• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TEST
Ascari (Espagne), le 15 octobre 2010

Essai Triumph Speed Triple 2011 : the King is back !

Essai Triumph Speed Triple 2011 : the King is back !

Sitôt dévoilé au Salon de Cologne, sitôt essayé en Espagne : Triumph a convié la presse internationale à une première prise en main de son tout dernier Speed Triple, sur piste et sur route. Et la nouveauté 2011 ne nous a pas déçus : essai !

Imprimer

...et un Speed complètement refondu !

Le Speed Triple n'a jamais été réputé pour sa légèreté et les 214 kg de sa version 2011 ne risquent pas de changer la donne. Déplacer le roadster anglais moteur coupé demande une certaine expérience et/ou un physique adéquat.

Mais dès les premiers virages, on s'aperçoit que le Speed "nouveau" innove en matière de comportement dynamique : le pilote placé bien plus en avant n'a aucun mal à balancer le monstre sur l'angle. Mieux, la moto n'entraîne pas fatalement vers la corde - ou dans l'herbe ! - une fois lancée et demeure particulièrement neutre.

Le travail effectué par les équipes Triumph en termes de maniabilité et d'agilité sont parfaitement sensibles. Ces progrès dans ces deux domaines devraient permettre au Speed de se mesurer sans aucune appréhension aux tout derniers maxi-roadsters, qu'ils soient japonais ou italiens !

La neutralité du train avant est également très appréciable au moment de prendre les freins sur l'angle. Sur route, les réactions de la moto sont rapidement assimilées et l'on peut augmenter le rythme sans prendre le risque de se faire peur en cas de freinage intempestif devant un virage sournois...

En outre, avec l'arrivée de la version ABS prévue au mois de décembre en France, le Speed Triple se donne enfin les moyens de se battre face à une concurrence équipée de ce remarquable système depuis un certain temps.

"Nous n'avons pas eu besoin d'études de marché très poussées pour nous apercevoir que les ventes d'ABS sont en constante augmentation, notamment dans les grandes villes. Sur Paris par exemple, nous tablons sur une vente sur deux", indique Jean-Luc Mars, DG de Triumph France, interrogé par Moto-Net.Com

Les tout premiers modèles sortis d'usine la semaine dernière étant dépourvus d'ABS, nous n'avons malheureusement pas encore pu le tester. Il faudra donc repasser sur le dos du Speed Triple lors d'un prochain essai comparatif pour en vérifier le bon fonctionnement : pas facile la vie de la rédac' !

Chicane, courbes moyennes, cassures et incroyable virages relevés ou en descente : le nouveau Speed s'est joué de tous les types de tournants de la piste espagnole, bien aidé par sa monte pneumatique d'origine (Metzeler K3 Interact). Pour l'occasion, les mécanos anglais avaient tout de même pris le soin de resserrer l'hydraulique des suspensions.

En réglage standard, la fourche et l'amortisseur auraient en effet eu du mal à amortir les violentes charges et les incessants changements d'assiette. Sur route en revanche, les Speed Triple réglés comme en sortie d'usine se sont montrés tout à fait aptes à l'arsouille.

L'escapade sur route nous a également permis d'apprécier l'excellent travail des rétroviseurs : stables, ils offrent une vue dégagée sur ce qui se passe loin derrière. En revanche, la balade n'a pas été suffisamment longue pour attester des progrès réalisés en matière de confort. La béquille latérale, quant à elle, demeure toujours aussi irritante, car planquée sous le repose-pied et le sélecteur...

La garde au sol, qui peut être mise à mal sur piste, ne pose aucun souci sur route ouverte. Il faudra être sacrément motivé - ou décérébré ! - pour faire frotter les repose-pieds sur le périphérique ou au carrefour devant son troquet favori !

L'envie de jouer les Chaz Davies - pilote de Daytona 675 en Mondial Supersport - est pourtant grande ! Le motard est moins "encastré" à son bord qu'il ne l'était sur l'ancien modèle. Selle plus profonde, réservoir plus évasé, guidon plus proche : tout est calculé pour offrir au pilote à la fois une bonne mobilité et de bons placements.

Avec une base pareille, les Anglais n'auraient pas beaucoup de boulot à fournir pour sortir une très bonne hypersport (pas nécessairement une "Superbike" au sens "compétitif" du terme) : un joli carénage, quelques petits chevaux supplémentaires et la remplaçante de la Daytona 955i serait née...

Car en plus de son Speed Triple et de ses Tiger 800, Triumph prévoit l'arrivée en 2011 d'une quatrième nouveauté... On n'ose y croire... Et on ne peut y croire en fait, car le prochain retour d'une sportive 1000 dans le catalogue d'Hinckley aurait déjà certainement causé des "fuites" ou entraîné un savant teasing...

Toutefois, "les Anglais planchent actuellement sur de nombreux projets pour 2012 et au-delà, car la marque est en plein développement et reste à l'affût dans tous les segments de motos de plus de 500 cc", nous confirme Jean-Luc Mars... Wait and see : stay tuned !

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

CONDITIONS ET PARCOURS

  • Modèle d'origine
  • Pneus : Metzeler K3 Interact
  • Parcours : circuit d'Ascari (Espagne) et routes environnantes
  • Problèmes rencontrés : RAS

POINTS FORTS

  • Aptitudes sportives en hausse
  • Nouveau look pour une nouvelle moto
  • Clé codée, ABS en option
  • Tarif inchangé

POINTS FAIBLES

  • Gains négligeables en performance moteur
  • Abandon des phares ronds, WTF ?
  • Béquille latérale irritante, centrale absente
Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !