• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ESSAI
Paris, le 11 juin 2009

Essais DN-01, Deauville et Transalp : un moteur, trois interprétations !

Essais DN-01, Deauville et Transalp : un moteur, trois interprétations !

A l'occasion d'une sympathique virée à travers les Vosges, Moto-Net.Com est allé redécouvrir les charmes de trois Honda équipées du même moteur bicylindre de 680 cc : la futuriste DN-01, la classique Deauville et la baroudeuse Transalp... Essais !

Imprimer

Un moteur et trois motos dans les Vosges...

Sébastien Pernel (responsable communication Honda France), à l'origine de ce périple de 1 100 km (en une journée et demie !) de Paris à Colmar en passant par Gérardmer et les cols vosgiens, a le sourire en haut du fameux Col du Bonhomme : "ça fait du bien de souffler un peu et de prendre la route par pur plaisir après un hiver passé à chercher des solutions face à la crise !"

Triple essai Honda : DN-01, Deauville, Transalp

Surtout lorsqu'on a la chance d'ouvrir la voie avec la remarquablement polyvalente 800 VRF V-TEC pendant que notre petit groupe en Deauville (lire notre Essai Moto-Net.Com du 23 mars 2006), Transalp (lire notre Essai Moto-Net.Com du 24 octobre 2007) et DN-01 (lire notre Essai Moto-Net.Com du 23 juillet 2008) se crache dans les gants pour suivre le rythme de la diva sport-routière signée Honda !

Non pas que ces trois motos soient à la peine dans les petits virolos - quoique la DN-01 demande un minimum d'anticipation -, mais le placide moulin en V à simple ACT équipant nos trois montures souffre de la comparaison face au V4 de la VFR !

Pas rancuniers, on pardonnera cependant au responsable Honda de ne pas avoir "lâché" sa splendide VFR blanche : malgré trois interprétations radicalement différentes autour d'une architecture moteur commune, la futuriste DN-01, la gentille Deauville et la pétillante Transalp se sont toutes trois avérées parfaitement adaptées à notre aller-retour sur différents types de routes : autoroutes, nationales, départementales, régionales (!), voire chemins carrossables dans certains cas !

.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
J'ai acquis une Deauv contraint... et forcé par une suite d'interventions chirurgicales: je n'avais plus la force de bouger ma Pan à la main. Après 10.000 km, dont pas mal en montagne, j'ai une bien meilleure opinion de la Deauv : c'est un trail avec les avantages d'une routière. Certes elle n'a que 68 cv mais comme elle est très agile, on ne freine pas et finalement la vitesse de passage en virage est élevée. Si besoin est, le freinage est excellent La tenue de route est nickel et je n'ai pas les louvoiements dont parle un lecteur. Je disais c'est un trail... en montagne! mais en ville, elle se faufile partout. Je bosse en costar et j'apprécie la protection, grace aux bagages, je peux emener tout mon matos au sec. La Deauv, c'est, il est vrai, un compromis: jamais géniale mais aucune tare, elle est bonne à tout et, ne si on oublie la ligne, elle peut donner beaucoup plus de plaisir qu'on ne l'imagine en la regadant

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Abonnement MNC Premium


En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !