• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW
Paris, le 28 février 2012

Francesco Rapisarda (Ducati) nous dévoile les secrets de la Panigale

Francesco Rapisarda (Ducati) nous dévoile les secrets de la Panigale

A l'occasion du lancement presse de la 1199 Panigale, Moto-Net.Com a interrogé Francesco Rapisarda, directeur de la communication de Ducati. Le dirigeant italien nous en dit plus sur la conception et les ambitions de la nouvelle Hypersport des Rouges.

Imprimer

Véritable bombe lâchée avec fracas par Ducati dans le segment des motos sportives, la 1199 Panigale est probablement la nouveauté moto la plus marquante de l'année 2012 (lire notre Essai de la 1199 Panigale).

Moto-Net.Com a profité du lancement presse de cette Hypersport sophistiquée et ultra-performante (195 ch et 164 kg à sec !) pour interviewer Francesco Rapisarda, le directeur de la communication de Ducati.

Moto-Net.Com : quand a débuté le projet Panigale et combien vous a-t-il coûté ?
Francesco Rapisarda, directeur de la communication Ducati : Concrètement, le début du projet remonte à trois ans. C'est à ce moment que nous avons commencé à développer le moteur et le châssis et à travailler sur l'aérodynamisme et le design. Mais en réalité, la genèse du projet remonte à plus longtemps que ça, puisque nous avons commencé à tracer les grandes lignes de la 1199 Panigale dès que nous avons terminé la 1198 ! Pour le budget total, je ne peux pas vous donner le chiffre car ce n'est pas dans nos habitudes. Mais je peux vous affirmer qu'il s'agit du projet le plus coûteux qu'ait jamais mené Ducati !

M-.N.C. : Quels types de tests avez-vous mené pour mesurer la fiabilité du moteur de la Panigale, le Superquadro, ainsi que de toute l'électronique embarquée (ABS, contrôle de traction, gestion du frein moteur, cartographies d'injection sélectionnable, suspensions pilotées électroniquement, etc.) ?
F. R. : Comme pour tous nos moteurs, le Superquadro a tout d'abord subi un test de fiabilité sur un banc d'essais dynamique : pendant 80 heures, le bloc est poussé dans ses derniers retranchements et ses réactions sont examinées en détail. Une fois ce premier examen réussi, nous avons construit trois prototypes de 1199 Panigale, chacun marquant un niveau de développement différent de la moto. Avec chaque prototype, nos essayeurs ont parcouru 3500 km sur le circuit de Nardo (Italie), puis 24 000 km sur route afin de vérifier et valider chaque détail.

M-.N.C. : La 1199 Panigale adopte un cadre monocoque en aluminium (lire notamment notre Point technique sur la Panigale), alors que vous venez d'abandonner cette technologie en MotoGP. N'est-ce pas préjudiciable en termes d'image ?
F. R. : Non, car nous croyons beaucoup dans cette solution qui fonctionne parfaitement sur notre nouvelle Superbike. Pour l'instant, elle est mise de côté sur notre Desmosedici de Grands Prix, essentiellement en raison de contraintes techniques comme les pneumatiques qui nous obligent à fabriquer la moto "autour" de leurs caractéristiques. Mais il ne faut jamais dire jamais : qui sait si nous n'utiliserons pas de nouveau le monocoque en MotoGP ?

M-.N.C. : Un de nos lecteurs futur propriétaire d'une 1199 Panigale souhaite savoir si vous avez réfléchi à l'idée d'installer une boîte de vitesse de type semi-automatique avec commandes au guidon ?
F. R. : C'est une technologie que nous avons déjà testée, en effet, mais il n'a jamais été prévu de l'adopter sur la Panigale car elle n'est pas encore prête. Nous avons essayé ce type de transmission sur l'une de nos Superbike il y a deux ou trois ans, mais nous ne sommes pas encore satisfaits de ses performances. Et puis le système actuel avec shifter fonctionne très bien !

M-.N.C. : Ducati fait partie des rares constructeurs qui continue à investir lourdement dans le segment des Hypersports, alors que ce marché décline. Quelles sont vos motivations ?
F. R. : Premièrement parce que c'est dans nos gènes et qu'il n'est donc absolument pas question d'abandonner ou même de ralentir nos efforts dans cette catégorie. La 1199 Panigale en est la preuve, tant elle élève sensiblement le niveau de performances. Mais aussi parce que nous pensons que le marché de la sportive a besoin de nouvelles références technologiques pour être tiré en avant. Enfin, avec la 1199 Panigale, nous envoyons un signal fort à la fois aux amateurs de sportives et aux autres constructeurs. Maintenant, nous attendons la réponse...

M-.N.C. : Quels sont vos objectifs de ventes pour la 1199 Panigale ?
F. R. : Nous ambitionnons de vendre 6000 Panigale à travers le monde en 2012, dont 600 en France. Ce sont des objectifs élevés mais nous sommes confiants... d'autant que nous avons déjà enregistré un nombre impressionnant de précommandes !

M-.N.C. : La 848 étant directement inspirée de feu la 1198, est-ce que son remplacement par un modèle calqué sur la 1199 Panigale est prévu à court ou moyen terme ?
F. R. : Non, pas dans les trois à cinq ans qui viennent. La 848 est une moto très aboutie, bien placée sur le plan tarifaire et qui constitue un accès très pertinent à notre gamme sportive. La 848 est en outre très appréciée à travers le monde, notamment aux USA et en Asie où elle vient de réaliser sa meilleure année commerciale. (Ducati a d'ailleurs récemment annoncé que la 848 poursuivrait sa carrière sans évolutions majeures au moins jusqu'en 2013, lire MNC du 21 janvier 2012, NDLR).

M-.N.C. : Pourquoi avez-vous engagé la 1199 Panigale en Superstock 1000, et non pas directement en World Superbike ?

F. R. : Tout simplement parce que la moto n'était pas prête. La version finale de la 1199 Panigale était à peine achevée que le championnat du monde Superbike était sur le point de débuter (cette 'interview a été réalisée le 17 février, soit dix jours avant le coup d'envoi du WSBK en Australie, NDLR).

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Marché moto et scooter : les constructeurs font leur bilan 2021

En complément de notre analyse complète, les principaux constructeurs de moto et scooters dressent avec MNC leur bilan 2021. Ventes records en France, pandémie qui s’éternise, évolutions des réseaux, gammes et clientèles, titre de Quartararo, défis futurs... Voici le point de vue des pros.
Marché moto 2021 (2/11) : Retour au deux-temps en France

Jamais depuis la crise - financière - de 2008 il ne s’était vendu autant de motocycles en France : en 2021, 133 403 gros cubes et 61 149 petites 125 cc ont trouvé preneurs, sans oublier 9983 scooters à trois roues. Le second semestre n’a toutefois pas été aussi flamboyant que le premier. Comme au bon vieux temps ?
Marché moto 2021 (3/11) : Le classement des constructeurs en France

Plus impacté que ses rivaux par le coronavirus en 2020, Honda a formidablement rebondi en 2021, au point de prendre la tête des ventes de motocycles en France : une première après un quart de siècle de domination Yamaha ! BMW continue de battre des records, Kawasaki baisse encore et Triumph intègre le Top "Five". MNC établit le Top 20 des constructeurs.
Marc Marquez remonte sur sa Honda... CRF, bientôt sur sa RCV ?

Bonne nouvelle : handicapé par un trouble de la vision depuis la fin de la saison dernière, Marc Marquez a fait ses premiers tours de roues en Motocross ! Prochaine étape pour le pilote du HRC : remonter sur une moto de vitesse, avant de retrouver sa RCV pour les essais hivernaux MotoGP ?! Explications.
MotoGP 2022 6 commentaires
Sponsor : Valentino Rossi ramasse la Mooney en Grands Prix moto

La bien-nommée société italienne de services bancaires Mooney sera finalement le contributeur principal des teams MotoGP et Moto2 de Valentino Rossi, après des mois de tractations chaotiques avec le sulfureux sponsor-titre initial : la compagnie pétrolière d'Arabie saoudite Aramco. Explications.
Le nouveau pneu moto Dunlop Roadsmart 4 prêt à prendre la route

Le pneu Dunlop Roadsmart 3 commence à s'user : vive le Roadsmart 4 ! Le manufacturier renouvelle son best-seller pour motos routières et sport-GT avec le plein de technologies, mais toujours dans une optique d'associer performances, longévité et régularité. Présentation.
 
Essai longue durée du casque modulable HJC i90

MNC a testé pendant deux ans le casque modulable HJC i90 et son rapport qualités/prix intermédiaire dans la gamme ouvrable du fabricant coréen. Essai longue durée.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...