• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ESSAI
Paris, le 11 juin 2009

Essais DN-01, Deauville et Transalp : un moteur, trois interprétations !

Essais DN-01, Deauville et Transalp : un moteur, trois interprétations !

A l'occasion d'une sympathique virée à travers les Vosges, Moto-Net.Com est allé redécouvrir les charmes de trois Honda équipées du même moteur bicylindre de 680 cc : la futuriste DN-01, la classique Deauville et la baroudeuse Transalp... Essais !

Imprimer

Honda DN-01 : un concept en mal de reconnaissance

Dévoilé au salon de Tokyo en 2005, la DN-01 fête ce mois-ci l'anniversaire de son arrivée dans les concessions françaises. Radicale, novatrice et difficilement cataloguable (moto, scooter, custom ?), le concept bike Honda rencontre bien des difficultés à séduire les acheteurs : fin mai 2008, seulement 404 DN-01 ont été immatriculées en France depuis son lancement, dont 321 sur l'année 2008...

Triple essai Honda : DN-01, Deauville, Transalp

Frustré, le premier constructeur mondial ne cherche pas à esquiver le camouflet infligé par des ventes bien en deçà de ses objectifs, mais s'avoue déçu que sa vision du deux-roues de l'avenir ne rencontre pas plus de succès... D'un autre côté, ses détracteurs - qui lui reprochent notamment son approche consensuelle de la moto et son absence d'audace esthétique et technologique - en sont pour leurs frais, tant la DN-01 détonne !

Longue comme un jour sans pain (1 605 mm d'empattement, soit seulement 85 mm de moins qu'une Goldwing !), basse (1 115 mm) et lourde (270 kg tous pleins faits), la DN-01 scotche immédiatement la rétine grâce à son profil bas et ramassé. Son habillage futuriste, sa partie avant aux allures de squale et ses lignes fluides se propageant jusqu'à l'arrière séduisent ou rebutent, mais ne peuvent laisser indifférent.

Triple essai Honda : DN-01, Deauville, Transalp Triple essai Honda : DN-01, Deauville, Transalp

La machine étrenne en outre une boîte de vitesse automatique d'un genre nouveau : la "HFT" (Human Friendly Transmission, transmission conviviale pour l'homme), présentée par Honda comme le mix idéal entre la douceur d'un variateur et les sensations délivrées par une boîte mécanique (lire notamment Moto-Net.Com du 27 octobre 2007).

Basée sur un système hydromécanique, cette boîte de vitesse à transmission continue fonctionne grâce à la mise sous pression de l'huile par le moteur thermique : cette huile entraîne un moteur hydraulique qui propulse le cardan par le biais de deux plateaux, dont l'inclinaison est modifiée par la pression et le débit de l'huile entre la pompe et le moteur.

Triple essai Honda : DN-01, Deauville, Transalp

Et c'est précisément cette inclinaison que le pilote commande en passant d'un rapport à un autre : soit manuellement via les boutons + et - placés sur le commodo gauche, soit automatiquement en mode "D" (les rapports sont passés dans le gras du couple) ou en mode "S" (les reprises sont plus énergiques, car le système rétrograde plus tôt et autorise des montées en régimes plus importantes avant le passage du rapport suivant).

A l'usage, cette boîte "HFT" est incontestablement une réussite. Extrêmement sophistiquée, elle se montre particulièrement confortable et efficace. Dommage que le système bloque les rétrogradages lorsque le régime moteur lui semble trop élevé en mode séquentiel : négocier une épingle sans parvenir à "rentrer" la première est aussi frustrant que délicat ! On en vient d'ailleurs vite à rester en "tout automatique", de préférence en mode "S", afin de cruiser peinard les pieds en avant, bien calé sur la selle confortable !

Reste que le côté iconoclaste de la DN-01 - dont le numéro signifie que la moto est "la toute première d'une nouvelle génération de machines", expliquait Honda lors de son lancement - ne suffit pas : à demi-mot, Sébastien Pernel confie même à Moto-Net.Com que l'arrêt de sa commercialisation en France n'est pas à exclure...

Triple essai Honda : DN-01, Deauville, Transalp

La conduite de l'engin est pourtant particulièrement agréable : avec ses larges marchepieds placés en avant, son assise basse et son maous guidon, la Honda propose une position typée custom, la douceur de fonctionnement de la boîte auto en plus et les vibrations en moins ! Bien installé, le conducteur profite du très bon équilibre général qui permet de se sentir chez soi au bout de quelques mètres seulement. Revers de la médaille : le flagrant manque de protection de la micro-bulle et les bras fortement écartés infligent une prise au vent fatigante passée 110 km/h.

Bien sûr, avec sa profusion de plastique et sa transmission automatique, la DN-01 pourra rebuter les habitués des customs rutilants, l'une des cibles de la machine - avec les scooteristes - selon Honda.

Avec son manque d'aspects pratiques (aucune place sous la selle, protection minimaliste, absence de warning) et des déambulations urbaines rendues délicates par le poids élevé, la largeur conséquente (820 mm) et la direction lourde à basse vitesse (28° d'angle de chasse !), elle risque également d'inquiéter les adeptes du maxi scooter, hyper pratique et agile en agglomération.

Sortie de la ville, le châssis en tubes d'acier autorise bien des fantaisies... malheureusement vite limitées par la garde au sol des imposants marchepieds en aluminium ! Honda ayant eu la bonne idée de leur attribuer une légère liberté de mouvement, le frottement des ergots sur le sol n'engendre toutefois aucune réaction parasite et la DN-01 garde son cap, quelle que soit la vitesse !

Triple essai Honda : DN-01, Deauville, Transalp

Évidemment, la DN-01 est peu à son aise dans les petits recoins : si le dispositif ABS-CBS est réellement bluffant d'efficacité, entrer en courbe debout sur les freins se sanctionne par de bonnes sueurs froides ! Enfin, lorsque la route se dégrade, les suspensions brillent par leur inefficacité et renvoient directement la moindre bosse dans les lombaires... Qui plus est, les reprises du 680 manquent de conviction et doubler des autobus en pleine montée peut parfois s'avérer ardu...

Il n'en reste pas moins que le comportement routier de la DN-01 surprend agréablement : quelques défauts inhérents au mélange des genres viennent bien agacer à la longue, mais sa boîte douce et efficace comme sa stabilité inébranlable autorisent de belles balades, sans autre retenue qu'une autonomie un poil juste (environ 200 km avant réserve).

 Triple essai Honda : DN-01, Deauville, Transalp

Proposée à 11 990 €, la DN-01 fait l'objet d'une intéressante opération commerciale depuis le 6 avril et jusqu'au 30 juin 2009 : pour un euro supplémentaire, une extension de garantie de deux ans et un an d'assurance tous risques (comprenant les garanties, responsabilité civile, défense-recours, vol et incendie, dommage tous accidents, assistance 0 km, protection juridique et équipement du motard à hauteur de 1000 €) sont mis à disposition des intéressés. De quoi relancer les ventes de la DN-01 en France ? A suivre dans nos prochains bilans mensuels...

.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
J'ai acquis une Deauv contraint... et forcé par une suite d'interventions chirurgicales: je n'avais plus la force de bouger ma Pan à la main. Après 10.000 km, dont pas mal en montagne, j'ai une bien meilleure opinion de la Deauv : c'est un trail avec les avantages d'une routière. Certes elle n'a que 68 cv mais comme elle est très agile, on ne freine pas et finalement la vitesse de passage en virage est élevée. Si besoin est, le freinage est excellent La tenue de route est nickel et je n'ai pas les louvoiements dont parle un lecteur. Je disais c'est un trail... en montagne! mais en ville, elle se faufile partout. Je bosse en costar et j'apprécie la protection, grace aux bagages, je peux emener tout mon matos au sec. La Deauv, c'est, il est vrai, un compromis: jamais géniale mais aucune tare, elle est bonne à tout et, ne si on oublie la ligne, elle peut donner beaucoup plus de plaisir qu'on ne l'imagine en la regadant

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !