• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TEST
Sydney (Australie), le 5 mars 2015

Essai Yamaha R1 et R1M 2015 : avec ou sans M, on aime !

Essai Yamaha R1 et R1M 2015 : avec ou sans M, on aime !

La toute nouvelle moto sportive de Yamaha débarque en ce moment dans les concessions françaises. Mais c'est à l'autre bout du monde, en Australie, que Moto-Net.Com a découvert la Superbike 2015 d'Iwata, dans ses deux versions R1 et R1M. En piste !

Imprimer

Un petit tour sur la série spéciale R1M

Moto-Net.Com dévale la ligne droite des stands d'Eastern Creek et peste à nouveau contre le manque de place et surtout la faible de protection de cette R6R1... Sur cette version spéciale à "23 000", Yamaha aurait tout de même pu inclure la bulle haute !

En abordant le premier virage, Moto-Net.Com a véritablement la sensation d'avoir changé de moto : les suspensions électroniques Öhlins (ERS) absorbent mieux les petites aspérités de la piste en entrée et milieu de courbe, même en réglage automatique 1, le plus typé "course"...

Résultat : sans s'en rendre compte et sans forcer, MNC passe le point de corde avec une quinzaine de km/h de plus ! Plus haut dans les tours, la moto réaccélère d'autant mieux en sortie, si bien que le deuxième virage nettement plus prononcé nous saute à la figure.

Chaussée pour ce lancement presse de pneus slick Bridgestone V02 (mais attention : comme la R1 standard, la R1M sortira d'usine avec des RS10), Moto-Net.Com ose davantage freiner sur l'angle. Le caractère neutre du train avant met lui aussi en confiance et permet d'effectuer de fines corrections sans lutter.

Parfaitement calée dans les virages, notre Superbike autorise des prises d'angle plus prononcées. Le coude de Moto-Net.Com se rapproche du sol : "j'le poserai un jour, j'le poserai !", se marre intérieurement l'essayeur... qui ne force pas le trait pour autant.

En effet, il serait ballot de poser le coude, l'épaule et la tête - alouette - pour une bête photo... Accessoirement aussi, MNC pense au montant des réparations suite à une chute, ne serait-ce qu'une simple glissade : on n'ose imaginer le prix d'une pièce du sublime carénage en carbone de la R1M !

Il serait également dommage d'érafler le cadre qui, sur la R1M comme sur la R1 "tout court", dépasse légèrement du carénage : "nous avons voulu limiter au maximum la largeur de la moto", justifiait Leon Oosterhof pendant la conférence de presse.

Le pneu arrière de 200 mm de large (190 sur la R1 standard) est tellement bien collé au sol que le témoin du TCS ne clignote presque plus. Les sorties de virage sont encore plus musclées et c'est le LIF qui est davantage mis à contribution afin de garder la roue avant directrice.

Du coup, on aimerait pouvoir baisser l'intervention du contrôle de traction, sans baisser celle de l'anticabrage. Or cette manipulation n'est possible que dans les stands car en roulant, il est difficile de contrôler la molette de réglage et contrôler ses actions sur le petit écran.

On regrette surtout que le changement de mode de conduite (général) se fasse uniquement gaz coupé et freins relâchés : cette procédure demandera de l'attention lors des journées piste (gaffe aux petits copains derrière !) et deviendra carrément handicapante, voire inenvisageable dans le cas d'une utilisation en compétition pour la gagne !

Les compétiteurs se réjouiront en revanche de bénéficier - de série sur la M, en option sur la standard - de l'unité de contrôle des communications (CCU) qui, couplée à un GPS, permet d'analyser ses sessions aussi méticuleusement que Rossi et son équipe de Grand Prix.

Il y a fort à parier qu'en comparant les données récoltées sur la R1 puis sur la R1M de Moto-Net.Com, les ingénieurs Yamaha auraient détecté des différences dans la section lente du circuit. Moins nerveuse lors des changements d'angles et sur les vilaines bosses et raccords, la "M" incite à mettre plus de gaz.

Au final, il apparaît que le bénéfice des suspensions électroniques - principale différence entre la R1 et la R1M - est réel, mais difficilement quantifiable : les pneus slick, la meilleure connaissance du tracé et la confiance emmagasiné par Moto-Net.Com au fil des tours participent aussi à la hausse du rythme...

MNC demande donc au jeune pilote d'essai Yamaha, Raymond Schouten, si son équipe a mesuré une différence au chrono : "avec la R1 standard, j'ai tourné en 1'59. Avec la R1M, ses suspensions électroniques et les pneus slicks, je dois gagner une bonne seconde".

Sans surprise, la R1M - qui coûte environ 25% plus cher que la version standard (22 999 € TTC) - ne permet donc pas à un pilote de pointe d'améliorer ses chronos dans les mêmes proportions. Il en sera de même pour un motard lambda... mais ce dernier sera sans doute séduit par la possibilité de changer ses réglages de suspension d'un simple et unique clic.

Et puis il faut bien avouer que cette R1M possède un charme fou... Déjà excellente sur la version standard, la finition de cette version spéciale est sublime : le réservoir et le bras oscillant "ultrapoli" surtout sont de véritables pièces d'orfèvrerie qu'on ne se lasse pas d'admirer.

Les clients qui ont réservé leur R1M sans avoir attendu l'avis de MNC - ni même l'avoir essayé ou posé leurs fesses dessus - ne seront donc pas déçus, tant sur le plan dynamique qu'esthétique. Ces petits veinards s'en rendront compte lors des sessions de roulage Yamaha Racing Experience (YRE) qui leur sont réservées en juillet... "Euh, il sera là Rossi ?" Non, mais Colin Edwards oui !

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

CONDITIONS ET PARCOURS

 
  • Modèles d'origine
  • Parcours : 5 sessions de 20 min
  • Circuit : Eastern Creek
  • Pneus R1 : Bridgestone RS10 Type R
  • Pneus R1M : Bridgectone V02
  • Conso : NC
  • Problèmes rencontrés : RAS
 
 
 

POINTS FORTS R1 2015

 
  • Agilité en très net progrès
  • CP4 plus vif et plus puissant
  • Electronique ultra-aboutie
  • R1M : suspensions ERS
 
 
 

POINTS FAIBLES R1 2015

 
  • Tableau de bord petit et chargé
  • Gabarit limite pour les grands
  • Pas de downshift
  • R1M : bulle haute en option
 
 
 
Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !