• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TEST
Varese (Italie), le 22 octobre 2015

Essai Turismo Veloce Lusso : avec armes, sans bagages

Essai Turismo Veloce Lusso : avec armes, sans bagages

Six mois après avoir participé au lancement officiel de la Turismo Veloce 800, Moto-Net.Com se rend chez MV Agusta à Varese (Italie) pour tester la version haut de gamme surnommée ''Lusso'', équipée notamment de suspensions électroniques... Andiamo !

Imprimer

Une Turismo Veloce plus, plus, plus

Fin avril 2015, Moto-Net.Com s'était rendu dans le sud de la France pour essayer une MV Agusta pas comme les autres : la première moto de la firme de Varese - de l'ère moderne - taillée pour le tourisme (lire notre Essai MNC de la Turismo Veloce 800) !

Turismo Veloce Lusso : disponibilité, coloris et tarifs

  • Dispo : immédiate dans le réseau MV AGusta
  • Coloris : Rouge et Argent, ou Blanc et Gris
  • Tarif : 17 790 €

Nos lecteurs - qui voyagent dans le temps sans Delorean mais sans faiblir - s'en souviennent comme si c'était hier : l'inédite routière de MV Agusta nous avait emballé grâce à son convaincant Tre Pistoni 800, son gabarit compact, son quickshifter - "up and down", per favore ! - et sa ligne sublime.

Côté points faibles, nous trouvions malheureusement le tarif de la belle italienne trop élevé (20,05 € le centimètre cube, contre 11,81 sur une MT-09 Tracer, mamma mia !), son train arrière trop remuant, ses bruits mécaniques fatigants et son confort sur autoroute limité...

Fin octobre 2015, le Doc et Marty McFly débarquent le Journal moto du net descend cette fois dans le nord de l'Italie, afin de tester la version haut de gamme de cette "bella macchina" : la Turismo Veloce Lusso !

Comme la "TV" standard, cette version de luxe avait été dévoilée dès 2013 sur le stand MV Agusta du salon Eicma et de nouveau exposée en 2014 sur les mêmes podiums milanais. En tout, il aura donc fallu patienter trois ans pour mettre les gants sur cette moto. Il était temps !

Lorsque nous la découvrons dans la cour de l'usine MV Agusta - basée sur les rives du lac de Varese, en Lombardie -, la Lusso nous parait plus belle que la Turismo Veloce "tout court". Les deux motos sont pourtant scrupuleusement identiques...

La raison de notre - nouveau - coup de foudre est simple : si l'incontournable coloris rouge et argent MV Agusta est disponible dans les deux versions, le gris de la standard est remplacé sur la Lusso par un blanc étincelant, qui se marie parfaitement au cadre - et surpiqures de selle - rouge.

La Turismo Veloce Lusso, plus belle grâce à ce simple coloris ? Moto-Net.Com reconnaît que cette remarque est hautement subjective... Passons donc à des considérations plus concrètes : l'équipement est plus complet, le tarif plus élevé. Personne ne peut le nier.

Plus belle, plus équipée, plus chère !

Déjà fichtrement bien équipée, la Turismo Veloce reçoit avec son appellation Lusso quatre accessoires complémentaires : "la béquille centrale, les poignées chauffantes, le capteur GPS pour notre application dédiée et, son meilleur atout, les suspensions électroniques", nous énumère le responsable presse italien.

Attention, comme en avril dernier, les valises montées sur nos véhicules d'essai ne font pas partie de la dotation d'origine : "elles sont disponibles dans notre catalogue d'accessoires", nous informe notre interlocuteur, Daniele Torresan.

Fabriquées par Alfa Plast - société italienne qui produit des casques moto, des urnes funéraires et bien d'autres produits ! -, les valises de 30 litres abritent toujours chacune un casque intégral, sans augmenter toutefois la largeur totale de la machine (900 mm au guidon) et sans alourdir le trousseau de clés (deux barillets supplémentaires sont automatiquement fournis avec la moto).

"Notre designer Adrian Morton avait placé les valises au coeur du projet", nous rappelle Signore Torresan. Pour preuve, cela avait conduit le britannique à dessiner pour la Turismo Veloce une boucle arrière particulièrement fine, ajourée. Superbe.

On comprend d'autant plus mal la décision prise par MV Agusta de ne pas inclure ces valises dans la dotation d'origine de sa moto de Touring, et à plus forte raison dans celle de la version "suréquipée" sur laquelle il ne manque plus grande chose (le calcul de la consommation peut-être ?).

Affichée à 955 € sur le site officiel MV Agusta France, la paire de valises fait grimper la facture totale de "notre" Turismo Veloce Lusso à 18 745 € (soit 23,49 € le centimètre-cube pour reprendre notre précédente échelle de valeur !).

Lors du lancement à St-Jean-Cap-Ferrat de la Turismo Veloce "tout court et un peu moins chère", les responsables italiens tentaient de justifier le tarif de leur future Lusso en comparant son équipement et celui de sa cousine de Bologne, la Multistrada S...

"Certes, notre principal adversaire dispose de l'ABS sur l'angle", observaient nos hôtes, "mais elle n'a pas de quickshifter up&down, les valises aussi sont optionnelles, tout comme la béquille centrale et les poignées chauffantes qui sont montées de série sur notre Lusso".

Dans son argumentaire, MV Agusta soulignait aussi les 20 kilogrammes qui séparent leur machine de celle de Bologne (respectivement 192 et 212 kg à sec), ainsi que les deux litres supplémentaires de leur réservoir (22 litres contre 20, voire notre fiche technique en dernière page).

Estimée à 19 540 € par MV Agusta à l'époque - affichée aujourd'hui "à partir de 20 190 €" par Ducati -, la Multistrada est un cran au-dessus question tarif... Mais rapporté à la cylindrée, le prix de la Ducat' n'est pas si gonflé que cela : 16,31 €/cc.

Les hommes de Varese passaient d'ailleurs rapidement sur les performances moteur des deux rivales. Fairplay, ils indiquaient tout de même sur leur dossier que le Testastretta DVT de 1198 cc développe 160 chevaux et 136 newtons-mètres... Soit 50 ch et 53 Nm de plus que le Tre Pistonni de 798 cc !

Sur ce point précis, MV Agusta aurait gagné à comparer les valeurs maxi de leur Turismo Veloce avec celles de la frangine de la Multi', l'Hyperstrada, dont le Testastretta 11° de 821 cc sort 110 ch et 89 Nm... Le match aurait alors été bien plus équilibré.

Mais MV aurait du admettre que la "petite" Ducati est 10 kg plus légère que leur "TV standard", et que le tarif de la Bolognaise est plus raisonnable : 13 050 €, pour un arsenal électronique comparable (ABS, DTC, 3 modes moteur) et un équipement Touring inférieur mais acceptable.

L'heure n'est toutefois pas au comparatif entre MV Agusta et Ducati ! Convié au lancement officiel de la Turismo Veloce Lusso, Moto-Net.Com s'est concentré sur les spécificités de ce modèle - très - haut de gamme par rapport à la Turismo Veloce standard.

Avant de vous lancer dans la lecture de la deuxième page de ce test, MNC vous conseille donc de bien relire notre précédent Essai de la Turismo Veloce 800... C'est fait ? Alors, montons sur la Lusso !

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

CONDITIONS ET PARCOURS

  • Modèle d'origine
  • Parcours : 180 km
  • Routes : ville, petites routes
  • Pneus : Pirelli Scorpion Trail
  • Conso : non mésurée
  • Problèmes rencontrés : RAS (sur notre moto)

POINTS FORTS TURISMO VELOCE LUSSO

  • Apport des suspensions électroniques
  • Perfs et agrément du Tre Pistoni
  • GT légère, compacte, facile
  • Quickshifter up/Down

POINTS FAIBLES TURISMO VELOCE LUSSO

  • Tarif trop élevé pour une 800
  • Valises en option !
  • Bruits mécaniques saoulants
  • Confort limité sur autoroute
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.