• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TEST
Paris, le 5 novembre 2012

Essai Street Triple R 2013 : un "R" de bagarreuse !

Essai Street Triple R 2013 : un "R" de bagarreuse !

Dévoilée au salon Intermot de Cologne, la Triumph 675 Street Triple millésime 2013 arrivera en concession mi-novembre. Moto-Net a pu l'essayer en version "R" dans les environs d'Almeria, en Espagne, lors de sa présentation officielle à la presse. Essai.

Imprimer

Nouveau châssis et optimisations pour 2013

Appréciée dans l'hexagone depuis son lancement en 2007 (lire notre Essai MNC de la Street Triple : joue-la comme Wilkinson), la Triumph 675 Street Triple connaît cette année une petite baisse de régime : -23% d'immatriculations sur 9 mois 2012 comparés à 2011. Un recul imputable à la crise économique, bien sûr, mais aussi à la concurrence acharnée des autres constructeurs : Honda CB600F Hornet, Kawasaki Z750 (bientôt Z800 !), Suzuki GSR750 et Yamaha FZ8, notamment.

Disponibilité, coloris et tarif

  • Disponibilité : mi-novembre (ABS mi-décembre)
  • Coloris : "Crystal White", "Phantom Black", "Matt Graphite"
  • Tarif : 8790 € (ABS + 200 €)

Difficile dans ces conditions de rejouer la partition de 2011, avec 2330 Street immatriculées dans l'année sur notre territoire. Cela n'enlève cependant rien à l'aura exceptionnelle de cette moto, vendue à ce jour à plus de 50 000 exemplaires dans le monde.

Il était néanmoins temps de réagir, ce que n'a pas manqué de faire le constructeur britannique, qui offre à la Street Triple - construite et assemblée dans l'usine Triumph en Thaïlande - sa troisième évolution majeure (lire MNC du 2 octobre 2012 : la nouvelle Street Triple perd 6 kg et gagne un ABS).

En 2011, la belle d'Hinckley avait déjà profité d'un restylage conséquent, avec l'abandon du phare double optique rond d'origine et de nombreux éléments revalorisés : carters moteurs siglés, nouvelles platines de repose-pieds, ligne d'échappement avec finition en alu brossé, logos de réservoir plus modernes façon Daytona R, cache-radiateurs inspirés de la Speed et petits caches en forme de grilles dans les triangles supérieurs du cadre tubulaire.

Pour 2013, la Street Triple va plus loin avec le retrait d'un de ses éléments caractéristiques, apprécié d'un grand nombre d'aficionados : son double silencieux d'échappement sortant sous la selle. Un choix parfaitement assumé par la marque, qui met en avant les bénéfices de cette modification, à savoir un gain de poids substantiel (-3,6 kg pour l'échappement) et un centre de gravité plus bas à même d'améliorer l'agilité déjà très satisfaisante de la Street Triple.

Celle-ci reçoit donc, comme nombre de ses rivales, un unique silencieux inox (trois en un), placé bas et sortant sur la droite de la roue arrière. L'esthétique de cette nouvelle ligne d'échappement est renforcée par un habillage des tubes passant sous le moteur, parfaitement raccord avec le nouveau silencieux.

Les petits caches façon grille sont remplacés par des éléments plus sobres et un nouvel élément en plastique habille avantageusement les bords inférieurs du réservoir, améliorant la liaison entre celui-ci et le cadre. Une autre pièce en plastique rouge vif (sur la "R") apparaît au niveau des caches latéraux du radiateur d'eau, participant à l'esthétique de l'ensemble.

La partie-cycle évolue également, avec un châssis aluminium rendu plus léger par l'emploi de moins de soudures et de pièces (8 éléments au lieu de 11), d'un nouveau bras oscillant (-0,6 kg), d'une nouvelle boucle arrière de cadre (-0,8 kg) et de nouvelles jantes (-1 kg).

Comme précédemment, cette version "R" se distingue du modèle standard par ses équipements plus qualitatifs, notamment sa fourche Kayaba inversée de 41 mm, totalement réglable, son amortisseur monoshock arrière Kayaba à bonbonne séparée, son freinage à double disque de 310 mm et étriers Radiaux Nissin 4 pistons avant et étrier Brembo simple piston arrière.

Au final, la Street R 2013 s'allège de 6 kilogrammes, avec un poids tous pleins faits de 183 kg. Sa géométrie évolue également, avec un angle de chasse raccourci (qui passe de 23,9° à 23,4°) et une répartition des masses chargeant plus le train avant (52% contre 49% sur la Street R 2012). L'angle de braquage est par ailleurs amélioré, passant de 28 à 31 degrés.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

CONDITIONS ET PARCOURS

 
  • Modèles d'origine
  • Parcours : 250 km
  • Routes : routes de montagne et voies rapides
  • Pneus : Pirelli Diablo Rosso Corsa
  • Problèmes rencontrés : RAS
 
 
 

POINTS FORTS STREET TRIPLE R 2013

 
  • Agrément et punch moteur
  • Châssis rigoureux, moto agile
  • Freinage puissant
  • Aspects pratiques
  • ABS à 200 €
 
 
 

POINTS FAIBLES STREET TRIPLE R 2013

 
  • Déploiement de la béquille latérale
  • Repose-pieds passagers hauts
  • Sifflement moteur
 
 
 
Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !