• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ESSAI
Le Mans (72), le 23 juillet 2015

Essai Suzuki GSX-R 1000 ABS : Absolument Gexy !

Essai Suzuki GSX-R 1000 ABS : Absolument Gexy !

La GSX-R 1000 peut bénéficier en 2015 de l'ABS et d'un coloris MotoGP mais fait toujours l'impasse sur le contrôle de traction, shifter ou suspensions électroniques présents sur les motos sportives concurrentes. Dépassée, la Superbike Suzuki ? Essai.

Imprimer

GSX-R 1000 2015 : parfaite, pas refaite...

Bien que nettement ralentie depuis la crise internationale de 2008, la course que se livrent les constructeurs moto sur le segment des hypersportives se poursuit. Ainsi en 2015, Yamaha a lâché une toute nouvelle R1 (lire notre Essai MNC du 5 mars 2015 en Australie), BMW a profondément retravaillé sa S1000RR (lire notre Essai MNC du 8 avril 2015 à Almeria), Aprilia a peaufiné sa RSV4 (lire notre Essai MNC du 21 avril 2015 à Misano) et Ducati a gonflé sa Panigale.

GSX-R1000 : disponibilité, coloris et tarifs

  • Disponibilité : immédiate dans le réseau Suzuki
  • Coloris : Bleu, Noir/Gris ou Rouge/Noir
  • Tarif : 14 099 € (ABS +500 €)

Les sorties simultanées de ces quatre motos particulièrement affûtées - mais bien plus chères également ! - ont naturellement éclipsé l'arrivée de l'ABS et d'une livrée MotoGP sur la GSX-R1000... Mais Suzuki France a su remettre un coup de projecteur sur sa Gex en célébrant les 30 ans de cet emblématique modèle (lire notre Reportage MNC du 15 juillet 2015).

Et cet anniversaire ne se tenait pas n'importe où : Suzuki a investi le mythique circuit Bugatti, théâtre des 24 Heures Motos du Mans où le SERT s'est illustré cette année avec sa moto n°30 peinte aux couleurs de la GSX-RR de Grand Prix, portant à neuf son nombre de victoires sur la piste sarthoise.

Convié à ce bel événement - il a suscité de nombreux commentaires très positifs de la part des participants sur la page Facebook de Suzuki France ! -, Moto-Net.Com en a profité pour reprendre les commandes de la Superbike d'Hamamatsu, dont la dernière mise à jour remontait à 2012 (lire notre Essai MNC du 2 février 2012).

On se souvient qu'il y a trois ans, la GSX-R1000 avait tombé son silencieux gauche, échangé les étriers Tokico à montage radial du modèle 2009 ("K9" pour les intimes) par de plus jolis et efficaces Brembo, raccourci (de 5 mm !) le débattement de sa Showa "Big Piston Fork" et amélioré le grip de la selle.

Côté motorisation, le 4-cylindres en ligne de 999 cc avait reçu une multitude de corrections mais ses valeurs de puissance et couple maxi restaient inchangées : 185 chevaux à 11 500 tr/min et 114,5 Nm 1500 tours plus bas (voir notre fiche technique en dernière page).

Dans le même temps, Suzuki annonçait une baisse de la consommation de carburant de -8%. Une donnée que le Journal moto du Net n'avait pas pu vérifier lors de la présentation presse de la GSX-R1000 2012 qui s'était tenue uniquement sur la piste d'Alès.

Dans l'argumentaire 2015 du site officiel, "LA sportive de Suzuki" est décrite comme "parfaite, un point c'est tout". La rédaction de Moto-Net.Com se doit évidemment de modérer les propos des Japonais... et même de les remodeler !

"Pas-refaite" pour 2015, la Suzuki reçoit un ABS de type Bosh M9E qui ne peut être déconnecté. Son ajout se traduit par des freinages plus sûrs sur le mouillé, par un poids en hausse de 2 kg (205 kg tous pleins faits) et par une facture augmentée de 500 euros (14 599 €).

D'un point de vue esthétique, la minuscule couronne crantée noire et le capteur planqué sous le pied de fourche passent inaperçus... contrairement au coloris Replica MotoGP que revêtaient nos deux modèles d'essai : celui de 106 ch pour descendre au Mans par la route, et celui de 185 ch pour attaquer la piste !

Cette nouvelle livrée de Grand Prix (tout récemment complétée par celle "vintage" de la première GSX-R) lui va à ravir et attire tous les regards. "Traditionnellement, le coloris noir est de loin celui qui marche le mieux sur nos Gex", nous confie le responsable marketing de Suzuki France, "mais cette année le bleu connaît un immense succès".

Il faut avouer que le bleu métallique est aussi brillant que profond. Les lettrages blancs "SUZ" et "UKI" inscrits de part et d'autre de la moto tranchent nettement et les touches de jaune fluo et de rouge vif sur les jantes et le carénage dynamisent parfaitement le tout.

Curieusement, les Japonais n'ont pas profité de cette nouvelle décoration pour mettre en avant la cylindrée de la bête. Discrètement inscrite sur la pièce en plastique brut - imitation carbone, vraiment ?! -, la mention "1000" passe inaperçue... "Non, non, ce n'est pas une 750 mais une 1000 !", a répondu MNC à bon nombre de motards durant son essai. Un peu vexant, non ?

Les clients qui craquent pour la version MotoGP ou celle des 30 ans ont raison de le faire : leur moto pourrait bien devenir "collector", car sans trahir de secret, cette Gex L5 sera remplacée l'an prochain par un nouveau modèle qui rompra avec l'actuelle dynastie...

Depuis près de quinze ans, "les GSX-R1000 offrent un excellent compromis route/circuit", souligne notre interlocuteur chez Suzuki France, Dominique Li-Pat-Yuen. Or pour revenir aux avant-postes du marché et du championnat Superbike, les Jaunes d'Hamamatsu n'ont d'autre choix que de radicaliser leur "Gex"...

Le cahier des charge est tel qu'ils vont sans doute devoir partir d'une feuille blanche car la liste des évolutions est longue : puissance maxi de 200 chevaux, gabarit de MotoGP, poids de Supersport, commande des gaz ride-by-wire, contrôle de traction paramétrable, fonction anti-wheeling, assistance au départ (canon !), quickshifter "up and down", suspensions pilotées électroniquement... Certains évoquent même une distribution variable.

En attendant de découvrir cette révolutionnaire GSX-R1000 2016 sur les salons de Milan et de Paris en fin d'année, Moto-Net.Com est donc parti au guidon de la dernière "Gex" rejoindre la grande famille des GSX-R réunie sur le circuit Bugatti. En route, très bonne troupe !

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

CONDITIONS ET PARCOURS

 
  • Modèle 100 ch avec pot Yoshimura
  • Modèle "Full" avec pot d'origine
  • Parcours : 550 km
  • Routes : petites routes et autoroute
  • Circuit : 5 sessions de 20 mn sur le Bugatti
  • Pneus : Bridgestone S20 et Dunlop GP Racer
  • Conso moyenne : 5,6 l/100km sur route
  • Problèmes rencontrés : RAS
 
 
 

POINTS FORTS SUZUKI GSX-R 1000 ABS

 
  • Compromis route/circuit unique
  • ABS aussi efficace que discret
  • Tarif mini pour une Superbike
 
 
 

POINTS FAIBLES SUZUKI GSX-R 1000 ABS

 
  • Freinage manquant d'endurance
  • Pas de quickshifter (même en option)
  • La prochaine Gex arrive ?...
 
 
 
Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !