de très nombreuses photos, il évoque les films, bouquins, musiques et festivals de la contre-culture qui ont marqué "plusieurs générations de motards avides de liberté"... Présentation.
Sete Gibernau de retour en Grands Prix moto 2019 !

Nous sommes bien en 2018, nous ne sommes pas le 1er avril, mais l'un des pilotes inscrits en Grands Prix de motos électriques MotoE 2019 est bien Sete Gibernau, de retour chez Pons ! Explications.
MotoGP 2019 13 commentaires
  • En savoir plus...